1. // Ballon d’or FIFA 2015

Le règne Messi-Cristiano Ronaldo peut-il s’arrêter ?

Ronaldo, Messi, Messi, Messi, Messi, Ronaldo, Ronaldo. Voilà, depuis sept ans, le palmarès du Ballon d’or. Un règne sans partage entre les deux meilleurs joueurs du monde, qui se défient chaque saison à grands coups de buts et de records explosés. Sneijder en 2010, Ribéry en 2013, Neuer en 2014 : tous ceux qui auraient mérité de soulever le trophée sont repartis bredouilles. Alors, pourquoi un tel règne ? Et surtout, quand est-ce que ces deux-là vont accepter de léguer leur couronne ? Analyse.

Modififié
Sur la scène trône le globe doré, majestueux. Dans son écrin, pourtant, celui qui récompense le meilleur joueur du monde ne craint pas la surprise. Depuis 7 éditions, 8 dans quelques heures, le Ballon d’or n’a en effet été brandi que par deux paires de mains différentes : celles de Lionel Messi et de Cristiano Ronaldo. Un monopole de deux hommes sur un trophée qui déchaîne les passions : « Le Ballon d’or reste la récompense la plus prestigieuse qui existe dans le football. Les joueurs du monde entier seraient prêts à venir à pied jusqu’en Suisse pour le recevoir. C’est comme un Oscar pour les acteurs » , explique Paolo Condo, journaliste à la Sky Italia et votant depuis 2010. Une distinction ultime sur laquelle Messi et Cristiano Ronaldo ont fait main basse depuis des années en écrasant la concurrence. C’est simple, depuis 2008, les deux larrons squattent les deux premières places du podium, à l’unique exception de l’édition 2010, quand les deux milieux du Barça, Iniesta et Xavi, s’étaient alors glissés derrière l’Argentin. Un historique qui en dit long sur la domination sans partage des deux hommes et n’a donc plus qu’un seul intérêt : déterminer lequel de la Pulga ou de CR7 est le meilleur. Un débat qui agite les fans depuis près de 10 ans et a contribué à faire du Ballon d’or un objet de rivalité suprême entre les deux frères ennemis du football.

Sneijder, le grand exclu de 2010


Si aucun challenger ne parvient à s’immiscer dans le duel, c’est que la classe d’écart, au moins statistique, avec leurs homologues est indéniable. Les records amassés les uns derrière les autres par Messi et Ronaldo suffisent à s’en convaincre. CR7 a dépassé la barre des 500 buts en carrière, fin septembre, quand Messi détient le record du nombre de buts inscrits sur une saison (73), ainsi que sur une année (96), devant des monstres comme Gerd Müller ou Pelé. Meilleurs buteurs de l’histoire respective du Real et du Barça, le Portugais et l’Argentin se tirent également la bourre en Ligue des champions, avec une petite longueur d’avance pour Ronaldo pour le moment (89 buts contre 80).
Ce n’est pas illogique que le Ballon d’or soit devenu un duel entre eux deux. Sincèrement, ce sont les deux meilleurs joueurs de cette époque. C’est juste incontestableDemetrio Albertini
En résumé, ils sont seuls au monde. Un fait sur lequel acquiesce volontiers Demetrio Albertini, ancien international italien et membre de la commission football de la FIFA : « Aujourd’hui, Messi et Cristiano Ronaldo sont ceux qui démontrent le plus, année après année, qu’ils sont les meilleurs. Et ce n’est donc pas illogique que le Ballon d’or soit devenu un duel entre eux deux. Sincèrement, ce sont les deux meilleurs joueurs de cette époque. C’est juste incontestable. » D’autant que les critères de vote ne laissent désormais plus de place aux autres concurrents.


