En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Arbitrage
  3. // Chapeau l'arbitre

Le Saïd du sifflet

Arbitre du Rennes-Monaco de samedi soir, Saïd Ennjimi a mis fin ce week-end à plus de vingt-cinq ans passés avec un sifflet dans le bec. Le tout juste avant de retourner vivre pleinement sa nouvelle fonction de président de la Ligue Nouvelle-Aquitaine, mais sans lâcher quelques tacles à l'actuelle direction de l'arbitrage français. Confessions d'un homme en colère contre le système.

Modififié

Pour se remettre dans le rythme, il s'était offert deux échauffements en Ligue 2, un coup à Sochaux, un autre à Laval, histoire de mettre fin à un peu moins de cinq mois d'abstinence. Puis, la sortie, la « petite mort » et cet instant où tout s'arrête, où l'on « s'arrache quelque chose pour lequel on vit depuis vingt-cinq ans » . Luxe de la tradition, Saïd Ennjimi aura eu la chance de choisir sa dernière scène. Rennes, le Roazhon Park et donc le dernier tour de piste d'un champion de France sacré quelques jours plus tôt, venu en Bretagne pour s'offrir une dernière fête (3-2). Comment préparer sa dernière fois ? « J'ai essayé de ne pas le préparer comme un dernier match, tout simplement car au-dessus de mon cas, je me devais d'être respectueux des deux institutions, car malgré tout, il y avait un petit enjeu financier pour Rennes. La moindre des politesses, c'était de rester professionnel, alors c'est ce que j'ai fait. Et, il y a eu ces dix dernières minutes où je ne pouvais pas détacher mon regard de ce chrono qui s'égrenait. » Un truc qu'on ne peut pas contrôler même si l'on voudrait que tout ce bordel ne s'arrête jamais. « On pense parfois qu'on est exclu du contexte d'un match, mais finalement, pas tellement » , souffle Ennjimi qui a vu une haie d'honneur se former devant lui au moment de couper son sifflet. Depuis, il a déjà repris la route, a renfilé son costume tout frais de président de la Ligue Nouvelle-Aquitaine et jette qu'avec lui, mais aussi Stéphane Lannoy et Lionel Jaffredo partis eux aussi du système au bout du week-end, c'est une « génération qui s'éteint » .

Limoges, Vautrot et l'école de la vie


Cette génération serait celle des hommes, avant tout. Au départ, Saïd Ennjimi ne se rêvait pas forcément arbitre, mais a rapidement compris qu'il ne pourrait pas taper plus loin qu'en DH alors qu'il cavalait comme un milieu bosseur à Limoges. Il est arrivé en France à l'âge de deux ans après avoir pointé son nez à Casablanca. Direction le quartier Pierre-de-Coubertin, dans la capitale du 87. « J'ai commencé le foot tout gamin, quand j'avais six ans, comme pas mal d'enfants, replace-t-il. J'étais un joueur correct, mais je n'aurais jamais pu devenir pro. Et, à un moment, des amis du quartier ont monté une équipe de foot et se sont retrouvés dans l'obligation de recruter un arbitre. On m'avait déjà demandé un an plus tôt d'accompagner l'équipe pour faire la touche. » Saïd Ennjimi a alors dix-sept ans et parle de l'arbitrage comme d'une passion, pas d'un boulot. « J'ai toujours été de ceux qui pensent qu'avoir une carrière professionnelle à côté aide à garder les pieds sur terre. »

Pour lui, ce sera dans la comptabilité – il est aujourd'hui expert-comptable et possède également un DESS Droit, Économie et Gestion du Sport –, mais aussi dans la gestion d'une verrerie-miroiterie, Vitres et Verre, qu'il a reprise en 2014. Au moment d'évoquer ses débuts, Saïd Ennjimi dessine d'abord la figure tutélaire de la légende Michel Vautrot – deux fois élu meilleur arbitre du monde à la fin des années 80 – et dont il parle avant tout comme d'un manque : « Michel Vautrot, c'est l'exemple à suivre. J'ai eu la chance de le côtoyer à un moment donné, c'est la personnalité française la plus connue dans le monde de l'arbitrage et il n'est pas présent à nos côtés aujourd'hui. Avec ce qu'il représente, on doit faire en sorte de trouver le moyen de s'entendre avec lui, mais, en France, on est les meilleurs pour sortir nos meilleurs éléments du système. »

