1. //
  2. // 1re journée

Le Real Madrid trébuche d'entrée

Tenu en échec au Bernabéu par une solide équipe de Valence (1-1), le champion en titre perd deux points sur son rival catalan, facile vainqueur d’une faiblarde Real Sociedad (5-1). Dans le match foufou du jour, le Betis est allé s’imposer 5-3 à Bilbao.

Modififié
0 14
La Liga est partie pour de bon ce dimanche, avec l’entrée en lice des deux gros, beaucoup de buts et du spectacle. La prime revient à l’épique Athletic Bilbao-Betis Séville de San Mamés. Deux clubs charismatiques et populaires, deux régions opposées, deux maillots stylés et deux équipes joueuses. Résultat, un festival (3-5). Sans Llorente et Javi Martínez, sur le départ, et sans Muniain, blessé, les Basques foirent complètement leur entame. Des imprécisions et des fautes grossières qui ne pardonnent pas face à un Betis guidé par un Beñat exceptionnel à la récupération et une paire d’attaque Rubén Castro-Molina particulièrement adroite. Les trois hommes y vont de leur but et glacent des supporters déjà tendus par les prochaines pertes de leurs deux meilleurs joueurs. 3-0 à la mi-temps, la messe semble dite.

Mais le Basque n’est pas du genre à s’avouer vaincu. Herrera, Susaeta et Isma López, les leaders techniques, prennent les choses en main et profitent des espaces laissés par des Andalous qui ne s’arrêtent jamais de jouer. De Marcos réduit la marque au retour des vestiaires, puis San José, de deux coups de tête, remet les équipes à égalité. Le match est complètement fou. Dans la foulée, Pozuelo, sur l’un de ses premiers ballons, redonne l’avantage aux siens. Bilbao se rue à l’abordage, manque l’égalisation et encaisse un cinquième but, encore par Molina. Des deux côtés, les joueurs changent, mais la philosophie, elle, reste la même. Jouer.

Diego Alves, l’infranchissable

Pour ses débuts dans son enceinte, le Real Madrid a perdu ses deux premiers points face à un Valence solide et réaliste (1-1). Un seul tir cadré, un but et deux KO. Alors que Jonas répond à l’ouverture du score précoce d’Higuaín en devançant Casillas de la tête juste avant la mi-temps, Pepe démonte son propre gardien et doit rester au vestiaire, la tronche ensanglantée. Raúl Albiol prend sa place, le portier de la sélection restant, lui, sur la pelouse, où il n’a de toute façon pas grand-chose à foutre. Les Merengues dominent (24 tirs à 5), mais Diego Alves est infranchissable dans son but. Mourinho, qui avait préféré Lass Diarra à Khedira et Higuaín à Benzema au coup d’envoi, lance l’attaquant français en soutien de l’Argentin, Özil reculant d’un cran. Sans résultat.

La doublette argentine Di María-Higuaín fonctionne bien, mais Pipita (auteur de son 104e but, score de Ronaldo égalé) trouve la barre transversale. Diego Alves se charge du reste, en sortant les frappes d’Özil, Benzema et Callejón. Peu en vue, Cristiano Ronaldo n’a pas passé une super soirée. D’autant que Messi a scoré deux fois du côté du Camp Nou et que le Barça a déjà pris la tête du classement en écrasant une Real Sociedad beaucoup moins robuste que la bande à Soldado (5-1). Le Portugais et ses potes auront droit à leur revanche mercredi prochain, pour la première manche de la Supercoupe.

Falcao trop fatigué

Le match chiant et tard du jour avait lieu à la Ciutat de Valencia, où Levante a réussi à tenir en échec l’Atlético Madrid grâce à sa recette habituelle (1-1). Une possession de balle minime, mais de la dangerosité en contre et sur coup de pied arrêté. Problème, devant, Ángel et Gekas ne sont pas Koné, acteur principal de l’excellente saison des Granotes, avec 17 buts. Sur le banc, Diego Simeone profite du départ de Guardiola pour viser le prix du plus beau costard de la Liga. Sur le terrain, El Zhar donne rapidement l’avantage à Levante suite à un corner. Évidemment.

