1. //
  2. // 9e journée

Le Real vire en tête

Vainqueur 4-0 à Malaga, le Real Madrid profite du nul du Barca face à Séville pour prendre la tête de la Liga pour la première fois de la saison. Messi a manqué un penalty dans les arrêts de jeu.

Modififié
0 21

FC Barcelone 0-0 FC Séville

Finis les Bate Borisov, Sporting Gijon, Racing Santander et autre Viktoria Plzen, le Barca repasse aux choses sérieuses avec la venue au Camp Nou du FC Séville, toujours invaincu en Liga cette saison. Tous ceux qui sont venus ici depuis le début du championnat sont repartis avec une valise. Piqué et Puyol encore une fois absents, Busquets sur le banc, Abidal est de nouveau aligné dans l’axe, aux côtés de Mascherano. Pedro aussi est remplaçant, Iniesta montant d’un cran. Côté sévillan, c’est Manu del Moral qui est préféré à Kanouté en attaque, pour sa vitesse, précieuse en contre. Après un début poussif, et une claquette de Valdés sur une frappe de Jésus Navas, en excellente position, les Catalans prennent le contrôle du ballon, et du match. Mais les visiteurs sont bien en place, et le Barca peine à se procurer des occasions franches. Et quand ils y arrivent, ils trouvent sur leur chemin l’un des phénomènes de ce début de saison, Javi Varas, impressionnant dans ses buts. Le Barca augmente le rythme en seconde période, notamment grâce aux entrées de Pedro et Fabregas. Messi aussi accélère, et se met même à prendre les ballons de la tête. Séville recule, et laisse Kanouté, entré en jeu, seul en pointe. Guardiola s’impatiente, il y a longtemps qu’il n’avait pas vu son équipe aussi impuissante. On joue les arrêts de jeu, et Iniesta s’effondre dans la surface. Pénalty, discutable. Les esprits s’échauffent, Kanouté fait son cirque et prend un rouge. Messi se lance, et Javi Varas, euphorique, repousse. Navarro sera aussi expulsé, mais Séville, qui finit même à 9, arrache le nul. L’équivalent d’une victoire à ce niveau.

Malaga 0-4 Real Madrid

Buts : Higuain (10è) et Cristiano Ronaldo (23è, 33è, 38è) pour le Real

Ca devait être le premier gros test pour le Real Madrid, et en quelque sorte, ça l’a été. Car le résultat est flatteur pour les Madrilènes, voire trompeur. Mourinho continue à puiser dans la richesse de son effectif, en titularisant Higuain et Kaka, aux places d’Ozil et de Benzema, alignés contre Lyon mardi en Ligue des champions. Surprise en face, avec la titularisation de Rondon plutôt que Van Nistelrooy, qui retrouvait son ancien club. Le match commence sur les chapeaux de roue, l’arbitre refusant deux pénaltys évidents, un de chaque côté, en cinq minutes de jeu. Après que Casillas ait sauvé une première fois les siens, Higuain ouvre le score sur un excellent ballon en profondeur de Di Maria. Vient alors le moment de folie de Cristiano Ronaldo. Le Portugais n’avait pas marqué depuis presque trois semaines, il en inscrit trois en quinze minutes. Ca calme. 4-0 à la mi-temps, c’est cruel pour Malaga, qui jusqu’au bout va tout donner pour sauver l’honneur. Mais Casillas, qui avec son 428è match de Liga a rejoint Francisco Gento parmi les Grands de la Maison Blanche, est bien au top de sa carrière, et la réussite avait choisi son camp ce soir. Joaquin et Seba trouvent la barre, tandis que Cazorla et Rondon flirtent avec le poteau. Même la Toul a tenté de prendre les choses en main, distribuant le jeu, osant la volée. Rien n’y a fait. Le Cheikh Abdallah Ben Nasser Al-Thani voulait du spectacle, il en a eu. Le Real prend la tête de la Liga.

