1. //
  2. // 8es
  3. // Naples-Real Madrid (1-3)

Le Real, les cojones avant tout

Dominés, menés, malmenés, en mauvaise posture... et finalement larges vainqueurs d’un Napoli qui se demande encore ce qu’il s’est passé. Actuellement, les Madrilènes peinent défensivement et dans le jeu, mais gagnent au mental et kiffent se sublimer dans la réaction. À l’image de Sergio Ramos.

Modififié
Les records, Zinédine Zidane connaît. Depuis qu’il est assis sur le banc de son Real Madrid, l’entraîneur les enchaîne. Mardi soir, le Français a encore eu la satisfaction d’en battre un : celui du nombre de matchs consécutifs sans défaite en Ligue des champions dans l’histoire du club (douze). Mais au-delà du record, c’est surtout la manière dont ses joueurs ont évité la défaite contre un Naples surmotivé qui surprend. Totalement dominés durant la première période, au bord de la rupture à la demi-heure de jeu lorsque Dries Mertens touche le poteau après avoir ouvert le score, tout le monde a cru à l’élimination du champion en titre (un 2-0 suffisait aux Italiens). Tout le monde, sauf le Real lui-même. Car ce Real a beau ne pas être très séduisant, ce Real a beau paraître emprunté, ce Real a beau sembler inférieur à son adversaire, il gagne.

Un Real énorme lorsqu'il perd


Naples n’est d'ailleurs pas la première équipe à être victime de sa fabuleuse capacité de réaction. Lors de ses dix dernières rencontres toutes compétitions confondues, la Maison-Blanche a été menée à cinq reprises. Et ne s’est inclinée qu’une seule et unique fois (2-1 contre Valence, après avoir réduit le score). Cela a commencé au Celta Vigo fin janvier, où les hommes de la capitale ont arraché le nul après avoir été menés deux fois, dont une à la 85e minute (2-2). Cela a continué contre... Naples, qui a inscrit le premier but au Santiago Bernabéu avant d’en manger trois. Idem sur le terrain de Villarreal, qui possédait deux pions d’avance jusqu’à l’heure de jeu, avant de s’écrouler (3-2), et face à Las Palmas, qui gagnait de deux buts à quatre minutes du terme (3-3, résultat final). C’est dire la force mentale des soldats du double Z.

Alors, dans la chaude ambiance du San Paolo, les Madrilènes ont remis le couvert. Et écrit un scénario en tout point identique à la première manche. Pressés à la gorge dès les premières secondes, fébriles derrière et pas franchement à l’aise pour faire le jeu, Cristiano Ronaldo et ses potes ont galéré. Ont longtemps semblé dans le mal. Ont même fait croire aux supporters napolitains qu’ils étaient dans un mauvais soir et qu’ils pouvaient lâcher la qualification. En défense, Marcelo n’affichait pas une grande forme, Dani Carvajal luttait tactiquement, la charnière Pepe-Ramos était prise de vitesse par les mouvements du duo Mertens-Insigne et ne parvenait pas à anticiper les gestes de Marek Hamšík. Naples enchaînait les occasions, multipliait les passes, les corners et les frappes. Naples était meilleur et allait créer l’exploit.

