Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 28e journée

Le Real Madrid lâche deux points

En se faisant rejoindre dans les arrêts de jeu par Malaga (1-1), le Real Madrid a lâché ses deux premiers points en Liga depuis des lustres, et voit revenir le Barca à 8 points. Un bon point pour les Andalous, qui prennent leurs distances avec Bilbao, écrasés à San Mamés par Valence (3-0), dans la lutte pour la 4ème place.

Modififié
Le Real avait montré quelques signes de faiblesse ces dernières semaines. Sur les pelouses du Rayo Vallecano (1-0) et du Bétis (3-2), où les victoires avaient été compliquées. Ce soir, face à une très belle équipe de Malaga, les Merengue ont lâché leurs premiers points en Liga depuis leur défaite face au Barca, le 10 décembre dernier. C’est dire l’exploit des hommes de Pellegrini. Privé de Toulalan, le Chilien décidait de faire remonter Demichelis d’un cran. Devant, les 4 autres fantastiques, Cazorla-Isco-Joaquin-Rondon, étaient chargés de foutre le bordel dans la défense madrilène. Et pendant 45 minutes, ça a très bien fonctionné, avec un Isco impressionnant d’aisance technique. 20 ans à peine le gamin.

Le Real n’a pas su dominer son adversaire comme il le fait habituellement à la maison (seul le Barca n’avait pas encaissé au moins trois buts jusqu’à présent), mais a pu compter sur ses hommes forts pour prendre l’avantage. Cristiano Ronaldo, omniprésent, qui trouve la tête de Benzegol au second poteau, pour son retour dans le onze. Les deux hommes, bien aidés par Ozil et par un Marcelo toujours aussi explosif, se sont trouvés les yeux fermés, mais aucun n’a su plier le match malgré plusieurs occasions franches. Les Andalous ont peu à peu perdu le rythme, mais ont eu le mérite de toujours rester au contact. Le pied droit de Cazorla a fait le reste dans les arrêts de jeu (1-1), quelques minutes après l’apparition d’Higuain sur la pelouse. Très agacé, Mourinho pourra pigner contre le pénalty non sifflé sur Ronaldo en première période. Allez, deux points de perdus, huit de retrouvés.

Soldado canarde Bilbao

Dans le reste de la journée, c’était tout pour l’Europe. Neuf équipes se battront jusqu’au bout pour les classes C1 et C3. Ou plutôt huit, depuis la démonstration de Soldado à San Mamés en début de soirée. Les deux superbes victoires sur Manchester United en Europa League ont été suivies de deux désillusions pour Bilbao, dont cette lourde défaite à la maison face à Valence (3-0). Privés de Llorente et Toquero et réduits à dix peu après l’heure de jeu, les Basques ont été dominés par les ouailles d’Emery. Le couloir gauche Jordi Alba-Mathieu a fait particulièrement mal, et Soldado a sentencié par trois fois. Ses 13ème, 14ème et 15ème buts de la saison. Avec cette belle victoire, Valence s’échappe à la troisième place.

L’Athletic Bilbao, lui, prend du retard sur son objectif, le 4ème rang, que ne lâche plus Levante. Les Granotes sont encore sortis vainqueur dans les derniers instants d’un derby contre Villarreal franchement chiant. Au bout du temps règlementaire, Marchena, entré 20 minutes plus tôt, retourne au vestiaire après deux cartons jaunes consécutifs, et quelques secondes plus tard, Xavi Torres fait vaciller la Ciutat de Valencia en reprenant une lourde frappe de Ruben Suarez sur le poteau (1-0). Une bonne étoile veille sur Levante cette saison. Les potes d’Aruna Koné sont justes derrière le trio de tête, Villarreal juste devant le trio de queue. Qui l’aurait cru.


L’autre surprise du jour, c’est la défaite de l’Atlético Madrid sur la pelouse de Majorque (2-1). La deuxième seulement cette année. La première à l’extérieur. Les Colchoneros ont bien eu 65% de possession de balle et tiré 24 fois aux buts, mais leurs dix minutes d’absence au retour des vestiaires leur ont coûté cher. Un csc de Godin, Pereira qui double la mise dans la foulée, puis Falcao qui rate son pénalty. Ca fait trop pour un seul match. Le Colombien se rattrapera dix minutes plus tard avec une merveille de ballon piqué, mais même en supériorité numérique pendant 35 minutes l’Atlético ne reviendra pas. Majorque condamne un petit peu plus Gijon et Santander en faisant un grand pas vers le maintien. L’équipe de Simeone perd du terrain dans sa course à l’Europe.

Résultats et Classement

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 16
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall