Le rouge et le noir de Bafé Gomis

Avant de devenir une source de conflit entre Stéphanois et Lyonnais et de revenir dans le Sud, Bafé se construisait discrètement, à Toulon, entre rugby, régime et amour de la fringue.

Modififié
2k 19
C’est le genre de match qui n’existe qu’en poussin. D’un côté, l’Union sportive des transports toulonnais (USTT) emmené par un bonhomme au physique pas vraiment standard, Bafétimbi Gomis. De l’autre, le Sporting Club Toulon, club phare de la ville, guidé par le fils d’un joueur pro brésilien. Score final 5-5. Cinq buts chacun, de la part des deux hommes forts. Claude Rapisarda, membre du Sporting, saute sur l’occasion et sort le grand jeu : « J’ai regardé la licence de Bafé, son nom, son adresse et je suis allé voir les parents. J’ai discuté avec eux, ils m’ont dit qu’il ne pouvait pas faire les déplacements, car ils n’avaient pas de voiture, je leur ai dit qu’il n’y avait pas de problème, que je me chargerai de le récupérer, de l’amener à l’entraînement et de le ramener chez lui. » Et voilà comment Bafé s'est convaincu qu'il pouvait devenir un joueur de foot.

Bulletins scolaires et Boudjellal


Car avant ça, Bafétimbi traîne son ballon sans trop y croire sur les petits stades de quartier de de Toulon. Plus exactement à la Beaucaire, une cité pas plus méchante qu’une autre. La suite, c’est donc cette rencontre avec Claude Rapisarda et un physique qui lui facilite largement la tâche : « Il était vraiment plus grand que les autres. D’ailleurs, en face, ils portaient toujours réclamation. » Seul problème, ses difficultés en cours. Ce n'est pas forcément qu'il ne veut pas, mais le foot prend le pas sur tout le reste : « Pour aller en sport-études à Pierre Puget, ici à Toulon, il lui fallait une bonne moyenne. Le type qui gérait ça le voulait vraiment et donc il a fallu demander au directeur de son collègue, s’il pouvait trafiquer quelques notes. » Ce qu’il a dû faire, à en regarder son parcours.

Sinon, Bafé se plaît sur sa rade. Et comme tout bon Toulonnais qui se respecte, il n’est pas indifférent au rouge et au noir : « C’était pas tout à fait la même grosse équipe du RCT qu’aujourd’hui avec Wilkinson et tout ça, raconte son ami d’enfance Greg Hermitte. Mais il aimait déjà beaucoup l’ambiance à Mayol. Le pilou-pilou et tout ça. » À tel point que certains de ses petits moments de supporters restent gravés dans la mémoire de Claude Rapisarda : « Quand il est allé à Saint-Étienne, on se retrouvait souvent au Golf Hôtel, c’est un ami à moi qui le tient. Et un soir, il y avait aussi les joueurs du RCT. Ils devaient jouer à Lyon ou quelque chose comme ça. Bafé a surpassé sa timidité qui le caractérise, est allé voir Boudjellal et a fait connaissance avec lui. »

Salade et poisson


Ça semble ridicule, dit comme ça. Mais à en croire ses proches, la timidité, la pudeur et la discrétion sont des aspects non négligeables de sa personnalité. Au club, en classe, à la cité, Bafé est un homme de peu de mots : « Au fur et à mesure, il a surtout progressé en communication, il réussit aujourd'hui mieux à s’ouvrir, explique Greg. Il a toujours été très souriant, poli, mais c’est une personne timide, il a longtemps travaillé sur ça et aujourd’hui il s’exprime beaucoup mieux qu'avant par exemple. » De la même manière, et même si c'est plus simple pour lui, Bafé gravit aussi les échelons, petit à petit, sur le terrain. En six ans, il devient de plus en plus affirmé. Claude Rapisarda : « Chez nous, il a toujours joué avant-centre et même si ce n’était pas encore la panthère qu’on a connue après, il faisait vraiment mal aux défenses adverses. Percussion, grosse frappe et vitesse. »