Depuis l’édition 2010, le Ballon d’Or France Football a en effet connu une évolution fondamentale en fusionnant avec le titre de meilleur footballeur FIFA de l'année, pour ne former plus qu’un seul et même trophée : le FIFA Ballon d’Or. Un regroupement accompagné d’une quasi-disparition de consignes données à ceux qui votent. Michael Rabeson, capitaine de l’équipe de Madagascar, fait partie des votants : « Je n’ai pas de critères précis qui me sont donnés par la FIFA. Je reçois seulement la liste des 23 joueurs retenus. » Un simple coup d’œil aux documents officiels de la FIFA traitant des règles d’attribution du Ballon d’or confirme cette absence de directives : « La distinction est accordée pour les performances sur le terrain et pour le comportement d’ensemble, que ce soit sur le terrain ou en dehors. » Inutile de chercher toute précision supplémentaire, il n’y en a pas. Étonnant, quand on y compare le règlement bien plus étayé du Ballon d’Or France Football attribué avant 2010 en fonction de quatre critères principaux : « a- Ensemble des performances individuelles et collectives (palmarès) pendant l'année considérée ; b- Classe du joueur (talent + fair-play) ; c- Carrière ; d- Personnalité, rayonnement.  »


Entre les lignes, la fusion du Ballon d’or a ainsi estompé l’influence du palmarès sur le résultat final. Un changement dont s’étonnait Wesley Sneijder, exclu du podium lors de la première année de la nouvelle formule, malgré un triplé historique avec l’Inter et une finale de Coupe du monde avec les Pays-Bas : « J'ai entendu que je ne serais pas sur le podium pour le Ballon d'or, avait-il confié juste avant l'annonce officielle. Comment est-ce possible alors que j'ai remporté la Serie A, la Coupe d'Italie et la Ligue des champions ? J'ai été finaliste et meilleur buteur à la Coupe du monde et je peux encore gagner la Coupe du monde des clubs. »
Peut-être que les critères devraient être plus précis. Il y a toujours un flou, à savoir si les titres gagnés collectivement interviennent dans la désignation individuellePhilippe Piat
Lionel Messi, lui, pourtant éliminé en quarts de finale de la Coupe du monde et vainqueur de la seule Liga cette saison-là, l’emporte à l’aide de ses 56 buts sur l’année civile. Une hérésie pour certains, mais surtout, un vrai basculement dans l’attribution d’un trophée s’attachant désormais moins aux titres remportés qu’aux statistiques individuelles. Un constat sur lequel s’interroge également Philippe Piat, membre de la commission football de la FIFA : « Peut-être que les critères devraient être plus précis. Il y a toujours un flou, à savoir si les titres gagnés collectivement interviennent dans la désignation individuelle… Ça mériterait une précision, des barèmes, pour que ce soit moins à la tête du client et plus basé sur des réalités. Celui qui gagne son championnat national marque X points, s’il a marqué X buts, il a tant de points. Pour finalement, avoir un classement objectif et non plus subjectif. »

Critères et absolu


Mais cette subjectivité n’est pas uniquement due au brouillard émanant du règlement du FIFA Ballon d’Or. Depuis 2010, le vote s’est aussi ouvert aux sélectionneurs et capitaines de chaque Fédération affiliée à la FIFA. Un élargissement de l’électorat qui sert également la cause de Ronaldo et Messi, selon Paolo Condo. « Les pays exotiques qui n’ont pas la possibilité de voir le haut niveau comme la Ligue des champions doivent sans doute se contenter de quelques highlights. On n’y voit que des joueurs comme Ronaldo et Messi, parce que ce sont les plus forts, les plus connus, ceux qui font de la publicité. Ça devient donc normal pour ces pays de toujours voter Messi ou Ronaldo sans vraiment tenir compte de ce qu’il s’est passé au cours de la saison. » Une présomption dont se défend le Malgache Rabeson, qui assure avoir la légitimité pour élire son champion : «  J’ai Canal Sat, donc je regarde beaucoup de matchs européens le week-end. Ensuite, quand je reçois la liste des nommés, j’ai déjà quelques idées en tête. Puis je me concentre sur ceux qui ont gagné des titres, ceux qui ont fait une bonne saison. » Preuve de sa bonne foi ? L’année dernière, en 2014, Rabeson a voté pour un improbable trio Lahm-Mascherano-Ronaldo. Cette ligne de conduite est partagée par Luc Holtz, sélectionneur du Luxembourg : « Je crois que, comme chaque entraîneur, je me renseigne toute l’année. On ne fait que regarder du football. On suit le football jour et nuit. Dans le monde moderne, je ne pense pas que ce soit un problème, il y a suffisamment de retransmission de matchs pour assister aux performances des uns et des autres. »


