1. //
  2. // 27e journée
  3. // Real Madrid/Levante (2-0)

Le Real récupère son honneur

Embarqué dans la tourmente médiatique cette semaine, le Real Madrid a répondu sur le terrain contre une équipe de Levante victime de l'orgueil des Blancos (2-0). Une semaine avant le Clásico, la Maison Blanche se rassure sans fioritures.

Modififié
6 70

R. Madrid - Levante
(2-0)

G. Bale (18'), G. Bale (40') pour Real Madrid


9 matchs sans le moindre but, 8 sans la moindre passe décisive. Telles étaient les statistiques de Gareth Bale avant ce match contre Levante ce dimanche soir. Dès la dix-huitième minute de jeu pourtant, le Gallois décide de changer la donne. Visé durement par les médias comme point faible actuel de la BBC, l'homme au serre-tête vient ponctuer un mouvement initié par le métronome du Real Madrid, Luka Modrić. Comme un symbole, le numéro 19 du club royal vient à la rescousse de son coéquipier, célébrant sa réalisation en se bouchant les oreilles. Visiblement vexé, Bale, tenu par les bras, vient frapper le poteau de corner d'un coup de pied libérateur. Sur le banc, Ancelotti observe sans esquisser un geste, ni même un sourire. Comme si le malaise était toujours existant au sein du collectif madrilène. Le résumé bien glauque d'une semaine difficile, ponctuée cependant par une victoire. L'essentiel est acquis, dira-t-on.

Modrić, c'est chic


Une fois l'hommage passé à Antonio Betancort, ancien gardien du Real Madrid décédé ce week-end, le onze madrilène démarre tambour battant avec un bel enchaînement entre Gareth Bale, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo pour terminer sur le poteau droit de Marino. Le trio se met en marche progressivement, bien alimenté par Marcelo sur l'aile gauche et Luka Modrić dans l'entrejeu. Sur la première tentative du Croate, la Benz croit ouvrir le score en renard, mais un hors-jeu logique est sifflé. Pas grave, les séquences du trio offensif commencent à retrouver de l'aplomb, et c'est en grande partie grâce à leur lutin au visage de sorcière. Comme des sortilèges, Modrić distille des passes millimétrées, à l'image de sa combinaison avec KB9. Sur le centre du Français, CR7 claque un ciseau sauvé sur la ligne par Ivan Ramis, mais Bale suit d'une volée du droit et ouvre le bal. Une fois devant, les Merengues s'évitent un nouveau conflit avec leur public. Si les offensives manquent encore de tranchant, le Real Madrid se rassure défensivement pendant ce premier acte, avec le retour d'un Sergio Ramos fondamental dans la récupération et la première relance. Le Real retrouve son équilibre, et parvient à doubler la mise. Sur un coup franc rapidement joué, Modrić, encore lui, trouve Daniel Carvajal dans la profondeur. Le barbu sert Cristiano Ronaldo en retrait, dont la frappe est subtilement déviée par Bale (40e). Un doublé bienvenu pour retrouver la confiance, surtout à ce moment de la saison.

La street touch de Benzema


Contre un adversaire en guise de sparring-partner, le Real Madrid poursuit son regain de santé dans son antre. Prêt à faire marcher la mobylette, Marcelo fait l'essuie-glace dans son couloir. À l'occase, le successeur de Roberto Carlos offre de jolis centres, comme celui offert à Benzema, dont la reprise passe au-dessus du cadre. Keylor Navas garde sa tunique orange bien propre dans ses bois, le Real temporise. Oui, mais Cristiano Ronaldo s'impatiente. Toujours porté vers l'avant, le triple Ballon d'or harangue ses troupes pour tuer définitivement la rencontre. Sans se retrouver devant la cage, le Portugais parvient tout de même à trouver Benzema dans la surface. Servi dans le dos, l'attaquant des Bleus tente un coup de maître d'une aile de pigeon terminant sur l'équerre du portier des Granotes. De quoi fait rire Fernando Hierro, mais toujours pas Don Carlo. Ça pouvait être le but du week-end, ce sera finalement 45 minutes d'attente vers le coup de sifflet final. Pas né de la dernière pluie, Ancelotti fait sortir Isco, sous la menace potentielle d'une suspension contre le FC Barcelone. Puis c'est au tour de Luka Modrić, évidemment applaudi par tout le Santiago-Bernabéu pour la prestation qu'il offre à son clan, en quête de beau spectacle. Tranquille sur le banc, Toni Kroos profite du bon déroulement des opérations pour laisser reposer ses cannes en vue du choc des titans. À sept jours d'un Clásico déjà sur toutes les bouches, le Real Madrid reste donc à un point du Barça. Les paris peuvent commencer.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

benzema est quand même un putain d'esthète !
Mike Ehrmantraut Niveau : Loisir
Si Benzema la met c'est le but de l'année !
Ian Curtis
Un ballon d'or d'un niveau aussi merdique, c'est du jamais vu!!!
Même Owen n'a pas osé!
Plzshutyourmouth Niveau : Loisir
Message posté par Ian Curtis
Un ballon d'or d'un niveau aussi merdique, c'est du jamais vu!!!
Même Owen n'a pas osé!