Arda Turan lui répond rapidement par une praline dans la lunette. Le Turc est dans tous les bons coups, les Colchoneros insistent, mais ne trouvent pas Falcao, agacé. Faut dire que la charnière Ballesteros-Navarro lui fait partager toute sa tendresse. Et puis, il avait prévenu, lui, à cette heure-là, il dort. L’autre Turc de l’Atlético, Emre, venu pour remplacer Diego, observe tout ça depuis le banc. La soirée a été longue, mais la journée animée.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La saison risque d'être longue pour Bilbao... Départ de Javi Martinez et de Llorente plus que probable et l'argent récupéré ne servira pas à grand chose vu les limites de leur recrutement basquo-basque.
Drew Jarez Niveau : DHR
@Molinier : à court terme, certes cela ne servirait à rien. Mais cet argent pourrait financer l'amélioration de leurs infrastructures et donc à long terme leur niveau.
cr7 est'il le sosie de Thiago Silva ou Thiago Silva est'il le sosie de CR7
Il me semble que l'aller de la Supercopa a lieu jeudi et non mercredi…
Attention le Real a pas joué contre Lorient ou Ajaccio, ils se sont tapés Valencia donc pas non plus le premier venu. Après c est sur que barcelone a explosé la sociedad.
Déjà premièrement, avant de parler de la vidéo, si on pouvait réexpliquer à tous les arbitres le règlement en matière de duel aérien: le joueur qui ne monte pas au duel EST le joueur qui fait faute et non l'inverse. Cette règle, une fois sur 2 est appliquée à l'envers. Hier ce n'est pas cr7 qui fait faute mais le joueur valencian lors de la faute amenant le but de Valence.

Pour ceux qui veulent voir Casillas Ballon d'or, je leur conseille de voir le match. Ses sorties sont horribles et coûtent 2 points à son équipe et auraient même pu coûter le match avec une enième sortie dégueu en toute fin de match.

Di Maria c'est un joueur talentueux, excellent passeur, le problème c'est quand Higuain est sur le terrain il joue exclusivement pour lui. Entre argentins...
nikowenji Niveau : DHR
Je déclare ouvert les posts "rivalité Real/Barça".

Attention, top, étripez-vous!
@devil007: +1 sur Casillas, il est complètement à la ramasse sur le but de Valence, il se loupe complètement.
Les ballons aériens, surtout ceux qui lui arrivent juste devant son petit rectangle, c'est son talon d'Achille depuis toujours.
Je suis pro Barca, et Casillas, je l'ai jms "aimé", mm si je reconnais qu'il fait de super arrets etc. Mais on ne parle jms de ses bourdes, on parle tjrs de celles de Valdes.

Mais hier soir, il sort p-è comme une grosse soupe, mais il se prend qd mm Pépé ds le menton, et X Alonso fait connaissance avec ses genoux !
Sans parler de S Ramos qui a préféré rester en dehors de ce carambolage, vu qu'il avait déjà le front en sang..

ps : au fait, pour la faute sur S. Ramos, carton jaune (logique) pour le Valencian, mais ca me fait penser au ROUGE de Saihi pour la MEME faute, contre Toulouse. La seule différence, c'est que pour MHSC, l'arbitre est à 10m et de face, donc il voit bien que Saihi ne regarde QUE le ballon. Pour le Real, je suppose que c'est l'arbitre de touche qui lui indique, vu que l'arbitre central est à perpette et met du tps à siffler..)

@devil007 : je ne me souviens plus de la faute que fait CR7 pour le cf, mais OUI il faut jouer le ballon.
Par contre, certains, essaient de sauter, mais l'autre joueur le bloque en sautant. Dc c'est vrmt difficile pour l'arbitre de juger celui qui joue le ballon, celui qui ne le joue pas, celui qui fait faute etc.

ps : au fait, le but de Higuain est très très limite HORS JEU, et y'a un but de Soldado refusé à TORT pour un hors jeu imaginaire... j'dis ça, j'dis rien.
La sortie de Casillas est horrible, qu'il se prenne Pepe ou pas dans la gueule, il aurait jamais eu ce ballon. Il a jamais été très bon dans ce domaine (comme sur ce goal http://www.youtube.com/watch?v=mZ0gBSbK … age#t=240s), il est beaucoup mieux au sol, dans ce match par exemple où il a arrêté deux duels en 3 seconde (annoncé hors-jeu par la suite), et a fait quelques parades sensationnelles contre Sévilles ces dernières années.
Bha on peut pas envoyer des liens dans les commentaires, desolé le post vide.
Karkuro tes liens sont très visible ! Il suffit seulement de ne pas "afficher tous les commentaires".

Sinon triste pour le Real après une telle bonne préparations et un tel réservoir de joueurs !

Je tient néanmoins à féliciter le Barça pour sa reconquête du titre ! Bravo champions !
Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'enseignement à tirer de ce match.

José y est allé doucement car il y a un match de supercoupe contre le Barca qui arrive, Vilanova aussi a fait tourner en vue de ce match.

Et c'était Valence, pas un club de fond de tableau.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 14