1. //
  2. // 36e journée

Le Real pour du beurre

En attendant le sacre du Barça, le Real s'est offert un nouveau baroud d'honneur et Ronaldo a encore planté. A part ça, le Depor s'offre le droit d'espérer, Santander honore Ballesteros et Baptista est vraiment une bête.

0 45
Deportivo La Corogne 2 – 1 Atlhetic Bilbao


Ce match était celui des extrêmes. Entre un Depor au bord du gouffre et premier relégable, et un Athletic aux portes de la Ligue des Champions, ce duel était plus que déséquilibré. Alors pour se mettre une belle pression, les Blanquiazules n'ont rien trouvé de mieux que d'encaisser un but dès la troisième minute de jeu par le biais du Basque chauve, Toquero. Mais heureusement pour les Galiciens, ils ont réussi à égaliser 20 minutes plus tard suite à une frappe déviée d'Adrian Lopez. A la mi-temps, un bon vieux un partout des familles. Au retour des vestiaires, les hommes de Miguel Angel Lotina sont remontés comme des coucous. Llorente & Co tiennent devant les coups de boutoir répétés jusqu'à la 70ème. Moment choisi (ou pas) par Castillo de marquer un beau CSC. Au final, le Depor l'emporte et se sort provisoirement de la zone des relégables. Mention spéciale au public du Riazor, qui lui, ne mérite vraiment pas de descendre. Mais le mérite, en football...


Racing Santander 2 – 1 Atletico Madrid


Un match sans enjeu, pour des équipes sans fond de jeu. Ah si, on en oublierait presque que le Racing Santander pouvait quasiment assurer son maintien dès ce soir. On attendait un match dans le match entre les deux hommes forts de chacune des équipes. Il n'en a rien été. Giovanni Dos Santos et « Kun » Aguero sont restés muets et très discrets. Alors pour ce qui est des buts, c'est tout d'abord le Colchonero Suarez Mata qui s'y colle dès la 11ème. Côté Racing, on a attendu la 38ème minute pour voir le Suédois (et non ce n'est pas une blague) au nom imprononçable Kennedy Bakircioglü égaliser. Et comme cette rencontre devait prendre un accent venant du nord, c'est le Danois Rosenberg qui donne l'avantage aux joueurs de Santander. Les Verdiblancos tiennent jusqu'au bout leur victoire, synonyme de maintien. La plus belle action du match restera ce magnifique hommage rendu à Severiano Ballesteros avant le coup d'envoi. RIP.


Malaga 2 – 0 Sporting Gijon


Force est de constater que Malaga n'est plus la même équipe depuis son rachat. Certes, ce n'est pas encore le Barça andalou. Mais avec les arrivées de Demichelis, Maresca et surtout de Julio Baptista, le club est passé de la place de bon dernier, à une formation de milieu de tableau. C'est surtout grâce à ce dernier que le club a fait ce bond en avant. Au compteur de la Bestia : pas moins de huit buts lors des six derniers matchs. Et comme le Brésilien aime faire les choses bien, il n'a attendu que dix petites minutes avant de planter sa banderille du jour. Et pour tuer tout suspense, les Andalous ont définitivement mis hors de porter Gijon à 20 minutes du terme. En parlant de Gijon, les Asturiens n'ont pas mérité grand chose de plus que leur défaite. Quand même très fair-play pour assurer le maintient de Malaga.



Real Madrid 4 – 0 Getafe


Le Real n'avait plus rien à jouer, et ça c'est vu puisque le Real a joué. Devant leurs socios, les joueurs de Madrid se devaient de l'emporter avec la manière, qui plus est dans un derby. Et les disciples de Mourinho l'ont fait, et bien fait. Dominant outrageusement la première mi-temps, les hommes en blanc ont trouvé la faille grâce à l'inévitable Ronaldo. Suite à un centre du cousin de Némo, Özil, CR7 s'est offert une magnifique tête qui n'est pas sans rappeler celle contre le Barça en finale de la Copa del Rey (24ème). Au retour des vestiaires, Cricri remet ça. Seul face à la cage vide, l'ex meilleur joueur du monde s'offre un doublé. Et comme pour bien finir le boulot, il transforme un péno qu'il a lui-même provoqué au bout du bout du temps additionnel. Insolent de facilité. Au passage, Karim gratifie l'assistance d'un joli but sur son premier ballon : c'est ça la French touch. En conclusion, une victoire en forme de démonstration qui n'aura servi strictement rien, si ce n'est au Barça d'attendre son match de demain pour être officiellement sacré champion. Bon, puis Cristiano a signé ses 34ème, 35ème et 36ème buts, va devenir le pichichi de la saison et sans doute battre le record de 38 réalisations détenus par Hugo Sanchez. C'est toujours ça que le Barça n'aura pas.


