Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilbao-Real Madrid (1-2)

Le Real renverse San Mamés

Vainqueurs sur la plus petite des marges de l’Athletic Bilbao (2-1), les hommes de Zidane prennent le large en tête de la Liga. Un succès qui doit beaucoup à la prestation XXL de Karim Benzema, MVP madrilène.

Modififié

Athletic Bilbao 1-2 Real Madrid

Buts : Aduriz (65e) pour l’Athletic // Benzema (25e) et Casemiro (68e) pour le Real

Si Zinédine Zidane dispose de l’effectif le plus riche d’Europe, seuls quelques-uns de ses poulains arrivent à bonifier ce luxueux collectif. À l’instar de Toni Kroos et Luka Modrić, Karim Benzema est de cette trempe, ce qu’il tient à démontrer pour ce déplacement basque. Resplendissant sur la pelouse de San Mamés, il fait bien mieux que d’ouvrir le score en faveur du Real Madrid : aussi bon à la création qu’à la finition et la récupération, il rappelle outre-Pyrénées qu’il est l’absent incompréhensible de la liste des Bleus. Qu’importe, se dit une Maison-Blanche qui profite à fond de la forme du désormais troisième meilleur buteur de l’histoire de la Liga grâce à ses 119 banderilles – parmi les joueurs qui ne tirent jamais les penaltys, cela va de soi. Car vainqueur dans la forteresse de San Mamés, imprenable depuis le début de saison et un revers face au FC Barcelone, le Real prend le large en tête de la Liga avant les rencontres dominicales de ses poursuivants directs. Autant dire qu’avec leur match en retard, les Merengues sont plus que jamais proches d’un 33e sacre en championnat.

Benzema, au four, au moulin et à la finition


San Mamés n’aime pas le Real Madrid, et ce dernier le lui rend bien. Intemporelle, cette vérité se répète à chaque déplacement castillan dans l’antre des Leones depuis plus d’un siècle. Si bien que pour cette visite, « la plus difficile de cette Liga » , dixit Zidane, les Madrilènes sortent avec leur onze de gala. Une équipe type qui, forcément, dispose d’une arme létale nommée Karim Benzema. Pour sortir de la pression basque et permettre à son bloc de monter d’un cran, le Français offre un récital de décrochages, de combinaisons et de remises. D’abord à la manœuvre sur le but logiquement refusé à Cristiano Ronaldo, il sert dans la foulée ce même Portugais dont la tentative n’est stoppée que par le bout des gants d’Arrizabalaga. Face à tant de ratés, il endosse alors la cape du buteur pour certifier la domination merengue et calmer les ardeurs locales. Pourtant, l’ouverture du score ne fait que tendre la rencontre qui se perd dans des chamailleries et protestations. Symbole de ces atermoiements, les protagonistes deviennent les semelles d’Aduriz et Casemiro.

Aduriz, ce Benjamin Button de la Liga


Au retour des vestiaires, les oreilles des Basques sifflent encore. Remis à leur place par Ernesto Valverde, ils rappellent que le jeu grégaire n’est plus leur spécialité. Alors, par l’activité de Beñat et d’Iturraspe, ils reprennent le contrôle du milieu de terrain et envahissent le camp madrilène. Les assauts, répétés et latéraux, mettent au supplice Marcelo. Fabuleux contre-attaquant, le Brésilien n’en reste pas moins un défenseur approximatif qui souffre le martyre face à Iñaki Williams. Forcément, c’est un centre de l’ailier de l’Athletic qui remet les pendules à l'heure : à la réception, Raúl García décale Aduriz qui mitraille Keylor Navas. San Mamés explose de joie, puis implose de dépit dans la foulée, puisque Casemiro, seul au second poteau, reprend victorieusement une déviation de Cristiano Ronaldo. Le coup de casque est terrible pour des Leones qui ne rugissent plus. Zidane entame alors son bal des changements et tue le rythme d’une rencontre qui se termine au petit trot. Tant mieux pour un Real qui prend le large en tête de la Liga.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 il y a 2 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 7
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi
    Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 55 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17
    À lire ensuite
    Tim Croule