1. //
  2. // 8es
  3. // Naples-Real Madrid (1-3)

Le Real, les cojones avant tout

Dominés, menés, malmenés, en mauvaise posture... et finalement larges vainqueurs d’un Napoli qui se demande encore ce qu’il s’est passé. Actuellement, les Madrilènes peinent défensivement et dans le jeu, mais gagnent au mental et kiffent se sublimer dans la réaction. À l’image de Sergio Ramos.

Modififié
Les records, Zinédine Zidane connaît. Depuis qu’il est assis sur le banc de son Real Madrid, l’entraîneur les enchaîne. Mardi soir, le Français a encore eu la satisfaction d’en battre un : celui du nombre de matchs consécutifs sans défaite en Ligue des champions dans l’histoire du club (douze). Mais au-delà du record, c’est surtout la manière dont ses joueurs ont évité la défaite contre un Naples surmotivé qui surprend. Totalement dominés durant la première période, au bord de la rupture à la demi-heure de jeu lorsque Dries Mertens touche le poteau après avoir ouvert le score, tout le monde a cru à l’élimination du champion en titre (un 2-0 suffisait aux Italiens). Tout le monde, sauf le Real lui-même. Car ce Real a beau ne pas être très séduisant, ce Real a beau paraître emprunté, ce Real a beau sembler inférieur à son adversaire, il gagne.

Un Real énorme lorsqu'il perd


Naples n’est d'ailleurs pas la première équipe à être victime de sa fabuleuse capacité de réaction. Lors de ses dix dernières rencontres toutes compétitions confondues, la Maison-Blanche a été menée à cinq reprises. Et ne s’est inclinée qu’une seule et unique fois (2-1 contre Valence, après avoir réduit le score). Cela a commencé au Celta Vigo fin janvier, où les hommes de la capitale ont arraché le nul après avoir été menés deux fois, dont une à la 85e minute (2-2). Cela a continué contre... Naples, qui a inscrit le premier but au Santiago Bernabéu avant d’en manger trois. Idem sur le terrain de Villarreal, qui possédait deux pions d’avance jusqu’à l’heure de jeu, avant de s’écrouler (3-2), et face à Las Palmas, qui gagnait de deux buts à quatre minutes du terme (3-3, résultat final). C’est dire la force mentale des soldats du double Z.

Alors, dans la chaude ambiance du San Paolo, les Madrilènes ont remis le couvert. Et écrit un scénario en tout point identique à la première manche. Pressés à la gorge dès les premières secondes, fébriles derrière et pas franchement à l’aise pour faire le jeu, Cristiano Ronaldo et ses potes ont galéré. Ont longtemps semblé dans le mal. Ont même fait croire aux supporters napolitains qu’ils étaient dans un mauvais soir et qu’ils pouvaient lâcher la qualification. En défense, Marcelo n’affichait pas une grande forme, Dani Carvajal luttait tactiquement, la charnière Pepe-Ramos était prise de vitesse par les mouvements du duo Mertens-Insigne et ne parvenait pas à anticiper les gestes de Marek Hamšík. Naples enchaînait les occasions, multipliait les passes, les corners et les frappes. Naples était meilleur et allait créer l’exploit.

