1. //
  2. //
  3. // PSG-Arsenal

Le sanguin señor Jesé

Recrue surprise de l’été parisien, Jesé Rodríguez fait déjà plus parler de lui pour ses sorties médiatiques que balle au pied. Une sale habitude qu’il traîne depuis son plus jeune âge et des coups de sang répétés au Real Madrid.

Modififié
2k 49
Vendredi dernier, Parc des Princes. Lorsqu’il rejoint le banc de touche d’Unai Emery après moins d’une heure de jeu, Jesé Rodríguez passe ses nerfs sur le banc et invective le choix de son entraîneur. La scène, nouvelle en Ligue 1 pour le natif des Canaries, peut surprendre tant la prestation de l’Espagnol est insipide. Bien au contraire, elle se joint à la très longue liste des sautes d’humeur du Canterano de la Fabrica. De ses débuts balle au pied jusqu’à son transfert estival vers le PSG, il s’est toujours caractérisé par cette double identité : soyeux dans la facilité, instable dans l’adversité. Un double visage que Ruben de la Red, l’un de ses anciens entraîneurs madrilènes, explique par un talent certain, mais handicapant au quotidien ABC : «  J’étais l’adjoint des U19. Même s’il était déjà très bon, il devait améliorer sa constance dans le travail. Je mettais l’accent sur ce qu’il faisait mal, car il était habitué à écouter des compliments sur ce qu’il faisait bien. C’est ce qui arrive souvent avec les joueurs de classe. Ils ne veulent pas écouter ce qu’ils font de mal, juste qu’on leur dise qu’ils sont les meilleurs.  »

Coups de poing et coups de sang


Le meilleur, Jesé Rodríguez l’est déjà avant même d’intégrer le centre de formation du Real Madrid. Et il le sait. En 2005, alors âgé de douze ans, il tape dans l’œil du mastodonte de la Castellana. Trop jeune pour quitter son île natale, il est envoyé par l'ogre madrilène faire ses classes deux saisons durant à l’AD Huracán, club de la banlieue de Las Palmas. Un laps de temps durant lequel il tape dans l’œil du Barça qui «  offre tout à sa famille pour l’attirer  » , dixit Sixto Alfonso, l’homme qui le découvre et lui conseille de rejeter l’offre catalane. Ce statut de perle rare, Jesé le renforce durant toute sa formation. Meilleur joueur de toutes les catégories inférieures de la Roja, surclassé à chaque nouvelle saison au Real Madrid, il conquiert son monde. Mieux, cette étiquette de crack lui octroie quelques privilèges, comme en atteste sa participation en 2011 à la Copa del Atlantico, disputée par quelques sélections sur son île de Las Palmas, contre la volonté de Fernando Hierro, alors dirigeant de la RFEF. Résultat des courses : il engendre une baston dès la 18e minute de jeu et se retrouve interdit d’Euro avec la Rojita.


De tels coups de sang, Jesé Rodríguez en distille plusieurs tout au long de sa jeune carrière. Le Real Madrid n’y échappe pas, malgré un traitement de faveur généreux à l’égard de sa jeune pépite. Ainsi, quelques années plus tôt, lors d’un derby de Madrid de février 2009, le bambin craque au bout d’un petit quart d’heure. Alors que l’arbitre lui refuse une faute qu’il juge grossière, il lui saute dessus et l’agresse tout simplement. Résultat des courses : une suspension de la part de la Fédération de quinze rencontres et une interrogation chez les dirigeants de la Fabrica sur son éventuel renvoi. En ces temps de dures transitions entre Ramon Calderón et Florentino Pérez, l’affaire traîne en longueur. Fort du succès électoral du magnat du BTP espagnol, premier Madrilène à s’enflammer sur les pépites du centre de formation, le jeune Jesé ne reçoit qu’une petite punition en interne et peut se remettre au travail. Le seul motif de son non-licenciement ne réside alors que dans ses pieds et son talent indéniable, qu’il exploite au mieux jusqu’à devenir le meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid Castilla en une saison – un record jusqu'ici détenu par Butragueño.

