1. //
  2. // 8e retour
  3. // Real Madrid/Schalke 04 (3-4)

Le Real Madrid s'est fait pipi dessus

Balayé par un Schalke 04 des grands soirs, le Real Madrid ne doit sa qualification qu'à une courte défaite et aux apparitions sporadiques de Ronaldo et Benzema (3-4). Les hommes d'Ancelotti, conspués par leur public, ouvrent la porte à une crise inévitable.

Modififié
19 188

R. Madrid - Schalke 04
(3-4)

C. Ronaldo (25'), C. Ronaldo (45'), K. Benzema (52') pour Real Madrid , C. Fuchs (19'), K. Huntelaar (41'), L. Sané (56'), K. Huntelaar (84') pour Schalke 04.


Un paquet de sifflets et une bronca pour saluer une qualification pleine de doutes... Santiago-Bernabéu a bien cru que ses locataires sortiraient la tête basse de la compétition à 22h45. Dominé pendant 90 minutes, et des poussières, le Real Madrid a morflé, et le public ne s'y est pas trompé. Mené à deux reprises dans un premier acte où ils ont absolument tout foiré, les Merengues ont frôlé la correctionnelle. Un scénario identique en tout point à la seconde période. Maltraité en long, en large et en travers, le Real ne doit son salut qu'au manque de réalisme d'une équipe qui lui en a quand même collé quatre dans le buffet. Et un match aller remporté 2-0. C'est dire...

Ronaldo sauve le mobilier du Bernabéu


Même sans bourrasque de vent, les girouettes madrilènes sont de sortie. Carlo Ancelotti, sifflé par une grande partie du Bernabéu à l'énonciation de son nom par le speaker, l'a appris à ses dépens avant le coup de sifflet initial. Une ambiance pesante et sinistre qui produit son effet néfaste sur le début de match des Merengues. Incapables de conserver le ballon, ils ne produisent du jeu que par l'intermédiaire de leur duo Isco-Benzema, caution technique d'une équipe en manque criant de confiance. Face à cette apathie locale, Schalke sort du bois et transperce le milieu de terrain blanc. Meyer, meneur de poche, se mue en perce-muraille. Sur un service en retrait gâché par Choupo-Moting, puis sur une frappe trop mollassonne, il fait craindre le pire à Ancelotti. Le pire, justement, arrive au vingtième tour de cadran : seul au second poteau, Fuchs trompe un Casillas sans défense. L'égalisation de Ronaldo sur corner ne change pas le cours d'une rencontre jusque-là dominée, sur le pré et dans les tribunes, par les Allemands. Fébrile, à l'image d'un Varane qui n'assure pas sa passe en retrait, les Madrilènes s'inclinent une seconde fois. Ancien de la maison, Huntelaar se la joue renard sur une frappe de Meyer et bat le capitaine blanc. Quelques instants plus tôt, il venait de fracasser la barre transversale...

Meyer, beauté teutonne


Bien heureux de revenir pour les 45 dernières minutes à égalité avec Schalke suite à la nouvelle égalisation de Ronaldo de la tête (44'), le Real pense avoir fait le plus dur. Un sentiment qui se propage grâce à la vista de Benzema. Le Français, sur un éclair individuel, se promène sur toute la largeur de la surface teutonne, feinte trois adversaires et pousse le cuir au fond des filets. Avec cet avantage, le Bernabéu reprend des couleurs. Pas pour longtemps. Toujours dominateurs dans l'entrejeu, malgré l'entrée du revenant Modrić, les hommes de Di Matteo égalisent des pieds de Leroy Sané. Pas attaqué dans l'angle droit de la surface, il fusille Casillas et laisse pantois un stade qui, résigné, n'a plus la force de siffler ses protégés. Les minutes défilent et Schalke conserve la possession. Par des relances courtes, des relais disponibles, des transmissions assurées, il arrive sans grand encombre dans la surface de San Iker. Meyer, omniprésent, rayonne et détonne. Mais c'est bien l'ancien blacklisté merengue, Huntelaar, qui, sur un service bien involontaire de Modrić, redonne un avantage mérité aux siens. Dans une fin de match stressante, bien gérée par la roublardise de Pepe, le Real s'en sort finalement. Mais ce sont bien les joueurs de Schalke, applaudis par un Bernabéu qui a sorti ses mouchoirs blancs, qui rentrent aux vestiaires avec les honneurs.

