Le retour de King Kenny

Vingt ans après son départ de Liverpool, Kenny Dalglish, l'homme du dernier titre de Liverpool, est de retour à la tête des Reds. Pour redevenir un porte-bonheur ou un simple fantôme d'un passé révolu ?

Modififié
En France, la lettre pour symboliser le sauveur. Z comme Zorro, Z comme Zinedine Zidane évidemment. A Liverpool, la lettre qui change tout, c'est le K. K comme Kop, comme Kevin Keegan. K comme King Kenny Dalglish. Quand l'heure est grave, c'est lui que le club des bords de la Mersey a toujours convoqué. Quand il a fallu remplacer Keegan parti au zénith de sa gloire à l'été 1977 pour rejoindre Hambourg. Quand il a fallu prendre les commandes de l'équipe en 1985 juste après la tragédie du Heysel. Cette fois encore, alors que les Reds sont dans une sacrée panade sportive, Dalglish est appelé à la rescousse pour prendre la relève du pauvre Roy Hodgson après seulement six mois d'exercice sans futur. Mais à bientôt soixante ans et dix années d'inactivité au plus haut niveau, est-ce bien raisonnable ? N'empêche, pour un club qui, au moins sur la scène domestique, court depuis vingt ans après son prestigieux passé, Dalglish incarne de façon absolue la période où Liverpool n'était rien moins que le plus grand club du monde.

Rouge doré

Venu du Celtic où il avait signé en 1967 quelques jours seulement avant le sacre européen du club, le premier d'un club britannique en C1 (ce type avait déjà le sens du timing et de l'Histoire), Kenny Dalglish avait une pression dingue à Liverpool : faire oublier le meilleur joueur d'Europe d'alors, Kevin Keegan. Et en ayant repris le fameux numéro 7 du futur double Ballon d'Or s'il vous plaît. Mission aussitôt accomplie avec notamment l'unique but de la finale de la Coupe des clubs champions 1978 et un bilan de 31 pions en 62 matches toutes compétitions confondues. Le peuple rouge avait compris : avec ce gars, il ne marcherait jamais seul. Huit années durant, Dalglish guide les siens, piétine le royaume (5 championnats, 4 League Cup) et marche allègrement sur l'Europe (3 Coupe des champions). Et puis 1985, le Heysel. Saloperie de Heysel : 39 morts, suspension des clubs anglais en Europe et une réputation de barbares. Liverpool est au plus bas, l'honnête Joe Fagan (pas de la même veine que Shankly ou Paisley, malgré son triplé en 1984 Championnat-League Cup-C1) se retire sagement et Dalglish devient entraîneur-joueur. Une fois encore, sans traîner, Dalglish remet le club sur de bons rails avec un doublé immaculé Cup-Championnat dès sa première saison. Deux autres titres et une FA Cup viendront compléter son œuvre sur le banc des Reds.

Mais son vrai fait de gloire est encore lié à une heure sombre de la vie du club : le drame d'Hillsborough le 15 avril 1989 quand 95 fans des Reds périssent dans un mouvement de foule. Le manager multiplie les présences aux enterrements et se met en première ligne pour soutenir les familles des victimes. On ne parle plus du joueur ou du manager : c'est l'homme qui devient une légende de la ville. Mais moins de deux ans plus tard, en février 1991, l'Ecossais jette l'éponge. Usé, rincé par ce traumatisme qu'il a pris à bras le corps mais qui lui pète au visage comme une bombe à retardement. Liverpool est alors premier du classement dans la course pour sa propre succession et Dalglish quitte le navire. Personne ne sait que plus jamais les Reds ne gagneront le championnat. Dalglish, lui, glane le titre avec Blackburn en 1995 (le dernier d'un non membre du Big Four à ce jour), avant de le frôler avec Newcastle deux ans plus tard (2e alors que les Magpies étaient largués quand il prend l'équipe en janvier 1997) puis de s'enfiler tranquillou un petit championnat d'Ecosse en 2000 et de raccrocher. Damned ! C'est donc bien lui qui avait la clé...



Un simple totem que l'on exhibe ?

Forcément, alors que Liverpool traverse aujourd'hui sa plus grosse crise sportive et structurelle depuis longtemps, on fait comme souvent dans les grands clubs à la dérive : on se tourne vers son passé au lieu de regarder devant. Une idée rarement payante. Prenez le voisin honni, Manchester United, qui avait rappelé sir Matt Busby, deux ans seulement après le sacre européen de 1968 et une chute vertigineuse depuis, pour neuf petits mois soldés par un échec sans appel. Alors qu'attendre de quelqu'un qui n'a plus entraîné depuis plus de dix ans maintenant et qui ressemble davantage à un totem que l'on exhibe en espérant que les succès viendront d'eux-mêmes comme on ferait une danse pour faire tomber la pluie ? A Nantes, un Coco Suaudeau avait eu la sagesse de ne pas tomber dans le piège de la vox populi qui réclamait son retour des années après son départ en retraite. A Liverpool, Dalglish n'a pas su, pas pu résister, lui qui s'occupait de la formation au club. Pourtant, l'affaire ressemble bien à une mission suicide.

Car comment faire des miracles avec une équipe franchement moyenne et dont les leaders sont clairement à bout de souffle ? Restent trois motifs d'espoir pour les Reds. Le premier serait que l'Ecossais ait dealé une enveloppe pour se renforcer dès cet hiver, ce qui n'est pas impossible puisque John W. Henry a plusieurs fois signifié qu'il y avait des fonds pour cela, lui qui sait ce qu'il en coûte de remettre un ancien géant sur pieds pour avoir ramené le titre aux Red Sox de Boston 86 ans après sa dernière couronne. Le second serait que la figure incarnée par Dalglish à tous les niveaux (supporters, dirigeants, staff et joueurs) redonne un coup de booste et d'enthousiasme à un effectif pas mal déprimé, on pense notamment à Gerrard chez qui le nom de son aîné doit forcément inspirer de grandes choses. Enfin, la meilleure idée serait que, quitte à jouer la carte Dalglish, ce soit un pari sur plusieurs années. Car on l'a dit, l'Ecossais travaille à l'Academy depuis de nombreuses années et il a forcément une vue globale de la situation, des forces qui peuvent venir de la formation, du timing à espérer pour ces jeunes pousses (s'il y en a), des talents à certains postes qui font défaut et qu'il faudra dénicher ailleurs... Bref, une vue d'ensemble, « the big picture » comme disent les Anglais.

Dès dimanche, en FA Cup, Kenny Dalglish va être directement plongé dans le bain, bouillant pour le coup puisque c'est un tout simplement un déplacement à Old Trafford qui l'attend face à MU qu'il a tant martyrisé quand le club mancunien n'était plus sur la carte d'Angleterre où Liverpool prenait toute la place. Pour ressusciter ce glorieux passé ou, plus probablement, pour bien mesurer le temps qui passe ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Nous à Strasbourg, on a fait un peu la même chose avec King Schilles Gress, alias le maitre tacticien, l'homme qui a inspiré le Barça. Vu l'efficacité de la mesure, je suis de tout cœur derrière Kenny, il pourra sortir un livre du style "un hiver d'enfer sur la mersey" si jamais ça foire.
RCS: nes plu un club
il y a 1 heure 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164