1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Gijón (5-1)

Le Real fume son Gijón

Très vite mis à l’abri par son trident offensif, le Real Madrid n’a fait qu’une bouchée du pauvre Sporting Gijón (5-1).

Modififié
485 50

Real Madrid CF 5-1 Real Sporting de Gijón

Buts : Bale (7e), Cristiano Ronaldo (9e, 18e), Benzema (12e, 41e) pour le Real // Ismael López (62e) pour Gijón

On joue la 12e minute de jeu au Santiago Bernabéu. Dans le temple du football de la capitale espagnole, les sourires sont déjà de mise. Sans forcer leur talent, les Madrilènes mènent déjà la vie dure à leur adversaire de l’après-midi, le Sporting Gijón. Après avoir fait le break en moins de dix minutes, le Real souhaite pourtant aller plus loin, histoire de clore tout débat par leurs prouesses collectives et techniques. Sur le côté droit, Gareth Bale combine avec Dani Carvajal pour centrer au second poteau. Trop haut pour la tête de Cristiano Ronaldo, mais à point pour une pirouette de Karim Benzema. À l’instinct, l’ancien buteur des Bleus réalise un ciseau retourné magique. Impuissant, Ivan Cuellar s’incline. Le Real mène de trois buts, il se sent pousser des ailes. Grâce à la patte de Zidane, l’herbe est redevenue verte au Real Madrid. Et vu la came locale, pas besoin d’aller se fournir ailleurs.


Qui déroule bamboule


Bras dessus bras dessous le temps de rendre hommage à Manuel Velázquez, ancien joueur de la Maison Blanche de 1965 à 1977, les locaux gardent la tête haute au moment de démarrer la rencontre. Malgré leurs six défaites consécutives, les Asturiens se découvrent sans complexe. Hélas, ce Real de Zizou est toujours touché par ce puissant électrochoc émotionnel, comme si les Blancos volaient sur un nuage. Et avec un tel avantage aérien, rien ne semble arrêter la dynamique merengue. Sur corner, Bale dévie le cuir de la tête au premier poteau. Sorti à l’abordage, Cuellar se retrouve devancé par la crinière galloise pour l’ouverture du score (7e). Toujours pied au plancher, le Real double la mise grâce à un pressing efficace, un Benzema altruiste et un CR7 enfin finisseur (9e). Cristiano vient de débloquer son compteur sous l’ère Zidane, et sa célébration Super Saiyan témoigne d’une joie retrouvée. Dès lors, comme ses deux compères d’attaque prennent du plaisir à faire vibrer les filets, la Benz s’autorise un geste digne des buteurs pur-sang. Avec trois pions dans la besace, l’addition est déjà corsée pour Abelardo et sa troupe. Mais CR7 compte bien se refaire la cerise, et reprend un nouveau centre de l’excellent Dani Carvajal (18e). Dans les travées madrilènes, les « Asi, asi, asi gana el Madrid ! » résonnent déjà en cœur. Plutôt deux fois qu’une, le Real s’offre même une nouvelle manita grâce à la douce combinaison entre Isco et Benzema (41e).


Qui fournit suit

Tout fonctionne comme sur des roulettes dans ce Real zidanesque, en plein voyage au paradis. Mais l’excès de plaisir va finalement générer un premier bad trip au sein du club royal. Gêné sur une énième accélération côté droit, Bale ressent une pointe au mollet droit et doit céder sa place. Un premier accroc prêt à en appeler d’autres : dès le retour des vestiaires, l’envie a changé de camp. Gijón souhaite récupérer son honneur et cela prend forme. À l’aide d’une course effrénée, Jony s’engouffre dans la surface madrilène et sert en retrait Ismaël Lopez, pour la réduction du score (62e). Jamais deux sans trois : touché à la cheville droite et remplacé par Kovačić, KB9 apporte une autre mauvaise nouvelle à Zizou. Certes, la victoire est déjà acquise, mais ces blessures pourraient coûter cher à l’avenir… Sans sa BB pour l'aider donc, le C se retrouve esseulé et peine à apporter du danger. Vainqueurs du deuxième acte, les Rojiblancos auront pu faire front à Madrid pendant une période. Comme quoi, mieux vaut rester sur ses gardes : Gijón se consomme toujours avec modération.
Par Antoine Donnarieix
Modifié

Dans cet article

read my mind Niveau : National
Nickel .Du spectacle ,du feu.Tout ce qu'on attend du real.

