1. //
  2. //
  3. // Groupe B
  4. // Real Madrid/Juventus (2-1)

Le Real Madrid plombe la Juve

Après une première période de haut vol, et une seconde sans intérêt, le Real Madrid a assuré la victoire face à une Juventus malchanceuse (2-1). Rapidement réduite à dix, la Vieille Dame n'a jamais pu inquiéter des Merengues sérieux et menés de main de maître par un Di María somptueux.

Modififié
0 67

R. Madrid - Juventus Turin
(2-1)
C. Ronaldo (4'), C. Ronaldo (29') pour Real Madrid , F. Llorente (22') pour Juventus Turin.


Le Bernabéu demandait du jeu. Il a eu du jeu. Santiago souhaitait la victoire. Il a eu la victoire. Pour sa première réception de haut standing, l'antre du Real Madrid s'est rappelé qu'il ne vivait que pour ses ambiances européennes. Et n'a pas boudé son plaisir après une logique victoire 2-1. Bien emmenée par un duo Modrić-Di María des grands soirs, la Casa Blanca a quasiment officialisé sa qualification pour les huitièmes. La Juventus, elle, a de quoi se les mordre. Car menée après une première mi-temps de très haut niveau, elle a rapidement été réduite à dix suite à un carton rouge bien litigieux de Chiellini. Une grossière faute d'arbitrage qui a biaisé le second acte. Et fortement compromis ses chances de qualification. Pour le Real, qu'importe. Outre ce trois sur trois en Champions League, il a préparé à la perfection son déplacement au Camp Nou ce samedi. Accessoirement toujours, Cristiano Ronaldo, avec un nouveau doublé, a planté son septième but européen de la saison. Un monstre qui en a pourtant gardé sous la pédale. Le Barça est prévenu.

Ronaldo puissance sept

4, 5, et 1. Plus que des flocages, ces numéros indiquent le changement tactique orchestré par Antonio Conte. Une nouvelle organisation qui plaît rapidement aux 80 000 supporters agglutinées au Santiago Bernabéu. Sur une offrande d'Ángel Di María, Cristiano Ronaldo ne met que quatre minutes à se jouer du placement aléatoire de la charnière bianconeri : servi dans le dos des Turinois, il crochète Buffon avant de faire trembler les filets. En bon diesel, la Juve ne tarde pas à mettre le pied sur le ballon. Dangereuse, elle se heurte à la charnière merengue. La solution se trouve alors sur les côtés : Tévez met Arbeloa au supplice pendant que Caceres fait pleuvoir des centres. Sur l'un d'eux, Pogba, seul au second poteau, oblige Casillas à la parade. Le ballon revient alors dans les pieds d'un Llorente bien seul qui remet les 22 acteurs sur un même pied d'égalité. Un bol d'air pour des Italiens qui doivent surveiller comme du lait sur le feu l'intenable Di María. C'est pourtant sur une action bien plus confuse que le Santiago va reprendre ses aises. Suite à une bousculade entre Ramos et Chiellini, l'arbitre prend quelques secondes avant d'indiquer le point de penalty. Ronaldo se charge du cadeau et s'offre son septième but en trois rencontres de C1. Costaud. Ce nouvel avantage tend une rencontre jusqu'ici intense et rythmée. Les taquets prennent les devants et les nerfs se crispent – sur le pré comme en tribune. Le moment adéquat pour ramener les 22 acteurs aux vestiaires et les milliers de gorges à la buvette.

Un rouge et un Benzema hors sujet

Rapidement de retour sur le pré, la Juventus attend ses onze adversaires. Ses douze, même, lorsque Manuel Gräfe, arbitre de son état, dégaine un second jaune à Chiellini au bout de deux minutes. Un carton rouge immérité qui change les plans d'Antonio Conte. Toujours dans son camp, la Vecchia Signora est acculée par les assauts de Di María, Modrić et Marcelo. Benzema, lui, se cherche en même temps que sa réussite. Sur une action sublime – transversale de Ramos, louche de Di María pour un centre d'Arbeloa – il envoie sa reprise au-dessus de la barre italienne. Un loupé à deux mètres du but qui passe par des huées des socios. Et une sortie prématurée à la 67e. Tout en paradoxe, cette entrée de Gareth Bale va redonner un second souffle à la Juventus. Plus hauts, les comparses d'un Paul Pogba recentré s'appliquent à ressortir proprement. Les nouveaux entrants Asamoah et, surtout, Giovinco affolent, un peu, une charnière qui préférait le quasi double mètre de Llorente. Rien de folichon, mais suffisant pour souligner la mauvaise entrée du Gallois et le marathon de Vidal au milieu. Sans intensité, et avec quelques reproches du Bernabéu, le Real Madrid clôture pourtant cette soirée avec une qualification dans la poche. Et une préparation presque idéale pour le Clásico de samedi.