Robin Delorme

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
1- Rosenberg n est pas Danois mais Suedois comme Bakircioglü.

2- Dire que Malaga n est plus la meme equipe depuis son rachat est totalement faux. Le club a ete rachete en Juin 2010 et s est traine toute la saison aux places de relegable.
Le sauveur se nomme Pellegrini qui a reussi un tres bon recrutement cet hiver et vient de battre le record de victoires consecutives du club (5 grace a celle d aujourd hui). Et dire qu il a ete licencie du Real et remplace par un entraineur moins bon que lui...
Un grandiose Ronaldo en marque 3 ce soir et sans le tres bon gardien de Getafe, c'etait 5 pour lui et record battu des ce soir!! Il a encore prouve ce soir qu'il est bien meilleur que le nabot a la tete de rat du FC UEFA, le soi-disant meilleur joueur de tous les temps (quelle arnaque!) qui ne peut marquer contre le Real qu'a 11 contre 10!!!

Sinon ce soir le Real, a marque autant de buts, 91, que la soi-disant meilleure equipe de tous les temps.

La pensee unique s'etiolle...
Sinon effectivement Pellegrini est l'entraineur ideal des... petits clubs provinciaux... vivement qu'il entraine le FC UEFA, hehe!!
Sur les 7 derniers buts de CR7, il n'y a que la tête qui est jolie.. ou alors sur les 8 derniers buts, il y a les 2 têtes, similaires (face au Barca)
Je lui dis bravo, il a eu un gros passage à vide, et mm si c'est dommage que ce soit à cause d'erreur défensive ou maladresse adverse qu'il marque, au moins, pas comme d'autres, il les met au fond !

Au moins, Messi qui mtn, se dit que le Pititchi, c'est mort, il va jouer moins pour sa gueule ^^
(pcq récemment, il faisait des choix pas tjrs judicieux ou.. collectif)

Kun Aguero a dit qu'il resté à l'Athletico.. beh contrairement à Valbuena qui se veut à MU, franchement, pour lui, c'est bête de stagner...
Et Forlan, il a arrêté le foot?
Mathématiquement pour le Real, le titre est toujours possible (si si j'vous assure) il faudrait que le Barça perde ses trois derniers matchs et que le Real les gagne, et en sachant que le Barça n'a perdu que deux matchs sur toute la saison ça veut dire que... Mon commentaire est inutile...
@Ronaldo:

Plus que l entraineur des petits clubs de province, Pellegrini a toujours beaucoup plus valorise le projet a long terme des clubs a leur reputation. C est entre autre pour cela qu il a refuse Liverpool pour Málaga. Ce qui l interesse c est de faire progresser ses joueurs et emmener les clubs qu il entraine au niveau superieur.
Il a entre autre emmene Villareal du milieu de tableau de Liga aux portes d une finale de Champions.

Mourinho s interesse seulement du court terme, cet a dire etre sur d etre a la tete d une equipe composee des meilleurs joueurs du monde pour pouvoir etofer au plus vite son palmares.
Ma main à couper que le Real aurait remporté la Liga cette année si ils avaient gardé Pellegrini aux commandes... Un an après j'en reviens toujours pas qu'ils l'aient jeté comme un malpropre..
@ Ronaldo:

Au passage a part mettre des triples a des equipes de milieu de tableau, il sert a quoi Cristiano Ronaldo?
A son age il serait temps qu il arrete de se faire dessus face aux grosses equipes et qu il sorte au moins un bon match face a un cador, comme ca il pourrait au moins avoir un souvenir interessant a raconter a ses petits fils.
Prétendre que le Real de Pellegrini aurait détrôner le Barça de Guardiola relève d'une cécité absolue.

Le Real de Pellegrini ne ressemblait à rien, et était collectivement et mentalement inexistant d'où les humiliations contre Alorcon et Lyon.

Sinon le Real Moudrid a autant de buts marqué que le Barça (1 match en moins).

"Mourinho defensivo e tal..."
petits clubs provinciaux comme River peut-etre?
vas-y petit,va commenter la liga sagres et laisse le football a ceux qui connaissent
Bah désolé, mais pour moi le Real Madrid n'a pas meilleure tête que l'an passé, et en championnat, son bilan est moins bon que la saison dernière, qui d'un strict point de vue comptable, était la meilleure de l'histoire du club.

