En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Atlético Madrid/Real Madrid

Le Real Madrid, « trop costaud »

Modififié
Il a quitté les Girondins, mais il n’en perd pas pour autant son sens de l’observation aigu. Francis Gillot, qui nous a toujours fait part de son avis sur les choses du foot, pour sa dernière au Haillan, n’a pas dérogé à la règle. Et comme il l’avait tenté concernant la finale de l’Europa League – avec Grégory Sertic et Lucas Orban – , il nous livre son analyse concernant celle de la C1, qui aura lieu samedi, entre le Real Madrid et l’Atlético (20h45).

« L’Atlético, on dit que c’est une équipe physique, mais j’ai vu des phases de jeu durant lesquelles l’équipe était capable de garder le ballon, aussi. Donc, c’est un faux débat. Pour moi, le Real, a deux ou trois devant… c’est pas des bons joueurs, c’est des stars ! affirme l’ancien Bordelais. Et le Bayern n’avait peut-être pas l’attaquant qui est l’équivalent de Ronaldo… Mais l’Atlético, franchement, mérite de jouer la finale, et le Real aussi, poursuit-il. Y a pas de regrets, par rapport à ça. Moi, j’aime bien le Barça parce que ça fait longtemps que je les suis, mais maintenant qu’ils sont moins bons, je vais suivre une autre bonne équipe… Souvent, les supporters, ils font ça !  » , conclut-il sans se mouiller, dans un éclat de rire.

« Le Real Madrid va gagner, parce que d’une : c’est mon équipe (sic)… Je la supporte depuis que Zidane y est, et deux : ils ont montré un tel beau visage contre le Bayern, que je me dis que rien ne peut leur arriver, tranche Grégory Sertic. Et je l’espère pour eux, parce que c’est un très grand club et qu’ils ont eu quelques soucis ces derniers temps, en ne gagnant rien, ajoute-t-il. Mais l’Atlético reste une très belle équipe… Et je suis content pour ce coach (Diego Simeone, ndlr). »

«  Pour moi, le Real Madrid, c’est LE favori, renchérit Lucas Orban. Bon, je connais aussi bien Simeone, qui a été l’entraîneur de River Plate (où Orban a joué, ndlr), et l’Atlético produit de très bon matchs, mais offensivement, le Real c’est pfff… trop costaud !  »


Ça laisse donc de peu de place pour une surprise… LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
À lire ensuite
L'OM cache Bielsa