Ramos, bonne définition du capitaine


Oui, mais non. Comme un symbole, Ramos s’est envolé dans les airs, comme il sait si bien le faire, et a catapulté le ballon dans les cages de Pepe Reina pour égaliser. Ramos, capitaine et esprit incarné de sa team, envoyait par là un gros bras d’honneur à ceux qui avaient osé dire de son Real qu’il était nul. Cinq minutes plus tard, la nouvelle merveille de centre de Toni Kroos trouvait encore la tête rageuse du défenseur central qui s’offrait un doublé. Un joli mélange de détermination, de talent et de tripes. Comme souvent quand Madrid est dans le pétrin, le héros ne faisait pas partie de la BBC, affichait des limites dans le secteur défensif, mais faisait basculer le score. Le troisième pion anecdotique d’Álvaro Morata n’avait pour ambition que de rappeler une seule chose : psychologiquement, le Real Madrid est injouable. Et peut marquer même quand il paraît prenable. Grâce à sa tête et ses cojones. Surtout ses cojones.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Bolek03
Real meilleur <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dxk32_skok-do-wody_fun?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Bien dit l'affreux
Aucune pression, il s'en bolek
2 réponses à ce commentaire.
Andrès escobar Niveau : DHR
Un Match a sens unique, real inexistant cr, bale, benzema et consorts transparents, kroos casemiro inquietants d approximation et au final ça gagne, deux marquages pourraves sur cette crevure de Serge boom L addition au revoir. Triste Martens Allan Insigne auraient merité nettement mieux. E non sono napoletano.
Un effectif stable depuis 2-3 ans, 7 qualifications d'affilée en quarts de C1 dont une grande partie avec des joueurs de l'effectif actuel, de nombreux joueurs multiples vainqueurs de trophées internationaux, perso j'appelle ca l'expérience mais si vous préferez "cojones"...
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Tu as raison.
Expérience, gestion des moments forts/faibles et réussite aussi.
C'est surtout ça qui fait les grandes équipes.
Cela s'est beaucoup décidé au niveau physique aussi, surtout sur la 2eme mi-temps, Naples ayant baissé son rythme et son pressing haut de la 1ère.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Le statut et le confort mental aussi. Quand t'es joueur du Réal tu dois pas trop trembler avant un déplacement à Naples.
l'hiverpoule Niveau : Loisir
Le statut et le confort mental, tu l'acquiers grâce à l'expérience tout comme la gestion temps fort temps faible (qui pour moi est le point déterminant)
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Comme dit plus haut, pour moi aussi, mon cher Winterhen!
La gestion des temps forts et des temps faibles est d'ailleurs ce qu'il manque souvent aux bonnes équipes face aux grandes équipes. On a à chaque fois un peu le même sentiment quand le Napoli (ou ma Roma, même combat) affronte la Juve par exemple.
Le_Hollandais_Violent Niveau : District
"les cojones, la grinta, la faculté à savoir subir dans ses temps faibles mais ne pas perdre, etc..." c'est bien beau mais vous ne m'enleverez pas de l'idée que depuis un petit moment (un bon mois en fait), le Real est dans le dur. Physiquement, psychologiquement peut-être aussi à force de faire la course en tête en Liga, de chasser les records.
Alors, certes, avec l'effectif qu'ils ont (et un peu de réussite aussi), ils s'en sortent plutôt bien à chaque fois mais s'ils ne trouvent pas un second souffle, cela risque de mal finir en Liga et en LdC...
A l'opposé total du Bayern qui je trouve, monte en puissance après une première partie de saison et deux semaines de reprise un peu laborieuses
6 réponses à ce commentaire.
Je n'ai malheureusement pas pu voir le match mais à la lecture de l'article je me dis que si jamais Ramos se blesse le Real serait incapable de passer un tour supplémentaire puisque c'est lui qui les sauve à chaque fois ou presque.
Superbe BBC qui se fait ridiculiser sur chaque grand match par Ramos qui ne se défile jamais quand il s'agit de faire la décision (bayern, atletico 2x, naples, barça ...).
Et ce pressing des 3 de devant aussi utile que le taff d'une assistante parlementaire.
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
+1 pour l'image et la charge politique.
Bravo.
1 réponse à ce commentaire.
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Un effectif très stable et de grande expérience et puis tout simplement une meilleure qualité individuelle, et je trouve qu'on oublie souvent de revenir à ce point pour expliquer un résultat.
Cette équipe a un mental de malade, Wenger devrait prendre exemple.
Impressionnant le jeu de tête de Ramos... le type peut débloquer toutes les situations c'est incroyable !
C'est clair, c'est lui qu'il faut en Syrie!
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Pas sûr qu'il arrive à régler cela sur un coup de tête!
3 réponses à ce commentaire.
Petites questions aux chers suiveurs du Real:

Le Real de cette deuxième partie de saison, assez laborieux pour pas dire plus sur certains matchs.

Est ce que c'est dû au fait du coaching de ZZ, ou également au non-renouvellement de l'effectif.

