1. // CAN 2002
  2. // Rétrospective

Le royaume des Lions

En 2002, la finale de la CAN voit s’opposer le surprenant Sénégal à l’attendu Cameroun, champion en titre. Le duel entre Lions de la Téranga et Lions indomptables se révèle épique et s’achève sur une séance de tirs au but mémorable, basculant en faveur des potes de Samuel Eto’o.

Modififié
Lorsqu’Aliou Cissé prend sa course d’élan, la séance de tirs au but a déjà donné aux deux camps toutes les émotions possibles. Toutes, sauf la joie et la tristesse, qui restent à partager. Impossible d’en filer un peu à tout le monde. L’un aura la première, l’autre la seconde, c'est la loi du football. Tout a d’abord bien débuté pour le Sénégal, qui a transformé ses deux premières tentatives par Ferdinand Coly et Khalilou Fadiga. En face, Patrick Suffo a entretenu l’espoir après l’échec de Pierre Womé. Mais contre toute attente, Amdy Faye et El-Hadji Diouf ont remis leurs adversaires dans le coup en ratant leurs deux frappes, pendant que Lauren Mayer et Geremi Njitap assuraient. Le score étant donc de 2-3 en faveur du Cameroun, il ne restait plus à Rigobert Song qu’à transformer pour donner la victoire finale aux Lions indomptables. Sauf que le capitaine emblématique a loupé lui aussi. Alors, c’est certain, Cissé va remettre les deux équipes à égalité, et la séance va encore se prolonger. Le numéro 6 s’élance... et son missile est renvoyé par Alioum Boukar, bientôt dissimulé sous les corps de ses partenaires. Ce dernier coup de théâtre vient de sacrer le Cameroun champion d’Afrique pour la quatrième fois de son histoire. Un record à l’époque, partagé par le Ghana et l’Égypte (aujourd’hui battu par les Pharaons et leurs sept titres).

Vidéo

« C’était un moment de tension terrible, raconte Suffo, entré en fin de match et deuxième tireur camerounais. Mais dans les têtes, on ne lâchait jamais rien. Je ne dirais pas qu’on était sûrs de nous, car le gardien peut toujours faire un exploit, mais même si on était menés, on partait toujours gagnants. C’était la force de cette équipe. Et cela nous a permis d’écrire l’histoire. » Emmené par un groupe exceptionnel (Lauren, Geremi, Patrick Mboma, Samuel Eto’o, Song...), les Lions indomptables peuvent compter sur une excellente génération. « L’idée n’est pas de comparer avec la période Roger Milla, juste de comprendre qu’on a marqué le football de notre pays grâce à de grands talents et un super état d’esprit » , ajoute Suffo. Le Sénégal, lui, fait davantage figure d’outsider dans le tournoi. Dans leur histoire, les Lions de la Téranga peuvent seulement se targuer d’avoir atteint les demi-finales de la CAN à une unique reprise (1990). Mais les voir en finale est tout sauf une surprise, selon Suffo : « À l’époque, le Sénégal et le Cameroun représentaient les deux grandes forces du continent. Donc on savait qu’ils constituaient de sérieux concurrents, et qu’ils allaient être des adversaires redoutables.  »

Le meilleur du Sénégal


Guidés par Bruno Metsu et portés eux aussi par une génération dorée (Diouf, Henri Camara, Fadiga, Papa Bouba Diop, Salif Diao...), les Blanc et Vert réalisent ainsi un superbe parcours (aucune défaite), à l’image de Diouf, nommé meilleur joueur de la compétition et avec qui ils enchaîneront sur un Mondial de toute beauté (victoire en ouverture contre la France et élimination en quarts de finale). C’est donc sans complexe qu’ils se dressent devant le grand Cameroun, champion en titre et vainqueur des Jeux olympiques deux ans plus tôt. Ce sont d’ailleurs eux qui se procurent les premières occasions dans un début de partie très rythmée devant 50 000 spectateurs (plutôt en faveur du Cameroun) au stade du 26 mars de Bamako. Plus verticaux, les Lions indomptables ne se laissent pas manger, et le duo Salomon Olembé-Eto’o fait des misères à l’arrière-garde adverse. Mais l’absence du moteur Mboma, meilleur buteur du tournoi et blessé à la cuisse droite, empêche les siens de faire trembler les filets.