Il faut dire qu'à cette époque, Bafé fait déjà très attention à son apparence. Il aime bien s'habiller, regarde tout ce qu’il mange et veille à sa condition physique : « Même maintenant, il continue de travailler en sous-marin. Quand il vient à la maison, c’est un poisson et une salade. Il regarde toujours ce qu’il bouffe. En vacances, il ne se relâche pas non plus. Au contraire. Quand il vient à la maison, il me dit toujours pas avant 22h, parce qu’il va courir ou va s'entraîner à la salle de la muscu. » Et avec ce planning bien chargé qu'il s'impose, ses proches sont donc soulagés de le voir revenir à une heure de route de la maison. Tout comme les supporters marseillais de voir enfin un joueur connu durant ce mercato.



Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

EricCantonais Niveau : District
J'aurais jamais cru dire ça un jour, mais en tant que Toulonnais exilé en nouvelle zélande, la région me manque un peu et ça fait du bien de lire un article qui parle de la maison. Je signale à propos que ça s'orthographie "Mayol".

Concernant Gomis, je pense qu'il peut faire du bien à l'OM cette saison (j'ai déjà fait une croix sur l'ambition cette saison). J'apprécie le bonhomme, qui de ce que je lis ici a l'air super pro, et bon en ce moment à Marseille, le professionnalisme c'est pas ce qui les étouffe.
@EricCantonais

Ca doit être cool l'exil en Nouvelle Zélande. Ce n'est pas exactement une grande nation de football, mais j'aime toujours lire des français venir sur So Foot pour continuer à parler de football , malgré les kilomètres.

L'article est court et se finit soudainement, alors que la salive arrive seulement dans la bouche. On dirait presque une brève.
C'est drôle, mais j'ai toujours entendu les fans stéphanois se plaindre de l'hygiène de vie de Bafetimbi Gomis. Une légende (?) racontait même qu'il connaissait parfaitement les meilleurs kebabs de la ville minière. Je n'ai jamais mangé de ce genre de nourriture là bas, mais il parait qu'il existe de très bons restaurants du genre, les gars du coin pouvant peut-être me le confirmer dans le fil de commentaires.

A Lyon, l'image qu'il laisse est assez pitoyable.
Il y a quatre raisons qui reviennent régulièrement dans les commentaires fielleux de mes amis supporteurs lyonnais, dans l'ordre :
1 - Son transfert avorté à Swansea pour y aller un an plus tard et choper une somme importante. De source sûre, je sais que Gomis a toujours voulu "entuber" l'OL à partir du moment où Aulas s'est mis à communiquer pour son départ avant de l'écarter. J'ai du mal à lui en tenir rigueur, car si la communication d'Aulas a le mérite d'être clair, elle manque d'humanité et je n'en voudrais jamais à personne de refuser de se plier à un tel comportement.
2 - Il semble bien que Gomis ait provoqué l'exil côté gauche, puis le départ définitif de Lisandro (mon joueur préféré, toutes époques confondues). Pour ce point, j'en veux surtout à Garde qui a pris du temps à trouver une ligne d'attaque qui semblait logique pour tout le monde en plaçant Lisandro en pointe et en titularisant coûte que coûte Gourcuff et Grenier. Sûrement pour des histoires "d'équilibre" et pour ne pas froisser l'ancien stéphanois.
3 - Le fait qu'il ralentissait fortement le jeu lyonnais. Sur ce point, je ne peux qu'exprimer mon mea culpa. Je ne pensais pas que son départ permettrait autant le jeu d'être plus fluide et j'ai été vraiment étonné d'à quel point le jeu est devenu plus rapide sans lui. Je mets un bémol à mon propos : heureusement que Fekir a explosé à ce moment là, sinon on aurait bien souffert.
4 - Sa communication "trop parfaite". Je la trouve presque drôle, il s'exprime beaucoup sur les réseaux sociaux pour lancer des fleurs aux équipes avec lesquelles il est sous contrat. Ca manque franchement de finesse et ça fait un peu "gars qui veut faire gendre parfait".
Mais pour ceux qui l'ont vu, en vrai, dans les rues de Lyon, il faut savoir que ce garçon était à chaque fois vraiment souriant, disponible (pas toujours, c'est normal) et gentil avec ceux qui l'abordaient. Si bien que sa communication grossière reste tout de même en accord avec l'image qu'il montre dans la vie.

