1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 12e journée

En inscrivant deux nouveaux buts lors du succès du Barça à Majorque, Messi a fait tomber un record supplémentaire, celui de Pelé et de ses 75 buts en une année. Au Real, Morata a marqué, lui, le tout premier but de sa carrière. Décisif. Lui aussi buteur, Michaël Pereira passe le bonjour à tout l’UJA Alfortville.

Modififié
2 44
L’homme du week-end

Messi. Classique, d’accord. Mais on ne tape pas un record de plus de 50 ans tous les week-ends. Et encore moins le record d’un Roi. En 1958, Pelé n’a que 18 ans, ce qui ne l’empêche pas de planter 75 pions au cours de l’année. Messi, lui, a attendu l’âge mûr (25 ans) et ce qui ressemble au sommet de sa carrière pour le dépasser. 48 buts en Liga + 11 en C1 + 3 en Coupe du Roi + 2 en Supercoupe d’Espagne + 12 en sélection = 76. Le compte est bon. Et le Roi détrôné. La passation de pouvoir a eu lieu à Majorque, où Messi a inscrit ses 14e et 15e buts de la saison en championnat : un cadeau d’Aouate, puis une grosse frappe sous la barre. Les 75e et 76e de son année 2012. Encore un signe que les Mayas ont raison.

Dix autres records de Lionel Messi.



Le but du week-end


Morata. Ce n’est pas le plus beau. Un coup franc de Xabi Alonso que le gamin du Real Madrid reprend de la tête. Mais c’est probablement le plus important. En plein conflit entre Mourinho et la cantera, en plein déluge, en l’absence de Benzema, Higuaín et de Cristiano Ronaldo (sorti à la mi-temps), dans un match tendu au cours duquel le Real a gâché bon nombre d’occasions franches, Morata est apparu sur la pelouse de Levante et est allé offrir la victoire à son équipe à cinq minutes du final. Le premier but de sa carrière en pro, quelques jours seulement après ses 20 ans. Un but qui permet au Real d’apercevoir encore le Barça au loin.
La contre-performance du week-end. L’Espanyol Barcelone. Son succès à San Sebastián le week-end précédent était trompeur. Pourtant, en recevant le dernier du championnat, l’Espanyol se voyait bien enchaîner une deuxième victoire consécutive et sortir enfin de cette foutue zone rouge. C’est raté. Et bien raté. Osasuna est venu s’imposer 3-0 dans un Cornella-El Prat furax. Sifflets, chants à l’encontre des joueurs et des dirigeants. Pour la première fois, même Pochettino a été pris à partie par le public. « C’est normal, l’entraîneur est le responsable et je l’assume. Il y a une certaine fatigue qui touche le club dans sa globalité » , a réagi l’ancien du PSG.

Modifié

Question du jour, je viens seulement de regarder l'EDD pour la première fois de l'année, et la surprise, plus de foot espagnol, plus de Barça ni de Real ? What's this shit ?

Je commence réellement en avoir ras le bol de Canal. Chelsea-Liverpool même pas capable de mettre en direct, il y a plus de match en différé qu'en direct, Canal+ Sport même pas en HD, City-Tottenham sur sport+, un abonnement en plus, comme foot+ ... Faut arrêter les c*********. Vivement que beinsport rachète le foot anglais... Au moins eux mettent tout en direct, ont plusieurs chaines. J'étais très sceptique, je commence a aimé.
Partenaires
Le kit du supporter Vietnam Label Trash Talk basket
2 44