Ramos, bonne définition du capitaine


Oui, mais non. Comme un symbole, Ramos s’est envolé dans les airs, comme il sait si bien le faire, et a catapulté le ballon dans les cages de Pepe Reina pour égaliser. Ramos, capitaine et esprit incarné de sa team, envoyait par là un gros bras d’honneur à ceux qui avaient osé dire de son Real qu’il était nul. Cinq minutes plus tard, la nouvelle merveille de centre de Toni Kroos trouvait encore la tête rageuse du défenseur central qui s’offrait un doublé. Un joli mélange de détermination, de talent et de tripes. Comme souvent quand Madrid est dans le pétrin, le héros ne faisait pas partie de la BBC, affichait des limites dans le secteur défensif, mais faisait basculer le score. Le troisième pion anecdotique d’Álvaro Morata n’avait pour ambition que de rappeler une seule chose : psychologiquement, le Real Madrid est injouable. Et peut marquer même quand il paraît prenable. Grâce à sa tête et ses cojones. Surtout ses cojones.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bolek03
Real meilleur <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dxk32_skok-do-wody_fun?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Bien dit l'affreux
Aucune pression, il s'en bolek
2 réponses à ce commentaire.
Andrès escobar Niveau : District
Un Match a sens unique, real inexistant cr, bale, benzema et consorts transparents, kroos casemiro inquietants d approximation et au final ça gagne, deux marquages pourraves sur cette crevure de Serge boom L addition au revoir. Triste Martens Allan Insigne auraient merité nettement mieux. E non sono napoletano.
Un effectif stable depuis 2-3 ans, 7 qualifications d'affilée en quarts de C1 dont une grande partie avec des joueurs de l'effectif actuel, de nombreux joueurs multiples vainqueurs de trophées internationaux, perso j'appelle ca l'expérience mais si vous préferez "cojones"...
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Tu as raison.
Expérience, gestion des moments forts/faibles et réussite aussi.
C'est surtout ça qui fait les grandes équipes.
Cela s'est beaucoup décidé au niveau physique aussi, surtout sur la 2eme mi-temps, Naples ayant baissé son rythme et son pressing haut de la 1ère.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Le statut et le confort mental aussi. Quand t'es joueur du Réal tu dois pas trop trembler avant un déplacement à Naples.
l'hiverpoule Niveau : Loisir
Le statut et le confort mental, tu l'acquiers grâce à l'expérience tout comme la gestion temps fort temps faible (qui pour moi est le point déterminant)
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Comme dit plus haut, pour moi aussi, mon cher Winterhen!
La gestion des temps forts et des temps faibles est d'ailleurs ce qu'il manque souvent aux bonnes équipes face aux grandes équipes. On a à chaque fois un peu le même sentiment quand le Napoli (ou ma Roma, même combat) affronte la Juve par exemple.
Le_Hollandais_Violent Niveau : District
"les cojones, la grinta, la faculté à savoir subir dans ses temps faibles mais ne pas perdre, etc..." c'est bien beau mais vous ne m'enleverez pas de l'idée que depuis un petit moment (un bon mois en fait), le Real est dans le dur. Physiquement, psychologiquement peut-être aussi à force de faire la course en tête en Liga, de chasser les records.
Alors, certes, avec l'effectif qu'ils ont (et un peu de réussite aussi), ils s'en sortent plutôt bien à chaque fois mais s'ils ne trouvent pas un second souffle, cela risque de mal finir en Liga et en LdC...
A l'opposé total du Bayern qui je trouve, monte en puissance après une première partie de saison et deux semaines de reprise un peu laborieuses
6 réponses à ce commentaire.
Je n'ai malheureusement pas pu voir le match mais à la lecture de l'article je me dis que si jamais Ramos se blesse le Real serait incapable de passer un tour supplémentaire puisque c'est lui qui les sauve à chaque fois ou presque.
Superbe BBC qui se fait ridiculiser sur chaque grand match par Ramos qui ne se défile jamais quand il s'agit de faire la décision (bayern, atletico 2x, naples, barça ...).
Et ce pressing des 3 de devant aussi utile que le taff d'une assistante parlementaire.
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
+1 pour l'image et la charge politique.
Bravo.
1 réponse à ce commentaire.
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Un effectif très stable et de grande expérience et puis tout simplement une meilleure qualité individuelle, et je trouve qu'on oublie souvent de revenir à ce point pour expliquer un résultat.
Cette équipe a un mental de malade, Wenger devrait prendre exemple.
Impressionnant le jeu de tête de Ramos... le type peut débloquer toutes les situations c'est incroyable !
C'est clair, c'est lui qu'il faut en Syrie!
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Pas sûr qu'il arrive à régler cela sur un coup de tête!
3 réponses à ce commentaire.
Petites questions aux chers suiveurs du Real:

Le Real de cette deuxième partie de saison, assez laborieux pour pas dire plus sur certains matchs.

Est ce que c'est dû au fait du coaching de ZZ, ou également au non-renouvellement de l'effectif.