Somme toute, son départ de Lyon a été largement profitable à mon club de coeur.
Mais je lui souhaite tout de même bon vent et je pense que la haine qu'il suscite dans le coin, si elle s'explique, est franchement disproportionnée.
PS : Gomis a exactement le profil du joueur a se faire détester pas les supporteurs marseillais.
De mon expérience, le supporteur lyonnais moyen est plus cérébral et patient que le supporteur marseillais, plus fervent et volubile. Et malgré ça, les lyonnais ne pouvaient plus se voir Gomis à la fin.

Gomis exprime physiquement une forme de nonchalance qui peut provoquer un agacement extraordinaire. Son manque d'expressivité facial donne aussi une impression de "je m'en foutisme" absolument incroyable qui aura le don de rendre les fans olympiens malades.
Les marseillais aiment aussi les attaquants de pointe vifs et rapides alors que la lenteur de Bafé est simplement légendaire.
Il possède aussi une capacité non négligeable à se mettre hors-jeu alors que le jeu ne demande pas une telle prise de risque et une propension à préférer la frappe à la passe décisive qui rappellera les plus belles heures du Bats.

A côté de ça, le joueur possède malgré tout un sacré mental et est habitué aux sifflets. Il réalisera quelques séries salvatrices pour le club, mais un joueur devra prendre le relais lors de ses périodes de mutisme.... s'il n'y a personne à sa place, ça risque de faire mal.
Il est aussi efficient dans le jeu de remise et remonte parfaitement le bloc équipe depuis sa rencontre avec Claude Puel. Une équipe comme l'OM, qui ne donne pas de promesses de jeu chatoyant pour le moment, aura besoin d'un tel profil.
Excellente et pertinente analyse, cher Algiers, rien à ajouter. Si ce n'est que des boutons comment à pousser sur mon visage, comme à chaque fois que je lis le nom "Puel" dans une quelconque publication.
@Mad-Max

Je sais, cette impression est partagée par de nombreux supporteurs de l'OL.
Je ne partage pas non plus cette haine envers Puel, je considère simplement que son départ fut bénéfique pour tout le monde.

Cela dit, et c'est vrai, j'ai eu des problèmes d'acnés assez impressionnants pendant la période de Puel à Lyon.
Y a un lien selon toi ?
Message posté par Algiers
@EricCantonais

Ca doit être cool l'exil en Nouvelle Zélande. Ce n'est pas exactement une grande nation de football, mais j'aime toujours lire des français venir sur So Foot pour continuer à parler de football , malgré les kilomètres.

L'article est court et se finit soudainement, alors que la salive arrive seulement dans la bouche. On dirait presque une brève.
C'est drôle, mais j'ai toujours entendu les fans stéphanois se plaindre de l'hygiène de vie de Bafetimbi Gomis. Une légende (?) racontait même qu'il connaissait parfaitement les meilleurs kebabs de la ville minière. Je n'ai jamais mangé de ce genre de nourriture là bas, mais il parait qu'il existe de très bons restaurants du genre, les gars du coin pouvant peut-être me le confirmer dans le fil de commentaires.

