1. //
  2. // 28ème journée

Le Real sereinement

Le Real reprend la tête du championnat, le Barça s'impose difficilement sans exploit(s) de Messi, Villarreal arrache un nul pourri à Tenerife, Séville touche le fond face au médiocre Xerez, Valence s'impose logiquement et Majorque tue le temps à Santander. Résumé pépère d'une 28ème journée de Liga presque sans histoires. Presque.

Modififié
0 1
Getafe 2 – Real Madrid 4


D'habitude, le Real galère pas mal contre ses voisins banlieusards. Pas cette fois. Menée 4-0 au bout de 25 minutes de jeu, ‘l'équipe B Merengue' comme elle est surnommée (Getafe n'est pas une filiale, mais se fait prêter tous les ans pas mal de joueurs par le Real) n'aura jamais pu inquiéter la maison blanche. Malgré les six buts de la soirée, tout le monde s'est un peu fait chier. Heureusement Casillas a encore enfilé son costume de pitre pour rompre un peu la monotonie d'un match dont l'issue ne faisait aucun doute. A noter également l'excellente prestation du milieu de terrain ghanéen, Boateng. S'il continue comme ça, le poumon de l'entrejeu des ‘Azulones' ne devrait pas traîner longtemps au Coliseum Alfonso Perez.


Buts: 0-1, m. 13: Cristiano Ronaldo. 0-2, m. 20: Higuaín. 0-3, m. 23: Higuaín. 0-4, m. 37: Cristiano Ronaldo. 1-4, m. 38: Parejo. 2-4, m. 79: Pedro León



Atletico Madrid 2 – Athletic Bilbao 0


Victoire cruciale des Colchoneros au détriment de Basques pourtant dominateurs dans le jeu, mais stériles en attaque. Encore une fois, le meilleur joueur des Madrilènes aura été le gardien De Gea. A 19 ans et seulement quelques matchs de Liga à son compteur, le sosie espagnol de Van der Sar est déjà considéré comme l'un des tout meilleurs portiers du championnat. Au final, Forlan et Agüero ont fait chauffer les moteurs avant de se rendre chez l'éternel ennemi merengue ce week-end.


Buts : 1-0, m. 53: Forlán. 2-0, m. 85: Agüero


FC Barcelone 2 – Osasuna 0


Camacho, le coach bourru d'Osasuna, avait prévenu : « Nous allons mettre un autobus devant nos cages pour empêcher le Barça de marquer » . Pour percer le verrou navarrais, Pep avait donc décidé de sortir l'artillerie lourde en recomposant un trio qui n'avait plus joué ensemble depuis deux mois (Henry, Ibra, Messi). Après une première mi-temps assez terne, marquée par des expérimentations tactiques bizarroïdes (4-2-3-1, 4-3-3), le Barça a finalement récupéré son classique 4-2-3-1, et du coup sa splendeur. Enfin presque. Les Catalans ont pas mal galéré jusqu'à ce que la grande courge suédoise inscrive son 14ème but en Liga avant de se faire remplacer par un Bojan lui aussi buteur. Victoire pas vraiment éclatante, avec un Messí en pleine décompression par rapport à ses dernières prestations. Pour cette fois-ci, on leur pardonnera.


Buts: 1-0, min.72: Ibrahimovic. 2-0, min.88: Bojan



Tenerife 2 – Villarreal 2


Villarreal joue toujours à l'envers, et continue à se faire peur même face au reléguable insulaire. Heureusement, le sous-marin jaune a sauvé les meubles en fin de match grâce au retour en force de son goleador vedette, Giuseppe Rossi. Annoncé partant en fin de saison, le Kid du New-Jersey sait s'y prendre pour faire grimper sa cote.


Buts: 0-1: min. 45, Nilmar, de cabeza. 1-1: min. 59, Nino, de cabeza. 2-1: min. 75, Culebras. 2-2: min. 87, Rossi



Almeria 1– Real Saragosse 0


Un raid solitaire de l'ancien Bordelais Kalu Uche a permis aux Andalous de venir à bout d'une équipe aragonaise dominatrice mais stérile devant le but. L'attaquant d'Almeria peut dire merci à Messi. Car manifestement, les défenseurs de Saragosse n'ont pas retrouvé leurs reins depuis dimanche dernier.


But: 1-0, m.61: Kalu Uche



Real Valladolid 0 – Espanyol Barcelone 0


Duel de la peur entre deux clubs menacés par la relégation. Tétanisé par l'enjeu, Valladolid s'est contenté de mettre des coups bas aux Pericos. Résultat, les Blanquivioletas se sont retrouvés avec un homme en moins pendant 70 minutes après l'expulsion de Diego Costa. Mais on ne se refait pas : les Catalans sont des eunuques en attaque. Beaucoup de présence dans la surface, pour aucun résultat. Malgré leur supériorité numérique et l'occasion rêvée de gagner leur premier match à l'extérieur depuis bientôt six mois, les Pericos rentrent à Barcelone la tête basse, et la queue entre les jambes. Dur...



Racing Santander 0 – Real Majorque 0


Bakayoko, Wagneau Eloi, Brandao, Kezman. Les professionnels du “mangeage” devant le but auront sûrement apprécié l'incroyable prestation de leur digne descendant : Tchité. L'attaquant du Racing Santander a gâché une bonne dizaine d'occasions franches en faisant vraiment n'importe quoi. Grâce à lui, Cantabres et Mallorquins se quittent sur un pauvre 0-0 qui n'arrange personne.



Xerez 1 – FC Séville 1


Septième match consécutif sans victoire des Sévillans. Cette fois-ci, les Rojiblancos semblent vraiment avoir touché le fond face à Xerez, dernier du championnat et pire équipe d'Europe. Manolo Jimenez a dû apprécier cette contre-performance, lui qui a été viré quelques heures avant le match. Reste à savoir si l'arrivée possible de ce vieux fou de Luis Aragones sur le banc de touche suffira à remettre d'aplomb une équipe en pleine déliquescence.


1-0, M.63: Kanouté, de penalty. 1-1, M.91: Leandro

Fc Valence 1 – Malaga 0


Irrésistible en première mi-temps. Beaucoup moins en deuxième période. Une fois encore, Valence a navigué entre l'excellence et la médiocrité. Les ‘Ches' aiment souffrir et torturer leurs spectateurs, car malgré une vingtaine d'occasions franches, les joueurs de Mestalla n'ont jamais su se mettre à l'abri. Heureusement pour eux et malheureusement pour les Andalous, David “maravilla” Villa était encore là pour en mettre une au fond. A noter que l'arbitre du match, Clos Gomez, s'est fait remplacer par le quatrième arbitre à la mi-temps après un vilain claquage à la cuisse. Pas grave, c'est un peintre.


But: 1-0, m.14: Villa



JEUDI

Getafe – Real Madrid, 20h


Atletico Madrid – Athletic Bilbao, 22h

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Zlatan, c'est 14 buts en Liga et non 13, soit 2 de plus qu'Henry lors de sa première saison au Barça...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1