1. //
  2. // 24e journée
  3. // Elche/Real Madrid (0-2)

Le Real prend ses aises

Contre une équipe d'Elche trop faible pour rivaliser, le Real Madrid s'impose et reprend quatre points d'avance sur le FC Barcelone en Liga (2-0). Il faut bien le dire, l'opportunité était trop belle pour ne pas en profiter.

Modififié
0 44

Elche - R. Madrid
(0-2)

K. Benzema (55'), C. Ronaldo (68') pour Real Madrid.


On joue la 56e minute de jeu dans l'Estadio Martinez-Valero. Après une première mi-temps vierge de buts, le Real Madrid persiste à mettre la pression sur le but d'Elche. Sachant pertinemment que « les buts, c'est comme le ketchup » , Cristiano Ronaldo sent que son heure de marquer n'est pas encore venue. Intelligemment, le Portugais décide de secouer la défense d'Elche à la manière d'un tube Heinz. Comment ? En s'appliquant à distiller un centre vicieux dans la défense valencienne. Résultat : une mésentente entre le défenseur central David Lomban et son gardien Przemyslaw Tyton, dont profite en bon renard des surfaces Karim Benzema. L'essentiel est fait. Informés depuis samedi de la déconvenue du Barça sur ses terres, les Madrilènes avaient beaucoup trop à gagner ce dimanche soir pour ne pas décider de mettre la gomme. Au vu des décisions arbitrales, ce n'était pas de trop de dominer son adversaire de la tête et des épaules. Et pour la petite histoire, CR7 a finalement eu droit à sa sauce tomate.

DEP, Miguel Angel Carrilero


Dès les trois coups de sifflet de l'arbitre mettant fin à la rencontre au Camp Nou samedi, Carlo Ancelotti savait d'ores et déjà que la rencontre de ce dimanche aurait une plus-value en cas de victoire. Pas de surprise de le voir aligner le même onze que lors du match contre Schalke 04 mercredi dernier. Après une minute de silence en hommage à Miguel Angel Carrilero, jeune du centre de formation décédé d'une commotion cérébrale fulgurante lors d'un match de futsal entre amis la nuit dernière, le Real Madrid débute son opération séduction dès la troisième minute. Suite à une mauvaise inspiration d'Edu Albácar, Benzema récupère la balle aux 35 mètres et sert Cristiano Ronaldo dans la profondeur. Bien inspiré, CR7 enchaîne dribble et frappe enroulée, mais la balle frappe l'extérieur du poteau franjiverde. Rebelote dix minutes plus tard, mais cette fois-ci les poings de Tyton remplacent le montant. Même sur un service idéal de Gareth Bale, le Ballon d'or se foire devant une cage vide, surpris par la mauvaise intervention défensive d'Enzo Andia Roco. Logique dominateur de la rencontre, Madrid met pourtant du temps à ouvrir la marque. Cristiano lève les bras au ciel, Daniel Carvajal s'énerve, et Karim Benzema se voit refuser un joli retourné acrobatique pour un hors-jeu inexistant. Bref, Elche commence à se dire que la mission d'accrocher ce Real n'est pas si impossible.

Benzema débouche le champagne


Fraîchement sorti de la zone de relégation suite à deux victoires consécutives en championnat, la team de Fayçal Fajr donne du boulot à Iker Casillas dès le retour des vestiaires, suite à une belle frappe d'Aarón Ñíguez. L'ambiance vire ensuite à l'intimidation : Damián Suárez s'essuie les crampons sur la Benz, puis Ñíguez abuse de la violence en taclant durement Gareth Bale. Un attentat pour lequel l'arbitre ne décide de sortir que le carton jaune. Très gentil. Cependant, le Real ne baisse pas les yeux et fonce droit vers le but adverse. Côté gauche, Cristiano Ronaldo fixe la défense, accélère et adresse un centre vicieux en direction de KB9 pour l'ouverture du score. Une fois devant, la Maison Blanche finit par prendre définitivement la mesure de son adversaire à vingt minutes du terme. Côté gauche encore une fois, Isco fait danser Suárez avant d'adresser un centre vers le numéro 7 madrilène. Un timing impeccable, un coup de front bien frappé : le meilleur buteur de la Liga inscrit son vingt-neuvième but du championnat et prouve à toute l'Espagne son retour en forme (69e). Malgré les semblants de révolte de ses adversaires, le collectif merengue assure une clean sheet et s'installe avec un beau coussin en soie dans le fauteuil de leader. Comme des rois.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Frenchies Niveau : CFA
franchement ... en ce moment j'échange Suarez pour Benzema quand vous voulez !

