1. //
  2. // 23ème journée

Le Real ne se gêne pas

En prenant sa revanche sur Levante (4-2), grâce à un triplé de Cristiano Ronaldo et un but de Benzema, le Real Madrid a profité de la défaite du Barca samedi soir à Osasuna (3-2) pour prendre dix points d’avance au classement. Valence et Feghouli, auteur d’un superbe but, se sont amusés face à Gijon (4-0). Dans ce qu’il reste de suspense, Malaga réalise la bonne opération de la journée, en battant Majorque (3-1) avec un but de Toulalan, et Villarreal prend ses distances avec la zone rouge.

Modififié
16 44
Depuis le début de l’année, quelque chose ne tourne pas rond au Barça. En six journées, les Catalans ont laissé filer sept points en Liga et ont déjà abandonné tout espoir de titre. Sept points perdus à l’extérieur. Il y a deux semaines, c’était sur la pelouse de Villarreal (0-0), écrasé 5-0 à l’aller au Camp Nou. Hier soir, à Pampelune, contre Osasuna (3-2). 8-0 à l’aller. Qu’est-ce qui touche l’effectif catalan ? Un manque de motivation ? Peut-être, particulièrement quand il n’évolue pas devant ses supporters. Un manque d’efficacité aussi. Offensive, d’abord. A l’image de son triple Ballon d’Or, encore très présent hier, le Barça pèche devant le but. Face à Osasuna, Messi, Fabregas ou Tello auraient dû donner la victoire à leur équipe. Inefficacité défensive, aussi. Lekic a martyrisé une paire Puyol-Piqué beaucoup trop passive, et Valdés a fait des siennes.

Guardiola lâche la Liga?

Il y a aussi cette impression que cette Liga, Guardiola l’a déjà lâchée depuis quelques semaines. Le coach catalan n’a pas l’effectif XXL de son collègue du Real Madrid. Face aux blessures à répétition et la nécessité de gérer les anciens (Xavi, Puyol), le Pep a intégré plus vite que prévu de nombreux jeunes de la Masia. La culture Barça et la réalité économique ne lui laissent pas trop d’options. Mais dans ces conditions, Guardiola semble avoir fait un choix. Cette deuxième partie de saison sera celle de l’intégration des jeunes pépites du centre à l’équipe première (hier, alors que le Barca était mené 2-0 à la mi-temps, Cuenca et Tello sont entrés en jeu, Xavi et Iniesta sont restés sur le banc). Et celle des coupes. Si le Pep a accepté de ne pas avoir de quoi rivaliser avec la machine Real Madrid sur la durée, il compte bien rafler à la Maison Blanche tout ce qu’il reste, c’est-à-dire la Coupe du Roi, où les Blaugranas ont déjà sorti l’ennemi merengue, et la Ligue des champions.

En attendant de penser Europe, le Real Madrid, lui, veut se mettre le plus vite possible à l’abri en Liga. Histoire d’éviter tout improbable renversement de situation. Ce soir, les Madrilènes ont encore fait parler leur puissance de frappe, avec comme tireur d’élite un Cristiano Ronaldo au-dessus du lot, auteur d’un nouveau triplé ce soir, le sixième de sa saison en Liga. Pour un total de 27 buts. Tout n’a pas été facile pour les Merengue. Menés d’entrée, les hommes de Mourinho ont dû attendre un pénalty de Cristiano et un carton rouge pour Iborra juste avant la mi-temps pour revenir au score. Un peu plus tôt, Sergio Ramos aurait lui aussi dû voir rouge pour un coup de latte par derrière sur Del Horno qui a échappé à l’arbitre. Plus malins, ces Madrilènes. La deuxième mi-temps est un siège de la surface granote, avec pour accompagner Cristiano deux excellents Özil et Benzema. Après une tête et un missile du Portugais, KB9 a calé son enroulé pied droit et Özil son petit pont sur Ballesteros, mais l’Allemand trouvait le poteau de Munua. La défaite à l’aller est toute oubliée. Le titre, lui, est plus proche que jamais.