A Lyon, l'image qu'il laisse est assez pitoyable.
Il y a quatre raisons qui reviennent régulièrement dans les commentaires fielleux de mes amis supporteurs lyonnais, dans l'ordre :
1 - Son transfert avorté à Swansea pour y aller un an plus tard et choper une somme importante. De source sûre, je sais que Gomis a toujours voulu "entuber" l'OL à partir du moment où Aulas s'est mis à communiquer pour son départ avant de l'écarter. J'ai du mal à lui en tenir rigueur, car si la communication d'Aulas a le mérite d'être clair, elle manque d'humanité et je n'en voudrais jamais à personne de refuser de se plier à un tel comportement.
2 - Il semble bien que Gomis ait provoqué l'exil côté gauche, puis le départ définitif de Lisandro (mon joueur préféré, toutes époques confondues). Pour ce point, j'en veux surtout à Garde qui a pris du temps à trouver une ligne d'attaque qui semblait logique pour tout le monde en plaçant Lisandro en pointe et en titularisant coûte que coûte Gourcuff et Grenier. Sûrement pour des histoires "d'équilibre" et pour ne pas froisser l'ancien stéphanois.
3 - Le fait qu'il ralentissait fortement le jeu lyonnais. Sur ce point, je ne peux qu'exprimer mon mea culpa. Je ne pensais pas que son départ permettrait autant le jeu d'être plus fluide et j'ai été vraiment étonné d'à quel point le jeu est devenu plus rapide sans lui. Je mets un bémol à mon propos : heureusement que Fekir a explosé à ce moment là, sinon on aurait bien souffert.
4 - Sa communication "trop parfaite". Je la trouve presque drôle, il s'exprime beaucoup sur les réseaux sociaux pour lancer des fleurs aux équipes avec lesquelles il est sous contrat. Ca manque franchement de finesse et ça fait un peu "gars qui veut faire gendre parfait".
Mais pour ceux qui l'ont vu, en vrai, dans les rues de Lyon, il faut savoir que ce garçon était à chaque fois vraiment souriant, disponible (pas toujours, c'est normal) et gentil avec ceux qui l'abordaient. Si bien que sa communication grossière reste tout de même en accord avec l'image qu'il montre dans la vie.

Somme toute, son départ de Lyon a été largement profitable à mon club de coeur.
Mais je lui souhaite tout de même bon vent et je pense que la haine qu'il suscite dans le coin, si elle s'explique, est franchement disproportionnée.


Je ne comprends pas, tu dis qu'il a une communication grossière de mec qui veut avoir une image lisse mais que si tu le rencontres dans la rue, l'impression d'un mec bien se confirme?
Ton post est plutôt à charge contre lui et tout à la fin, tu dis trouver la haine son égard disproportionnée?

J'ai soit lu très vite soit ton post me semble un tantinet contradictoire.

Quoi qu'il en soit, ça ne peut que faire du bien à l'OM même s'il n'y fera ps grand chose, comme pour le reste de sa carrière. Un joueur correct, sans plus, mais auj à l'OM, rien que ça c'est déjà énorme.
@Toof11

Je ne vois pas en quoi mon post est contradictoire.
1 - je défends son comportement au moment de son départ du club, comportement qui lui vaut maintes insultes chez 95% des supporteurs lyonnais. Je mets même un petit taquet à Aulas, alors que les détracteurs des lyonnais s'amusent à nous décrire comme des moutons face à lui.
2 - je laisse entendre qu'il est moins bon que Lisandro, mais qui dirait le contraire ? Mais, encore une fois, je ne mets pas en exergue le comportement "égoïste" décrit par la plupart de mes copains lyonnais. Nous sommes tous égoïstes face à nos contrats de travail et je mets plutôt le blâme sur le dos de Garde qui n'a pas su prendre des décisions franches et courageuses, tout du moins assez tôt.
3 - je dis que je l'ai défendu à son départ, pensant son remplacement plus difficile qu'il ne fut finalement. Je me suis trompé, l'histoire le montre, et j'en profite pour réaliser un mea culpa mesuré.
4 - il n'y a rien de contradictoire. Tu peux être un type sympa et avoir une communication un poil trop appuyée. Peut-être, je dis peut-être, que Gomis est un mec qui donne tellement de l'importance à la gentillesse qu'il force le trait, sans être un enculé par ailleurs ? Peut-être aussi est-il vraiment gentil dans les relations mais devient soudainement un peu plus cynique lorsque vient le moment de gérer sa carrière (son passage à l'OL tend d'ailleurs à confirmer cette idée) ?