Est ce que cette saison, si elle finit sur une année blanche peut coûter sa place au ZZ? Ou il jouit d'une immunité auprès du président?
RomsteakGary Niveau : CFA2
En ce qui concerne l'immunité de Zidane, cela me semble assez dur à deviner. Il a clairement pas le même statut que ses prédécesseurs puisque c'est un ancien de la maison, et pas n'importe lequel. D'un autre côté, son président n'est pas vraiment connu pour sa patience niveau entraineur. Ancelotti a d'ailleurs été viré pour franchement pas grand chose, sinon rien.

Quelque soit la fin de saison, un peu de stabilité pourrait faire du bien au Réal. Les débuts de Zidane se révèlent franchement intéressant, son charisme fonctionne à merveille et malgré son souhait d'un "beau jeu", il a une vision très pragmatique du foot, ce qui va bien au Réal qui cherche du résultat avant tout.
Sur une année blanche, faut voir. Mais Zidane a clairement du crédit et il n'est pas contesté. Je pense que vu son passé, tout ça, il peut se permettre une saison sans aucun titre. Mais si ça arrive, il devra faire gaffe au début de saison suivant.
S'il gagne la Liga cette année, tout le monde est content. On ne compte pas trop sur la Champions League après l'avoir gagnée l'année dernière.
Selon moi, c'est du à l'entêtement de Zidane à vouloir jouer avec son 11 type. Si la première partie de saison a été si bonne en terme de jeu et de résultats c'est certainement à cause des blessures. Les remplaçants apportent beaucoup plus cette année que les années précédentes. A tel point que lorsque l'équipe joue avec sa BBC, elle est déséquilibrée..

Pas un pressing aussi important que si on jouait avec Vazquez, Morata ou Asensio. Pas une défense imprenable sachant que Cristiano ne bloque jamais son couloir (laissant Marcelo tout seul), que Benzema n'apporte pas autant défensivement que Morata et que Bale fait ce qu'il peut. Offensivement Cristiano ne peut plus jouer sur un côté, il n'a plus le physique et la vitesse nécessaire, il ralentit le jeu et n'est beaucoup moins décisif qu'avant (un temps où on pouvait lui pardonner le reste), il est clairement devenu un poids pour l'équilibre de l'équipe. Surtout quand Benzema est très inconstant et que Bale revient de blessure. Ça donne une équipe déséquilibrée..

Une rotation d'effectif plus prononcée serait bénéfique, Kovacic pourrait plus souvent jouer à la place de Kroos (ou alors Isco/James). Un Morata en vraie concurrence avec Benz' serait également bénéfique au Real. De même qu'un repos forcé de temps en temps pour Cricri, Asensio et Vazquez pouvant parfaitement assuré. En défense pas grand chose à rapprocher, les centraux faisant le taff' et les pauvres latéraux devant faire sans réels remplaçants (Coentrao incapable de jouer un match et Danilo d'une nullité sans nom...). Je ne serai également pas contre voir un peu plus Casilla à la place de Navas qui ne transpire plus la confiance.

En gros une bonne rotation permettrait de bons (meilleurs?) résultats, on a en tout cas toutes les cartes en main.
Charmatin Niveau : CFA2
Pas forcément d'accord avec ton premier constat, car Zidane fait beaucoup tourner son 11, ça lui a d'ailleurs été reproché. Les Kovacic, James, Vasquez, Isco, Ascensio, Danilo, Nacho, Varane (ou Pepe) ont tous eu un temps de jeu non négligeable cette année, et ça va changer.

Dans le fond, on fait de Cristiano la source de tous les problèmes du Real, mais il est loin de ne pas être le seul au niveau:
Navas - baisse de niveau, quelques bourdes notoires
Ramos - baisse de niveau, cause beaucoup de buts, mais compense par sa capacité à être décisif
Varane - du mieux cette année, même s'il a encore des trous d'air
Carvajal - niveau équivalent
Marcelo - baisse de niveau depuis sa blessure, ne redescend plus comme il le devrait
Kroos - lève un peu le pied mais pas grande différence
Casemiro - pas très bon depuis son retour de blessure, et c'est un véritable problème
Modric - baisse de niveau, pertes de balles, incapacité à amener le ballon en avant comme il sait le faire
Bale - baisse de niveau, mais retour d'une grosse blessure
Benzema - baisse de niveau, moins tranchant devant les buts
CR7 - baisse de niveau, moins de buts, moins tranchants, plus de blessures

L'équipe vieillit, et l'année a été folle! Depuis l'arrivée de Zidane, ils se sont transcendés, on presque fait une remontada en liga, ont gagné la champions, la coupe du monde des clubs, sont en bonne posture en liga et en 1/4 en Champions. À ceci s'ajoute l'Euro et la Copa qu'ils ont presque tous joués, et tu comprends que l'équipe est un peu à la rue.