Ce qui l'a surtout tué, c'est l'ambiance dilettante (voire même je m'en foutiste) de certains cadres du club, qui a conduit aux deux défaites contre Alcorcon et Lyon comme tu le souligne justement. A part ça, les reproches sur le néant collectif sont exactement les mêmes que celles adressées au Mou pendant plus de la moitié de la saison parce qu'il y a été confronté aux mêmes difficultés, à savoir faire jouer ensemble le plus vite possible un ensemble de stars achetés à prix d'or et dont le recrutement ne satisfait pas forcément à un projet de jeu cohérent.
Pimousse, tu es a l'image du club que tu veneres, le FC UEFA, meme fond, meme forme: vide et vulgaire. Quant au nain hideux, jusqu'a l'explusion commandee de Pepe, il etait INEXISTANT. Et ça tout le monde le sait... meme toi!
Le Real de Pellegrini a quand même fini la saison à 96 points alors que celui de Mou ne pourra en obtenir que 95 maximum. Alors ok, il gagne la coupe du roi et accroche les demies de LDC mais c'est pas non plus un dieu et Pellegrini loin d'être un coach bidon...
Est-ce que les même qui aujourd'hui ragent sur Messi auraient ragé sur Pelé ou Maradona...?
Rendons à César...

Non pas que je compare les deux starlettes préférées des ados prépubères complexés en mal d'idoles à comparer à tout prix, à l'un des plus extraordinaires et brillants généraux, mais la phrase colle pour le coup.

Cristiano marque l'unique but de Manchester en finale de la champions league en 2008 contre Chelsea. Je pense que c'est un gros match et une grosse équipe non?

Messi marque en finale contre Manchester en 2009. Tiens, ils étaient bien à 11 en face... et c'étati de la tête... entre Vidic et Ferdinand (sûrement la meilleure charnière centrale de ces dernières années). Quand le Barca démonte le Real 6-2, le ptiot en plante 2 quand même.

VOus pouvez les critiquer, ils n'en restent pas moins l'un comme l'autre de très grands joueurs, deux des plus doués de leur génération, même si la tronche de l'un -ou critère quand même bien moins intéressant pour des connaisseurs de foot, leur jeu- ne vous revient pas
Ronaldo, tu as mauvais fond?
@Ronaldouille... quand tu parles de pensée unique, tu parles de toi non ? Parce que on subit la même diarrhée verbale depuis 1 mois maintenant de ta part. Tu pourris le site par ta bêtise et ton agressivité. Comme disait un de mes collègues ici, va sur FootMercato, tu y seras en bonne compagnie, avec tes semblables. Merci.
Suffisait de voir le match d'hier pour comprendre le probleme du REal:
Ronaldo et ses dix esclaves, c'est ça le Real.
Ils lui sont asservis
@Ronaldo: hahaha si CR7 avait au moins 1/10 de classe de messi, il serait alors un excellent joueur. Les deux sont INCOMPARABLES. Messi a déjà humilié le Real à lui tout seul à plusieurs reprises ces dernières années... Il était où Ronaldo à ce moment là ? Ben il marquait des triplés contre Gijon et Santander... Allez merci !
@Ronaldo, je sais que c'est pas facile pour toi de voir ton poulain passer à côté du ballon d'or chaque année.

Dur dur de voir le "nabot" que tu hais lui voler la vedette. Dur dur de voir un mec acheté 92 millions d'euros ne gagner qu'une coupe du roi en 2 ans avec la meilleure équipe du siècle dernier.

Par contre il va falloir te rendre à l'évidence, tout le monde le voit, joueurs, supporters du réal, Messi est bien supérieur à Ronaldo.

On peut pas comparer, d'un côté t'as un mec qui joue décroché, qui organise et qui est à la finition, de l'autre t'as un très bon numéro 9.

A force de faire de la muscu il a perdu en explosivité, et tu remarqueras il ne passe plus en 1 contre 1.

Comme je sais que tu es de mauvaise foi, je te propose de jeter un oeil aux chiffres, ROnaldo 36 buts (bravo, c'est un super total!), Messi 31 je crois avec au passage 19 passes décisives (meilleur passeur de la liga).

Désolé mon gars, va falloir qu'il change de championnat ton cricri d'amour pour sortir de l'ombre.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 45