Je ne vois rien de contradictoire dans mes propos, et plus encore, je ne vois pas où je réalise un procès à charge sur sa personne.
Dans mon second commentaire, je n'en fais pas une description hyper élogieuse, mais Gomis ne mérite pas les éloges pour son jeu.
Par contre, je souligne ses qualités réelles et je note de manière franche l'utilité qu'il apportera à l'OM l'an prochain.

Mon post m'a l'air beaucoup plus "fin" (entre guillemets, je ne vais pas me lancer des fleurs haha) et nuancé ce que tu décris.
Il me semble aussi absolument pas méchant envers Gomis, la méchanceté n'étant de toute manière pas une composante des mes posts et de ma pensée en général.
PS : enfin, je dis qu'il laisse une image pitoyable à Lyon. Je ne dis jamais qu'il ME laisse une telle image.
C'est une constatation qui ne souffre d'aucune contestation, il suffit de voir les commentaires à son encontre de la part des supporteurs lyonnais du site en général.
On peut cependant nuancer ma phrase laconique en notant qu'il laisse surtout une mauvaise image auprès des supporteurs concernés par le club. Il ne fait pas partie de ces joueurs qui ont réussi à se mettre à dos à la fois les ultras, les suiveurs et les badauds.
Message posté par Algiers
@Toof11

Je ne vois pas en quoi mon post est contradictoire.
1 - je défends son comportement au moment de son départ du club, comportement qui lui vaut maintes insultes chez 95% des supporteurs lyonnais. Je mets même un petit taquet à Aulas, alors que les détracteurs des lyonnais s'amusent à nous décrire comme des moutons face à lui.
2 - je laisse entendre qu'il est moins bon que Lisandro, mais qui dirait le contraire ? Mais, encore une fois, je ne mets pas en exergue le comportement "égoïste" décrit par la plupart de mes copains lyonnais. Nous sommes tous égoïstes face à nos contrats de travail et je mets plutôt le blâme sur le dos de Garde qui n'a pas su prendre des décisions franches et courageuses, tout du moins assez tôt.
3 - je dis que je l'ai défendu à son départ, pensant son remplacement plus difficile qu'il ne fut finalement. Je me suis trompé, l'histoire le montre, et j'en profite pour réaliser un mea culpa mesuré.
4 - il n'y a rien de contradictoire. Tu peux être un type sympa et avoir une communication un poil trop appuyée. Peut-être, je dis peut-être, que Gomis est un mec qui donne tellement de l'importance à la gentillesse qu'il force le trait, sans être un enculé par ailleurs ? Peut-être aussi est-il vraiment gentil dans les relations mais devient soudainement un peu plus cynique lorsque vient le moment de gérer sa carrière (son passage à l'OL tend d'ailleurs à confirmer cette idée) ?

Je ne vois rien de contradictoire dans mes propos, et plus encore, je ne vois pas où je réalise un procès à charge sur sa personne.
Dans mon second commentaire, je n'en fais pas une description hyper élogieuse, mais Gomis ne mérite pas les éloges pour son jeu.
Par contre, je souligne ses qualités réelles et je note de manière franche l'utilité qu'il apportera à l'OM l'an prochain.

Mon post m'a l'air beaucoup plus "fin" (entre guillemets, je ne vais pas me lancer des fleurs haha) et nuancé ce que tu décris.
Il me semble aussi absolument pas méchant envers Gomis, la méchanceté n'étant de toute manière pas une composante des mes posts et de ma pensée en général.


