Le retour de King Kenny

Vingt ans après son départ de Liverpool, Kenny Dalglish, l'homme du dernier titre de Liverpool, est de retour à la tête des Reds. Pour redevenir un porte-bonheur ou un simple fantôme d'un passé révolu ?

Modififié
En France, la lettre pour symboliser le sauveur. Z comme Zorro, Z comme Zinedine Zidane évidemment. A Liverpool, la lettre qui change tout, c'est le K. K comme Kop, comme Kevin Keegan. K comme King Kenny Dalglish. Quand l'heure est grave, c'est lui que le club des bords de la Mersey a toujours convoqué. Quand il a fallu remplacer Keegan parti au zénith de sa gloire à l'été 1977 pour rejoindre Hambourg. Quand il a fallu prendre les commandes de l'équipe en 1985 juste après la tragédie du Heysel. Cette fois encore, alors que les Reds sont dans une sacrée panade sportive, Dalglish est appelé à la rescousse pour prendre la relève du pauvre Roy Hodgson après seulement six mois d'exercice sans futur. Mais à bientôt soixante ans et dix années d'inactivité au plus haut niveau, est-ce bien raisonnable ? N'empêche, pour un club qui, au moins sur la scène domestique, court depuis vingt ans après son prestigieux passé, Dalglish incarne de façon absolue la période où Liverpool n'était rien moins que le plus grand club du monde.

Rouge doré

Venu du Celtic où il avait signé en 1967 quelques jours seulement avant le sacre européen du club, le premier d'un club britannique en C1 (ce type avait déjà le sens du timing et de l'Histoire), Kenny Dalglish avait une pression dingue à Liverpool : faire oublier le meilleur joueur d'Europe d'alors, Kevin Keegan. Et en ayant repris le fameux numéro 7 du futur double Ballon d'Or s'il vous plaît. Mission aussitôt accomplie avec notamment l'unique but de la finale de la Coupe des clubs champions 1978 et un bilan de 31 pions en 62 matches toutes compétitions confondues. Le peuple rouge avait compris : avec ce gars, il ne marcherait jamais seul. Huit années durant, Dalglish guide les siens, piétine le royaume (5 championnats, 4 League Cup) et marche allègrement sur l'Europe (3 Coupe des champions). Et puis 1985, le Heysel. Saloperie de Heysel : 39 morts, suspension des clubs anglais en Europe et une réputation de barbares. Liverpool est au plus bas, l'honnête Joe Fagan (pas de la même veine que Shankly ou Paisley, malgré son triplé en 1984 Championnat-League Cup-C1) se retire sagement et Dalglish devient entraîneur-joueur. Une fois encore, sans traîner, Dalglish remet le club sur de bons rails avec un doublé immaculé Cup-Championnat dès sa première saison. Deux autres titres et une FA Cup viendront compléter son œuvre sur le banc des Reds.

Mais son vrai fait de gloire est encore lié à une heure sombre de la vie du club : le drame d'Hillsborough le 15 avril 1989 quand 95 fans des Reds périssent dans un mouvement de foule. Le manager multiplie les présences aux enterrements et se met en première ligne pour soutenir les familles des victimes. On ne parle plus du joueur ou du manager : c'est l'homme qui devient une légende de la ville. Mais moins de deux ans plus tard, en février 1991, l'Ecossais jette l'éponge. Usé, rincé par ce traumatisme qu'il a pris à bras le corps mais qui lui pète au visage comme une bombe à retardement. Liverpool est alors premier du classement dans la course pour sa propre succession et Dalglish quitte le navire. Personne ne sait que plus jamais les Reds ne gagneront le championnat. Dalglish, lui, glane le titre avec Blackburn en 1995 (le dernier d'un non membre du Big Four à ce jour), avant de le frôler avec Newcastle deux ans plus tard (2e alors que les Magpies étaient largués quand il prend l'équipe en janvier 1997) puis de s'enfiler tranquillou un petit championnat d'Ecosse en 2000 et de raccrocher. Damned ! C'est donc bien lui qui avait la clé...



Un simple totem que l'on exhibe ?

Forcément, alors que Liverpool traverse aujourd'hui sa plus grosse crise sportive et structurelle depuis longtemps, on fait comme souvent dans les grands clubs à la dérive : on se tourne vers son passé au lieu de regarder devant. Une idée rarement payante. Prenez le voisin honni, Manchester United, qui avait rappelé sir Matt Busby, deux ans seulement après le sacre européen de 1968 et une chute vertigineuse depuis, pour neuf petits mois soldés par un échec sans appel. Alors qu'attendre de quelqu'un qui n'a plus entraîné depuis plus de dix ans maintenant et qui ressemble davantage à un totem que l'on exhibe en espérant que les succès viendront d'eux-mêmes comme on ferait une danse pour faire tomber la pluie ? A Nantes, un Coco Suaudeau avait eu la sagesse de ne pas tomber dans le piège de la vox populi qui réclamait son retour des années après son départ en retraite. A Liverpool, Dalglish n'a pas su, pas pu résister, lui qui s'occupait de la formation au club. Pourtant, l'affaire ressemble bien à une mission suicide.

Car comment faire des miracles avec une équipe franchement moyenne et dont les leaders sont clairement à bout de souffle ? Restent trois motifs d'espoir pour les Reds. Le premier serait que l'Ecossais ait dealé une enveloppe pour se renforcer dès cet hiver, ce qui n'est pas impossible puisque John W. Henry a plusieurs fois signifié qu'il y avait des fonds pour cela, lui qui sait ce qu'il en coûte de remettre un ancien géant sur pieds pour avoir ramené le titre aux Red Sox de Boston 86 ans après sa dernière couronne. Le second serait que la figure incarnée par Dalglish à tous les niveaux (supporters, dirigeants, staff et joueurs) redonne un coup de booste et d'enthousiasme à un effectif pas mal déprimé, on pense notamment à Gerrard chez qui le nom de son aîné doit forcément inspirer de grandes choses. Enfin, la meilleure idée serait que, quitte à jouer la carte Dalglish, ce soit un pari sur plusieurs années. Car on l'a dit, l'Ecossais travaille à l'Academy depuis de nombreuses années et il a forcément une vue globale de la situation, des forces qui peuvent venir de la formation, du timing à espérer pour ces jeunes pousses (s'il y en a), des talents à certains postes qui font défaut et qu'il faudra dénicher ailleurs... Bref, une vue d'ensemble, « the big picture » comme disent les Anglais.

Dès dimanche, en FA Cup, Kenny Dalglish va être directement plongé dans le bain, bouillant pour le coup puisque c'est un tout simplement un déplacement à Old Trafford qui l'attend face à MU qu'il a tant martyrisé quand le club mancunien n'était plus sur la carte d'Angleterre où Liverpool prenait toute la place. Pour ressusciter ce glorieux passé ou, plus probablement, pour bien mesurer le temps qui passe ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Nous à Strasbourg, on a fait un peu la même chose avec King Schilles Gress, alias le maitre tacticien, l'homme qui a inspiré le Barça. Vu l'efficacité de la mesure, je suis de tout cœur derrière Kenny, il pourra sortir un livre du style "un hiver d'enfer sur la mersey" si jamais ça foire.
RCS: nes plu un club
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15
mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20