Aussi, c'est difficile de dire que l'équipe de remplaçants joue mieux sans un tel, vu qu'ils sont souvent alignés contre des oppositions plus faibles; je veux dire tirer des leçon sur l'effectif en se basant sur un résultat face à Eibar, ça a quand même ses limites.
4 réponses à ce commentaire.
Cette nuit j'ai rêvé que je discutais avec Sergio, Marcelo et Bale, je leur demandais s'ils réalisaient qu'ils avaient remporté 3 LDC en 4 ans.

Vous savez sur quoi miser.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 5
Sur une thérapie intensive auprès d'un éminent psychanalyste?
1 réponse à ce commentaire.
The Chosen One Niveau : CFA2
c'est les Cojones des champions mais je pense pas que ZZ soit heureux que son équipe soit dans la réaction plutôt que dans l'action

Parce que Navas on va pas se mentir il fait plus un arrêt, au pied c'est une catastrophe et il rassure pas du tout mais alors pas du tout sa défense

Hier les napolitains ont mis une pression dingue mais physiquement ils étaient cuit à la 45e et ça c'est vu d'entrée en 2nde période, ça aurait été tactiquement payant s'ils avaient marqué plus d'un but en 1ère
Oui, entièrement d'accord pour Navas, c'est une catastrophe cette année. Il a l'air toujours fébrile. Au pied, c'est la cata. En un contre un, il n'arrête rien. Et ce qui est le plus grave, c'est qu'il semble avoir du mal à évaluer où sont ses poteaux. Il plonge sur des balles qui sortent, il se place mal et encore hier face à Mertens il sort très mal, décalé et en laissant un boulevard pour tirer sur sa gauche. Le genre d'action qu'un Casillas au top de sa forme ou un Buffon vont chercher à l'aise...
L'année prochaine, c'est quasi certain, y'aura Courtois ou un autre dans les cages.
The Chosen One Niveau : CFA2
Sur le but hier, il sort en retard, oui il bouche l'angle au 1er poteau mais il laisse un espace tellement grand sur sa gauche et le pire c'est que Mertens ne peut effectuer qu'un tir croisé et qu'il anticipe même pas

il a l'air tellement fébrile et sur la frappe d'insigne la balle et dehors d'au moins 1 m et il trouve le moyen de la toucher
Ce commentaire a été modifié.
Il faut encore l'obtenir le gardien de classe mondiale. Mais je partage ton avis, le Real va tout faire pour. Ils ne peuvent se satisfaire de ne pas être certains.
The Chosen One Niveau : CFA2
Leur 11 de départ est exceptionnel, il n'y a qu'un seul joueur qui fait quand même moins bon c'est Navas

Je prendrais un De Gea dès cet été
4 réponses à ce commentaire.
GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : DHR
On a le droit de dire que le maillot du Réal est franchement moche ?

Adidas trouve qu'il paye trop cher le sponsoring du coup il ressort des maillots des années 80 pour que le Réal stop le contrat ?
Note : 1
Les goûts et les couleurs... C'est le maillot préféré de mon gamin.
1 réponse à ce commentaire.
Le Real m'épate. Et ZZ également.

Ce dernier a réussi à transformer un effectif de stars en commando. Et le banc est d'une qualité supérieure.

Gagner au San Paolo - en jouant cracra - c'est quelque chose!