Est ce que cette saison, si elle finit sur une année blanche peut coûter sa place au ZZ? Ou il jouit d'une immunité auprès du président?
RomsteakGary Niveau : CFA2
En ce qui concerne l'immunité de Zidane, cela me semble assez dur à deviner. Il a clairement pas le même statut que ses prédécesseurs puisque c'est un ancien de la maison, et pas n'importe lequel. D'un autre côté, son président n'est pas vraiment connu pour sa patience niveau entraineur. Ancelotti a d'ailleurs été viré pour franchement pas grand chose, sinon rien.

Quelque soit la fin de saison, un peu de stabilité pourrait faire du bien au Réal. Les débuts de Zidane se révèlent franchement intéressant, son charisme fonctionne à merveille et malgré son souhait d'un "beau jeu", il a une vision très pragmatique du foot, ce qui va bien au Réal qui cherche du résultat avant tout.
Sur une année blanche, faut voir. Mais Zidane a clairement du crédit et il n'est pas contesté. Je pense que vu son passé, tout ça, il peut se permettre une saison sans aucun titre. Mais si ça arrive, il devra faire gaffe au début de saison suivant.
S'il gagne la Liga cette année, tout le monde est content. On ne compte pas trop sur la Champions League après l'avoir gagnée l'année dernière.
Selon moi, c'est du à l'entêtement de Zidane à vouloir jouer avec son 11 type. Si la première partie de saison a été si bonne en terme de jeu et de résultats c'est certainement à cause des blessures. Les remplaçants apportent beaucoup plus cette année que les années précédentes. A tel point que lorsque l'équipe joue avec sa BBC, elle est déséquilibrée..

Pas un pressing aussi important que si on jouait avec Vazquez, Morata ou Asensio. Pas une défense imprenable sachant que Cristiano ne bloque jamais son couloir (laissant Marcelo tout seul), que Benzema n'apporte pas autant défensivement que Morata et que Bale fait ce qu'il peut. Offensivement Cristiano ne peut plus jouer sur un côté, il n'a plus le physique et la vitesse nécessaire, il ralentit le jeu et n'est beaucoup moins décisif qu'avant (un temps où on pouvait lui pardonner le reste), il est clairement devenu un poids pour l'équilibre de l'équipe. Surtout quand Benzema est très inconstant et que Bale revient de blessure. Ça donne une équipe déséquilibrée..

Une rotation d'effectif plus prononcée serait bénéfique, Kovacic pourrait plus souvent jouer à la place de Kroos (ou alors Isco/James). Un Morata en vraie concurrence avec Benz' serait également bénéfique au Real. De même qu'un repos forcé de temps en temps pour Cricri, Asensio et Vazquez pouvant parfaitement assuré. En défense pas grand chose à rapprocher, les centraux faisant le taff' et les pauvres latéraux devant faire sans réels remplaçants (Coentrao incapable de jouer un match et Danilo d'une nullité sans nom...). Je ne serai également pas contre voir un peu plus Casilla à la place de Navas qui ne transpire plus la confiance.

En gros une bonne rotation permettrait de bons (meilleurs?) résultats, on a en tout cas toutes les cartes en main.
Charmatin Niveau : CFA2
Pas forcément d'accord avec ton premier constat, car Zidane fait beaucoup tourner son 11, ça lui a d'ailleurs été reproché. Les Kovacic, James, Vasquez, Isco, Ascensio, Danilo, Nacho, Varane (ou Pepe) ont tous eu un temps de jeu non négligeable cette année, et ça va changer.

Dans le fond, on fait de Cristiano la source de tous les problèmes du Real, mais il est loin de ne pas être le seul au niveau:
Navas - baisse de niveau, quelques bourdes notoires
Ramos - baisse de niveau, cause beaucoup de buts, mais compense par sa capacité à être décisif
Varane - du mieux cette année, même s'il a encore des trous d'air
Carvajal - niveau équivalent
Marcelo - baisse de niveau depuis sa blessure, ne redescend plus comme il le devrait
Kroos - lève un peu le pied mais pas grande différence
Casemiro - pas très bon depuis son retour de blessure, et c'est un véritable problème
Modric - baisse de niveau, pertes de balles, incapacité à amener le ballon en avant comme il sait le faire
Bale - baisse de niveau, mais retour d'une grosse blessure
Benzema - baisse de niveau, moins tranchant devant les buts
CR7 - baisse de niveau, moins de buts, moins tranchants, plus de blessures

L'équipe vieillit, et l'année a été folle! Depuis l'arrivée de Zidane, ils se sont transcendés, on presque fait une remontada en liga, ont gagné la champions, la coupe du monde des clubs, sont en bonne posture en liga et en 1/4 en Champions. À ceci s'ajoute l'Euro et la Copa qu'ils ont presque tous joués, et tu comprends que l'équipe est un peu à la rue.

