Le retour de Griffa, maître de Bielsa

Après des années passées à donner des conférences et écrire des bouquins sur la formation de jeunes joueurs, Jorge Griffa est à presque 80 ans de retour à la tête d'un centre de formation, celui d'Independiente. Pas spécialement connu hors d'Argentine, celui qui a couvé et lancé Marcelo Bielsa est une grande référence au pays du football. Révolutionnaire en son temps, sa méthode a déjà fait ses preuves à Newell's et à Boca Juniors.

Modififié
C'est l'année 1982 à Rosario, le retour de la démocratie approche en Argentine, et Marcelo Bielsa se balade dans les rues piétonnes de sa ville natale, quand il tombe sur Eduardo Bermúdez, un ancien coach à lui chez les jeunes de Newell's Old Boys. La discussion est lancée, et l'actuel entraîneur de l'OM, à la recherche d'un billet d'entrée dans le monde du foot professionnel après son échec en tant que joueur, apprend que son interlocuteur laisse sa place au centre de formation pour aller diriger Central Córdoba, une autre équipe de la ville. Ni une, ni deux, le duo prend la direction du bureau de Jorge Griffa, directeur du centre depuis son retour d'Europe en 1972.

Après douze ans en Espagne - dix à l'Atlético Madrid et deux à l'Espanyol – le maître est rentré chez lui pour s'occuper des jeunes, ce qui lui vaut d'être traité de « fou » par le jeune Marcelo Bielsa, fasciné depuis toujours par le football européen. Griffa est séduit par la détermination de celui que l'on surnomme encore El Cabezon et décide de le prendre sous son aile. Une paire de fous est née. Elle transformera en profondeur Newell's et le football argentin en général. Avec le temps, Bielsa s'en ira répandre sa folie et ses concepts au Mexique, au Chili, en Espagne et en France, aujourd'hui à Marseille. Griffa, lui, ne quittera jamais le football local. À bientôt 80 ans, il vient même de reprendre du service, à Independiente, le troisième « grand » d'Argentine après Boca et River.

« On aurait dit un camp d'entraînement militaire »


En entrant à Rosario, Jorge Griffa fait un constat : « Les Argentins croyaient qu'ils étaient naturellement les meilleurs. Les idoles dans les années 70 étaient les joueurs doués et fainéants. La formation était négligée, et le football était encore considéré comme un sport individuel. » Depuis ses origines, le foot argentin s'oppose au style britannique, élitiste, discipliné, méthodique et physique. Il est, au contraire, guidé par les lois du potrero : l'improvisation, la spontanéité, l'exploit individuel. Les meilleurs seraient ceux qui viennent de ces potreros et non des écoles de foot. « Ils sont le produit de cette liberté qui leur permet d'improviser, de créer, de sortir des normes imposées par les pédagogues du football » , écrit Eduardo Archetti. En prenant la tête du centre de formation de Newell's, Griffa veut changer radicalement cette mentalité. « J'ai apporté d'Europe des concepts nouveaux pour nos gamins : l'effort, le sacrifice, le dépassement de soi. » Des mots qui parlent à son disciple, Marcelo Bielsa, joueur limité mais prêt à tout pour se faire une place au plus haut niveau.

Sur les terrains d'entraînement de la Lepra apparaissent des objets nouveaux : des manches à balai plantés au marteau, du ruban adhésif. « On aurait dit un camp d'entraînement militaire » , se souvient Carlos Picerni, entraîneur au centre à cette époque. D'un côté, le travail physique, d'une grande exigence. De l'autre, les dispositifs tactiques, des exercices très répétitifs, basés sur le mouvement perpétuel. Il faut répéter les gestes basiques pendant des heures, jusqu'à l'automatisation. Passes, contrôles, centres, tirs, jeu de tête. Et le travail paye. La Lepra est championne d'Argentine en 88, 90 et 92 et vice-championne d'Amérique en 88 et 92 avec des équipes composées uniquement de joueurs formés au centre. « À partir de rien, on a fait du centre de formation de Newell's la grande référence du pays. Tous les autres clubs nous ont copiés, et Newell's s'est installé à la table des grands. Avec les mêmes principes et les mêmes résultats, j'ai répété l'histoire à Boca » , sourit fièrement le maître depuis son appart plein de trophées de Recoleta, quartier chic de Buenos Aires. Avec Griffa au centre et Bianchi chez les pros, Boca a écrit, entre la fin des années 90 et le début des années 2000, l'une des plus belles pages du foot argentin.

Sillonner le pays


Mais « européaniser » le foot local n'était que la deuxième partie du plan de Griffa, qui visait aussi à conserver les gènes argentins des jeunes footballeurs. « Il faut d'abord chercher les talents, avant de les purifier et de leur ajouter cette dimension physique et tactique. » La théorie du maître : l'Argentine regorge de Messi et de Maradona potentiels, suffit de les trouver et de les convaincre. Et pour cela, Griffa est prêt à tout. Comme diviser le pays en 70 régions et envoyer Bielsa y placer des recruteurs en Fiat 147. Ou faire 200 bornes pour aller frapper à la porte des Pochettino à 2h du matin et convaincre le daron d'envoyer Mauricio à Newell's plutôt qu'à Central, le grand rival de Rosario. Ou encore tourner en rond dans les villas - les bidonvilles - pour mater les gamins s'entre-déchirer sur des terrains caillouteux. « Je faisais tellement de kilomètres que pour économiser de l'essence, je la mélangeais avec d'autres produits liquides, jusqu'à ce que le moteur de ma bagnole me lâche. Je faisais des journées de 7h-22h, du lundi au dimanche. J'étais tellement concentré là-dessus que j'ai oublié de vivre. »

Avec les petits clubs de l'intérieur du pays, le formateur négocie. Si l'enfant recruté arrive en première division, c'est telle somme. S'il y joue 10 matchs, telle autre somme. À Boca Juniors, Griffa avait autrement plus de moyens financiers et humains à sa disposition, mais il n'a jamais perdu son amour de la détection. « Je vais retourner dans l'intérieur du pays pour offrir aux clubs amateurs des éléments de formation, produits d'un demi-siècle d'expérience dans le milieu, et en échange ces clubs devront envoyer leurs meilleurs promesses à Independiente. Cela a marché avec Newell's et Boca, ça marchera avec Independiente. » En difficulté depuis de longues années et de retour l'année dernière de l'enfer de la deuxième division, le Roi des Coupes n'attend que ça. Jorge Griffa, lui, est plus motivé que jamais : « Seul Dieu pourra m'éloigner du football » .


Par Léo Ruiz, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Che Leo , vos sos el capo del foro con tus articulos , bravo maestro !!
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)