Pourtant, la réalité des faits est indéniable : le vote des capitaines et des sélectionneurs a bien changé la donne. En 2010, Wesley Sneijder aurait remporté le petit globe doré s’il n’avait été attribué que par les journalistes comme autrefois. Idem pour Ribéry, qui, en 2013, avait trusté les votes des professionnels des médias, avant de chuter à la 3e place du podium…


Aussi forts soient-ils, Messi et Ronaldo bénéficient donc de l’évolution des règlements. Paolo Condo, encore : « Le Ballon d’or avec lequel j’ai grandi était un Ballon d’or gagné par le meilleur joueur au cours de la saison prise en compte. En revanche, lors des dernières années, la tendance du Ballon d’or est de récompenser le joueur le plus fort dans l’absolu. Donc soit Messi, soit Ronaldo. » Dès lors, le Ballon d’or ne concerne plus que deux hommes. Deux hommes qui se livrent chaque année une bataille sur les terrains et en dehors, pour le titre de meilleur joueur du monde.
Lors des dernières années, la tendance du Ballon d’or est de récompenser le joueur le plus fort dans l’absolu. Donc soit Messi, soit Ronaldo.Paolo Condo
Et si Lionel Messi, lui, se défend « d’être en compétition avec Cristiano  » et affirme « se concentrer uniquement sur les résultats de son équipe » , le Madrilène se veut plus direct : « Je ne me contente pas d'être le meilleur joueur du Portugal, je veux être le meilleur de tous les temps, voilà mon objectif. » Avec trois sacres, contre quatre (et bientôt cinq, a priori) pour la Pulga, CR7 n’a donc pas encore atteint son objectif. Et ce n’est vraisemblablement pas l’année 2015, au cours de laquelle Messi a tout raflé avec le Barça, qui va aider Ronaldo à revenir à 4-4.

« On ne peut pas reprocher aux meilleurs d’être là »


Au-delà de l’opposition entre les deux larrons, c’est une autre rivalité qui se catalyse autour du Ballon d’or. Real contre Barça, un des plus grands clubs contre un autre, le géant de la capitale contre le dissident catalan. Autant de raisons de faire de l’attribution du titre une source de conflits : « Aujourd'hui, le Ballon d’or est devenu une récompense que les deux clubs s’accaparent. Que Messi ou Ronaldo remportent le Ballon d’or, c’est aussi important pour ces clubs qu’une victoire en Ligue des champions. La rivalité entre Messi et CR7 est une sorte de stimulation entre les supporters » , détaille Alfredo Relaño, rédacteur en chef d’AS, le quotidien sportif le plus lu d’Espagne. À tel point que l’on n’imagine même plus un autre challenger l’emporter. Et qu’importe si cet outsider réalise une saison plus couronnée de succès que Cristiano Ronaldo et Messi : « De toute façon, ils disposent d’une longueur d’avance avec ce qu’ils ont montré et prouvé… C’est plus positif que quelqu’un qui arrive et qui fait des trucs extraordinaires une seule saison, analyse Philippe Piat. Regardez Lacazette, l’année dernière, il marque un but toutes les 30 minutes et cette année, il n’est plus aussi efficace. Il faut se méfier des constats rapides. Sur la durée, les deux sont toujours là. C’est normal qu’ils aient une cote d’amour plus positive que quelqu’un qui viendrait d’arriver. Ça joue, et c’est normal : si vous faites une belle saison, tandis que l’autre en fait 6-7 de suite…  »


