1. //
  2. // 1/2 finale
  3. // Real Madrid/Atlético Madrid (3-0)

Le Real, roi de Madrid déjà en finale

Ce derby de Madrid s'annonçait serré. Il s'est avéré déséquilibré. Dominateur et chanceux, le Real Madrid n'a fait qu'un croc de son voisin de l'Atlético. Avec ce 3-0, les Merengues sont déjà en finale de la Copa del Rey, ou presque.

Modififié
13 51

R. Madrid - Atlético
(3-0)
Pepe (18'), Jesé (58'), Á. Di María (77') pour Real Madrid


La 8e minute se joue. Miranda, seul dans la surface, est à la réception d'un centre. Le Brésilien se rappelle ses heures sochaliennes, se troue et concède le corner. S'ensuit une tête de Benzema sauvée sur la ligne par la poitrine de Gabi. Cette action est un résumé de ce match, le but en moins. Le Real Madrid, dominateur de la première à la dernière minute, n'a fait qu'une bouchée de cet Atlético Madrid méconnaissable. Avec un contentieux à régler depuis la dernière finale de cette Copa del Rey, les Merengues ont lavé l'affront par un 3-0 qui a fait chavirer de bonheur le Santiago Bernabéu. Mérité, ce résultat n'en laisse pas moins un goût amer dans la bouche des hinchas du sud de la capitale. Par deux fois, Courtois a été trompé par des frappes contrées de ses défenseurs. Le deuxième de Jesé ne doit, lui, rien à personne. Mais c'est cette tête de Godin sauvée sur la ligne par Modric – alors que le score n'était que de 2-0 – qui leur laissera des regrets. Car oui, malgré un retour à jouer dans une semaine au Vicente Calderón, c'est bien le Real Madrid qui a un pied 9/10e en finale. Et il n'espère qu'un rival, le Barça.

Pepe, buteur taquin

Un couteau, des dents, et un rival à la hauteur. Voilà ce que le Real Madrid attendait après un mois de janvier parfait, ponctué par un 100% de victoires et 0 but encaissé. Un derby face au voisin honni de l'Atlético Madrid, tout frais leader de Liga, ne pouvait mieux tomber. Ce test, les Merengues l'attaquent bien. Très bien même, lorsqu'à la 17e minute, Pepe voit sa frappe contrée par Insua entrer dans les filets. Cette ouverture du score vient récompenser un bon premier quart d'heure durant lequel les Colchoneros ont semblé un brin timorés. Surtout, ce sont de vieux contentieux qui font leur apparition. Diego Costa, entouré par ses amis Pepe et Ramos, se chauffe avec le Portugais. Une, deux altercations, et le buteur d'un soir prend son jaune. Diego Simeone, en entraîneur avisé, demande à son poulain de garder ses nerfs. Car ce match sent la poudre. Le Bernabéu, pour une fois bouillant, pousse ses protégés. Les frappes s'enchaînent, les coups de sifflet également. Sur un coup-franc bien combiné avec Modric, Di Maria est à un talon de Godin de doubler la marque. Peu à peu, cette folie se mue en faux rythme. Pas de quoi déplaire à un Atlético Madrid bien content de rentrer aux vestiaires avec un seul petit but dans la musette.

Courtois et la malédiction des frappes contrées

Une musette qui va très rapidement se remplir d'un deuxième but. Malgré un changement de système et l'entrée de Cebolla Rodriguez à la place de Diego, l'Atlético souffre toujours autant. Et ce n'est pas la tête non-cadrée de Godin qui va changer la physionomie du match. L'aggravation du score par Jesé sera, elle, plus en conformité avec le déroulement des événements. Superbement lancé dans la profondeur par le gobelin Di Maria, Jesé coupe le cuir en taclant. Cette réalisation du Canarien n'est pas sans rappeler celle de dimanche à San Mamés. Avec ce double avantage, le Real peut commencer à faire tourner. Et le Santiago Bernabéu s'en donner à pleins poumons. La victime du soir, un Diego Simeone, conspué et chambré, pas au bout de ses peines. Après un carton jaune à la tête du client de Diego Costa – donc suspendu au retour –, l'Atlético va officiellement dire adieu à sa Coupe en quatre minutes folles. A un raté de Pepe sur corner, s'additionnent un sauvetage sur la ligne de Modric sur une tête de Godin puis le troisième but de Di Maria. Encore une fois malchanceux, Courtois ne peut qu'accompagner du regard le tir contré par Miranda. A 3-0, les esprits s'échauffent pour la forme. Les Merengues profitent pendant que les Colchoneros dégustent une humiliation qui offre sa qualification au Real Madrid pour la finale de la Copa del Rey.

Par Robin Delorme, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comme au bon vieux temps. J'aurai préféré que l'Atlético gagne encore au Bernabéu mais ce résultat a au moins le mérite de remettre l'Atlético à sa place et restaurer l'ordre naturel des choses.
di maria en mode fantastique , si il joue tous ses matchs comme ce soir le real sera injouable .
Quel match... L'Atletico pris à son propre jeu, du pur bonheur. Diego Costa est le cancer du football, et en voulant jouer à la petite pute dés la 15ème seconde, il s'est retrouvé avec Pepe et Arbeloa sur le dos, qui en matière de coups de putes, sont aussi très très trèèèès bons.

Petit point noir de cette partie, Ronaldo, il a été franchement mauvais, pour ne pas dire nul, il est détestable et méconnaissable quand il fonce tout seul au lieu de jouer collectivement. On a vu mieux comme anniversaire.

