Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Le Salvador bannit les numéros 13 et 18

Modififié
Au Salvador, deux gangs sévissent actuellement dans le pays. Les Mara Salvatrucha (ou MS13) et le Barrio 18 ( « Quartier 18 » ).

La peur qu’ils génèrent est si grande que plus de 60% des équipes de football salvadoriennes ont cessé d’utiliser les numéros 13 et 18 pour éviter des attaques contre leurs joueurs, raconte le Courrier International.

S’il n’y a « pas encore eu de morts pour cette raison » dit Elba Josefina Pena, présidente de La Asunción, on ne compte plus les « coups, injures, agressions verbales, jets de pierres » . « C’est pour protéger les joueurs » , ajoute Osvaldo Pinto, président du Santa Tecla FC.

Pour Alejandro Gutman, dirigeant d’une ONG locale, cela correspond malheureusement à la réalité du pays. « Partout dans le monde, le football est un milieu vivant qui reflète ce qui se passe dans la société. Et au Salvador les gangs font partie du quotidien de la société : ils sont absolument intégrés à la vie de tous les jours » , explique-t-il au CI.


Triste logique. AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:46 Le fair-play financier renforcé 19 jeudi 24 mai Le maillot du Maroc pour le Mondial enfin dévoilé 63