Par Robin Delorme, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 6
La juve a fait une bonne première mi-temps et méritait clairement mieux avant de rentrer aux vestiaires.
L'idiotie de Chiellini coûte chère! Un penalty pour une faute aussi stupide qu'inutile (bien que probablement pas sifflée en Italie).
Pour le rouge il est sévère, C.Ronaldo en rajoute 15 kilos mais arriver le coude en avant à cette vitesse c'est pas très malin.

Je sais pas ce qui m'a fait le plus sourire, le raté de Benzema à 1m50 du but vide ou le culot de Vidal de demander un penalty pour un tir dans la taupinière à plus d'un mètre du moindre défenseur...

Sinon respect à Bernabeu pour l'ovation à la sortie de Pirlo.
nyakichan Niveau : CFA2
- Chiellini, rien que pour son pénalty provoqué il le mérite son rouge (bon ok, il est quand même bien dégueu ce rouge)
- Vidal m'a tué un poumon tellement j'ai rigolé quand il est tombé tout seul
- Benzema est égal a lui même, nul
Batounoursou Niveau : Loisir
C'est malin SoFoot, à cause de vous je penserais toujours aux surnoms débiles que vous avez attribués a Eric Di Meco, Jean-Pierre Papin et Omar Da Fonseca dans cette article http://www.sofoot.com/les-58-noms-eparg … 74256.html
un mtch moyen dans l'ensemble quoi que la juve a montré de bonnes dispositions en premiere mi temps....degouté certes mais FORZA JUVE!
Dommage pour la Juve mais il faut dire qu'ils n'ont rien montré en deuxième mi-temps.
Par contre la Decima faut pas trop y penser cette année du côté du Real, le jeu n'est quand même pas flamboyant malgré quelques belles actions. Face à de vrais défenseurs Benzema reprend vite ses bonnes vieilles habitudes et Bale a fait une entrée fantomatique...
Sinon, même si le public du Bernabeu est vraiment insupportable, l'ovation pour Pirlo était très classe.
Dance Crasher Niveau : CFA
Pour ma part, j'ai pas véritablement réussi à accrocher à ce match, même si :
- Je vois plutôt Ramos bousculer son vis à vis sur l'action qui amène le penalty.
- Benzema... Ca craint!
- Luis Suarez était semble-t-il dans les tribunes :
http://imageshack.us/a/img818/9383/6zqh.jpg
Ma seule satisfaction de ce match c'est que Benzema ait bouffé la feuille. Bonne nuit.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
bon je ne suis pas d'accord
vidal ne tombe pas tout seul, le defenseur madrilene lui touche le pied (peut etre sans faire exprès) et c'est pour ca que vidal tape dans la pelouse. benzema ne tire pas a coté tout seul parce que buffon effleure le ballon et que du coup il ne l'a prend pas comme il veut et ensuite le resume, chielini ne prend pas un 2eme jaune mais un rouge direct. c'est vidal qui a prit un jaune sur le penalty. rouge tres severe mais il merite jaune sur le penalty. en resume la juve aurait pu avoir un penalty(et le cf sur pogba a 18m non sifflé) et finir a 11. par contre bravo a l'arbitre assistant qui pour une fois merite sa prime.
Chiellini prend un rouge direct, et non un 2ème jaune. Ca ne change pas le ridicule de la décision.

Quant au péno, ceux qui disaient que le pénalty de Balotelli contre l'Ajax est injustifié, c'est quoi la différence ici, le fait que c'est le Real ? Buffon avait le Ballon, Ramos était à 2 mètres. Les clubs espagnols et les faveurs des hommes en noir en C1, quelle grande histoire.

