1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 12e journée

Le roi Messi

En inscrivant deux nouveaux buts lors du succès du Barça à Majorque, Messi a fait tomber un record supplémentaire, celui de Pelé et de ses 75 buts en une année. Au Real, Morata a marqué, lui, le tout premier but de sa carrière. Décisif. Lui aussi buteur, Michaël Pereira passe le bonjour à tout l’UJA Alfortville.

Modififié
2 44
L’homme du week-end

Messi. Classique, d’accord. Mais on ne tape pas un record de plus de 50 ans tous les week-ends. Et encore moins le record d’un Roi. En 1958, Pelé n’a que 18 ans, ce qui ne l’empêche pas de planter 75 pions au cours de l’année. Messi, lui, a attendu l’âge mûr (25 ans) et ce qui ressemble au sommet de sa carrière pour le dépasser. 48 buts en Liga + 11 en C1 + 3 en Coupe du Roi + 2 en Supercoupe d’Espagne + 12 en sélection = 76. Le compte est bon. Et le Roi détrôné. La passation de pouvoir a eu lieu à Majorque, où Messi a inscrit ses 14e et 15e buts de la saison en championnat : un cadeau d’Aouate, puis une grosse frappe sous la barre. Les 75e et 76e de son année 2012. Encore un signe que les Mayas ont raison.

Dix autres records de Lionel Messi.



Le but du week-end


Morata. Ce n’est pas le plus beau. Un coup franc de Xabi Alonso que le gamin du Real Madrid reprend de la tête. Mais c’est probablement le plus important. En plein conflit entre Mourinho et la cantera, en plein déluge, en l’absence de Benzema, Higuaín et de Cristiano Ronaldo (sorti à la mi-temps), dans un match tendu au cours duquel le Real a gâché bon nombre d’occasions franches, Morata est apparu sur la pelouse de Levante et est allé offrir la victoire à son équipe à cinq minutes du final. Le premier but de sa carrière en pro, quelques jours seulement après ses 20 ans. Un but qui permet au Real d’apercevoir encore le Barça au loin.
La contre-performance du week-end. L’Espanyol Barcelone. Son succès à San Sebastián le week-end précédent était trompeur. Pourtant, en recevant le dernier du championnat, l’Espanyol se voyait bien enchaîner une deuxième victoire consécutive et sortir enfin de cette foutue zone rouge. C’est raté. Et bien raté. Osasuna est venu s’imposer 3-0 dans un Cornella-El Prat furax. Sifflets, chants à l’encontre des joueurs et des dirigeants. Pour la première fois, même Pochettino a été pris à partie par le public. « C’est normal, l’entraîneur est le responsable et je l’assume. Il y a une certaine fatigue qui touche le club dans sa globalité » , a réagi l’ancien du PSG.


Le Français du week-end.


Michaël Pereira. Celui-là, pas grand-monde ne le connaît. Normal, en France, le plus haut niveau auquel le natif de Paris ait joué est la CFA. Avec l’UJA Alfortville. Allez savoir comment, mais Majorque l’a repéré et recruté pour qu’il aille s’aguerrir avec l’équipe réserve. Finalement, une saison a suffi pour convaincre ses dirigeants de l’envoyer en équipe première, où il anime les couloirs depuis deux ans. Ce week-end, c’est lui qui a relancé les siens face au Barça. Seul face à Valdés, le Français le moins connu de Liga ne s’est pas pris la tête et a envoyé sa frappe sous la barre. Trois minutes plus tard, Majorque revenait à 3-2, mais les joueurs de Caparros ne réaliseront pas l’exploit. Pereira, titulaire indiscutable dans les Baléares, a quand même fait un pas de plus vers la reconnaissance.