Car dans les bois, Tony Sylva est absolument énorme. Et quand il est battu, le portier de Monaco est sauvé par son montant ou par une faute sur son défenseur. À l’autre bout du terrain, Diouf enchaîne les courses et rend la défense camerounaise complètement folle. Bref, les occasions pleuvent, mais le score ne bouge pas. Jusqu’à l’instant fatidique : les tirs au but. La fatigue sénégalaise (la bande à Metsu s’est qualifiée au bout de la prolongation au tour précédent) joue-t-elle un rôle lors de cet exercice toujours spécial ? L’expérience camerounaise comporte-t-elle une importance fondamentale ? « Je crois qu’on a vraiment gagné la bataille psychologique, répond Suffo, hyper costaud au moment de marquer son penalty. Marquer un tir au but, ça se passe aussi dans la tête. » Et dans la tête, un Lion camerounais reste indomptable. Même devant un Lion de la Téranga.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

C'est bizarre, cette séance de tirs au but (et même cette finale dans on entièreté) m'a laissé beaucoup moins de souvenirs que celle deux ans plus tôt entre les camerounais et les nigérians. Celle de 2000, je pourrais encore la raconter de mémoire 17 ans après.
Pareil pour moi. Cette finale de 00 est à mon humble avis la plus belle finale de can. Un contexte épique un stade historique 2 équipes mythiques et de beaux buts . sans oublier ce tir au but polémique
1 réponse à ce commentaire.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Cette coupe cette année là était vraiment pour le Sénégal... entre leur parcours de feu au mondial ayant été achevé par la règle du but en or, leur CAN de malade marquée par les déboires extra judiciaires (pour dire ça poliment), le fait qu'ils aient frôlés l'occasion de gagner leur première CAN... Ca aurait vraiment du être leur année.

Mais bon en face, y avait le Cameroun avec le maillot le plus classe de tous les temps, impossible de contrer ça.
Je me souviens également de la finale deux ans plus tôt... Mais c'est sûrement du fait de mon rapport très personnel avec le Nigeria à l'époque et cette frappe d'Ikpeba
C'est pas gentil de remuer le couteau dans la plaie Florian! Après le penalty manqué de Aliou Cissé, je ne croyais pas à ce qui venait de se passer. Enfin, je ne voulais pas y croire. Je suis resté assis pendant 30 minutes sans bouger en attendant que l'arbitre fasse retirer le tir, que neni! Ce n'est qu'après avoir vu les Camerounais brandir le trophée que je me suis résigné. Jamais déception n'a été plus grande que celle - ci. Je m'étais pas "préparé" à l'éventualité de perdre cette finale. Voir le sourire sur le visage de Elhadji Diouf après qu'il ait manqué son tir en dit long sur l'incompréhension qui venait de se passer. C'était lui notre guide et notre leader technique qui était censé de ramener, le voir échoué si près du but donne un sentiment de goût d'inachevé.
Malgré cela, personne ne leur leur en est voulu au pays, ils ont été reçu et fêté héroïquement comme de vrais champions. Tous les joueurs ont donné de leur vie, du staff aux titulaires en passant par les remplaçants et le 12éme gaïndé qui n'a de cesse d'encourager l'équipe pendant toute la compétition.

Ce fut une très belle fête et une bonne expérience pour cette équipe dont le travail en amont fut réalisé par Peter Shnigher (pas sur de l'orthographe du coup) qui avait dessiné les contours de la colonne vertébrale de l'équipe lors de la CAN précédente où le Sénégal s'était arrêté en 1/4 contre le pays hôte: le Nigeria.
C'était lui notre guide et notre leader technique qui était censé ramener*
1 réponse à ce commentaire.
Sinon, je trouve cette séance très belle d'un point de vue émotionnelle.

Les signes de croix d'un Coly à la fois soulagé et incrédule, le désespoir et l'impuissance de Diouf qui se retourne pour voir si un coéquipier ne va pas le sauver lorsque son ballon passé à côté...

Très joli tout ça.
putain nostalgie, entre le maillot des camer que j'avais oublé et les deux onzes de départs y'avait du beau monde sur la pelouse...
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 2 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4