Les petits se rebellent

A l’image d’Osasuna, les petits ont sacrément emmerdé les gros ce week-end. A commencer par tous les prétendants à la quatrième place, seul enjeu de la Liga avec le maintien. Mention spéciale pour l’Espanyol Barcelone, battu à domicile par la lanterne rouge, le Real Saragosse (2-0), qui remporte son premier match depuis le 16 octobre dernier. Son troisième seulement cette saison. Avec 24 frappes, dont 12 cadrées, l’Atletico Madrid a tout tenté sur la pelouse de Santander (0-0), premier relégable, mais les Colchoneros ont systématiquement buté sur un homme, Toño, infranchissable dans son but. Diego a encore régalé à l’animation, mais ni Falcao, ni Adrian n’ont su conclure.

Mauvaise nouvelle pour Simeone, la sortie sur blessure de Tiago en première mi-temps. Stat incroyable, l’Atletico n’a toujours pas encaissé de but depuis l’arrivée de l’Argentin. Solide. Dans le duel entre maillots stylés de la Liga, le Bétis Séville et l’Athletic Bilbao ont fait bouillir le Villamarin (2-1). Du spectacle, du suspense, des grosses occases, une domination locale et la délivrance dans les arrêts de jeu, par Nelson. Bilbao jouait alors depuis une demi-heure à dix, après l’expulsion de Javi Martinez pour un deuxième carton jaune. En début de match, Ruben Castro avait inscrit son 7e but de la saison après une belle action collective des Verdiblancos, avant que Javi Martinez, encore lui, n’égalise de la tête sur corner.

Toulalan fait péter son record de buts

La bonne opération du week-end est donc à mettre à l’actif de Malaga, qui revient dans le peloton grâce à sa victoire à La Rosaleda contre Majorque (3-1). Deux points séparent Levante, 4e, de Bilbao, 9e. Qu’on ne dise pas qu’il n’y a pas de suspense en Liga. Avec cette victoire, Malaga est 7e, de retour aux affaires. Pour ce match, Pellegrini préférait une nouvelle fois Rondon à Van Nistelrooy, et bien lui en a pris. Le Vénézuélien est à l’origine de l’égalisation andalouse, par Seba Fernandez, puis l'auteur du troisième but des siens. Entre les deux, c’est Toulalan qui avait donné l’avantage aux Qataris d’Espagne. Son deuxième but de la saison, soit plus que lors de ses neuf saisons en Ligue 1. Pas d’affolement, ce n'est qu'une frappe déviée. Buteur français, toujours, à Valence, avec Sofiane Feghouli, auteur de l’ouverture du score de son équipe d’une superbe demi-volée du gauche. Un csc de Gotia et un doublé de Jonas dans les arrêts de jeu plus tard, le FC Valence écrasait un Sporting Gijon bien mal en point (4-0). Avec cette victoire, la première de l’année en championnat, Valence est à mi-chemin entre le Barça et Levante (8 points). Dans le trou.

Maintien, enfin, avec d’abord le moins sexy des derbys madrilènes, Rayo Vallecano-Getafe. Avec sa victoire (2-0), le promu de Vallecas dépasse les Getafenses au classement et s’offre un bon bol d’air. Petit coup de pouce de Monsieur Izquierdo quand même, puisqu’il y a hors-jeu sur les deux buts du Rayo. Villarreal, ensuite, qui continue sa remontée, prenant ses distances avec la zone rouge. Une victoire au Madrigal face à Grenade (3-1), méritée, avec encore un gros match de Valero, auteur d’un enchainement contrôle-volée un peu plus classe que celui du Caennais Nabab. Des nouvelles de Pape Diakhaté côté Grenade, l’ancien Lyonnais est entré en jeu en deuxième mi-temps, a pris un jaune, un deuxième, puis est rentré au vestiaire. Beau joueur.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

waynerooney Niveau : CFA
Il a la grosse tête mais quelles stats impressionnantes pour Ronaldo!
Stalin Rivas Niveau : DHR
Et voila... quelle est la meilleure equipe de cette Liga et de loin? Le Real.
Qui va exploser tous les records? Le Real.
Qui est le meilleur joueur de cette Liga et de loin? Ronaldo.
Qui est le meilleur buteur de cette Liga et de loin? Ronaldo.
Qui va exploser tous les records? Ronaldo.
Qui vient de marquer le but le plus somptueux de cette Liga? Ronaldo.
D'autres questions-reponses les cataleuses frustrees?

