En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Le rêve interdit du Racing de Diego Milito

À quatre journées de la fin de ce « tournoi de transition » argentin, le Racing Club de Avellaneda plane à la troisième place du classement, à trois longueurs d'un River Plate qu'il accueillera dans son Cylindre la semaine prochaine. Alors que ce River de Gallardo s'est incliné pour la première fois cette semaine et s'apprête à jouer une double confrontation éprouvante en demi-finale de Sudamericana contre Boca, voilà que l'Academia de Diego Milito ne peut s'empêcher d'y croire. Comme toujours.

Modififié
Tout va si vite à Buenos Aires. Du soleil à la tempête, des grands bureaux du microcentro aux bidonvilles de Retiro, de la tranquillité d'Avellaneda aux déchets du fleuve Riachuelo, il n'y a qu'un pas. Le même pas qui sépare la 18e place du Racing l'an passé de sa 3e place actuelle, derrière Lanus et River. Alors que la saison a commencé le 8 août, c'est déjà l'heure du sprint final. Et trois mois après le retour de Diego Milito, revenu pour que « le Racing ait à nouveau un rôle à jouer » dans ce championnat fou où les plans de jeu n'ont même pas le temps de se mettre en place, le Racing est encore vivant. Le schéma est simple : il manque quatre journées, un match ce soir à Quilmes, River à accueillir la semaine prochaine, un déplacement chez Rosario Central et enfin Godoy Cruz à domicile. En haut, ils sont six en six points : River, Lanus, Racing, Independiente, Estudiantes et Boca. Le problème, c'est que « l'Académie du football » (surnommée ainsi pour ses victoires au début du siècle) n'a ni le jeu de River, ni l'effet de surprise de Lanus, ni la tranquillité d'Independiente. Ce que ressent le Racing à la veille de ces dernières batailles, c'est de « l'angoisse » .

Angoisse et combat psychologique


Diego Cocca, director técnico, en a parlé cette semaine : « On doit penser seulement à ce match. Si nous n'arrivons pas à gérer la question des angoisses, on ne va pas bien jouer et laisser le jeu à Quilmes. » Une angoisse presque culturelle : entre la Libertadores de 1967 et le titre de champion d'Argentine de 2001, le Racing a passé 35 longues années sans titre. Trois décennies à voir le rival Independiente rafler les coupes intercontinentales, et Boca et River accentuer leur domination sur la scène nationale. Trente-cinq ans à jouer le rôle d'une équipe qui joue toujours bien, mais qui, au moment véridique, flanche inévitablement. Un combat psychologique qui a renforcé l'identité d'un club à la hinchada très renommée : « La Numero Uno » est devenue célèbre pour sa capacité à toujours répondre présent malgré les souffrances répétées. Une identité associée à un certain sens du drame, aussi.

En août, après deux victoires convaincantes en deux journées, le Racing va affronter le petit Tigre, ville de maisons de vacances sur l'eau loin des « vrais » quartiers de Buenos Aires. C'est le moment que choisit le club pour communiquer sur sa dernière initiative : mettre à disposition de l'équipe un psychologue. Un certain Gustavo Goñi qui explique que « si vous voulez prendre soin du footballeur, prenez soin de la personne qu'il y a derrière » ou encore qu' « il faut faire en sorte que le joueur se sente comme un gagnant sans avoir gagné » . Évidemment, deux jours plus tard à Tigre, le Racing s'écroule lamentablement (4-0). Mais cette saison, au contraire d'un Boca tombé très tôt ou d'un Vélez en perte de vitesse, le Racing s'est toujours relevé.

Quatorze recrues et Diego Cocca


Tout va si vite à Buenos Aires qu'il n'est pas rare de voir des équipes se faire et se défaire d'une saison à l'autre. Cet hiver, le Racing a fait peau neuve : quatorze recrues dont neuf titulaires (Pillud, Lollo, Grimi, Gastón Díaz en défense ; Acuña, Videla et Centurión au milieu ; Bou et Milito en attaque) et un nouvel entraîneur. « Un effectif nouveau qui ne se connaissait pas et qui ne me connaissait pas, » dit Diego Cocca. Sebastian El Chino Saja, gardien de but et figure du club, explique sa philosophie : « L'idée de Cocca est de jouer le premier rôle dans tous les stades. » De la possession et une certaine quête esthétique rare au pays : le Racing aime cultiver sa différence. Et s'il est difficile de mettre en place une identité de jeu en trois mois, le 4-2-2-2 de Cocca s'est équilibré rapidement autour des manœuvres de Videla au milieu, la discipline tactique et l'explosivité de Centurión à gauche, et les bons ballons de l'arrière droit Gastón Díaz (6 passes décisives). Une idée nouvelle, et d'autres ancestrales : cette semaine, Cocca a notamment admis que « quand nous jouons à domicile, nous mouillons la moitié de terrain dans laquelle nous attaquons pour donner plus de dynamique à nos offensives » . Au-delà de ces concepts, le Racing est aussi guidé par deux vétérans : « le Démon » Gabriel Hauche, revenu à son meilleur niveau (5 buts en 10 matchs), et surtout Diego Milito.