La régularité, un élément pour expliquer le leadership des deux hommes : « Prenons l’exemple de Lewandowski, complète Albertini. Il met un quintuplé au début de la nouvelle saison et donc, il a les lumières braquées sur lui juste avant l’élection du Ballon d’or. Mais on oublie qu’il n’a pas été aussi bon la saison dernière…  » Sur la scène européenne, pourtant, impossible de trouver un joueur disposant de telles statistiques sur la durée. Mais cette année encore, et malgré leur belle saison, les Agüero, Pogba, Vidal, Müller, Lewandowski ou autres Neuer n’ont eu aucun espoir de victoire. Une situation frustrante mais établie, que Philippe Piat résume simplement : « C’est vrai que les gens aimeraient voir l’avènement de quelqu’un d’autre, car là, il n’y a plus de suspense. Tu sais que ce sont ces deux joueurs-là. Mais on ne peut pas reprocher aux meilleurs d’être là. »
Quand un joueur du Bayern est nommé, nous devrions discuter pour savoir si c'est utile de se rendre à la cérémonie. Quel est le but ? Apparaître sur la photo ?Franck Ribéry
Alors, la guerre pour le Ballon d’or est-elle perdue d’avance pour les autres footballeurs de la planète ? Pour Franck Ribéry, la réponse est évidente : « Tant qu'il y aura Cristiano Ronaldo et Messi, le troisième joueur désigné devrait comprendre qu'il n'a aucune chance. Quand un joueur du Bayern est nommé, nous devrions discuter pour savoir si c'est utile de se rendre à la cérémonie. Quel est le but ? Apparaître sur la photo ? » Ronaldo et Messi n’ont de toute façon jamais offert plus qu’un rôle de figurant aux autres candidats.

Article paru initialement en novembre 2015 dans SO FOOT CLUB #17

Par Raphael Gaftarnik et Eric Marinelli Tous propos recueillis par EM et RG, sauf ceux de Sneijder dans De Telegraaf, de Ribéry dans Bild, de Messi et Ronaldo en conférences de presse.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bodmer is Magic Niveau : District
Oui. Ne me remerciez pas.
KingMastre Niveau : CFA2
Seule la retraite ou des blessures pourront mettre fin à leur hégémonie...
Tout les ans la même histoire depuis que la FIFA a racheté le BO, il n'a plus de valeur.

Entre les votes de copinages des joueurs et les votes pour les joueurs les plus médiatisés par les journalistes, c'est devenu une sacrée blague.

Puis les contours du trophée son devenu tellement trouble : meilleur joueur du monde ? meilleur sur l'année ? meilleure performance individuelle dans un collectif qui réussi ? meilleur buteur Européen ?

Bref, que Messi ramène son trophée à Barcelone et qu'on nous lâche.
Il suffirait de revenir aux règles pré-2010.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Le règne Messi-CR peut s'arrêter, oui.
Le règne Messi, par contre, va falloir attendre un peu.
Et ensuite viendra le règne Neymar.

Appelez moi Michel (Nostradamus)
Le régne de Messi, non mais celui de CR7 n'a jamais commencé, il est même pas meilleur que Bale ni Neymar et encore moins Robben.
Que Messi le gagne... on peut se dire ok tant le joueur est magique et hors du commun. Même sans ses buts le gars aurait sa place sur le podium.

Mais que Ronaldo soit toujours présent, c'est un vrai problème. C'est une machine à but, mais ça s'arrête là. Ce joueur participe grandement à la dépréciation de la valeur du BO. Lui, ses fans, et ces médias qui se paluchent sur les stats au lieu de se concentrer sur le jeu.