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Robin Delorme, au Santiago-Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Petite équipe du Real Madrid, seule la lumière d'un Modric vient éclairer ce triste spectacle d'un club qui ne mérite pas d'être en 1/4, c'est le foot, c'est la ligue des champions, bravo a Schalke 04 c'etait un putain de match de leur part, en ce qui concerne le Real.. que ce fut minable !
Note : 6
Classe le titre
Ian Curtis
Kluivert dit sur Bein que Karim a fait un match pourri!
Dis bye bye à ton poste de consultant.
M'six au lard Niveau : District
public de pourris gavés à l'exigence, ils assistent à un match dingue de LDC avec 7 buts, leur club perd au terme d'un combat mais finit par se qualifier ; mais ils n'ont pas gagné 6-0 comme contre Elche ou Grenade alors c'est la bronka.

bande de cons qui ne savent pas être beau joueur et apprécier la supériorité de Schalke ce soir.

déçu pour Schalke, vu le jeu qu'ils ont produit sur ce match ils méritaient de passer
patolardons Niveau : Loisir
ISCO c'est plus possible. Vivement le retour de JAMES.
Quel match de Schalke, assez jouissif de voir le petit Sané danser sur la pelouse au milieux des madrilènes.

Vraiment dommage pour eux ils méritaient de passer. Hunterlaar est un sacré buteur quand il veut aussi, déjà l'année dernière il avait mis un but sublime contre le Real, et là il en score deux, ça s'est joué à peu de choses.
J'espère qu'on sera pas noyé sous les analyses sur le Real et qu'on parlera justement de Schalke.
C'est neuneu à dire mais ce soir, c'est le football qui sort vainqueur.
Ian Curtis
Question: Est-ce que Isco est vraiment supérieur à ce qu'on a vu de Max Meyer?
19 ans, rappelons le...
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Qu'est -ce que j'aime ces attaquants hollandais... Quel talent.
patolardons Niveau : Loisir
CR7 qui devient le meilleur buteur all-time de LDC. Merci
Huntelaar, ce joueur merveilleux tant pourri par les blessures
Ce soir c'était Raon-l'étape contre schalke 04 .. affligeant je pèse mes mots .. rien à retenir de ce match heureusement que Benzema et Ronaldo scorent parce que la performance de l'équipe est d'une nullité abyssale et pour tant je suis fan de madrid .. Casillas j'ai plus de mots pour le décrire à tel point il est mauvais, mains en mousse et placement en bois le genre de qualité de jacqui le goal de district .. Varane veut être titulaire, il a été mauvais ce soir en témoigne sa passe en retrait foirée .. Mais le pire de tous reste quand même Gareth Bale qui a raté tous ce qu'il a tenté ..
Ian Curtis
Message posté par Steth0
J'espère qu'on sera pas noyé sous les analyses sur le Real et qu'on parlera justement de Schalke.
C'est neuneu à dire mais ce soir, c'est le football qui sort vainqueur.


Bah non, les dopés, les tricheurs, les chicaneurs sont passés.
Colonel.Moutarde Niveau : CFA2
Un sujet sur Varane dans Sofoot et le Real en prend 4...

Demain vous voulez pas en faire un sur Cahill?
floyd pink Niveau : CFA
On a pourtant cru avec les 3 premiers ballons de Modric que ça y est, l'équipe était plus la même.
C'est dingue les 3 premières actions qui fait, c'est Exter, dribble, remise en une touche, le tout enrobé de crème
Note : 9
LEROY SANE PUTAIN!!
Note : 7
Bah, après le 0-2 de l'aller le Real s'est vu trop beau.
Pas de quoi taper une crise.
Note : 11
Rarement vu une équipe championne d'Europe aussi pathétique. Schalke peut très largement regretter le match aller, et de ne pas avoir de défense (putain le 2ème but de Ronaldo c'est juste pas possible autant de passivité à ce niveau).
J'espère qu'ils se feront déflorer déboîter en 1/4, c'est tout ce qu'ils méritent, parce que la chance de cocu à ce point c'est ouf.

Quel régal de revoir Modric quand même. Hormis cette erreur où il n'y peut quand même pas grand chose, t'as senti la sérénité qu'il dégageait dès son 1er ballon le mec!
 //  22:51  //  Aficionado du Togo
Note : 3
huntelaar aka la grosse frappe, le boucher du cuir
Note : 1
Si on pouvait vibrer comme ça à tous les matchs...

Mëme en étant neutre, qu'est-ce que cette équipe de Shcalke m'a fait frissoner !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 188