1. //
  2. // 9e journée
  3. // Real Madrid/FC Barcelone (3-1)

Le Real s'offre un Clásico et des garanties

Malmené en première période, le Real Madrid a offert à son public le plus beau cadeau qui soit : une victoire 3-1 en forme de démonstration de force face au Barça. Circonspects et inoffensifs, les Barcelonais repartent du Bernabéu avec un wagon de questions et une première défaite de la saison en Liga.

Modififié
51 90

R. Madrid - Barça
(3-1)

C. Ronaldo (35'), Pepe (49'), K. Benzema (61') pour Real Madrid , Neymar (3') pour FC Barcelone.


Trois minutes. En moins de temps qu'il n'en faut, Luis Suárez a rendu la monnaie de son pari à Luis Enrique. Décalé sur le flan droit, l'Uruguayen, titulaire, trouve Neymar à l'opposé. Un contrôle, un retour dans l'axe, un Pepe sur le cul, et un petit filet qui tremble. Voilà la seule bonne nouvelle de la soirée pour ce Barça. Dépassés en seconde période par la furia madridista, les hommes de Luis Enrique ont cédé à trois reprises : un penalty de Ronaldo, Pichichi toujours plus historique de la Liga, un coup de casque de Pepe pour se racheter et une finition parfaite de Benzema à la suite d'un contre estampillé Formule 1. Plus hargneux et plus sûr de sa force, le Real grignote son retard au classement et frappe du poing sur la table. Dans ce 4-4-2 new-look, il offre des garanties d'équilibre, de possession, de contre-attaque... Une certaine idée du football total à la sauce Ancelotti qui, pour sa première victoire en Liga face au Barça, rappelle que son Real 2.0 est peut-être plus fort que jamais. Tremblez, Espagne et Europe.

Pepe-Piqué, la charrette et les bœufs


Le Santiago Bernabéu redevient le gallinero de ses débuts. Un poulailler de plus de 80 000 âmes, bruyant et entêté, qui bout à l'approche du coup d'envoi de ce Clásico. Il reste encore dix minutes, et les 22 acteurs de cette super-production made in Liga rentrent aux vestiaires. Entre ovations et quolibets, la tension habite les aficionados locaux, le « Hala Madrid » est repris à l'unisson. Un frisson parcourt l'antre merengue, les visages sont tendus, le coup d'envoi est donné. La première gorgée pas encore avalée est aussitôt recrachée. Sur la première offensive catalane, les centraux merengues délaissent l'axe et offrent un boulevard à Neymar. Ficelle, et premier malaise. Réduite au silence, l'audience madrilène murmure et espère. Pas assez fort, sans doute, lorsque Benzema trouve par deux fois les montants. Son coup de tête rebondit sur la barre de Bravo, retombe dans ses pieds qui renvoient une lourde frappe pour la même finition. Bien en attaque, le Real délaisse pourtant la chique au profit des joueurs de poche barcelonais. Mauvaise idée : sur un centre au cordeau de Luis Suárez, Lionel Messi, étrangement seul, est à un réflexe de San Iker d'égaler le record de Zarra. Encore une fois, Pepe est à la masse. Fair-play, son homologue Piqué, totalement à la ramasse ce soir, lui rend la pareille. Suite à une énième montée de Marcelo, il laisse traîner le bras au sol et concède un penalty emmerdant. Sans pitié, Cristiano Ronaldo transforme l'offrande, trompe pour la première fois de la saison Bravo et offre une bouffée d'air frais au Bernabéu.

Ancelotti régale Rim-K


Le retour des vestiaires est synonyme de retour de bâton pour les Barcelonais. Kroos enroule soigneusement son corner et Pepe, libre de Mathieu, catapulte son coup de casque, et de massue, au fond des filets. Avec ce frais avantage, les Merengues retrouvent un jeu idyllique et une ambiance des grands soirs. À l'unisson derrière ses poulains, le Bernabéu se délecte de la parade de Casillas sur une lointaine tentative de Mathieu et s'émoustille devant les fulgurances d'Isco. À l'abordage, le Barça n'a pas le temps de digérer : sur un contre express mené par Isco – suite à une grossière cagade d'Iniesta – Benzema est trouvé suite à une passe magnifique de James Rodríguez. Dans la forme de sa vie, la Benz ne s'ennuie pas d'un contrôle et croise parfaitement sa frappe. Petit filet, ovation de ses anciens détracteurs et une fin de match tranquille assurée. Les faciès madridistas rayonnent et James détonne. L'humiliation est proche, et elle commence par une série de « olé » sans fin pour ce Barça. Avec Suárez, Xavi et Iniesta désormais sous la guérite, ce Barça est en décomposition et évite la manita grâce à la grinta de Mascherano. Les contres se succèdent, la nonchalance offensive de Messi agace, le Bernabéu se réjouit. Grand seigneur et fin psychologue, Ancelotti offre la plus belle ovation de sa carrière madridista à Karim Benzema. Dans une effusion de joie, de chants – moments rares – et d'embrassades, la sacro-sainte arène madrilène rend honneur à ses gladiateurs.