Cette année encore Cr7 est présent et risque de finir 2ème. Et là on se dit qu'il y a un vrai problème.
Bon...je suis dans quelle division...
KingMastre Niveau : CFA2
J'm'en rends compte maintenant, mais sur la première pic dans le texte, on dirait que CRTruc vient de se vider sur le petit qui dépasse, sur sa droite...
Message posté par Ruud 18
Le régne de Messi, non mais celui de CR7 n'a jamais commencé, il est même pas meilleur que Bale ni Neymar et encore moins Robben.


C'est vrai que pour le coup, Neymar est aujourd'hui au dessus de Ronaldo. Mais comme le dis l'article, le passé de Ronaldo joue en sa faveur
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Coach Kévinovitch
Il suffirait de revenir aux règles pré-2010.


Reviens a ces criteres et le ballon d'or revient a ... Messi. Quintuplé. Neymar a le meme palmares, sauf que niveau stats l'argentin est devant.
Le lobbying neymar est en marche. Et il est très puissant ajouté à ça sa comm parfaite depuis qu'il est au barça.
Et pourtant c'est le moins bon de la MSN. Messi et Suarez sont meilleurs mais lui est brésilien, jeune et amuse la galerie avec ses gris-gris aussi grotesques qu'inutiles.
Très bon joueur mais le voir ballon d'or avec son niveau actuel serait une farce.
Mais bon ce type de récompense ne m'intéresse que très peu et a de moins en moins de valeur si ce n'est peut-être d'un point de vue marketing pour les joueurs et clubs de ses derniers.
laurentlp Niveau : CFA
Note : 3
"La rivalité entre Messi et CR7"

Rien que le fait de mettre le nom de Messi et l'acronyme de Ronaldo montre bien que nous avons 2 joueurs dont le ressenti est bien différent. L'un est un joueur monstrueux, l'autre est une machine monstrueuse ! Le talent semble inné avec Messi alors qu'il semble être le fruit du travail chez Ronaldo. Bref, 2 grands footballeurs ...... mais qui personnellement me cassent les couilles ! Car moi aussi, je suis pro-Ballon d'Or pré-2010 ! Qu'on revienne aux règles d'avant bordel !
Message posté par bestclic
Le lobbying neymar est en marche. Et il est très puissant ajouté à ça sa comm parfaite depuis qu'il est au barça.
Et pourtant c'est le moins bon de la MSN. Messi et Suarez sont meilleurs mais lui est brésilien, jeune et amuse la galerie avec ses gris-gris aussi grotesques qu'inutiles.
Très bon joueur mais le voir ballon d'or avec son niveau actuel serait une farce.
Mais bon ce type de récompense ne m'intéresse que très peu et a de moins en moins de valeur si ce n'est peut-être d'un point de vue marketing pour les joueurs et clubs de ses derniers.


S'il te plait... ne parle plus jamais de Neymar. Plus jamais.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par bestclic
Le lobbying neymar est en marche. Et il est très puissant ajouté à ça sa comm parfaite depuis qu'il est au barça.
Et pourtant c'est le moins bon de la MSN. Messi et Suarez sont meilleurs mais lui est brésilien, jeune et amuse la galerie avec ses gris-gris aussi grotesques qu'inutiles.
Très bon joueur mais le voir ballon d'or avec son niveau actuel serait une farce.
Mais bon ce type de récompense ne m'intéresse que très peu et a de moins en moins de valeur si ce n'est peut-être d'un point de vue marketing pour les joueurs et clubs de ses derniers.


Suarez et Messi ont 5 ans de plus que Neymar. Normal qu'ils soient meilleurs.
Il y a des années où l'un comme l'autre le méritaient et où même avec l'ancien barème il n'y a aurait pas eu débat, mais d'autres, notamment les années de grandes compétitions internationales, ou on aurait du avoir des lauréats différents. Ce trophée à la base récompense le meilleur joueur de l'année, pas le meilleur joueur en valeur absolue ! Sans quoi des Nedved, Sheva, entre autres ne l'auraient jamais eu.
En plus de revenir aux règles de France Foot, il faudrait attribuer cette récompense à la fin de la saison européenne, à l'heure où l'on fait vraiment les comptes !
messi est une anomalie footballistique ce qu'il fait sur un terrain est hors norme...qui peut remettre en cause son talent unique??? on donne pas un prix par charité chetienne, on le donne au meilleur et messi c'est le meilleur point barre..
Message posté par Ruud 18
Le régne de Messi, non mais celui de CR7 n'a jamais commencé, il est même pas meilleur que Bale ni Neymar et encore moins Robben.