Sporting Gijon 2-0 Grenade

Buts : Barral (6è) et Castro (42è) pour Gijon

Les mal classés aussi étaient de sortie ce soir. Le Sporting Gijon, bon dernier après six défaites et un 0-0 depuis le début de saison, recevait Grenade, 18ème et deux buts inscrits en sept matchs. Du lourd. Et pourtant, ça commence très fort, avec en cinq minutes deux sauvetages de Roberto, le portier andalou, puis l’ouverture du score de Barral, d’une belle action personnelle dans la surface de réparation. Grenade tente de réagir, mais Geijo trouve le poteau. Une grosse erreur de Roberto permet au Sporting de mener par deux buts d’avance à la mi-temps. Les promus andalous tenteront tout pour revenir, mais Benitez et Uche étaient beaucoup trop maladroits ce soir. Grenade ne devrait pas s’éterniser en Liga. Avec sa première victoire de la saison, Gijon quitte la dernière place.

Racing Santander 0-1 Espanyol Barcelone

But : Sergio Garcia (59è) pour l’Espanyol

Rien de bien plus excitant sur la côte Cantabrique. Santander, avant-dernier, aucune victoire, et auteur d’un seul but lors des six derniers matchs, accueille l’Espanyol Barcelone, branché sur courant alternatif cette saison. Très fermé, le match va basculer en cinq minutes. Par deux fois, Santander aurait pu ouvrir le score, mais Diop a trouvé la barre sur coup-franc, et Stuani a échoué dans son face-à-face avec Alvarez. Dans l’action suivante, Sergio Garcia, parfaitement servi par Verdu, crucifiait les locaux. Les Catalans n’avaient pas gagné depuis neuf mois à l’extérieur. Ils viennent d’y enchainer deux victoires. Le Racing, lui, est la nouvelle lanterne rouge de la Liga, et c’est mérité.

Par Leo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Car le résultat est flatteur pour les Madrilènes, voire trompeur."

hahahahahahah la bonne blague, le Real démoli Malaga comme l'autre soir contre Lyon à coup de une ou 2 touches maximum, de contres, d'attaques placées, bref toute la panoplie d'une équipe complète.
Les diagonales de Higuain sont justes parfaites.
4-0 atteint rapidement, le Real a baissé d'intensité, puis Mourinho a fait tourné.

Sinon, une statue devant le Sanchez Pizjuan pour Frédéric Kanouté, une !
waynerooney Niveau : CFA
Du grand Ronaldo! Come back to MU!
Miles Morales Niveau : DHR
Voila... mais quel interet de pleurer sans cesse dans les medias sur le fait que les arbitres ne vous accordent jamais de penos, pour que lorsqu'on vous en accorde enfin un miraculeusement dans les arrets de jeu... vous le foirer miserablement?? Ah Messito, toi le plus grand joueur de tous les temps, tu t'es bien chié dessus sur ce coup-la...
Miles Morales Niveau : DHR
Sinon, un petit mot pour Ronaldo... juste sublime ce soir, sublime d'aisance, de classe et de puissance... et lui n'a pas besoin de peno miraculeux pour marquer des buts d'anthologie...
Je vois pas trop en quoi le péno était discutable, Fazio tacle dans la surface, il touche Iniesta sans toucher la balle.

Par contre Messi qui le tire en marchant...

Coup de chapeau au gardien de Séville en tout cas, match énorme
Ah et Miles, ton second commentaire sent quand même assez la frustration.

Les deux joueurs ont chacun marqués des buts splendides et importants au cour de leur carrière.
Miles Morales Niveau : DHR
Nan Telex, aucune frustration, que du bonheur pour avoir vu ce soir les buts d'anthologie marqués par Ronaldo!!!

Sinon Messito devrait apprendre a tirer les penos... justice immanente!
Le real de la 1ere période et celui de la 2e ca n'a rien à voir du tout.
Malaga aurait mérité le nul voire mieux sur la 2e mi-temps mais méritait d'en prendre 5/6 en 1ere, de + les 3 buts de Ronaldo ont été offert par une défense catastrophique (avec Demichelis pas étonnant).
Concernant le Barca ils sont tombés sur un grand gardien et le schéma de début de match avec la défense à 3 c'était assez bizarre, n'est pas Napoli qui veut ;)
Et concernant Messi pas évident de marquer un penalty (plus que justifié je vois pas comment on peut le contester) dans des conditions aussi dégueulasse que la fin de match.
Et vu que Messi VS Ronaldo éclipse les performances collectives, ceux qui ont vu les deux matchs savent que Messi aurait marqué minimum 2 buts face à la "défense" de Malaga et que Ronaldo se serait cassé les dents sur la défense et le portier andalous.
Miles Morales Niveau : DHR
La propagande et la mauvaise sont poussees jusqu'a l'ecoeurement... quand le Real gagne facilement c'est que l'equipe d'en face est trop nulle, quand le Barça gagne facilement c'est qu'ils sont geniaux. Ri-di-cu-le!!!