L'effet zidane pour l'instant c'est clairement une envie retrouvée et un gros gros enthousiasme.

En plus ronaldo a pu marqer ses buts et pourra dormir tranquille.


Seuls points noirs les sorties du benz (toujours au taquet) pour une blessure à la cheville et de bale.

Bref sinon du tout bon.
Note : 1
J'ai pas vu le match mais Benzema a encore été énorme non?
Cristiano qui frappe un adversaire et n'a rien. Piqué qui trolle sur Twitter comme un gamin et il prend des matchs.

#Impartial
Note : 1
Et Benzema, quel joueur, ce mec sait tout faire. Créer du jeu, combiner dans les petits espaces, marquer des buts (spectaculaires) faire marquer. Top 5 mondiale
Message posté par zz360
je ne pense pas que le football déployé en 1ere mi temps soit du uniquement a de l'enthousiasme , a entendre certain zidane est un clown qui fait rire les joueurs et les décompresse avant le match .

je n'ai pas vu que de l'envie , j'ai vu un positionnement tactique trés intéressant des 3 milieux de terrain , notamment de kroos qui respecté trés bien son role de sentinelle , j'ai vu un pressing incessant de la BBC , une volonté d'avoir le ballon en plus de ne pas avoir perdu l'excellente projection vers l'avant après la récupération de balle qui faisait la force de l’équipe sous mourinho et ancellotti . j'ai vu des choix fort également de l’entraîneur , a savoir privilégié isco qui rentre plus dans sa conception du football qu'un james certes talentueux mais qui fera moins d'effort défensif qu'isco .

donc la légende zidane con comme une bite , perso je n'y crois pas trop ...


En fait c'est plutôt un 4-4-2, avec Ronaldo tournant autour de Benzema, Bale à droite, Modric et Kroos sur la même ligne au milieu et Isco dans le rôle de Zidane en meneur excentré. Ce qui est sûr c'est que Zidane a un plan de jeu, reste à voir s'il tiendra le choc lors des gros matchs...
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Note : 1
Enorme entrée en matière quand même... Avec un rien de recul, petite équipe en face ou pas, mentalement faut être franchement à l'aise pour réussir à ne pas douter de sa force dès le coup d'envoi et à lancer la machine immédiatement. De là à attribuer un minimum de mérite au double Z, il n'y a qu'un pas.

Quand t'as l'avantage, avec une force offensive potentielle pareille, de pouvoir entamer chaque match sans round d'observation tactique, ben faut sauter sur l'occase, merde. Et c'est bandant d'avoir retrouvé un groupe assez relaché que pour aller percuter immédiatement et s'obstiner dans la verticalité dès les premières minutes.

Il aurait sans doute fallu que Gijón cherche à provoquer un premier quart d'heure plus disputé, en étant plus attentiste dès l'entame et en forçant une bataille dans le milieu de terrain ou l'axe... Mais Abelardo a sans doute cru que relâcher l'esprit de son groupe, sans autre consigne que de "jouer au ballon comme ils savent le faire", serait utile pour le mettre en confiance. Idée de merde, et dire que c'aurait pu récolter ses fruits sous Benitez...