Tu t'es encore fait viré?
il y a 51 minutes La panenka d'Alessandrini il y a 1 heure Mandanda s'éloigne de l'OM 15
Hier à 20:27 Le départ de Dani Alves est acté 46 Hier à 16:48 Mboula à Monaco, c'est officiel ! 57 Hier à 16:46 Le TFC se renforce avec Fortes 9 Hier à 15:43 Après Pépé, Lille fait signer Koffi 29 Hier à 14:41 Nicolas Pepe officiellement lillois 15
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:01 L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 34 Hier à 12:17 Vers un possible échange Cuadrado-Matuidi ? 80 Hier à 12:06 F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 Hier à 11:50 Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 Hier à 11:40 Aulas intéressé par Mangala 57 Hier à 11:31 La volée monstrueuse de Bruma 24 Hier à 10:59 Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 Hier à 10:27 Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 Hier à 10:11 Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7
mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 77 mardi 20 juin Un international espoir portugais à Guingamp 11 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Belhanda proche de Galatasaray 15 mardi 20 juin Le LOSC va se séparer de Rio Mavuba 32 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 44 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Le PSG à l'affût sur Donnarumma ? 47 lundi 19 juin Favre fait le point sur Balotelli et Seri 16 lundi 19 juin Le Bayern dément la rumeur Ronaldo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin Séville ne va pas garder Jovetić 21 lundi 19 juin Pluie de billets sur Donnarumma 75 lundi 19 juin Balotelli va prolonger à Nice 40 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 31 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 53 samedi 17 juin Soualiho Meïté officiellement monégasque 15 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 samedi 17 juin Monaco en passe de recruter Jordi Mboula 17 vendredi 16 juin Rekik officiellement au Hertha Berlin 31 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Benaglio à Monaco 32 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Le point mercato d'Aulas 79 vendredi 16 juin Ronaldo voudrait quitter le Real Madrid 85 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Modeste tout proche de la Chine 7 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 vendredi 16 juin Podolski signe au Japon 36 vendredi 16 juin Monaco perd Dirar et prend Gaspar 39 vendredi 16 juin Accord de principe entre l'OM et Monaco pour Germain 50 jeudi 15 juin Saint-Étienne officialise l'arrivée d'Óscar García 33 jeudi 15 juin Marçal à Lyon, c'est fait et c'est officiel 40 jeudi 15 juin Ranieri officiellement à Nantes 23 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin Gomis devrait s'engager avec Galatasaray 39 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Trapp veut rester au PSG 37 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin Tolisso passe sa visite médicale au Bayern 123 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Héctor Moreno signe à la Roma 36 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Griezmann prolonge avec l'Atlético 23 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Un Andrès Iniestra transféré au Mexique 22 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin Clichy discute à son tour avec Fenerbahçe 11 lundi 12 juin Lukas Lerager débarque à Bordeaux 23 lundi 12 juin Anthony Weber quitte Reims pour Brest 12 lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Un espoir de Sochaux file au RB Leizpig 13 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 lundi 12 juin Kita a rencontré Ranieri 29 lundi 12 juin L'OL en pole pour Nicolas Pépé 51 lundi 12 juin André Silva à l'AC Milan 70 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Gnabry rejoint le Bayern Munich 43 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 dimanche 11 juin Faitout Maouassa à Rennes 22 samedi 10 juin Lindelöf première recrue de MU 24 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Hamari Traoré de Reims à Rennes 13 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin Jérémy Ménez à Antalyaspor 31 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Yaya