Les victoires miraculeuses hold-up du Barça lors des clasicos de Liga et Copa etaient evidemment l'arbre qui cachent la foret. Sans un Ronaldo qui a tout loupe lors du clasico aller de Liga et un Higuain qui a tout loupe lors du classico retour de Copa, c'eut ete des manitas merengues a repetition... une Liga deja gagnee pour le Real des decembre (9 points d'avance alors) et une presence en demie de Copa.
Mais bon, a un moment l'arnaque blaugrana saute aux yeux de tout le monde, et la baudruche hideuse et nanoforme fait psschhiiit!!!
Les medias vont changer de camp maintenant et leurs suiveurs lobotomises aussi...

Aller les girouettes, pour vous rattraper, entonnez ce legendaire refrain avec moi:

"Et ils sont ou, et ils sont ou, et ils sont ou les (en)culés?
Et ils sont ou, et ils sont ou, et ils sont ou les (en)culés?..."
"La culture Barca et la réalité économique ne lui laissent pas trop d’options. "

C'est une blague ? Et Sanchez ? Et Fabregas ?

Ce qui étonnant c'est de lâcher la Liga alors que nous sommes que début février. Rassasié le Pep ?

Sur le match du Real, il y a clairement deux matchs, à 11 vs 11 et 0-1, puis le penalty et le carton rouge qui change la donne.

Début de match qui a eu du mal à écarter le jeu (C.Ronaldo et Benzema plus au centre que les ailes), le retour de Di Maria va faire du bien. Un jeu trop lent, trop stéréotypé, penchant à droite. Après l'expulsion et le but rapide en début de seconde mi-temps, le Real déroule son jeu avec plus d'espaces, plus de mouvements.
Ryan Joseph Wilson Niveau : DHR
LOL t'es terrible Stalin ahahah
Stalin Rivas Niveau : DHR
Au fait dix points d'ecart, c'est 2x5 nan?... donc 2 manitas!! Ooohh, ça doit faire horriblement mal un double fist-fuck que se prennent bien profond les (en)culés!!
Et a mon (humble) avis ça va finir en gang-bang façon 3 a 4 manitas en fin de saison... et le pepito qui s'exile au Qatar, sa terre d'adoption, et le messito qu'on refourgue en solde a City, au PQSG, ou meme a l'Anzhi, avant qu'elle ne vale plus rien la vilaine baudruche hormonée!

Allez les girouettes, a mon commandement... retournement de veste!!!
t'as peté un plomb je crois
SVP laissez Stalin en profiter... Il lui a fallu attendre le temps de 3 changements de pseudo pour qu'enfin ce moment vienne donc laissez le savourer à fond !!!
J'aimerais voir l'expression de son visage, on pourrait en faire une oeuvre d'art (Ode à la joie de (sur)vivre).
Pauvre enfant, ça a dû être dur pour toi... Voiiiilà c'est fini.

Sinon bravo au Real, là je pense que les carottes sont (bien) cuites.
Je trouve le barça un peu navrant d'avoir lâcher la liga dès février. Pep qui dit qu'ils vont se battre jusqu'au bout pour aligner pratiquement une équipe B la semaine suivante... Bon ben voilà, ils n'en veulent pas de la liga, le réal si!
Quand le Mou l'année dernière perd du terrain sur le Barça et se raccroche à la Coupe du Roi, on se fout légèrement de sa gueule vantant la toute puissance catalane. Inversement des rôles, et oh le Pep aurait lâché l'affaire pour se concentrer sur la Coupe du Roi. Le pauvre Pep joue avec un manque de moyen et ne peut pas lutter face à l'effectif Madrilène. C'est quoi cette prise de parti affolante ? Je suis loin de porter le Mou et le Réal dans mon cœur, mais il faut bien avouer que là c'est plutôt flagrant.
C'est pour ça que j'aime lire les posts,rien que pour des mecs comme Stalin Rivas qui défendent corps et âme leurs équipes et leurs joueurs,sans retournement de veste,ça au moins ça a de la gueule*, et c'est bien distrayant.Ses coms sont de loin les plus accrocheurs,loin des coms aseptisés d'autres qui écrivent un com à chaque article et qui ne font que se contredire...
Stalin Rivas Niveau : DHR
Tu l'as dit mon Lioter!! C'est la premiere fois que je te lis, mais tu parles droit et juste, buste levé, tel un homme, un vrai, un homme de gout en plus!
Aujourd'hui la canaille cataleuse se terre, veule et apeuree, implorant ma clemence... mais tel un Saint-Juste des temps modernes, je n'aurai point de pitie. C'est jusqu'a la lie qu'il vont le boire leur vin frelaté, crois-moi! Leur redemption passe par la.
Stalin Rivas Niveau : DHR
Saint-Just of course!
petit Real ce soir, on s'est clairement fait chier pendant le match.