Ancelotti : « Jesé doit profiter de blessure »


Après des débuts officiels avec l’équipe première en 2011 sous l’ère Mourinho, Jesé Rodríguez gratte une place à part entière dans le vestiaire du Santiago Bernabéu avec l’arrivée de Carlo Ancelotti. Homme d’apaisement et de dialogue, l’Italien fait du Canarien son principal remplaçant de la BBC. Les débuts dépotent, mais, très vite, sont rattrapés par une vilaine blessure face à Schalke 04. «  Nous sommes tristes, mais il faut également souligner que ce moment peut être important pour Jesé s’il est capable d’en profiter pour améliorer son caractère  » , soutient alors l'entraîneur du Real, au fait de l’impatience et des sautes d’humeur de son protégé. Car à force de toujours griller les étapes, Jesé se brûle. Revenu à court de forme de sa rupture des ligaments, il ne cesse d’empoisonner la vie d'Ancelotti, Benítez et même Zidane. En manque de temps de jeu, lui préfère nier l’évidence et souhaite «  prendre sa retraite au Real  » , comme il l’expose en avril 2015 : «  Je suis arrivé ici à treize ans, j’en ai vingt-deux et j’espère y rester jusqu’à mes quarante.  » Pourtant aujourd’hui au PSG, Jesé Rodríguez devra calmer ses nerfs sous peine de devenir un habitué du banc de touche du Parc des Princes.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Donc Jese a un caractère compliqué, est hors de forme en plus de ne pas avoir un niveau follichon ( oui oui il était fort avant sa blessure on sait) mais Ben Arfa n'est pas retenu.

Faut parler Espagnol pour jouer au Psg désormais ?
Note : 2
Message posté par Mad max
Donc Jese a un caractère compliqué, est hors de forme en plus de ne pas avoir un niveau follichon ( oui oui il était fort avant sa blessure on sait) mais Ben Arfa n'est pas retenu.

Faut parler Espagnol pour jouer au Psg désormais ?


"hors de forme" et "niveau pas folichon", ça s'applique aussi bien à Jesé qu'à Ben Arfa jusqu'à présent.
FourFourTwo Niveau : Loisir
J'étais plutôt enthousiaste au début, mais maintenant que je connais le background du bonhomme, comment on a pu payer autant pour ce kéké ?

Même si il retrouve un niveau correct, je suis pas sur qu'on est besoin d'un caractère pareil ....
Non C'est parce que la majorité des joueurs du PSG sont des reptiliens. Or, Ben Arfa a réuni des preuves qu'il va bientôt publier sur Youtube. Emery essaie de le faire taire en lui faisant du chantage à la minute de jeu. CQFD
Message posté par Mad max
Donc Jese a un caractère compliqué, est hors de forme en plus de ne pas avoir un niveau follichon ( oui oui il était fort avant sa blessure on sait) mais Ben Arfa n'est pas retenu.

Faut parler Espagnol pour jouer au Psg désormais ?


Non C'est parce que la majorité des joueurs du PSG sont des reptiliens. Or, Ben Arfa a réuni des preuves qu'il va bientôt publier sur Youtube. Emery essaie de le faire taire en lui faisant du chantage à la minute de jeu. CQFD
Message posté par toof11
"hors de forme" et "niveau pas folichon", ça s'applique aussi bien à Jesé qu'à Ben Arfa jusqu'à présent.


Entre un mec qui est pas au poids optimal et l'autre qui sort d'une opération, le choix est vite vu.

Je ne suis pas fan de Ben Arfa mais le management m'étonne. Emery devait apporter du neuf et il sort de son chapeau la mise au pilori d'un remplaçant après 2 mauvais matchs. Bon. Si un coach de l1 classique fait ça tout le monde lui tombe dessus.
Arsenal va s'amuser ce soir... haha jese quelle blague... heureusement que vous avez marco mais le pauvre je sens qu'il suffira ce soir... une défaite à domicile sur un doublé de Giroud ça fait mal mine de rien
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Message posté par FourFourTwo
J'étais plutôt enthousiaste au début, mais maintenant que je connais le background du bonhomme, comment on a pu payer autant pour ce kéké ?

Même si il retrouve un niveau correct, je suis pas sur qu'on est besoin d'un caractère pareil ....


Je suis assez dubitatif aussi en effet. D'autant plus que j'ai du mal à voir l'apport réel qu'il peut avoir en avant centre (sachant qu'il a été recruté pour ce rôle visiblement).

Et puis, cette histoire de blessure contre Schalke le laisse aussi songeur. Combien de mec se sont éclatés les ligaments et ont vu leur carrière, voir leur talent "stoppé".
Il doit sans doute y avoir des contres exemples pour combien de mecs qui se sont écroulés ?
jsbonifacio Niveau : Loisir
Message posté par Mad max
Donc Jese a un caractère compliqué, est hors de forme en plus de ne pas avoir un niveau follichon ( oui oui il était fort avant sa blessure on sait) mais Ben Arfa n'est pas retenu.