Premier but de Neymar

Égalisation de Cristiano Ronaldo

La tête de Pepe ! 2-1 pour le Real Madrid !

Le but de Karim Benzema !! 3-1 pour le Real Madrid

À lire : les notes du match Real/Barça

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Robin Delorme, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

la berlinoise est douce en avril
Barcelone qui part fort mais Madrid qui finit par triompher, 36-39 bis.

Content Pour Benzema!
Benzema Homme du Match !

Et y'en a encore qui vont se permettre de dire qu'il a rien à faire au Real ou que Giroud est meilleur...

Rim-K vous salue.

(Et je valide avec l'OL bien sur)
Ce clasico m'a un peu rappelé celui de novembre 2011, mais à l'envers: cette fois-ci, on a eu un départ canon du barça, puis un real qui refait petit à petit surface avant de finir avec une victoire tranquille et même l'impression qu'avec plus d'efficacité, le match se finissait en raclée historique.
Si Messi est Sangoku, Ronaldo est Végéta, Le mal a triomphé et c'est pas plus mal temps en temps...
Isco est incroyable, il doit rester dans le 11
Je pense que ceux qui me connaissent sur le forum peuvent me concéder que je ne suis pas de mauvaise foi , mais pour moi ce match c'est le barca qui le perd bêtement.
Oui le réal a été solide une fois avoir pris la tête , mais le barca aurait dû les tuer des la première mi temps , et surtout ne pas offrir deux buts.
Note : 9
Match de bourrin du Real, vraiment. J'ai été impressionné. Autant le match du milieu de semaine à Anfield, ok, c'était bien mais Liverpool est un peu dans le dur en ce moment.

Là, le Barça a bu la tasse quand même. Personne n'a vraiment surnagé si ce n'est Mathieu et Mascherano un peu. Le but de Neymar est presque anecdotique.

Le Real est une machine de guerre, le Barça peut le (re)devenir aussi, mais à mon humble avis, l'entraîneur y a fait pour beaucoup ce soir. Ancelotti et Luis Enrique n'ont pas la même expérience et donc pas la même appréhension des gros matchs.
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 9
Tout d'abord : BENZEMA !

Ce gars est phénoménal ! En plus d'être très actif sur le front de l'attaque, il fait preuve d'une grande lucidité dans ses choix et ses gestes techniques. Il bonifie littéralement les attaques Madrilènes. Y a-t-il encore des sceptiques quand au niveau de l'enfant du 69 ?

Sur ce, encore une fois lors d'un clasico, on a vu un match de très, très haut niveau. J'espère que TOUS les joueurs de Ligue 1 ont regardé ce match, parce qu'en terme de contrôle et de passe, c'était une leçon.

Vive le football !
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par So4Sheva
Benzema Homme du Match !

Et y'en a encore qui vont se permettre de dire qu'il a rien à faire au Real ou que Giroud est meilleur...

Rim-K vous salue.

(Et je valide avec l'OL bien sur)


Moi je dirai plutot est ce qu'il y en a encore qui vont se demander si il y a encore des footix qui vont remettre en question Benzema ?
Parce que là ça fait plus de 2 ans que le Karim est titulaire, il serait temps de plus se poser la question....

Sinon on en parle de la moitié des Barcelonais qui sont tout de suite rentré au coup de sifflet finale sans serrer aucune main?
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 1
Défaite logique du Barca, rien à dire. Beaucoup trop d'erreurs techniques dans chaque compartiment du jeu (défense, milieu, attaque). Dans pareil contexte, il faut de la cohésion dans le bloc équipe, la maîtrise de la gonfle ou dans la philosophie de jeu (jugones). On pourra ergoter à posteriori sur l'absence de Rakitic, la titularisation d'un Suarez qui a du du foot mais est hors de forme, et la faible maîtrise de l'entrejeu avec Xavi et Iniesta qui ont trop peu pesé d'où souvent un Messi esseulé dans la construction et un Neymar étant le seul à impulser du rythme. Quand l'attaque merengue est cohérente dans son idée de jeu, celle barcelonaise est un peu brouillonne.

