1. //
  2. // 13ème journée

Le Real franchit l’obstacle Valence

Pas mal d’actions ce week-end en Espagne, avec un choc de haut niveau entre Valence et le Real Madrid (2-3), qui a permis aux Madrilènes de conserver leurs trois points d’avance sur le Barca, pas inquiété par Saragosse (4-0). Bilbao confirme son excellente forme en se payant le FC Séville en Andalousie (2-1), où le match entre Grenade et Majorque a été arrêté.

Modififié
0 12
C’était le choc de cette 13ème journée, et il a tenu ses promesses. Valence, seule équipe à sembler avoir son mot à dire face aux deux géants du championnat, recevait le Real Madrid, le leader, à Mestalla. Comme deux mois plus tôt contre le Barça, les joueurs d’Emery ont donné du fil à retordre à leurs adversaires, s’accrochant jusqu’au bout, attaquant tout ce qu’ils pouvaient, sans aucun complexe. Mais ils ont dû s’incliner face à un Real Madrid un ton au-dessus, qui conforte sa place de leader avec cette onzième victoire consécutive, record du Special One tous clubs confondus. Cinq Français participaient au spectacle (Rami, Feghouli, Mathieu, Benzema, Lass Diarra), et deux se sont particulièrement fait remarquer. Benzema, d’abord, qui d’un superbe enchaînement contrôle-volée du gauche a mis son équipe sur les bons rails. Mathieu, ensuite, titularisé au poste de milieu gauche, que l’on a vu sans cesse déborder, provoquer, et centrer, rendant la soirée d'Arbeloa pas facile.

Mourinho avait opté pour un milieu renforcé, alignant trois milieux défensifs (Diarra-Khedira-Xabi Alonso). Dominateur pendant une grosse heure, le Real a connu une fin de match difficile. Sergio Ramos double le score sur corner, mais Soldado réduit la marque dans la foulée. Cristiano Ronaldo s’y met à son tour, devançant la sortie de Diego Alves. Mourinho a à peine le temps de fanfaronner sur le dos de Callejon au bord du terrain, que Soldado récidive. Ça fait huit buts pour l’ancien de la Maison Blanche. Un but refusé pour hors-jeu, une tête sur la barre et un sauvetage d’Higuain (pour lequel tous les Valenciens réclamaient main) plus tard, le Real respire et réussit son premier gros test. En attendant le Barca, qui lui n’a pas connu autant de résistance au Camp Nou contre le Real Saragosse (4-0). Messi, auteur du deuxième but catalan, s’est baladé, Piqué et Villa ont marqué contre le club de leurs débuts en Liga, et Puyol s’est offert son premier but de la saison. Saragosse n’a même pas tiré au but.

Séville et Levante n’en profitent pas

La défaite de Valence est sans conséquence pour sa troisième place puisque ni Levante, ni Séville n’en ont profité. Les Andalous, de retour en 4-4-2 avec la paire Kanouté-Negredo devant, ont enchaîné un cinquième match sans victoire, en se faisant taper au Pizjuan par l’équipe en forme du moment, l’Athletic Bilbao (2-1). Muniain, même pas 19 ans, a encore été excellent sur son couloir gauche. S’il continue à ce rythme, il finira par être en Ukraine et en Pologne l’été prochain. Ça fait deux mois que les Basques n’ont pas perdu, et cette victoire les ramène à la 6ème place, un point derrière son adversaire du jour. Levante redescend peu à peu sur terre avec une troisième défaite d’affilée, sur la pelouse de l’Atletico Madrid (3-2). Privés de Falcao, blessé, les Colchoneros s’en sont remis à l’autre recrue de l’été, Diego, et à son nouveau buteur maison, Adrian Lopez, auteur de son troisième but en trois matchs.

Plus bas dans le classement, ça va (un peu) mieux pour Villarreal, qui s’est débarrassé du Betis Séville au Madrigal grâce au touché de Valero (1-0), sur une contre-attaque bien menée. La série catastrophique du Bétis n’en finit plus. Avec 472 minutes sans marquer, le promu a battu un record dont il se serait bien passé. C’est ça de recruter Roque Santa Cruz aussi. Avec un but au bout de la première mi-temps, puis un autre au bout de la deuxième, Gijon a disposé de Getafe (2-1) et s’est éloigné de la zone rouge. Les 0-0 du week-end sont à trouver du côté d'Anoeta, où la Real Sociedad recevait l’Espanyol Barcelone, un nul qui laisse l’équipe de Montanier bonne dernière de la Liga, et à Pampelune, où Osasuna n’a pas pu se défaire du Rayo Vallecano. Encore moins drôle, Grenade-Majorque a été arrêté, alors que le promu menait 2-1, après qu’un arbitre assistant a été touché par un parapluie balancé depuis les tribunes. Sûrement un effet secondaire de la crise.


Les résultats

Villarreal 1-0 Bétis Séville
But : Valero (20è) pour Villarreal

FC Barcelone 4-0 Real Saragosse
Buts : Piqué (13è), Messi (43è), Puyol (54è) et villa (75è) pour le Barca

FC Valence 2-3 Real Madrid
Buts : Soldado (75è, 83è) pour Valence ; Benzema (20è), Sergio Ramos (72è) et Ronaldo (79è) pour le Real

Real Sociedad 0-0 Espanyol Barcelone

Osasuna 0-0 Rayo Vallecano

Sporting Gijon 2-1 Getafe
Buts : Trejo (45è) et Novo (89è) pour Gijon; Miku (35è) pour Getafe

FC Séville 1-2 Athletic Bilbao
Buts : Jesus Navas (15è) pour Séville ; Iraola (6è) et De Marcos (72è) pour Bilbao

Atlético Madrid 3-2 Levante
Buts : Pizzi (68è), Adrian Lopez (74è) et Diefo (83è) pour l’Atlético ; Xavi Torres (72è) et Ruben Suarez (92è) pour Levante

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon match, un peu comme contre le barca, chaque équipe a eu sa mi temps, faut pas critiquer l'arbitre, l'action avec Huiguain était très rapide et difficile à juger, ça fait partie du jeu...