Entre le rêve interdit et le prince qui ne déçoit jamais


Le 12 décembre 2003, Milito marque un dernier penalty contre Olimpo et s'en va en Europe vers sa première escale au Genoa. Un tour du Vieux Continent de dix ans, et enfin le retour à la maison cet été. Le jeune Milito au Racing, c'était 37 buts en 150 matchs, la rivalité contre le frère Gaby – qui jouait pour Independiente – et surtout ce titre de champion en 2001. Alors, malgré ses 35 ans et une dernière saison de blessures à 2 buts à l'Inter, El Principe est accueilli par les éternels « ¡Olé, olé, olé, Diego, Diego! » et devient capitaine avant même de mettre un pied sur le sol argentin. « Depuis le jour où je suis parti, je savais que j'allais terminer ma carrière en Argentine. C'est ici que sont nos racines et nos proches. Mais personne ne peut vivre grâce à un nom ou à un passé. À chaque fois que je joue, je dois démontrer que je suis à la hauteur. » Dans un football argentin qu'il décrit comme étant « très compétitif et physique » , Milito n'est plus le buteur implacable qu'il était à Milan. Cette place-là, il la laisse volontiers à Gustavo Bou, 24 ans et 9 buts marqués en 11 matchs. Trop lourd pour prendre de vitesse les dernières lignes gauchos, Milito fait parler sa vision du jeu, sa patience dans la surface, ses pauses, ses déviations et ses feintes. Bilan : 4 buts et 4 passes décisives, mais surtout une influence digne d'un meneur de jeu.

Vidéo

En dehors des terrains, Milito serait à l'origine d'une autre initiative du club : faire de tous les joueurs des socios du club. « Il apporte beaucoup, il faut en profiter. Aussi bien sur le terrain qu'en dehors, c'est un leader » , raconte le jeune ailier Centurión, surdoué du dribble, mais revenu d'un échec sportif au Genoa. Et sur le pré, le Prince s'est fait talisman. Lors du derby d'Avellaneda, Racing va visiter le stade d'Independiente (qui se trouve à cinquante mètres du Cylindre). À la demi-heure de jeu, Milito ouvre glacialement le score sous la popular (le kop) d'El Rojo. Célébration intense, baisers sur l'écusson, esquives de jets de papelitos et un carton jaune pour excès de passion (voir vidéo). Cinq minutes plus tard, Milito se blesse. Le Racing s'incline 2-1, puis perd à domicile contre Lanus (1-3), n'accroche qu'un nul face à Newell's (1-1) et perd à la Bombonera contre Boca (1-0) lorsque le match est interrompu par la tempête.

Une semaine plus tard, il reste 34 minutes à jouer et Milito est revenu. Il lui suffit de six minutes pour offrir une passe décisive de la poitrine à Bou, qui marquera un doublé. Depuis, le Racing enchaîne les bons résultats. En attendant une fin de saison qui pourrait s'avérer dramatique, l'Académie s'invente donc quelques raisons d'y croire. Il est souvent dit que lorsque le Racing gagne, l'ordre des choses est déréglé, quelque chose ne tourne pas rond : en 2001, l'Argentine traversait la pire crise économique de son histoire et il se trouve que le pays a rechuté en 2014 devant la pression des fonds vautours américains. Milito était là en 2001, et il est revenu. Des coïncidences ? Le célèbre acteur et grand hincha du Racing, Guillermo Francella, avait prédit la victoire de 2001 sur la base d'un calcul familial : en 1967, il avait 11 ans et son père en avait 45, et le schéma se répétait en 2001 avec son fils Nicolás, acteur également. D'après ces prévisions, l'Académie devra attendre 2035. La patience de Milito suffira-t-elle ?

Par Markus Kaufmann, à Buenos Aires À visiter :

Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:47 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus Hier à 15:21 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 5 heures Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 4 il y a 8 heures Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures La roulette insolente de JK Augustin 33 il y a 11 heures À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 Hier à 14:36 Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 Hier à 14:22 Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 Hier à 12:48 Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 Hier à 11:48 Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 Hier à 10:44 Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 Hier à 10:21 Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!