match habituel à Bernabeu avec un but pour les visiteurs pour commencer et un enchaînement de buts pour finir.

Levante était vraiment au niveau de ce Real "bis". (Kakà, en forme, sur le banc, Benz à droite, Granero en relayeur etc.)

Gros match d'Ozil qui prouve qu'il a franchi un palier et qu'il est le futur taulier de cette putain d'équipe.

Sinon, le 3ème but de Ronaldieu est juste splendide, y'a rien à dire là dessus.

Ce dernier a battu un record ce soir. En effet, il vient de réaliser son 13ème triplé sous les couleurs du Réal, soit un de plus que Puskas, il a aussi réussi son 21ème penalty d'affilé et surtout, il a inscrit le 4000ème but en Liga de l'histoire du Réal à Bernabeau. Voilà.
Stalin Rivas Niveau : DHR
... Ronaldieu, wow c'est classieux... bravo, je reutiliserai si tu permets!
le real madrid mérite cette liga clasico ou non
je suis madrilène je suis pas aussi anti-messi que stalin rivas mais ce qui m'etonne c'est que presque tout le monde enfin tout les catalans aiment le critiquer alors qu'il fait que defendre son equipe de sa manière
si certaines personnes sont choquer par ses propos qu'ils ne lisent pas
sinon cette année liga madrid barca la coupe des "pauvres" comme ils l'appelait si bien et la ldc sa serra pour l'un des deux en esperant que stark n'arbitre pas
voila pour t'encourager a me faire rire stalin http://www.youtube.com/watch?v=uNqmeuDzbW4
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
En fait tu supportes le Réal surtout parce que tu détestes le Barça non?
je ne deteste pas le barca loin de la je deteste le comportement comme la plupart des madrilaines tout comme les catalans detestent le real pour les coups et bagarre je suis au contraire tres fans de xavi et iniesta mais pas de busket mascherano voila ma maniere de voir les choses
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Tu trouves qu'il défend son équipe? Pourquoi a-t-il besoin de narguer d'entrée de jeu le Barça? On peut très bien supporter son équipe sans dénigrer l'adversaire. Après je peux comprendre que ca démange certains royalistes, depuis le temps, mais y a pas un de ses messages où il n'insulte pas copieusement le Barça comme si celui-ci était la cause de tout les maux de la terre...

Le réal fera certainement un beau champion, avec autant de points, mais de la à dire que le Réal surclasse le Barça, quand on voit le résultat aux confrontations directes. Car après tout, c'est encore le meilleur moyen de jauger la valeur de ces deux équipes, le meilleur moyen de les départager.
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Mon message était plutôt destiné au fameux royaliste français, staline...
c'est pas faux ce que tu dis quand tu parles de confrontations direct MAIS c'est quoi le CRITERE qui fait qu'une equipe est meilleur que l'autre ? confrontation direct ? dans ce cas si par example man city perd aller et retour contre chelsea et que city gagne le championnat tu dirras quoi ? chelsea est plus fort que city ? voyons il est vrai que le clasico permet de mieux comparer les postes les entraineurs , ronaldo a messi mourinho a pep mais jusqu'a preuve du contraire la duree nous permet de mieux voir la difference j espere qu'avec sa t y verra plus clair
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Sainté recolle
16 44