Bon bah j'ai du mal comprendre alors, mea culpa et pardon aux familles, toussa.
Mais je ne vois pas non plus où Gomis a reçu des "éloges", il a toujours été un joueur moyen et vu comme tel. Ou j'ai raté un épisode?
@toof11

Décidément, tu lis bien vite ;)
Je dis que je ne suis pas très élogieux envers lui (en faisant presque un euphémisme) et que c'est normal car il n'est pas de la dimension de ceux qui méritent des éloges.
Je ne dis jamais qu'on a été injustement élogieux à son endroit.
Sidney ★ Niveau : CFA2
Message posté par Algiers
PS : Gomis a exactement le profil du joueur a se faire détester pas les supporteurs marseillais.
De mon expérience, le supporteur lyonnais moyen est plus cérébral et patient que le supporteur marseillais, plus fervent et volubile. Et malgré ça, les lyonnais ne pouvaient plus se voir Gomis à la fin.

Gomis exprime physiquement une forme de nonchalance qui peut provoquer un agacement extraordinaire. Son manque d'expressivité facial donne aussi une impression de "je m'en foutisme" absolument incroyable qui aura le don de rendre les fans olympiens malades.
Les marseillais aiment aussi les attaquants de pointe vifs et rapides alors que la lenteur de Bafé est simplement légendaire.
Il possède aussi une capacité non négligeable à se mettre hors-jeu alors que le jeu ne demande pas une telle prise de risque et une propension à préférer la frappe à la passe décisive qui rappellera les plus belles heures du Bats.

A côté de ça, le joueur possède malgré tout un sacré mental et est habitué aux sifflets. Il réalisera quelques séries salvatrices pour le club, mais un joueur devra prendre le relais lors de ses périodes de mutisme.... s'il n'y a personne à sa place, ça risque de faire mal.
Il est aussi efficient dans le jeu de remise et remonte parfaitement le bloc équipe depuis sa rencontre avec Claude Puel. Une équipe comme l'OM, qui ne donne pas de promesses de jeu chatoyant pour le moment, aura besoin d'un tel profil.


"Gomis a exactement le profil du joueur a se faire détester pas les supporteurs marseillais".

Ça peut sembler subjectif comme avis, mais j'ai exactement la même intuition que toi. Il a intérêt à scorer vite!
Sidney ★ Niveau : CFA2
@Algiers

Je t'annonce par ailleurs mon intention de t'assigner en justice pour maîtrise outrageusement impeccable de la langue française et flagrant délit d'effort d'argumentation.

Prépare ta défense.
@Sidney G'Ovule

J'ai déjà appelé mes avocats et j'envisage de faire la même photo que Benzema pour montrer que je ne rigole pas !

On en reparlera durant la saison. Je pense qu'il va passer quelques sales moments au Vélodrome le Bafé.

Mais, à côté de ça, je pense qu'il a les épaules assez larges pour être présent, de manière irrégulière, durant toutes les parties de saison.

Ses débuts à Swansea, mais surtout à Lyon furent excellents.
C'est plutôt les milieux de saison qui sont difficiles pour lui.
Sidney ★ Niveau : CFA2
Message posté par Algiers
@Sidney G'Ovule

J'ai déjà appelé mes avocats et j'envisage de faire la même photo que Benzema pour montrer que je ne rigole pas !

On en reparlera durant la saison. Je pense qu'il va passer quelques sales moments au Vélodrome le Bafé.

Mais, à côté de ça, je pense qu'il a les épaules assez larges pour être présent, de manière irrégulière, durant toutes les parties de saison.

Ses débuts à Swansea, mais surtout à Lyon furent excellents.
C'est plutôt les milieux de saison qui sont difficiles pour lui.


Si j'ai changé de pseudo c'est pas pour que tu te torches avec, scélérat!

Sidney G'Ovule était trop connoté lyonnais

Hors moi je roule pour les chèvres en blanc et bleu ciel, plus au sud
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Message posté par Sidney ★
Si j'ai changé de pseudo c'est pas pour que tu te torches avec, scélérat!

Sidney G'Ovule était trop connoté lyonnais

Hors moi je roule pour les chèvres en blanc et bleu ciel, plus au sud


Classic False Flag Sidney:)

@Algiers: Plaisir de te lire, comme souvent. Decrivant bien l'impression generale sur Gomis.