Chaque match est une souffrance et, au bout, la victoire quand même. De quoi aller jusqu'au bout dans la compète?
Ramos est décidément un putain de battant.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Tactiquement Zidane est très influencé par le foot italien des années 90 et ça se voit. C'est pas forcément beau, mais c'est terriblement fort à chaque poste et très efficace.
Il se basse sur une défense composée de top players à chaque poste, les 4 de derrière font partie du top 3 ou top 5 à leur poste en Europe.
Au milieu il a des joueurs qui maitrisent et sont très intelligents, même si ce milieu est trop reculé à mon goût, ce qui laisse le trio de devant trop seul. Le jeu du Real est basé sur la patience et sur le talent de son trio offensif,

Zidane sait qu'il peut être solide face et n'importe quelle équipe, et que chaque joueur de son trio peut marquer face à n'importe quelle équipe. Il cherche l'équilibre, entre une équipe qui se livre pas totalement mais qui peut être dangereuse sur des contres, phase de possession ou coups de pieds arrêtés.
Sans oublier que cette équipe (et quasi tous les joueurs) a gagné 2 des dernières C1, donc niveau confiance et expérience personne ne les dépasse.

C'est ça le Real, c'est pas forcément beau, mais sur 180min c'est pratiquement impossible à battre. Ils ont mis 6 buts à Naples et n'ont tremblé que 20min à l'aller, et 20min au retour. Ils ont concédés deux fois l'ouverture du score mais ont planté 3 buts après, ils savent qu'ils peuvent marquer et revenir face à n'importe qui (Atletico l'an dernier, Barça cette année, les récentes remontadas en Liga).


Cette équipe n'a peur de personne et c'est sa plus grande force.
Maintenant à voir face à un poids lourd type Bayern, City ou Paris. Les erreurs de relance de Casemiro ou Navas se paieront cash, et la transparence de Ronaldo deviendra de plus en plus visible.

Le portugais est le principal problème du Real à mon goût, ou du moins son rôle. Comme souligné par plusieurs d'entre vous, il n'a plus les capacité de jouer ailier et d'y être performant. Son jeu n'est basé QUE sur la finition, et il empiète sur Benzema, qui lui pour exister doit se balader et combiner dans toutes les zones. Hier ni Ronaldo, ni Bale ne l'ont cherché lorsqu'il était en position favorable, alors que le français lui est toujours juste dans son jeu.

Bale et Ronaldo doivent comprendre que si les actions se terminent dès qu'ils ont la balle dans les 20 derniers mètres, le Real est trop prévisible, bien que leur talent leur permet de toujours être dangereux dans un match.
Mais il faut dire que la BBC hier a reçu un nombre incalculable de long ballon de la part de la défense, dont la plupart non jouables.
Le trio doit retrouver ses repères et sa complicité d'ici les 1/4, vu qu'ils n'ont presque pas joué ensemble cette année.

J'aimerais bien voir un City-Real (je pense pas que Monaco va passer) en 1/4 ! Un city tout pour l'attaque qui peut poser beaucoup de problèmes au Real, mais un défense qui aura forte à faire face à la BBC. Ce serait un beau duel.
The Chosen One Niveau : CFA2
Tu as moins + 1 de la journée

et crois moi à mon niveau c'est un cadeau car c'est le seul haha



tu as tout dit c'est juste la parfaite analyse
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Parce que l'atletico ca joue bien peut être ? Le Portugal et la France ca jouait bien à l'euro ? Leicester c'était le foot total des années Cruyff aussi ?

C'est pas aujourd'hui qu'on a appris qu'on peut jouer mal et gagner...
L'année dernière à été plein d'enseignement à ce sujet on nous apprend rien..:

Moi ce Réal me fait absolument ps bander mais aucune équipe pour l'instant n'a cette solidité et cette assurance de pouvoir toujours marquer un but dans un match à part le Bayern
Les 2 favoris pour le titre sont le Bayern et le Real les autres sont en dessous
sergio4
Themax27 tu as tout à fait raison. Je suis supporter Madrilène mais cette équipe est vraiment imprévisible. Elle est capable de se sublimer lorsqu'on pense qu'elle prendra une branlée(le match contre l'atletico au vicente Calderon) et capable de sortir un match de merde comme la défaite à valence.
1 réponse à ce commentaire.
" Attention à cette équipe de Naples , elle peut faire quelque chose ... "

LOL .
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 3
" Attention à ce Blabla77, il peut faire des commentaires intéressants... "

LOL

(génial, ton truc. Ça marche!)
1 réponse à ce commentaire.
il y a 4 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions
Article suivant
Les notes du Real