1. //
  2. // Quart de finale
  3. // R. Madrid/B. Dortmund (3-0)

Le Real Madrid piétine Dortmund

Entreprenants et décidés, les Merengues n'ont fait qu'une bouchée de leur bourreau de l'an dernier (3-0). Rapidement aux commandes, ils ont profité de l'apathie teutonne pour poser un pied en demie.

Modififié
3 63

R. Madrid - B. Dortmund
(3-0)
G. Bale (3'), Isco (26'), C. Ronaldo (56') pour Real Madrid

72e minute. Trempé mais debout, le Santiago Bernabéu s'époumone, à 80 000. Isco, titulaire d'un soir en remplacement du malade Di María, est ovationné. Pendant de Modrić, l'Andalou, éliminé l'an dernier par le Borussia avec son Málaga, a régalé: passes subtiles, présence défensive, et un but. Le second d'une soirée qui s'est terminée par un 3-0 net et sans bavure pour le Real Madrid. Avec un tel avantage, les hommes de Carlo Ancelotti ont oublié les pépins d'une dernière semaine tendue. Surtout, ils s'octroient une avance qui semble rédhibitoire à la vue de la performance des Teutons. Jürgen Klopp avait bien prévenu, son équipe jouera en contres. Elle s'est prise un revers. Incapable de suivre les enchaînements madrilènes, pas adroite lors de ses rares opportunités, elle n'a plus qu'à espérer un miracle dans une semaine. D'ici là, le Real aura retrouvé son calme. Ou pas.

Et encore, le Borussia s'en tire bien

Les gobelets de pintes vides jonchent le sol, les supporters teutons tapent la pose avec la police cavalière, les retrouvailles se font dans le sourire. Onze mois après son exploit en demi-finale, le Borussia Dortmund arrive détendu au Santiago Bernabéu. Trop, sans doute. Dès le coup d'envoi, tout va trop vite pour les Schwarzgelben. Pas assez agressifs, ils laissent Benzema remettre à Carvajal plein champ. Le petit taureau de la Fabrica n'a plus qu'à envoyer Bale devancer Weidenfeller. Il n'en fallait pas plus au Bernabéu pour chavirer, après quelques maux de cœur post-Clásico. Xabi Alonso commande à la perfection ses deux lutins Modrić et Isco, pendant que Ronaldo et Bale s'amusent à enrhumer leurs latéraux respectifs. Toujours un temps en avance, les Merengues créent des brèches et provoquent des coups francs. Ronaldo (12e), puis Bale (30e) envoient deux ogives. Elles terminent en corner, la faute aux prouesses de Weidenfeller. Un portier de la Rhur qui, entre-temps, n'a rien pu faire sur un enroulé d'Isco. À la récupération à l'entrée de la surface, l'Andalou amplifie logiquement le score et par la même oblige le Borussia à sortir de sa torpeur. Trop tard, le mal est fait, la mi-temps sifflée.

Pepe écœure Mkhitaryan

C'est un déluge qui ouvre ce deuxième acte. Sous des trombes d'eau, les ponchos sont de mise, les contres du Borussia également. Toujours autant friables derrière, les Allemands envoient enfin de la vitesse. Avec un Real happé devant, Reus profite de boulevards dans le dos de Pepe et Ramos. À chaque fois, une passe mal dosée ou une frappe non cadrée laissent en paix Casillas. Les Madrilènes rendent coup pour coup. Après un déboîtement de reins de Ronaldo sur Hummels, Papastathopoulos –mot compte double en l'absence de la pointe polonaise– sauve in extremis sur sa ligne. Mais le masterchef du retour est ce mercredi Portugais. Pepe, par deux fois sur Mkhitaryan, se mue en ange-gardien et évite aux siens d'encaisser une banderille qui ferait tâche. Son compatriote, Ronaldo, s'occupe de corser l'addition. Sur une relance ubuesque plein axe, Modrić récupère et envoie CR7 en mano à mano. Un dribble, une frappe, et voilà le Real avec trois buts d'avance. Par la même, trempé et gelé, le Bernabéu lui adresse ses plus plates excuses en l'ovationnant. Et récidivera à quelques minutes du terme pour son remplacement Avec 14 buts en Ligue des champions, le contraire aurait choqué. Pas rancunier, le mur jaune made in Germany ne baisse pas en intensité. Des gobelets remplis de Mahou leur feront oublier cette déroute.

Par Robin Delorme, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Realsymphony Niveau : CFA
j ai raté une séance d preparation pour competition nationale pour voir ce match , je ne le regrette meme pas .
beau jeu affiché par le real , ronaldo meme pas a 70pr100 et il marque , benzema trés bon tactiquement mais il dois essayer d etre plus decisif devant le but, ce raté putain* !
modrich est toujuors aussi enorme sur la recuperation et la construction du jeu , bale qui est en ascension j m en rejouis , pepe qui sort un match enorme a l image de son intervention sur la balle de mikhtarian , casillas est bien plus adéquat comme gardien pour le real , lopez est trés bon mais cassillas est bien superieur en 1contre1 et en plus est un leader , isco aussi qui nous sort un match enorme , ces decalages au milieu du terrain etaient precieux .
sans wenderfeller , le score aurait eté bien plus corsé . bref victoire amplement meritée du real et plus qu un pas en semi finale.
les supporters du real qui peuvent sembler arrogants , peuvent siffloter le meilleur de leur joueurs a la moindre erreur , mais quand tu sors une prestation de haut standing l ovation est garantie .
PS : j espere que ronaldo ne jouera pas le prochain match , le mec a besoin de repos putain* !
MindTheGap Niveau : CFA
"D’ici là, le Real aura retrouver son calme"