Perso, le joueur m'irritait un peu, d'une part par son manque d'intelligence footballistique (les hors-jeux a la pelle en etant symptomatiques, mais pas seulement) mais aussi, comme cite precedemment, par un un impact negatif sur le groupe, notamment sur l'exile de Lisandro. Mais je dois lui reconnaitre un bon etat d'esprit en general, et de nous avoir rendu quelques services bien appreciables. Je lui souhaite bonne chance pour son aventure marseillaise.

Par ailleurs, je rejoins l'ami critiquant un peu le format de l'article qui, malgre de bonnes infos et anecdotes et un bon fil conducteur, semble un peu bacle et a mi-chemin entre une breve et un vrai article de fond. Dommage

PS: Pardon pour les fautes d'accents; tappant sur un clavier anglo-saxon, je n'ai pas le loisir d'agrementer mes posts de ces delicatesses
@Sidney

Je sais parfaitement de quelle obédience footballistique tu te réclames. Ton jeu de mot est néanmoins de ceux qui ont fait les fondations de la section commentaire de ce site et il faut le mettre en valeur.

@TheGoatKeeper

Ton français sans accent me semble malheureusement en avance sur son temps, comme quoi ton clavier anglo-saxon n'est pas si inutilisable que ça. Un peu de patience.
C'est également un plaisir de te lire, je commente moins ces derniers temps et je ne pense pas que la pente s'inversera de sitôt. Mais je n'ai pas l'intention de m'en aller, j'apprécie par exemple le fait qu'un commentateur comme Arigold choisisse maintenant avec soin les articles à commenter.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Message posté par Algiers
@Sidney

Je sais parfaitement de quelle obédience footballistique tu te réclames. Ton jeu de mot est néanmoins de ceux qui ont fait les fondations de la section commentaire de ce site et il faut le mettre en valeur.

@TheGoatKeeper

Ton français sans accent me semble malheureusement en avance sur son temps, comme quoi ton clavier anglo-saxon n'est pas si inutilisable que ça. Un peu de patience.
C'est également un plaisir de te lire, je commente moins ces derniers temps et je ne pense pas que la pente s'inversera de sitôt. Mais je n'ai pas l'intention de m'en aller, j'apprécie par exemple le fait qu'un commentateur comme Arigold choisisse maintenant avec soin les articles à commenter.


Oui jai cru comprendre ca pour AriGold.

Maintenant, meme si je vois le rationnel derriere ce choix, je le trouve un peu dommage.

Pour faire vivre la communaute de Sofoot, il faut des commentateurs de qualite. bien evidemment ceci ne rime pas avec quantite, mais pour elever le niveau et renforcer un certain etat esprit du groupe, les meilleurs / plus anciens commentateurs ont a mon avis une responsabilite, celle de continuer a faire vivre le site et contribuer a certaine vision ou etat d'esprit.
@TGK

J'abonde dans ton sens et c'est la raison pour laquelle je ne veux pas arrêter de commenter. J'apprends beaucoup ici et je prends plaisir à débattre avec tout le monde car de nombreuses personnes ici rendent leurs lettres de noblesse au football en en parlant avec passion et intellect.

Nous aurons l'occasion de nous relire de toute manière !

PS : J'apprécie tellement cet endroit que je trouve que ce serait sympa, un jour, d'organiser un pot entre tous les fans lyonnais du site (pour ceux habitant la région). Ca pourrait être vraiment rigolo de faire ça (je suis un doux rêveur, il faut le savoir).
J'aimerais tellement partager un match avec Bestlic, je pense que je passerais un moment mémorable.
Pas de petit mot sur l'enieme remontee du Sporting (en CFA, 2 montees en 3 ans) et la fusion cet ete avec l'autre club de Toulon - quartier Le Las - de CFA, le resultat se nommant de nouveau Sporting Club de Toulon comme a la belle epoque et non plus Sporting Toulon Var?
Recrutement et budget ambitieux en prime. Sans parler des ultras. Preparez-vous parce qu'on va y revenir en L2, au moins.
http://archives.varmatin.com/toulon/baf … 84198.html
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 19