Parce que quand, face à une équipe décousue et ouverte, une pareille bande de machines se met à jouer sans craintes comme à l'entraînement, bah on l'a vu, ca gicle de partout... Ca sollicite les flancs, ca démolit l'axe, à base de petites remises en retrait et d'une-deux... Gijón c'est pas spécialement frileux mais si l'entraîneur met 30 minutes à comprendre que tu peux pas aligner d'extérieurs contre le Real Madrid, que t'es dans l'obligation d'être en surnombre sur les ailes dès qu'il y a perte de balle, c'est la sanction. C'est même tellement brutal que les mecs d'en face peuvent se contenter de passer la seconde moitié du match à parler Game of Thrones en roulant des clopes.

Bref, on reparlera des gloires de Zizou quand un voiturier couillu décidera de garer le bus dès les premières secondes d'un match... Au moment où on le verra forcé à reconduire au minimum le système mis en place. S'il y arrive, je le lui souhaite, on pourra parler de lui comme d'un entraîneur correct. Si sa reconduction fonctionne, comme d'un bon.
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par Charmatin
Comme tout le monde, j'étais enchanté par la 1ere mi-temps du Real, ça combinait super bien devant, y'avait du spectacle, 5 buts, le BBC au four et au moulin, le Bernabeu qui chante, etc. Et puis, encore une fois, Carvajal a été énorme côté droit, 4/5 buts viennent de son travail (comment on a pu lui préférer Danilo, ça reste un mystère)

Après, de cette deuxième mi-temps, je retiens:

- que l'on est quand même limité en attaque en ce qui a trait aux remplaçants; l'entrée de Jesé est juste dégueulasse (le mec joue pour le Real Madrid et on dirait qu'il s'en fout un peu)

- que Bale est un monstre phyisique, mais je suis inquiet de ses blessures à répétition. Quand y'a des espaces ça va aller, mais quand ça va être vérouillé en arrière (genre contre l'Atletico), je sais pas.

- que Benzema baisse beaucoup en régime à partir de l'heure de jeu environ, et que quand il faudra faire le pressing contre les grosses équipes, ça va être inquiétant

- que l'on a une équipe qui ne semble pas savoir souffrir, même si je trouve que Kroos s'améliore beaucoup dans son rôle de sentinelle.

- que Varane est en manque de confiance (au contraire de Pepe); il a perdu quelques duels, et semble ne plus vouloir porter le ballon, lui qui excelle pourtant à la relance

- que James et Kovacic (surtout le dernier) semblent perdu sur le terrain

Il faudrait selon moi deux bonnes recrues (attaquant et 6) et trouver un système de jeu pour quand le Real n'aura pas la gonfle, sinon, sur les contres, on va se faire tuer!

Mais bon, y'avait du plaisir; je pense que çca va aller de mieux en mieux :)


"baisse beaucoup en régime à partir de l'heure de jeu environ"
...
y avait 0-0 à l'heure de jeu ou quoi garçon ?


tss le mec ca lui vient pas à l'esprit que quand le score c'est 5-0
(en ayant mis un doublé)
le mec "légitimement" lève le pied en ayant à l'esprit qu'on est qu'en janvier ... qui reste juste 25/30 matchs cette saison.

en plus de quoi tu parles !!
il se pète justement à l'heure de jeu, on l'a pas vu jouer la dernière demi heure T.T
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Non non je ne vois aucune raison de ne pas aimer Ronaldo... Le gars propre sur le terrain, ne se plaint jamais, ne frappe pas ses adversaires... Ah
Message posté par Hils7
Putain cette premiere mi temps c'etait propre !! Quelle poisse quand meme pour bale et benz ... concernant le relachemznt c'etait aussi du a la sorti de benz et bale mais bon j'ai vu une equipe de catin se relacher et manger 2 but en 20 min contre le depor !! A part sa j'ai vu que man united avait gagnè,c'est cool ils vont garder cette couille de van gaal !


Appeler van Gaal une couille quand on voit son palmarès et les joueurs qu'il a fait exploser...
C'était bien téléfoot hier avec Leboeuf? Pauvre tocard.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Et de dix pour la Juve !
485 50