Pas mal Robin, pas mal.
chris redfield Niveau : Loisir
Le régal de madrid.
Et encore le Borussia s'en tire bien???
Je veux pas faire le fan du Real mais y a 3 pénos sifflables dont un obligatoirement
Je vous le dis, ce Real est faible et bien plus faible que l'an passé.Hélas, le BVB était 1000 fois plus faible que l'an passé mais eux au moins, ils ont des raisons
Sinon, Aubameyag est sans doute le plus mauvais joueur de ces 4 quarts!Ce mec, s'il a pas 50 metres devant lui, c'est un vulgaire joueur de pétanque!

Pepe homme du math facile
Romansochaux Niveau : CFA
Note : 3
Pas un mot quand même sur les pénos oubliés ? L'arbitrage était à sens unique même si les madrilènes étaient supérieures.
Avec un joueur de foot en guise d'avant-centre ou mieux, Lewandowski, y a minimum 3-2
Note : 5
D'une tristesse ce match...

Le Real est cocu sur les tirages depuis 4 ans. Hormis ManU ils ont jamais tapé une équipe du même niveau (Nicosie, Lyon, Galtasaray, Tottenham, CSKA, Shalke...). Ce Borussia pff..

A chaque fois que les espagnols tombent sur une équipe au top (Barça, BVB, Bayern) ils se cassent les dents.
C'est vraiment l'illustration du de ce qu'on entends souvent ces derniers temps "Fort contre les faibles machin".
chris redfield Niveau : Loisir
Ruud il y a quelque chose de désespéré dans tes trolls.T'as l'air de même pas y croire toi même.
D'une tristesse ce match...

Le Real est cocu sur les tirages depuis 4 ans. Hormis ManU ils ont jamais tapé une équipe du même niveau (Nicosie, Lyon, Galtasaray, Tottenham, CSKA, Shalke...). Ce Borussia pff..

A chaque fois que les espagnols tombent sur une équipe au top (Barça, BVB, Bayern) ils se cassent les dents.
C'est vraiment l'illustration du de ce qu'on entends souvent ces derniers temps "Fort contre les faibles machin".
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 7
Dommage que les blessures obligent le Borussia a joué avec son équipe B...
chris redfield Niveau : Loisir
Ruud il y a quelque chose de désespéré dans tes trolls.T'as l'air de même pas y croire toi même.
Bordel que j'ai kiffé.
De quoi relancer le Real après la période de doute (ouais ça va vite avec un club pareil)... putain cette decima nous tend les bras, y'a un alignement planétaire cette année :

PSG niveau ligue 1 en champions league
Chelsea et la famine à l'avant
Man Utd dans sa pire condition depuis 20 ans
Le Barça sans gardien mitraillé par les scandales
Un Bayern soporifique et impuissant en dehors de la BL

D.E.C.I.M.A
Toon Eastman Niveau : National
Note : 2
Suis un peu déçu perso, même en tant que supporter de Dortmund je m'attendais a un putain de feu d'artifice du real, genre 6-0 peinard. On a vendu ce match comme LA revanche de l'an dernier, un match a ne pas rater et au final j'ai juste vu un bon Real disposé de l'équipe "B" de Dortmund(faute de mieux) sans grande opposition. Rien de très emballant. Bref maintenant qu'y a plus la C1, Dortmund va pouvoir se concentrer sur sa 2e place en buli et préparer le mercato estival, parce qu'il y a du boulot.
Victoire tranquille du Real ils sont déjà en 1/2 avant le match retour comme en 1/4 et Carvajal a enfin fait un gros match
Mothafucka Niveau : CFA
Message posté par Mothafucka
Dommage que les blessures obligent le Borussia a joué avec son équipe B...


"à jouer". Putain je me fais mal aux yeux tout seul.
Note : 4
Message posté par Ruud04
Avec un joueur de foot en guise d'avant-centre ou mieux, Lewandowski, y a minimum 3-2


Je suis d'accord pour dire qu'Aubame a été en dessous de tout ce soir, certainement le plus mauvais sur la pelouse.
Mais c'est un peu toute l'attaque de BvB qui a été mauvaise, pas juste Aubame. Miki franchement transparent, pas bcp mieux pour Grosskreutz. Seul Reus a surnagé.
Le nombre de situations favorables aux abords de la surface madrilène qui ont été gâchées à coup de mauvais choix dans le dernier geste, c'est incroyable. C'est surtout rédhibitoire à ce niveau...
Mothafucka Niveau : CFA
Message posté par Mothafucka
Dommage que les blessures obligent le Borussia a joué avec son équipe B...


"à jouer". Putain je me fais mal aux yeux tout seul.
volontaire82 Niveau : Loisir
Encore un match sur lequel je vois venir des commentaires nous annonçant la Decima en grande pompe malheureusement...

Enfin bon le Real a quand même fait le taf proprement visiblement. Vraiment dommage ces absents côté Dortmund quand même, ça gâche un peu le plaisir et le suspense.. Si quelqu'un peut me donner son avis sur la perf de Benzema je suis preneur
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 63