La mise à l'écart de Vautrot date du début des années 2000. Depuis, l'arbitrage français est plus ou moins un bordel constant. Mais, pour Ennjimi, les débuts seront aussi marqués par des matchs arbitrés « avec des chaussures mal cirées » avant de gravir les échelons : « Pour imager, on passe son permis jusqu'en National et, ensuite, on rajoute de l'humain. L'arbitre ne doit pas faire le spectacle, mais l'encadrer pour que les joueurs n'aient qu'à penser au foot. Si les joueurs sortent du match, il n'y a plus de spectacle. Quand j'entrais sur le terrain, c'était pour me mettre aux services des deux institutions, mais aussi au service du public, qu'il soit spectateur ou téléspectateur. Une fois dans l'élite, on ne reproduit que ce qu'on a connu dans le monde amateur tout en changeant de dimension. C'est l'école de la vie. » Cette carrière d'arbitre va d'ailleurs changer la sienne, notamment dans ses affaires. « Grâce à ça, j'ai réussi à prendre de l'assurance et j'ai développé une capacité à prendre des décisions rapides. Je ne tergiverse plus, je suis en capacité de choisir tout de suite avec un maximum d'informations. Quand tu dois siffler un penalty à la quatre-vingt-neuvième minute pendant un match d'accession, faut apprendre à le faire... » , image-t-il. Et, Ennjimi, « élevé à la personnalité » , a vu le système se renverser.

« On veut désormais former plus de robots que d'hommes »


Pourquoi s'arrêter alors qu'il n'a finalement que quarante-trois ans ? Les raisons sont multiples. La première : Saïd Ennjimi a été élu en janvier dernier président de la Ligue Nouvelle-Aquitaine. « J'ai forcément pensé à me retirer complètement du monde du foot, mais devenir président de Ligue, ça correspond bien à mon profil je pense. Je n'avais pas envie de devenir observateur, j'avais ce besoin de m'intéresser aux sujets globaux qui touchent le football... Je suis un passionné avant tout et je me suis demandé comment faire avancer les choses. » Puis, la seconde : « Le système actuel ne me convient plus. » Oui, Ennjimi est avant tout un homme en colère contre la Direction technique de l'arbitrage (D.T.A.), dirigée par l'ancien arbitre Pascal Garibian. Il s'explique : « Aujourd'hui, les personnalités ont été écrasées par le système. On a tendance désormais à voir les arbitres avant tout comme des athlètes avec des tests physiques impossibles pour des gens qui dépassent la quarantaine. Ce n'est pas anodin si, avec Stéphane et Lionel, on les a ratés. On nous a fait passer ce qu'on appelle le yo-yo test avec un palier extrêmement difficile à atteindre. La DTA a choisi le test référence de l'UEFA – qui est optionnel – plutôt que celui de la FIFA, qui est plus facile. Désormais, on veut former des robots plutôt que des hommes. La performance est passée au second plan. Et Garibian ne fait que de la politique, plus du sportif. On cherche à faire de l'affichage. Si on est de moins en moins présent à l'international, il y a bien une raison. Je ne veux pas cracher dans la soupe et je serais le dernier à le faire, mais là, rien que pour la Coupe des confédérations, le seul arbitre français retenu s'occupera de la vidéo... »