Sanogo quitte Arsenal 35 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Leonid Slutsky est le nouvel entraîneur d'Hull City 13 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 vendredi 9 juin Sagnol entraîneur adjoint d'Ancelotti 20 vendredi 9 juin Deux premières recrues à Nice 20 vendredi 9 juin Éver Banega va signer chez les Tigres 27 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Signorino quitte le FC Metz 11 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin Zlatan non renouvelé par Manchester United 116 jeudi 8 juin Naïm Sliti va quitter le LOSC 9 jeudi 8 juin Liverpool s'excuse et se retire du dossier Van Dijk 50 jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin PSG : 220 millions d'euros pour le mercato estival 161 jeudi 8 juin Schalke rêve d'Harit 25 jeudi 8 juin Boutaïb signe en Turquie 9 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 jeudi 8 juin Diego Costa poussé vers la sortie par Chelsea 45 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Bielsa veut Ferland Mendy 23 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Janot, nouvel entraîneur des gardiens de l'AJA 7 mercredi 7 juin Ricardo Rodríguez à l'AC Milan 70 mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin De Gea direction Madrid 58 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Wenger intéressé par Mahrez 42 mardi 6 juin Le départ de Conceição à Porto officialisé 58 mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Maximilian Philipp vers Dortmund 23 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Chedjou quitte Galatasaray, mais reste à Istanbul 3 mardi 6 juin Spalletti est en Chine pour signer à l'Inter 23 mardi 6 juin Stefano Pioli entraînera la Fiorentina 6 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin Torres tout proche d'un accord avec un club mexicain 13 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin Kolašinac à Arsenal, c'est officiel 35 mardi 6 juin Vasseur, nouvel entraîneur de Châteauroux 3 mardi 6 juin Van Dijk vers Liverpool pour 68 millions d'euros 110 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 mardi 6 juin Wenger drague Mbappé 61 mardi 6 juin Dortmund : Peter Bosz remplace Tuchel 39 mardi 6 juin Valbuena très proche de Fenerbahçe 36 mardi 6 juin Pepe tacle Zidane et annonce son départ 69 lundi 5 juin Claude Puel refuse aussi Sainté 54 lundi 5 juin Nouvelle étape stambouliote pour Chedjou 10 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Le PSG dément pour Pepe 54 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin Gomis sème le doute quant à son avenir 24 lundi 5 juin Vieira met un vent aux Verts 22 lundi 5 juin Le Barça n'a pas oublié Ousmane Dembélé 19 lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Pepe au PSG, ce serait fait 59 lundi 5 juin Zagadou passe du PSG à Dortmund 13 lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin L'OM espère Renato Sanches 52 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Le PSG veut Fabinho 58 dimanche 4 juin Bordeaux : un renfort au milieu 12 dimanche 4 juin Griezmann annonce qu'il reste à l'Atlético 22 dimanche 4 juin L'AC Milan sur Moussa Dembélé 36 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Seferović débarque à Benfica 6 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20 samedi 3 juin Tabanou libre de tout contrat 14 vendredi 2 juin Munich 1860 perd son statut professionnel 21 vendredi 2 juin Franck Kessié officiellement au Milan 75 vendredi 2 juin Lille tient ses deux premières recrues 38 vendredi 2 juin Lindelöf vers Manchester United 51 vendredi 2 juin Favre entraînera bien Nice la saison prochaine 16 vendredi 2 juin Un joueur d'Oxford signe son contrat... au McDo 3 vendredi 2 juin La praline de Shaqiri avec la Suisse 8 vendredi 2 juin St Maximin est « prêt pour jouer à Monaco » 23 vendredi 2 juin Finalement, Arsène Wenger prolonge à Arsenal vendredi 2 juin Dortmund et Marseille veulent Balotelli 40 vendredi 2 juin La Roma repousse une belle offre de Liverpool pour Salah 56 vendredi 2 juin Des primes records en Premier League 31 vendredi 2 juin Di María veut rester à Paris 14 vendredi 2 juin Les boissons des stades allemands contaminées 25