Cela dit le nul aurait été plus logique, et les ralentis semblent confirmer qu'il y'avait péno... Mais bon le résultat est un excellent coup du real, bravo à eux.

Après, si l'erreur avait eu lieu sur un match du barça, on aurait déjà eu droit à 300 messages indignés à 2 balles...
Miles Morales Niveau : DHR
N'est pas qui veut pour obtenir un péno bidon a la derniere minute comme le barça...
nicococo67 Niveau : CFA2
Voilà, comme prévu on peut dire qu'au bout de ces 13 journées le Real et le Barca on déjà tué le championnat, c'est super, maintenant le seul intérêt ce sont les footix qui vont le trouver. Monde de merde.
Une Liga bipolaire et morules en plus...T'as raison nicococo67: foot de...
Tiens, l'analphabète secondaire Miles Morales est de retour ; t'as de la merde dans les yeux mon pauvre garçon. Deux pénos non sifflés contre Messi lors de Valence/Barça et une main de Higuain oubliée samedi soir... Jusqu'où pousseras-tu ton extase mourinno-ronaldesque ? Ah oui, j'oubliais, la morue, c'est ton plat national...
Quand un joueur tend volontairement la main pour stopper la balle, personnellement j'appelle pas ça un "péno bidon" désolé..

Pour le moment le Real joue bien, et à de la chance des ses périodes de creux à chaque match, on verra si ça durera..Mais pour l'instant ils sont devant donc le barça ne doit faire aucune erreur (ils en ont déjà fait beaucoup trop là).
Miles Morales Niveau : DHR
Ben alors, on est frustrés parce que l'arbitre n'a pas sifflé le péno malgré vos beuglements... pov'petits va! A ce moment du match c'etait difficile de siffler, tout va tres vite, les esprits sont chauds, le ballon touche la poitrine d'abord puis apres ça rebondi sur le haut du bras, bref dans le doute d'abstenir, c'est ce qu'a fait l'arbitre et il l'a bien fait.

Le Real ne lachera rien de rien cette saison, l'equipe est en 'mode galdiateurs' comme a l'Inter lors de la vitoire en CL. L'empreinte Mourinho commence a faire ses effets: ça joue bien et efficace. Et il fallait vraiment etre s.tupide pour croire que ça pouvait marcher des la premiere saison. Ce qui se passe au Real est une vraie revolution (en marche), dans l'esprit comme dans le jeu.

Vivement que Cravalho, avec son talent et son experience, revienne en defense centrale car Ramos dans un match chaud perd trop ses moyens. Et surtout remettre Coentrao en arriere gauche, Marcelo est trop limité comme defenseur pur. Une fois le flanc gauche Coentrao-Ronaldo reconstitué et bien huilé (comme avec la selection portugaise), il deviendra l'arme principale et inarretable du Real. Sans oublier Sahin qui va bientot derouler toute sa classe.

En attendant chers qatarlans, soyez dignes (c'est dur pour vous je sais) et souffrez en silence.
morules vil petit busard, deux petites choses: 1) les 2 premiers titres de la saison ont été remporté par le barça (les supercoupes d'Europe et d'Espagne) 2)le real pour l'instant fait un très bon début de championnat qui lui donne 3 points d'avance, c'est tout.
La route est encore très, très longue.
Bon paluchage, corniaud.
Pis tiens morules, t'as bien raison: pour l'expulsion de pepe lors de la demie aller de l'année passée, c'était difficile de pas siffler faute. Tout allait très vite, les esprits étaient chauds, pepe le dingo se jette, pied en avant, sur Alvès. L'action est spectaculaire et dangereuse mais touche-t-il ou ne touche-t-il pas Alvès?
Dans le doute et pour préserver l'intégrité des joueurs devant ce type d'action, l'arbitre siffle et sort le rouge. Il a bien fait.
Les erreurs d'arbitrage ça arrive, on va pas en faire une maladie.
Clairement le real est devant, la saison sera longue, s'ils restent devant, bah bravo le real, ça fera un beau champion, j'aimerais évidemment voir le barça devant, mais à eux de les rattraper...
Miles Morales Niveau : DHR
@toto, je ne repondrai pas par l'insulte, c'est l'arme du faible, celle que tu connais si bien. Et comme tu es un faible d'esprit, il est de mon devoir de te delivrer education et redressement.

Pepe a en effet ete explusé suite a une faute imaginaire lors d'un match correct et joué sur un rythme lent, donc pas chaud du tout, (de simples images attestent du pitoyable mumero de comique troupier de ton idole Alves). L'arbitre l'expulse seulement a cause de l'intimidation et la pression de la meute des culés qui lui tombent dessus et beuglent sans vergogne. Si t'etais moins faible d'esprit, tu comprendrais.

Bien a toi.
Tu me parles d'insultes alors que tu as en répandu sur ce site à tout va?

Quant à mon post précédent sur pepe le dingo, je ne faisais que reprendre, avec tes propres mots, ton "analyse" subtile et détachée de la main de higuain. Rien de plus.

A bientôt, gominator.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12