Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Real Madrid-Napoli (3-1)

Le Real ramène Naples à la raison

Un temps aux commandes de ce huitième aller, le Napoli s’est pris à rêver, mais a subi les foudres madridistas. Résultat des courses, un succès précieux, mais pas définitif (3-1) pour le Real Madrid d’un Karim Benzema enfin de retour aux affaires et désormais meilleur buteur français de l'histoire de la C1 avec 51 pions.

Modififié

Real Madrid 3-1 Naples

Buts : Benzema (18e), Kroos (49e) et Casemiro (54e) pour les Merengues // Insigne (8e) pour les Partenopei

Depuis quelques semaines, la Casa Blanca se découvre, en la personne de Keylor Navas, un caillou dans sa chaussure. Depuis ce huitième de finale aller de sa Ligue des champions, cette gêne est devenue un handicap. Car en offrant l’ouverture du score précoce à Insigne, auteur d’une inspiration géniale, le portier costaricain met son Real Madrid dans de sales draps. Une bévue dommageable, mais pas rédhibitoire, puisque après une entame poussive, les Madridistas récitent une partition de qualité et asphyxient le collectif napolitain au gré des minutes. Si bien qu’après l’heure de jeu, la balance penche nettement à l’avantage du champion en titre grâce, en grande partie, au travail de sa paire franco-portugaise. Benzema, si décrié dans les affaires domestiques, apparaît sous son jour le plus décisif, comme il en a l’habitude dans la cour des grands, lui le désormais cinquième meilleur buteur de la Ligue des champions et patron des buteurs français en C1. Au diapason, son comparse Ronaldo, à la solidarité nouvelle, ferme également de nombreuses bouches et confirme la ferme intention merengue : conserver sa couronne de roi d’Europe.

Benzema, amulette européenne du Real


Maradona, toujours et encore. Déjà présent, trente ans plus tôt, pour le seul déplacement de l’histoire du Napoli au Bernabéu, le Pibe de Oro accompagne l’escouade de Maurizio Sarri jusque dans les arcanes de l’antre madridista. Sauf qu’a contrario du premier tour de la C1 édition 1987/88, le Chamartin n’est pas soumis à un huis clos et rugit lorsque les 22 acteurs entrent sur sa pelouse. Une ambiance électrique que célèbre dignement Benzema, illico à la manœuvre avec son comparse portugais, en décochant une première flèche 20 secondes après le coup d’envoi. Vite douchée par le placement hasardeux de Keylor Navas et l’inspiration d’Insigne, l’envie merengue doit faire face aux sorties soniques et en une touche de Napolitains joueurs. Un peu trop sans doute, tant les risques pris à la relance obligent leur arrière-garde à évoluer à la limite. Du pain béni pour Karim Benzema qui active son mode tueur : déjà auteur de l’égalisation, d’un coup de casque rageur sur un caviar de l’extérieur de Carvajal, il heurte la base du montant sur un nouveau service de Cristiano Ronaldo. Naples peut souffler, la mi-temps est actée.

Casemiro, buteur inattendu


Si le premier acte appartient, côté madrilène, à Karim Benzema, le second porte lui le sceau du Ballon d’or portugais. Actif comme jamais et collectif comme rarement, il rouvre les hostilités d’un débordement meurtrier pour les reins de Coulibaly. Mis au sol sur la feinte de CR7, il assiste au service en retrait de ce dernier pour Kroos, qui téléguide le cuir au fond des filets.


Ficelle, et bis repetita dans la foulée : à la réception d’un ballon repoussé par la défense italienne, Casemiro envoie sa reprise de volée hors de portée de Reina. Le Bernabéu chavire, tandis que le Napoli, lui, boit la tasse.


Les vagues madridistas, d’abord incessantes, laissent ensuite place à une accalmie propice au retour aux affaires des Azzurri. Enfin capables de sortir de leur camp, ils retrouvent leurs automatismes et enchaînent les phases de possession. Ils pensent même réduire le score, quand Callejón, à la réception d’une remise de Mertens, fait trembler ses anciens filets. Annulé pour cause de hors-jeu, cette offensive avortée signe par là même la fin des hostilités, les vingt-deux acteurs préférant se toiser avant un retour bouillant dans le volcanique San Paolo.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    lundi 21 mai Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi Hier à 20:07 Le Header Bin Challenge du fils de Marcelo au Real Madrid (via Facebook SO FOOT)
    Hier à 19:05 La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT) Hier à 18:05 Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) Hier à 17:56 C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) Hier à 14:33 Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 21
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom
    Hier à 13:05 La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 13:03 La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 13:02 La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 12:38 L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 10 Hier à 11:00 Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 14
    lundi 21 mai Nainggolan prend sa retraite internationale 98
    À lire ensuite
    Les notes d’Arsenal