Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 17e journée
  3. // Osasuna/Real Madrid (2-2)

Le Real pas à la fête à Pampelune

Modififié
Occasion ratée pour le Real Madrid. En cas de victoire sur la pelouse de l’Osasuna Pampelune, l’équipe de Carlo Ancelotti avait l’occasion de prendre provisoirement la tête de la Liga pour la première fois de la saison. Mais le 17e de Liga sait recevoir. Après avoir obtenu le nul (0-0) en octobre dernier face à Barcelone, l'Osasuna a accroché l'autre grand d'Espagne à son tableau de chasse (2-2). Un résultat presque décevant pour la formation de Jordan Lotiès au vu du scénario du match.

Avec une formation au profil très offensif (Isco et Modrić en milieu de terrain), Madrid a connu un début de match raté. La faute à un attaquant formé au Barça : Oriol Riera. Ce dernier ouvre la marque à la 18e minute d’une superbe reprise de la tête, avant de faire apprécier son opportunisme à la 39e sur un ballon repoussé par Diego López. Et pour ne rien arranger, Sergio Ramos ne trouve rien de mieux que d’écoper de son carton rouge trimestriel avant la mi-temps. Le Real boit la tasse et s’en remet à Cristiano Ronaldo. À défaut d’être buteur, le Portugais se mue en passeur pour Isco (2-1).

À la reprise, un Real réduit à dix éprouve les pires difficultés à inquiéter la défense adverse. Benzema est invisible, Di María pas inspiré, et CR7 ne cadre aucune de ses neuf frappes. Diego López évite même le but du 3-1 face à Torres. Pampelune croit tenir son exploit, puis arrive la 79e minute. Silva écope d’un second carton jaune après une faute sur Ronaldo. Sur le coup franc à suivre, Pepe s’élève plus haut que tout le monde pour égaliser de la tête.


Le Real va bien pousser pour arracher une victoire miraculeuse. En vain. Les Madrilène se sont réveillés trop tard et risquent de regretter ce match nul.
AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti il y a 5 heures La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 16
il y a 6 heures Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 il y a 7 heures Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 il y a 8 heures Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 45
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
À lire ensuite
Lens trace sa route