Di Maria, juste... laissez le se toucher les boules autant qu'il veut, ce mec et son pied gauche viennent d'une autre planète...
Di Magia enorme en attaque comme en defense !
Ouch, voilà qui risque de faire mal à l'équipe de Simeone pour la fin de la saison
gündojeanne Niveau : Loisir
Diego Costa sous les ordres de Mourinho, l'année prochaine, je n'ose même pas y penser!

victoir démérité.
des buts grace a des ballons devillés.
et dans un monde honnete, pepe et ramos devront être sanctionné pour leurs agressivité son ballon sur costa.
floyd pink Niveau : CFA
Pepe c'est definitevement le gars que t'es content d'avoir dans ton equipe, mais tellement pas quand t'es dans l'équipe en face.
Quand il va voir Diego Costa avec ce regard uniquement pour provoquer.... franchement faudrait donner une recompense à Diego Costa juste pour résister à ne pas lui écraser la tronche.
Sinon ça sent pas très bon pour Varane tout ça, j'ai peut peur qu'il ne vas pas jouer autant qu'en deuxieme partie de saison comme l'année dernière.

Bon le real faut que reconnaitre que c'est la meilleur équipe du monde en terme d'extèrieur du pied; Modric et Di Maria se partagent la 1er place surtout.

Puis le CHOC à la 60 ème quand il sort Arda ! Pourquoi ? D'une c'est l'un des meilleurs, mais surtout le plus calme aussi.

Sinon on peut parler du commentateur de Bein qui arrêtait pas dire Co-Entrao
Cette histoire de love qui est née ce soir entre Pepe et Diego Costa. <3
Message posté par pedro111
victoir démérité.
des buts grace a des ballons devillés.
et dans un monde honnete, pepe et ramos devront être sanctionné pour leurs agressivité son ballon sur costa.


et dans un monde honnête costa ne devrait même pas jouer au football avec cette attitude , sérieux le joueur mérite d’être expulsé a chaque match ¡
C'est la piquette Jack Niveau : District
Diego Costa l'homme qui se tacle lui-même, ça devient assez gênant à la longue.
Message posté par pedro111
victoir démérité.
des buts grace a des ballons devillés.
et dans un monde honnete, pepe et ramos devront être sanctionné pour leurs agressivité son ballon sur costa.


Toi, je te pisses à la raie, au visage et un peu sur la main
floyd pink Niveau : CFA
d'une finesse digne de Diego Costa (ou pepe pour pas faire de jaloux) ...
HaaalaMadrid Niveau : District
Diego Costa avec c'est simulation et autre coup d'vice de ptite catin* m'auront bien fait ragé.. Mais bon la victoire est Madrilènes ce soir et c'est tous se qui fait mon bonheur
Sinon j'crois qu'on a vu le meilleur match du Real cette saison. Et ce malgré un CR7 fantomatique, comme quoi ...
Pepe et Ramos parfaits dans leur rôle de salopes tout en étant ultra solides derrière. Si Pepe nous a habitué à ce genre de prestation XXL cette saison c'est plus rare pour Serge. Sinon Di Maria confirme qu'acheter un type pour 101M à son poste était juste une monumentale connerie.

J'ai adoré la tension qui flottait en seconde période bordel, ça m'a rappelé les Clasicos de la bonne époque où tu sentais qu'ils se retenaient tous de mettre des droites à l'adversaire.
RonHarrisJr Niveau : Loisir
Message posté par Meriletfou


Toi, je te pisses à la raie, au visage et un peu sur la main


lol hala madrid et pis c tout.

je vous invite à aller sur marca sur ce lien ils parlent des fautes sur ce match ( c en espagnol)

http://www.marca.com/
Sergio Ramos Niveau : DHR
J’espère que vous avez tous apprécié mon petit combat de Lutte avec mon ami Diego Costa ! Vivement le combat retou.. OH WAIT. Et vivement aussi que cet homme en or intègre le groupe de la Roja pour la WC, on va vraiment bien s'entendre !
Dommage que D.Costa a confondu agressivité avec agression, 20 premières minutes en guerre des tranchées. Il est sorti du match ainsi que toute son équipe.

Un Real qui surprend, même avec un Ronaldo moyen. Mais j'attends de les voir contre un milieu qui les pressera un peu plus que les colchoneros.

Un petit mot sur Pepe, surnommé le boucher, mais bon encore une fois, les coups de p* sont encore donnés par Arbeloa et Xabi.

Et un grand sur Jesé, qui a tout pour devenir l'idole du Bernabeu, costaud dans les duels et qui n'a pas fuit le combat.
Le Troll de Pepe quand Costa se prend un jaune haha ce mec est énorme.

http://www.youtube.com/watch?v=-p4ZwEvwgNA

(oui le son de la vidéo est pourri)
Message posté par pedro111
victoir démérité.
des buts grace a des ballons devillés.
et dans un monde honnete, pepe et ramos devront être sanctionné pour leurs agressivité son ballon sur costa.


Voilà pourquoi la majorité des supporters barcelonnais sont détestés sur So Foot. Je crois qu'il n'y a que Kurdt sur ce site qui est supporter du Barça et objectif.

Ramos a été niquel ce soir, il a pris 2 gifles (au sens propre hein) il a même pas réagi, il a fait son taff, c'est Pepe qui a fait sa chienne, et Arbeloa, mais Diego Costa et Godin ont allumé la mèche, alors relativise tes propos, car dans un monde honnête, Diego Costa sort dés sa 5ème simulation, son 6ème coup de coude et sa 3ème poussette, c'est-à-dire au bout de 15 minutes.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
13 51