Bref, le Real et ses 200 millions dépensés au mercato, pour un tel jeu (à 11 contre 11 et sans les faveurs arbitrales; la Juve était bien meilleure), la honte !!!
Au vu du match de ce soir et de celui contre la Fio je pense qu'on sortira des poules et qu'on a de très bonnes chances pour le scudetto.
Et je n'ai rien bu.
ce Real là est quand même bien pourri...pourquoi un de leurs joueurs avait-il un maillot rouge? j'ai pas compris
floyd pink Niveau : CFA
Non je ne dirais pas de Pirlo, Non je ne dirais pas de mal de Pirlo.
Sinon je dois dire que je suis assez déçu par cette équipe de la juve, on voit que cette année à priori, comme l'année dernière ils sont un cran en dessous des grosse écuries. Puis c'est juste fou, mais il leur manque toujours un buteur... j'étais tellement content pour Tévez, mais on a vraiment l'impression qu'il peut plus vraiment. Je dis pas qu'il est mauvais, mais ça sera pas lui le buteur qui leur faut. Et je vois pas non plus les 10 autre attaquants qu'ils ont (j'éxagère presque pas) faire la diff.
La défense est solide, mais c'est un poil lent encore je trouve.
Puis au milieu, le Marchisio ça sent plus très bon hein, puis....
Non je ne dirais pas de mal Pirlo, Non je ne dirais pas de mal de Pirlo !
Autrement, il n'y a que moi pour penser que Vidal se fout ait de la gueule de l'arbitre?
J'ai pas vu le match ni d'ailleurs d'autres matchs de la Juve depuis le début de la saison, mais je lis souvent des critiques sur Pirlo. Il est plus au niveau ?
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
que dit-il?
quel rapport entre les 2 penaltys. tu vas pretendre que chiellini ne fait pas faute?
pour info, le foot ca n'a pas l'air d'etre ton truc mais s'il y a une faute sur le terrain où qu'elle soit, il y a cf pour l'equipe adverse(et donc penalty dans la surface). quelque soit le mec qui a le ballon et quelle que soit la distance entre le ballon et la faute. si il y a une bonne decision arbitrale dans le match c'est celle la
C'est quoi cet arbitre encore une fois. Faute de Ramos, Penalty pour le Real !
Toute petite faute de Chiellini (c'est lui le vrai apache), simulation grossière de Cristiano, et rouge directe pour Giorgio !!!

Sinon à 11 vs 11 en première mi-temps, on se croyait au Juventus Staduim. La Juve qui domine ses adversaires et le public qui chante des Juve, Juve et des Chi non salta...

C'est pas normal que la Juve joue 2 fois à domicile !! Donc, l'arbitre a décidé d'avantagé un peu le Real. Bravo l'arbitre !!
Moi je trouve complètement fou qu'une équipe avec une telle masse salariale puisse produire un jeu aussi pauvre, avec autant de déchets techniques. Non mais sérieusement, le nombre incalculable de passes ratées, de pertes de possession, de relance pourries, etc.

La Juve en face jouait beaucoup mieux au ballon mais s'est fait avoir aux pires moments du match (avant la pause et juste après). Dommage pour le spectacle.
sans rire, sur l'action qui amène le penalty...

- Oui, ce que fait Chiellini s'appelle une faute.

MAIS...que peut espérer Ramos sur cette phase, à part enfoncer son crâne dans le ventre de Buffon? De plus, si j'ai bien interprété la phase, l'arbitre de surface dit qu'il n'y a rien...c'est l'arbitre et le juge de touche (bien mieux placés que l'arbitre qui a les yeux sur l'action) qui décrètent qu'il y a peno.

Sinon 4-3-1-2 satisfaisant, mais force est de constater que Tevez n'est pas celui qu'on attendait... Il est fort, il fait du bien, mais il n'y a jamais personne devant le but...

Ces Espagnols me dégôutent de plus en plus du football...
Message posté par EternaJuve
Chiellini prend un rouge direct, et non un 2ème jaune. Ca ne change pas le ridicule de la décision.

Quant au péno, ceux qui disaient que le pénalty de Balotelli contre l'Ajax est injustifié, c'est quoi la différence ici, le fait que c'est le Real ? Buffon avait le Ballon, Ramos était à 2 mètres. Les clubs espagnols et les faveurs des hommes en noir en C1, quelle grande histoire.

Bref, le Real et ses 200 millions dépensés au mercato, pour un tel jeu (à 11 contre 11 et sans les faveurs arbitrales; la Juve était bien meilleure), la honte !!!




Je vois pas trop en quoi le péno est injustifié, le mec prend Ramos et l'emmène au sol, t'appelles ça comment ? Un hors-jeu ?
Bref, l'objectivité semble arracher la gueule de certains à un point assez inquiétant.
Chiellini méritait sûrement pas le rouge sur cette faute, mais en même temps il méritait peut-être le jaune sur le pénalty...
Et puis Vidal aurait mérité un 2ème jaune aussi sur sa demande de pénalty, même s'il ne simule pas on n'a pas idée de réclamer faute sur une action comme ça...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 67