Cahuzac, Hantz et les nuits blanches


Là se cache le cœur de la réflexion de Saïd Ennjimi, touché en plein cœur par une sombre affaire de maillots après un OM-Lorient en 2015. Il se dit encore « blessé » par cette histoire et victime d'une « chasse à l'homme » . « Garibian a voulu écraser ma personnalité, c'était comme écraser une souris avec un marteau-piqueur. Peut-être que j'aurais dû agir autrement ce soir-là, solliciter les maillots dans un autre contexte, et comme on m'avait promis la finale de la Coupe de France 2015, c'est encore plus dur à vivre » , complète-t-il. Sur le terrain, Ennjimi a toujours eu la réputation d'être un bon arbitre, proche des joueurs, juste, mais avec son caractère, c'est normal. « J'ai toujours pris du plaisir à recentrer les joueurs vers le sujet principal : le jeu. J'ai vu des caractères, poursuit-il. Un joueur comme Zlatan Ibrahimović est par exemple l'un des joueurs les plus intelligents que j'ai rencontrés. Il pousse les choses jusqu'à la limite, il calcule, mais sait aussi se calmer. Cahuzac, lui, ça sort du cœur, il a tendance à s'emporter facilement, mais il faut discuter avec ces mecs-là qui souffre d'injustice par incompréhension. Avec un coach, c'est sensiblement la même chose. Il ne faut pas l'humilier, pas lui parler avec des grands gestes. Il faut faire preuve d'intelligence que ce soit avec René Girard, très dur à canaliser, ou avec Gourvennec, qui a toujours eu le mot juste, sans contestation inutile. J'ai beaucoup appris dans mes conversations sur et en dehors du terrain avec les acteurs. » Cette histoire est terminée, une autre s'ouvre, loin des erreurs qui pouvaient conduire à « une nuit blanche » ou de ce premier match de Ligue 1 dirigé à 32 ans. Un Metz-Le Mans, au bout duquel Frédéric Hantz était venu « échanger un maillot, car il souhaitait récupérer le mien pour son fils arbitre » . Ennjimi s'en va, avec le regret d'une « dimension humaine vitale » qui dégage – « j'étais persuadé que derrière toutes les carapaces, d'un président, d'un entraîneur, d'un joueur, il y avait quelque chose d'agréable à trouver » – et avec lassitude face à un milieu arbitral qu'il juge dénaturé jusque dans la remise du dernier trophée UNFP. Avec lui, c'est donc bien une génération qui défile dans un contexte où la communication est devenue quasiment inexistante.



Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 14 décembre 450€ à gagner avec Chelsea & Leicester 1
Hier à 15:10 Un délai de 30 minutes avant de pouvoir discuter avec l'arbitre ? 10
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 15 décembre Ligue 2 : Les résultats de la 19e journée 5 vendredi 15 décembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS DE NOVEMBRE 6 vendredi 15 décembre C'est officiel, le contrat liant Bielsa à Lille est rompu 27 vendredi 15 décembre La LFP discute avec Facebook et Amazon au sujet des droits TV 36 vendredi 15 décembre Le parti Patriota 51 dément un accord avec Ronaldinho 46 vendredi 15 décembre Lucho González accusé d'avoir voulu tuer sa femme 45 vendredi 15 décembre Kim Källström va mettre un terme à sa carrière 47 vendredi 15 décembre La minasse d'un joueur de Cittadella sur coup franc 11 vendredi 15 décembre Le plan de professionnalisation totale des arbitres repoussé 28 jeudi 14 décembre Drogba et Djorkaeff ambassadeurs de la LFP 17 jeudi 14 décembre L'arbitrage vidéo adopté en Ligue 1 95 jeudi 14 décembre Dans une favela, un penalty fêté par des tirs de kalash 25 jeudi 14 décembre Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 12 jeudi 14 décembre Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 10 jeudi 14 décembre Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 39 jeudi 14 décembre Independiente remporte la Copa Sudamericana 20 mercredi 13 décembre 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 3 mercredi 13 décembre 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton mercredi 13 décembre Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 5 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 22 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 35 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 12 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29
À lire ensuite
Le Racing Club de la lose ?