Messito hier fut transparent car mediocre, et il se foire completement sur le peno tiré trop mollement. Il ne supporte pas la pression comme lorsqu'il joue pour l'Argentine. Ronaldo, lui, fut genial et aurait pu marqué le double de buts
si la deuxieme mi-temps avait encore de l'enjeu.

Quant au raciste Fabregas, apres Busquets et Villa honteusement impunis, j'espere qu'il prendra cher cette fois-ci, quelle honte... Kanouté tu es mon heros, nous sommes tous solidaires de toi!
@miles morales :t'est portugais d'accord, achete toi une histoire ou gagne un titre avant de parler de foot,peut-etre là tu comprendrais
Pour fermer ta grande gu.eule une bonne fois pour toute Mirel :

Ronaldo a manqué un péno en finale de C1 contre Chelsea (et sans Terry qui glisse ça coûtait cher) et au Camp Nou à 0-0 contre le Barça avec Man U.

Oui mon grand, Messi n'est pas le seul grand joueur à s'être chié sur un péno important au cours de sa carrière
Miles Morales Niveau : DHR
Mon pov'argento, je comprends ta frustration suite au match mediocrissime de ton idole Messito, dans la meme lignee que ceux joués avec sa (et ta aussi) selection... dont le dernier contre le tout puissant Venezuela. Viva Maradona... et son pote Chavez!! Mais toi j'imagine que tu preferes Videla...

Sinon Miles Morales n'est pas portos mais portoricain. Tu manques de culture.

PS: l'Argentine sera toujours un nain comparé au Brésil. Et Pelé toujours au-dessus du Dieguito.
Que le penalty raté de Messi serve de leçon à ceux qui critiquent le fait que CR41 score énormément de pénos (donc des buts dit "faciles" selon eux).
Nan mais ce qu'il faut pas entendre... Miles Morales t'es le nouveau Ronaldo ?

Comment tu peux dire que le penalty est mou alors que le gardien plonge comme un barbare et n'arrive pas a le capter ? Le gardien a joué le match de sa vie et à eu beaucoup de réussite. Barcelone n'en a pas eu.
Le Real joue bien en ce moment, c'est un fait, Cristiano est très bon, mais vient pas lacher de la merde subjective juste parce que le Barça n'a pas gagné hier et que ton équipe à gagner contre une bonne équipe de Malga qui méritait d'en marquer au moins 3.
Je suis tellement déçu... Je pensais que les joutes CRJe-sais-même-plus-combien VS Messi n'avaient lieu que sur les forums l'Equipe ou FF.

Enfin on ne peut pas y échapper je pense, puis je dois avouer que ça me fait rire en fait!
j'ai a même impression que 'truite11': qd je lis les posts de Miles Morales, ca me rappelle furieusement le 'ronaldo du forum'(le pendant cristianesque du cabron14 barcelonesque)...
Même sa façon d'écrire...
Je me souviens avec une certaine nostalgie de leurs débats enflammés, de leurs arguments mesurés. On aurait dit 2 adolescentes se disputant pour savoir que de Justin Bieber ou des Jonas Brothers est le plus beau ;-)
Aaahhh c'était le bon temps
En tout cas au dela du combat CR/messi qui n'a pas de sens? on peut relever que comme à chaque fois que le barca est en difficulté ca finit en simulation et en insultes racistes..
s'agissant d'une équipe qui ne recherche pas les duels, on peut avoir l'impression, justifiée ou non, que le Barca est une équipe qui simule...
et concernant les insultes racistes, la répétition récente des cas me fait penser qu'il y a certainement du vrai...

Par contre, si tu parles du match d'hier, je ne vois pas sur quelle(s) action(s) tu as vu de la simulation, ni qd tu as vu des insultes racistes

Conc le péno, on ne peut pas dire que c'est un scandale de le siffler, même si on est les arrêts de jeu. Apres, Messi rate: tant mieux pour Sevilla, tant pis pour le Barca, c'est avant qu'ils devaient être plus réalistes
Il est aussi idiot de considérer le Barca comme le 'chevalier blanc' du foot actuel que de noircir le tableau outre-mesure
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 21