je dis ça ...
arbitrage dégueulasse ce soir , l'arbitre a franchement porté un maillot blaugrana aujourd'hui : 2 hors jeu inexistant qui prive le real d'un but et d'un but potentiel ,2 carton rouge minimum pour les joueurs d'elche , un voir deux penalty ...
Lol largement frenchies !!! Trop la classe la benz !! C'est pas comme l'autre vampire surcoté !!
Ça va être trop du saaaaaale avec Modric et Isco en forme..!
Match plaisant face à un Elche accrocheur et plutôt joueur avec le ballon. Arbitrage effectivement discutable et très grosse première période du Real malgré un manque de réalisme. Pressing haut, jeu rapide et incisif, joueurs capables de faire la différence; on a retrouvé les Madrilènes de 2014 durant 45 minutes.

A l'envie et au talent ils font la décision en deuxième mi-temps pour une victoire qui vaut cher. Avec quatre points d'avance et un calendrier favorable jusqu'au clasico je mettrais clairement une petite pièce sur le Real maintenant !
Donnie_Brasco Niveau : CFA2
Merci l'arbitre de nous foirer ce Golazo de Benzema.
Dja Djé Djé il est vraiment con. C'est pas la première fois que ça lui arrive de perdre ses moyens.
Calendrier favorable ? Ils jouent Villarreal la semaine prochaine quand même hein, ils peuvent perdre des points selon moi
ok trompé d'article.
C'est un signe les mecs, Brice Dja Djé Djé au Real l'an prochain. Gros chèque de Florentino à prévoir...
Villareal au bernabeu c'est la victoire assuré ! Je crains plus le déplacement a Bilbao ...
Donnie_Brasco Niveau : CFA2
Message posté par Hils7
Villareal au bernabeu c'est la victoire assuré ! Je crains plus le déplacement a Bilbao ...


San Mames est un stade très hostile, mais il faudra d'abord assurer les trois points au bernabeu face a un villareal qui monte en puissance.
Ils se sont fait plaiz les gonz de Elche avec de jolis taquets et cet attenta de Niguez sur Bale. Une équipe un peu plus en confiance et en jambes mais encore loin de son niveau d'avant Noël. A l'image de Ronaldo qui a eu pas mal d'occasions.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Stat assez hallucinante: depuis leur arrivée au club en 2009, soit 5 ans et demi, Benzema et Ronaldo ont inscrit 420 buts à eux deux pour le Real Madrid (130 et 290).
Aaron s'est pris pour Neymar sur son tacle... Sinon c'est pas magnifique ça! Les supporters d'Elche qui applaudissent la sortie d'Isco, récital du petit espagnol au cul bombé.
Deux semaines après le derby la situation est rétablie, le Real est à nouveau à 4 et 7 points devant ses poursuivants.
JuanSchiaffino Niveau : National
Note : 1
Voila, c'est la première fois de ma vie que mon "joueur favori" n'évolue pas dans le club que je supportes.
Et cet homme s'appelle Isco.
Nom de zeus, merci.
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par MerenGone
Deux semaines après le derby la situation est rétablie, le Real est à nouveau à 4 et 7 points devant ses poursuivants.


situation toujours fragile ... avec un clasico au noucamp entre autre.
Note : 1
Le Barça s'est mis dans la merde tout seul. J'ai espéré et espéré, prié et prié, souhaité que l'arbitre se gourre (et il s'est gourré le con), mais c'était Elche en face, même une manifestation divine n'aurait rien changé au résultat. C'était couru d'avance.
Match propre, des décisions arbitrales litigieuses à l'encontre du Réal (pour une fois), mais 3 points dans la poche au final. Le Réal est clairement favori pour le titre maintenant. 6 matches à jouer pour le Barça avant le clasico (dont un contre City 3 jours avant), contre 4 pour le Réal, contre des équipes engagées en copa del rey et en ligue Europa. Avec ça, le Réal, s'il gagne pas ce clasico, devrait s'en tirer au moins avec un nul. Ajoutons à ça Ramos et Modric qui reviennent... ça me file la haine, lâcher 5 points contre Malaga de cette façon en aller-retour....faute professionnelle.
Mais bon, c'est le foot, espérons un miracle, et comme dit ce cher Ribéry: j'espère que la routourne va vite tourner.
En tout cas, bravo aux madrilènes qui n'ont pas loupé leur chance.
Message posté par Frenchies


situation toujours fragile ... avec un clasico au noucamp entre autre.


Même en cas de victoire du Barça lors du clasico, le Réal gardera 1 point d'avance. Et le calendrier du Barça pour la fin de saison m'a l'air plus compliqué que celui du Réal. Même si je garde espoir, je miserais pas beaucoup sur une victoire finale du Barça.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'équipe type du week-end
0 44