Bravo au Real, ils ont exploité les sempiternelles carences défensives catalanes pour l'emporter. Coté Barca ce n'était pas le cas. Il y a beaucoup de travail en perspective donc.
ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Assez fou ce non-match en 2ème période. Tous les barcelonais étaient paumés comme pas possible.

Ceci dit, l'addition aurait pu être corsée pour Barca si le Real avait mieux géré ses contres, parce que toutes les 5 minutes il y avait une situation de supériorité numérique en contre.

Si Suarez avait joué plus de matchs avec le Barca ça aurait été aussi différent, on voit qu'il manque des tous petits trucs pour que ca passe (un contrôle manqué, une passe en profondeur incomprise etc...). Luis Enrique l'a peut-être fait jouer un peu trop longtemps.

Hala Madrid !

Note : 1
Victoire vraiment méritée du Real, et ça aurait pu être plus sévère que ça.
Iniesta fantomatique et son erreur a tué le match en plus, dommage que ce soit un tel symbole qui "cristallise" un peu les difficultés côté Barça.

Putain mais faut mettre un milieu plus physique un jour. Busquets - Masche - Rakitic ça aurait eu une sacrée gueule quand même, et ils auraient pas pris l'eau de toute part.

Sinon pas de polémique côté arbitrage mais je l'ai trouvé bien prompt à sortir les jaunes côté Catalan.
J'ai bien peur que le Real remporte absolument toutes les compétitions cette année, qu'est-ce que cette équipe paraît forte, j'ai rarement vu ça !
francisdelmarcus Niveau : District
En fait Busquets, c'est un 6 qui est fort quand y a aucun ballon a récupérer ?
so-lyonnais Niveau : CFA2
Exceptionnel Benzema, tellement plus juste dans le jeu que Ronaldo, sa palette est impressionante il sait tout faire, vision du jeu, finition, jeu de tête, force physique. Il est dans la cours des grands le Karim.
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Ce que je retiens de ce classico, dont jai malheuresement manqué la moitié de la premiere mi-temps, et je me contenterai donc de la 2ème;

Des Barcelonais qui ont eu du mal a trouver la faille face un bloc défensif bien impermeable qui ne laissait qu'Alves centrer, avec la réussite qu'on lui connait. Ratikic souvent en bonne position pour frapper, mais préfère fixer ou frapper a coté. Pourtant j'aime vraiment bien Ratikic, je l'ai trouvé un peu dépassé par l'enjeu. Sinon Neymar tiens trop la balle pour moi malgré une belle entente avec Messi. Messi qui pour une fois était au moins un peu au pressing (il parait que c'est plus frequent mais je regarde peu les matchs du FCB) mais qui m'a paru trop a la recherche du record.

Au niveau du Real, c'est assez impressionnant !! Le bloc coulisse parfaitement et les contres sont d'une puissance !!! Ca fuse a mille a l'heure, Isco, James Benzema et Modric qui régalent (jai pas trop fait gaffe a Kroos), ca aurait pu finir a 6-1 si Ronaldo l'avais moins joué Pape Francois. Benzema prouve a tout le monde qu'il est un grand attaquant ! Il joue tellement juste, j'espère que cette année il finira par être reconnu a sa juste valeur.

Sinon Modric qui a la fin du match va serrer la main de l'arbitre avec sa tête de Poolvoerd et qui saute ensuite dans le dos d'Ancelotti qui n'en demandais pas tant.

Ronaldo qui fout son petit coup de pute sur Alves, puis qui le regarde en mode "Tas perdu, jai gagné" avec son sourire ultrabright.

Luis Enrique le Manuel Valls prognate
LeDivinChauve Niveau : District
La qualité de contre du Real est vraiment exceptionnelle, dès que le Barca perdait le ballon c'était danger immédiat.


Qu'on arrête de nous souler avec cette possession à outrance comme si c'était la seule façon noble de jouer au football. Tellement stérile celle du Barca ce soir, tactiquement c'était parfait ce soir le Real



Et encore une fois, Benzema a brillé dans un gros match
floyd pink Niveau : CFA
En même temps est ce que il y a de quoi être surpris ?
La défense du Barça est plus que moyenne. Bien suffisant pour la liga, mais je mets mon corps à coupé en petit morceaux qu'ils passeront pas plus des demie en LDC, et encore, en tirant un bon tableau
Lefootologue Niveau : DHR
Benzema... Bravo a lui sincèrement il continue de me surprendre !
Ronaldo a pas été super mais ca a pas de conséquence
Et sincèrement, Varane Pepe Ramos, c'est vraiment un choix de riche quoi
Mathieu est arrière gauche, point barre.
Beau match des deux équipes c'était cool
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
51 90