Aussi, c'est difficile de dire que l'équipe de remplaçants joue mieux sans un tel, vu qu'ils sont souvent alignés contre des oppositions plus faibles; je veux dire tirer des leçon sur l'effectif en se basant sur un résultat face à Eibar, ça a quand même ses limites.
4 réponses à ce commentaire.
Cette nuit j'ai rêvé que je discutais avec Sergio, Marcelo et Bale, je leur demandais s'ils réalisaient qu'ils avaient remporté 3 LDC en 4 ans.

Vous savez sur quoi miser.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 5
Sur une thérapie intensive auprès d'un éminent psychanalyste?
1 réponse à ce commentaire.
The Chosen One Niveau : CFA2
c'est les Cojones des champions mais je pense pas que ZZ soit heureux que son équipe soit dans la réaction plutôt que dans l'action

Parce que Navas on va pas se mentir il fait plus un arrêt, au pied c'est une catastrophe et il rassure pas du tout mais alors pas du tout sa défense

Hier les napolitains ont mis une pression dingue mais physiquement ils étaient cuit à la 45e et ça c'est vu d'entrée en 2nde période, ça aurait été tactiquement payant s'ils avaient marqué plus d'un but en 1ère
Oui, entièrement d'accord pour Navas, c'est une catastrophe cette année. Il a l'air toujours fébrile. Au pied, c'est la cata. En un contre un, il n'arrête rien. Et ce qui est le plus grave, c'est qu'il semble avoir du mal à évaluer où sont ses poteaux. Il plonge sur des balles qui sortent, il se place mal et encore hier face à Mertens il sort très mal, décalé et en laissant un boulevard pour tirer sur sa gauche. Le genre d'action qu'un Casillas au top de sa forme ou un Buffon vont chercher à l'aise...
L'année prochaine, c'est quasi certain, y'aura Courtois ou un autre dans les cages.
The Chosen One Niveau : CFA2
Sur le but hier, il sort en retard, oui il bouche l'angle au 1er poteau mais il laisse un espace tellement grand sur sa gauche et le pire c'est que Mertens ne peut effectuer qu'un tir croisé et qu'il anticipe même pas

il a l'air tellement fébrile et sur la frappe d'insigne la balle et dehors d'au moins 1 m et il trouve le moyen de la toucher
Ce commentaire a été modifié.
Il faut encore l'obtenir le gardien de classe mondiale. Mais je partage ton avis, le Real va tout faire pour. Ils ne peuvent se satisfaire de ne pas être certains.
The Chosen One Niveau : CFA2
Leur 11 de départ est exceptionnel, il n'y a qu'un seul joueur qui fait quand même moins bon c'est Navas

Je prendrais un De Gea dès cet été
4 réponses à ce commentaire.
GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : CFA2
On a le droit de dire que le maillot du Réal est franchement moche ?

Adidas trouve qu'il paye trop cher le sponsoring du coup il ressort des maillots des années 80 pour que le Réal stop le contrat ?
Note : 1
Les goûts et les couleurs... C'est le maillot préféré de mon gamin.
1 réponse à ce commentaire.
Le Real m'épate. Et ZZ également.

Ce dernier a réussi à transformer un effectif de stars en commando. Et le banc est d'une qualité supérieure.

Gagner au San Paolo - en jouant cracra - c'est quelque chose!