N'oublie pas cadavarro( oui la faute de frappe est volontaire).
Message posté par Ian Curtis
Un ballon d'or d'un niveau aussi merdique, c'est du jamais vu!!!
Même Owen n'a pas osé!


oui ronaldo n'a pas le droit de passé a coté d'un match... et comme d'hab avec toi toujours la même méthode : se consacré sur le seul point négatif de la soirée , ne pas du tout être objectif et sortir une phrase exagéré a 1000 pour cent !
georgesleserpent Niveau : Loisir
Je me demande quand les gens accepteront le fait que Cannavaro était le meilleur joueur de la CDM 2006 et qu'il mérite le BO en 2006, compte tenu des anciens critères.

Et au delà de ça il était un très grand joueur.
Quel match encore du triple ballon d'or. A mourir de rire
Il était prévu au début de la saison du fait de ses buts empilés, que CR7 allait marqué une soixantaine de buts en Liga et donc explosé le record de la Pulga (50 buts). Qu'en est-il depuis ?
russell westbrick 3 Niveau : Loisir
Message posté par georgesleserpent
Je me demande quand les gens accepteront le fait que Cannavaro était le meilleur joueur de la CDM 2006 et qu'il mérite le BO en 2006, compte tenu des anciens critères.

Et au delà de ça il était un très grand joueur.


Pour une fois je suis d'accord avec toi a partir du moment ou l'Italie est championne du monde y'a aucun scandale a voir cannavaro ballon d'or il fait quand même une coupe du monde de folie.
Mais voir pirlo ou buffon ballon d'or ne m'aurais pas choqué non plus il fallait bien en choisir un des trois.
en fait je me demandais qui était le plus grand troll, Don Andres est en fait bien pire que toi Ian curtis

Oui les gars, Ronaldo a fait Un match de merde oui Il est triple ballon d'or et c'est indigne de son rang Mais OUI il est humain, mais apparemment pas vous qui êtes parfaits et écrivaient vos commentaires en direct du banc de touches du Real madrid
Le renard des prés Niveau : District
Surtout que, vous regarderez les images, mais le mec avait l'air super venere au moment de l'ouverture du score de Bale ! Qu'il soit deg d'avoir foiré une belle action c'est une chose, m'enfin bon...
russell westbrick 3 Niveau : Loisir
Message posté par Guyana973
Il était prévu au début de la saison du fait de ses buts empilés, que CR7 allait marqué une soixantaine de buts en Liga et donc explosé le record de la Pulga (50 buts). Qu'en est-il depuis ?


T'oublie tout ses records de but au bout de 10 journées 11 journées 12 journées et ainsi de suite...
Je suis fan du Barça, mais mon joueur préféré c'est Bale (comprenez ma douleur depuis quelques mois) et franchement ça m'a fait bien plaisir de le voir marquer avec Ronaldo en train de pleurnicher derrière parce qu'il a pas eu son petit gogoal. Tout le monde lui tombe dessus depuis la défaite à Schalke, j'ai lu sur Marca qu'il "faisait aucun effort pour défendre, ni pour s'intégrer à l'équipe" et un tas de conneries incroyables quand on sait qu'il était certainement pas l'unique responsable de la débâcle. Franchement Gareth, t'es trop un bon pour jouer les porteurs d'eau de ce glandu de Cristiano. Casse toi de là, reviens en Angleterre où tout le monde sait à quel point tu pues le foot. Je te pardonnerais même un retour autre part que chez les Spurs, mais pitié le Real et cette pleureuse de Ronaldo c'est plus possible.

On voit bien que Luka lui avait manqué, c'est le seul qui est à fond derrière lui dans cette équipe. Dommage qu'il revienne pour le Clasico ... on se serait bien passé de lui
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par russell westbrick 3


Pour une fois je suis d'accord avec toi a partir du moment ou l'Italie est championne du monde y'a aucun scandale a voir cannavaro ballon d'or il fait quand même une coupe du monde de folie.
Mais voir pirlo ou buffon ballon d'or ne m'aurais pas choqué non plus il fallait bien en choisir un des trois.


Russel, fait gaffe,on est de plus en plus souvent d'accord, tu serais pas en train de perdre ton identité ?
J'aime bien les opportunistes du dimanche, comme sur tout forum digne de ce nom, ce sont des personnes qui ne posent leur commentaires dégueulasses que lorsque l'évènement relatif au sujet leur est favorable (quoique, certains sont toujours présents, rien que pour le plaisir de cracher, ça doit apaiser surement? une forme de Catharsis particulière...).
Finalement les forums et autre support d'échanges, c'est génial, ça a permis de rendre plusieurs médias interactifs et vivants, mais à côté du te tape les commentaires qui n'apportent rien, ce que je tends à appeler des trolls. Cette espèce particulière n'est pas ici pour enrichir un échange, apporter une perspective intéressante à un sujet en particulier. Non, ce cancer de la communication n'est ici que pour provoquer une réaction chez un interlocuteur dont il sait pertinemment qu'il va réussir à induire en lui une réaction de colère, l'irriter en somme. C'est triste comme passe temps.
Sur les forums d'Outre-Pyrénées j'ai l'habitude étant donné que la moyenne d'âge des forumeurs y est de 15-20ans (Pénaldo, no penalty no party, Crepescas, Benzemalo, Gareth Fail, Jajajames...) mais pas ici quoi.
C'est pour cela que je demande solennellementà mes chers amis merengues de ne plus accorder une grande importance à ce genre de messages. Un avis constructif qui apporte réellement des perspectives intéressantes à un débat particulier mérite une réponse, les commentaires de Don Andres ou encore IanCurtis ci dessus ne sont que de purs trolls, non pas parce que leur avis diverge du miens, mais bon comparer Ronaldo à Owen, faut pas abuser. Et puis après t'as tout les fous furieux qui atteignent le point Godwin (débat CR7-Messi) dans tous les articles, abusé.
Sinon vive le retour de Modric, quelques déchets mais putain ça fait du bien de revoir ses extés magnifiques. Dieu bénisse la face dorsolatérale de son pied !
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par Feijoada


Moi je ne l accepterai jamais. Mais ça peut se débattre. Très grand joueur j irai pas jusque là non plus.


Je vois pas pourquoi on pourrait pas le qualifier comme tel. Il a joué dans de très gros clubs, il a été monstrueux dans la plus grand compétition du monde, donc il a marqué l'histoire, en plus de son BO.

Puis c'était vraiment le leader de l'Italie. En terme de charisme c'était quelque chose. Et niveau défensif, je vois pas beaucoup de joueurs qui avaient sont niveau.
Côme back Irina please
Il faudra bien plus qu'une victoire contre Levante pour qu'ils récupèrent leur honneur.
Moi perso je crachais mon venin en tant que hater bien avant le début d'année 2015 et la déchéance du Real et de son cheval pur sang Ronaldo. Et ç'en est de même pour la plupart des gens ici, sauf qu'aujourd'hui on a plus le droit de critiquer un joueur qui fait un match de merde (ce qui est le cas depuis un p'tit moment quand même non ?!) alors qu'il a le même nombre de Ballon d'Or que Cruijff, Platini, Van Baasten...

Signé, un jaloux hater dixit les fans du Real.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Ecoute, tu peux me parler de palmarès, régularité etc, moi je te parle de qualité. Or une CDM comme celle de Cannavaro, ça marque l'histoire, et c'est la preuve d'une qualité et d'un talent immense. Ensuite, concernant sa carrière, il a pas eu la chance de la passer dans un des plus gros clubs d'Europe. Il est passé à l'Inter, à l'époque où le club enchaînait les incohérence, puis à la Juve, qui était alors un peu en fin de cycle et qui n'était absolument plus capable de gagner la LDC. Après ça il va au réal, durant la pire période du club durant ces 10 dernières années.

Cannavaro jouait à une époque où la carrière des joueurs était pas aussi linéaire qu'actuellement. A l'époque, il y avait plusieurs puissances Européennes, plus de concurrence, les championnats (d'Italie tout du moins) étaient plus difficiles; à ce moment là, le fait de ne pas être ni au Barca, ni au Bayern ni au Real ne faisait de toi un gros naze.

Tout ça pour te dire que Ramos, qui est l'enfant chéri d'un club du top 3 européen, a eu une carrière bien plus simple que celle de Cannavaro, c'est donc normal qu'il ait eu une meilleur régularité et un meilleur palmarès. Ca ne veut pas dire qu'il est meilleur (et honnêtement, même si je l'aime beaucoup, avec toutes les erreurs qu'il fait dernièrement il s'emploie plutôt à nous prouver le contraire).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 70