Le Salvador bannit les numéros 13 et 18

Modififié
0 0
Au Salvador, deux gangs sévissent actuellement dans le pays. Les Mara Salvatrucha (ou MS13) et le Barrio 18 ( « Quartier 18 » ).

La peur qu’ils génèrent est si grande que plus de 60% des équipes de football salvadoriennes ont cessé d’utiliser les numéros 13 et 18 pour éviter des attaques contre leurs joueurs, raconte le Courrier International.

S’il n’y a « pas encore eu de morts pour cette raison » dit Elba Josefina Pena, présidente de La Asunción, on ne compte plus les « coups, injures, agressions verbales, jets de pierres » . « C’est pour protéger les joueurs » , ajoute Osvaldo Pinto, président du Santa Tecla FC.

Pour Alejandro Gutman, dirigeant d’une ONG locale, cela correspond malheureusement à la réalité du pays. « Partout dans le monde, le football est un milieu vivant qui reflète ce qui se passe dans la société. Et au Salvador les gangs font partie du quotidien de la société : ils sont absolument intégrés à la vie de tous les jours » , explique-t-il au CI.

Triste logique. AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0