Chaque match est une souffrance et, au bout, la victoire quand même. De quoi aller jusqu'au bout dans la compète?
Ramos est décidément un putain de battant.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Tactiquement Zidane est très influencé par le foot italien des années 90 et ça se voit. C'est pas forcément beau, mais c'est terriblement fort à chaque poste et très efficace.
Il se basse sur une défense composée de top players à chaque poste, les 4 de derrière font partie du top 3 ou top 5 à leur poste en Europe.
Au milieu il a des joueurs qui maitrisent et sont très intelligents, même si ce milieu est trop reculé à mon goût, ce qui laisse le trio de devant trop seul. Le jeu du Real est basé sur la patience et sur le talent de son trio offensif,

Zidane sait qu'il peut être solide face et n'importe quelle équipe, et que chaque joueur de son trio peut marquer face à n'importe quelle équipe. Il cherche l'équilibre, entre une équipe qui se livre pas totalement mais qui peut être dangereuse sur des contres, phase de possession ou coups de pieds arrêtés.
Sans oublier que cette équipe (et quasi tous les joueurs) a gagné 2 des dernières C1, donc niveau confiance et expérience personne ne les dépasse.

C'est ça le Real, c'est pas forcément beau, mais sur 180min c'est pratiquement impossible à battre. Ils ont mis 6 buts à Naples et n'ont tremblé que 20min à l'aller, et 20min au retour. Ils ont concédés deux fois l'ouverture du score mais ont planté 3 buts après, ils savent qu'ils peuvent marquer et revenir face à n'importe qui (Atletico l'an dernier, Barça cette année, les récentes remontadas en Liga).


Cette équipe n'a peur de personne et c'est sa plus grande force.
Maintenant à voir face à un poids lourd type Bayern, City ou Paris. Les erreurs de relance de Casemiro ou Navas se paieront cash, et la transparence de Ronaldo deviendra de plus en plus visible.

Le portugais est le principal problème du Real à mon goût, ou du moins son rôle. Comme souligné par plusieurs d'entre vous, il n'a plus les capacité de jouer ailier et d'y être performant. Son jeu n'est basé QUE sur la finition, et il empiète sur Benzema, qui lui pour exister doit se balader et combiner dans toutes les zones. Hier ni Ronaldo, ni Bale ne l'ont cherché lorsqu'il était en position favorable, alors que le français lui est toujours juste dans son jeu.

Bale et Ronaldo doivent comprendre que si les actions se terminent dès qu'ils ont la balle dans les 20 derniers mètres, le Real est trop prévisible, bien que leur talent leur permet de toujours être dangereux dans un match.
Mais il faut dire que la BBC hier a reçu un nombre incalculable de long ballon de la part de la défense, dont la plupart non jouables.
Le trio doit retrouver ses repères et sa complicité d'ici les 1/4, vu qu'ils n'ont presque pas joué ensemble cette année.

J'aimerais bien voir un City-Real (je pense pas que Monaco va passer) en 1/4 ! Un city tout pour l'attaque qui peut poser beaucoup de problèmes au Real, mais un défense qui aura forte à faire face à la BBC. Ce serait un beau duel.
The Chosen One Niveau : CFA2
Tu as moins + 1 de la journée

et crois moi à mon niveau c'est un cadeau car c'est le seul haha



tu as tout dit c'est juste la parfaite analyse
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Parce que l'atletico ca joue bien peut être ? Le Portugal et la France ca jouait bien à l'euro ? Leicester c'était le foot total des années Cruyff aussi ?

C'est pas aujourd'hui qu'on a appris qu'on peut jouer mal et gagner...
L'année dernière à été plein d'enseignement à ce sujet on nous apprend rien..:

Moi ce Réal me fait absolument ps bander mais aucune équipe pour l'instant n'a cette solidité et cette assurance de pouvoir toujours marquer un but dans un match à part le Bayern
Les 2 favoris pour le titre sont le Bayern et le Real les autres sont en dessous
sergio4
Themax27 tu as tout à fait raison. Je suis supporter Madrilène mais cette équipe est vraiment imprévisible. Elle est capable de se sublimer lorsqu'on pense qu'elle prendra une branlée(le match contre l'atletico au vicente Calderon) et capable de sortir un match de merde comme la défaite à valence.
1 réponse à ce commentaire.
" Attention à cette équipe de Naples , elle peut faire quelque chose ... "

LOL .
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 3
" Attention à ce Blabla77, il peut faire des commentaires intéressants... "

LOL

(génial, ton truc. Ça marche!)
1 réponse à ce commentaire.
il y a 6 heures Un mercato raccourci en Premier League ? 24 il y a 6 heures Gignac donne son nom à un tigre 19 il y a 8 heures Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 39
dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16
À lire ensuite
Les notes du Real