Faut parler Espagnol pour jouer au Psg désormais ?


Jesé pas
jenculeoski Niveau : CFA2
J'ai toujours pas compris l'intérêt d'avoir recruté ce chanteur de R'n'b.
On avait besoin d'un attaquant de pointe et/ou d'un défenseur et on se retrouve avec Jesé qui est surtout un milieu offensif/ailier...
Alors ok, ça double les postes, surtout si Emery continue à s'entêter à faire jouer Verratti en 10 mais on se retrouve un peu en galère sur 2 secteurs si blessure...
25 MILLIONS, Florentino Perez est un génie!


Je t'ai mis +1 pour ta créativité et après être passé tout près de l'étouffement n'ayant pu contenir un fou rire épique devant tant d'humour.
clement6628 Niveau : CFA2
Non mais pour Ben Arfa, ça risque d'arriver d'autres fois. Le PSG a un effectif dense et très homogène. En gros, de remplaçants réguliers, il y a Areola, Kipembe, Meunier, Maxwell, Motta, Rabiot, Matuidi/Pastore, Jesé, Ben Arfa. Ce qui nous fait 9 joueurs pour 7 places, donc quand l'effectif sera au complet il y aura forcément toujours 2 déçus. Après, il y a le choix tactique, il doit simplement estimer que Jesé peut couvrir plus de postes que Ben Arfa.
Message posté par ofwgkta
25 MILLIONS, Florentino Perez est un génie!


Les vrais savent.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Message posté par ofwgkta
25 MILLIONS, Florentino Perez est un génie!


Ces derniers temps, le Real est devenu un excellent vendeur qui fait quelque sacrées plus-values assez rare pour un très grand club (Ozil, Di Maria....).
Titi l'ancien Niveau : DHR
On peut quand même reconnaître, sans le clouer au pilori puisque rien de rédhibitoire, c'est le tout début de saison, qu'Emery semble tâtonner, et ne connait pas excellemment bien son groupe pour le moment.

Parce que faire jouer Ben Arfa en pointe, Verratti en 10, Motta en DC (ce qu'il a déjà fait, mais bon), Kimpembe en Arrière gauche, faire commencer Jesé en AC, pour le remettre sur le côté à la mi-temps, et si c'est vrai, faire débuter Matuidi ailier gauche... Je n'ose imaginer la déferlante d'insultes si LB avait fait tout ça.

Après, je garde confiance en lui, il tâtonne, il cherche, et je pense qu'il peut apporter bcp notamment contre les gros en contre (je pense qu'on sera moins souverain contre les petits, car moins bons dans le jeu de possession), mais pour gagner la Champions, et notamment contre Barça, Réal, Bayer, c'est mieux de savoir contrer.

En espérant qu'il trouve relativement rapidement les solutions.
"Bruce McIntosh a utilisé le terme de « syndrome de l'enfant gâté » en 19894. Ce syndrome serait caractérisé par un « comportement immodéré, narcissique et immature ». L'enfant présenterait également un manque de considération concernant autrui, des sautes d'humeur fréquentes ainsi qu'une incapacité à attendre une gratification5.

McIntosh expliqua que ce syndrome proviendrait du manque de limites imposées par les parents en fonction de l'âge de l'enfant"


Rêvons plus grand qui disait. Commences par lui faire ranger sa chambre Nasser
Titi l'ancien Niveau : DHR
Message posté par RocKnRolla
"Bruce McIntosh a utilisé le terme de « syndrome de l'enfant gâté » en 19894. Ce syndrome serait caractérisé par un « comportement immodéré, narcissique et immature ». L'enfant présenterait également un manque de considération concernant autrui, des sautes d'humeur fréquentes ainsi qu'une incapacité à attendre une gratification5.

McIntosh expliqua que ce syndrome proviendrait du manque de limites imposées par les parents en fonction de l'âge de l'enfant"


Rêvons plus grand qui disait. Commences par lui faire ranger sa chambre Nasser


T'es dans le turfu toi ;)


un jeu de mot digne de l'almanach vermot des années 50
Lehibou15 Niveau : DHR
Message posté par adis
Je t'ai mis +1 pour ta créativité et après être passé tout près de l'étouffement n'ayant pu contenir un fou rire épique devant tant d'humour.


Haha ! +1
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 49