Youtube

La polémique du week-end


Levante-Real Madrid. Depuis deux ans, les matchs entre les deux équipes ont l’habitude d’être tendus. Celui-là l’a été particulièrement. Normal, après à peine trois minutes de jeu, Ronaldo se faisait déjà défoncer l’arcade par le coude de Navarro. Sous des trombes d’eau et dans une ambiance électrique, le Real a finalement arraché la victoire dans les dernières minutes. Mais ce n’est pas tout. Après quelques accroches et provocations dans le couloir menant aux vestiaires, les joueurs ont tiré dans tous les sens après la douche. « Pepe a dansé dans notre vestiaire et s’est moqué de nous » , a confié Juanfran. « On en a marre des joueurs comme Ballesteros, des antisportifs qui n’acceptent pas la défaite. S’il n’aime pas le foot et qu’il préfère la boxe, qu’il change de sport » , a répondu Ramos. La dernière est pour Juanlu. « La Liga se décidait si le Real perdait ce soir, et évidemment, cela est impensable. » Match retour, le 7 avril prochain.

Par Léo Ruiz
Modifié

Question du jour, je viens seulement de regarder l'EDD pour la première fois de l'année, et la surprise, plus de foot espagnol, plus de Barça ni de Real ? What's this shit ?

Je commence réellement en avoir ras le bol de Canal. Chelsea-Liverpool même pas capable de mettre en direct, il y a plus de match en différé qu'en direct, Canal+ Sport même pas en HD, City-Tottenham sur sport+, un abonnement en plus, comme foot+ ... Faut arrêter les c*********. Vivement que beinsport rachète le foot anglais... Au moins eux mettent tout en direct, ont plusieurs chaines. J'étais très sceptique, je commence a aimé.
Oui l'équipe du dimanche ne montre plus que les matchs de coupe en Espagne.
Myros el matador Niveau : CFA
sans remettre en cause Messi! il peut quand meme remercier le portier de Mallorque et sa main en carton sur le premier de ses deux buts (deuxième magnifique au passage)! Bon sinon le reccord de Muller devrait être une formalité vu la forme de la machine!!
nononoway Niveau : CFA
J'aurais plutôt imaginé Le Roi Leo (en hommage à Tezuka)
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Je ne sais pas si Messi est le meilleur de tous le temps. Ce qui est sur, c'est que personne n'a été aussi bon, aussi souvent.

Après, le titre suprême est difficile à décerner car il faut prendre en compte le contexte, la personnalité, l'environnement etc. Et là dessus Messi a quelques failles

Mais au niveau de la performance footballistique intrinsèque, je ne pense pas qu'il ait d'égal.
Le prince des tenebres,
OSEF!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Est-ce qu'on pourrait avoir le ratio but/match sur l'année des records (ou ex-records) de Messi et de Pelé pour comparer ?
Premier but degueulasse de Messi marqué avec la complicité du gardien adverse, comme ça c'est toujours plus facile...
Deuxieme but non-valable de Messi (car Sanchez de 2 metres hors-jeu masque le chant visuel du gardien) marqué avec la complicité de l'arbitre (tres bien placé pourtant) et de son juge de touche (tres bien placé pourtant), comme ça c'est toujours plus facile...

C'est bizarre, mais personne n'en parle de ces irregularités repetees (but sur hors-jeu flagrant d'Alba la semaine derniere), faut dire ça arrange tellement la plèbe lobotomisée...

Aller, pour finir, le nouveau slogan a la mode dans les stades de la ligue ecossaise bis...

"Messi, enano, tu hijo es de Cristiano,
Messi, enano, tu hijo es de Cristiano,
Messi, enano, tu hijo es de Cristiano"
Sinon, encore et toujours la meme question, quel interet de marquer autant de buts si ça ne fait pas gagner des trophées a ton equipe, a part une malheureuse coupe du roi gagnée contre une equipe carbonisée??!!

76 buts c'est bien, mais faire gagner a ton equipe la meilleure Liga de tous les temps (record absolu de points et de buts) c'est tellement mieux...

PS: le Celtic c'est autre chose que les 99% d'equipes en carton de Liga.
Sofoot... Capable de nous sortir son TOP 100 de meilleurs joueurs avec Messi dans 30 ou 40, et après de le nommer Roi Messi... Quel honte !

Bordel mais l'équipe nationale c'est THE référence.

Qu'il gagne une coupe du monde au lieu de planter des buts contre Getafe avec ses amis d'enfance avec lequels il joue depuis 15 ans
Et je calme tout les mecs qui se disent " est-ce que Messi est le meilleur de tout les temps blabla " mais LOL

Déja sachez juste que Pelé et Maradona il en est TRES loin, que pour attraper Zidane il a du chemin, donc...

Zidane est très supérieur à Messi. Zidane c'est la grace, la capacité d'humilier dans de grandes compétitions, c'est des buts, pas beaucoup, mais BORDEL DES BUTS DECISIFS FINAL DE CDMONDE DE C1 DES PANENKA FINALE DE CDM

Ca fait du bien de geuler un peu tiens...
Allez et puis je me lache tiens et je dit s'ke j'pense :

Ronaldinho est meilleur que Messi.

Je vous jure que Ronaldinho en 15 minutes dans un match avec le PSG ou le Barca, le Brésil, il me faisait vibrer plus que Messi en une saison ou presque.

On veut du spéctacle, de la danse avec le ballon, de l'émotion, pas d'un mec qui court sur le terrain et qui evite les obstacles on dirait il a un pilote automatique...
@Messi Enano
Ahahah la bonne blague. Petit coup d'oeil rapide à son palmarès (source Wiki) :

Titres remportés avec le FC Barcelone
Ligue des champions (3) :
Vainqueur : 2006, 2009 et 2011
Championnat d'Espagne (5) :
Champion : 2005, 2006, 2009, 2010 et 2011
Vice-champion : 2007 et 2012
Coupe du Roi (2) :
Vainqueur : 2009 et 2012
Finaliste : 2011
Coupe du monde des clubs (2) :
Vainqueur : 2009 et 2011
Supercoupe de l'UEFA (2) :
Vainqueur : 2009 et 2011
Finaliste : 2006
Supercoupe d'Espagne (5) :
Vainqueur : 2005, 2006, 2009, 2010 et 2011
Finaliste : 2012

Inutile bien sur de copier-coller les distinctions individuelles.

Sinon, on peut rajouter qu'il a à peine 25ans, qui est déjà le meilleur buteur de l'histoire d'un des plus grands clubs de l'histoire. Il sera très certainement, d'ici sa fin de carrière, le meilleur buteur de l'histoire de la Liga, de la LDC, de la sélection argentine...

Sinon, je suis d'accord avec Karim, Ronhie me faisait + rêver, mais bon. Et evidement c'est impossible de comparer avec Maradona ou Pelé. Il faudrait que quelqu'un ait vécu les mêmes époques au même âge et dans les même contexte. Mais il est evident que Messi va marquer l'histoire du foot, que beaucoup de gens le considèreront comme le meilleur de tous les temps, et beaucoup d'autres diront qu'il n'est rien à côté de Pelé (les brésiliens), Maradona (les supporters de Boca), Zidane (les français) ou d'Ibra (les footix).
ça dépend de ce que tu trouves comme le plus difficile pour un footballeur: la classe et l'élégance ou la régularité de la performance. Des mecs comme Zidane ou ronaldinho, bien que des magiciens du ballon, étaient loin d'être régulier dans les perfs. Ce que font Messi et cr7 en terme de régularité et de longevité (Ronaldo ça fait depuis 6 saisons, Messi 5), c'est quasi-unique. Pour moi la difficulté dans le haut niveau, ce n'est pas de l'atteindre, c'est d'y rester.

Par contre pour le record de messi, il faut bien sûr relativiser son record dans le sens où à la fin il n'y a pas de trophées majeurs au bout. Un peu comme cr7 quand il marque 40 buts la saison dernière mais que le titre de champion n'est pas au bout...
Jackie Moon Niveau : Loisir
Karim@ Avec une objectivité évidente et de tels arguments, tu pourrais gueuler dans l'cul d'un poney ce serait pareil.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 44