1. //
  2. //
  3. // Ce qu'il faut retenir

Le Real en tête, Séville et le Barça à l'affût

Face à Bilbao, Morata a offert trois points au Real, qui reste premier du classement. Le FC Séville est venu à bout de l'Atlético grâce à un immense N'Zonzi, et Messi a délivré le Barça à Valence, malgré de nombreuses polémiques. Et Boateng a marqué l'un des buts de l'année.

Modififié
989 46

L’equipazo du week-end : Celta de Vigo


Le derby de Galice a tenu toutes ses promesses. Garitano lançait Ryan Babel d’entrée pour la première fois, et le Celta comptait sur Iago Aspas, qui n’avait jamais marqué contre le rival de La Corogne pour définitivement lancer sa saison. Et l’ancien de Séville et de Liverpool a porté le Celta sur ses frêles épaules. Un doublé, une célébration provocatrice vers les supporters du Depor après son but sur penalty, le tout pour une belle victoire 4-1 que les supporters de Vigo ne sont pas près d’oublier. Le Celta de Berizzo est de retour.

Le Don Quichotte du week-end : Lionel Messi


Il a passé un mois à l’infirmerie, et pourtant ses statistiques ne le montrent pas vraiment. En onze matchs cette saison, Leo Messi a marqué quatorze fois et a offert six passes décisives. Le City de Guardiola a souffert en Ligue des champions et le quintuple Ballon d’or a décidé d’infliger le même sort au FC Valence de Prandelli. Auteur de l’ouverture du score – un but polémique, puisque Suárez est hors jeu sur la frappe et masque Diego Alves –, la Pulga a aussi offert la victoire à son FC Barcelone. Face au meilleur gardien du monde dans l’exercice, Messi a tranquillement transformé son penalty dans le temps additionnel. L’action du match se passe de commentaire.


Le Franchute du week-end : Steven N’Zonzi


Immense. Le mot n’est pas trop fort pour décrire la partition de Steven N’Zonzi face à l’Atlético de Madrid. Le milieu de terrain est tout simplement l’homme clé du système de Sampaoli depuis le début de saison. Alors que Sam Allardyce avait émis la folle idée de le naturaliser pour le sélectionner chez les Three Lions, c’est à la porte des Bleus que le Français de vingt-sept ans est en train de taper. Buteur face à l’Atlético de Madrid et son mur Oblak, l’ancien de Blackburn et Stoke s’est définitivement fait une place dans les cœurs sévillans. Didier Deschamps devrait coucher son nom sur sa prochaine liste. Une non-convocation ressemblerait fort à une injustice, tant son début de saison est impressionnant.

Le partidazo du week-end : Espanyol 3-3 Eibar


Le Bayern toujours en tête, Leipzig en embuscade

Grâce à une entame de match de folie, avec notamment un but de Sergi Enrich, qui a pas mal de choses à se faire pardonner après l’affaire de la vidéo compromettante, Eibar menait 0-3 à la mi-temps, sur la pelouse de l’Espanyol. Mais les Basques ont totalement craqué en deuxième période. Pérez, Piatti et Léo Baptistão dans les dernières minutes ont offert un point précieux à l’Espanyol de Quique Sánchez Flores, qui s’éloigne un peu de la zone des relégables.

Youtube

La polémique de la machine à café con leche : l’arbitre de la discorde


Undiano Mallenco ne s’est pas fait que des amis du côté de Valence. L’arbitre du match entre les Chés et le Barça est au centre de la polémique après une rencontre compliquée à arbitrer. Alors que les Barcelonais demandaient l’expulsion de Pérez sur le tacle qui a blessé Iniesta ou sur la semelle de Mario Suárez sur André Gomes, les Valenciens avaient aussi quelques décisions de l’homme en noir à contester. D’abord, le but de Messi aurait pu être annulé pour une position de hors-jeu de Suárez. Un penalty oublié aussi, après un accrochage entre Umtiti et Rodrigo. Le compte officiel du club s’en est même plaint sur Twitter, à la mi-temps.


Après son premier match à la tête de Valence, Cesare Prandelli a affirmé que « les arbitres respectaient un peu trop les grands » . La rencontre s’est terminée par un penalty pour le Barça et un jet de bouteille après une provocation de Neymar devant les supporters valenciens. Un match que Mallenco tentera vite d’oublier.

Les golazos du week-end :


Steven N’Zonzi, qui donne la victoire à Séville :



Boateng, après une passe incroyable de Tana :


La stat


C’est la première fois que Simeone perd contre le FC Séville en tant qu’entraîneur.

Les déclas


« Cette victoire est très importante, on a joué contre la meilleure équipe du monde. » Sampaoli a battu le Cholo, mais le couvre tout de même d'éloges.

Álvaro Morata a troqué son costume de titulaire à la Juventus contre celui de supersub au Real. Et ça ne le gêne pas vraiment : « Si je marque à chaque fois que j'entre, je signe tout de suite. Je suis là pour aider l'équipe. Ce serait égoïste de ne penser qu'à moi. Nous sommes une équipe, et je dois accepter les choix. »


Et sinon, que pasa ?


Iniesta sera absent entre six et huit semaines, après un tacle d’Enzo Pérez.



Pour son retour à Mestalla, Alcácer a eu le droit à quelques sifflets, et un jet de pipas. Original.


Felipe Gutiérrez a offert la victoire au Betis à Osasuna avec ce coup franc à la 90e minute.


  • Zubizarreta a trouvé un nouveau travail.

    Oui, Cristiano, tu aurais pu faire la passe à Toni.


    Le match compliqué de CR7 face à Bilbao.



    - Le Real et Villarreal sont les seules équipes invaincues en ce début de championnat.


    Diego Alves a tenté de déstabiliser Messi...


    Et n'aurait peut-être pas dû.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga



    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    C'est pas la premiere année que Nzonzi est enorme, c'est juste qu'il est plus mediatisé de part le jeu plus spectaculaire et la position actuelle de FC Seville.
    Ca serrait pas mal qu'on le teste a la place de Cabaye quand meme.
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    N'Zonzi à la place de Cabaye? Et la vie de groupe, c'est du poulet?
    1 réponse à ce commentaire.
    D'accord dans l'absolu pour NZonzi, mais on le met où en bleu? C'est vrai qu'hier il a fait un match de patron, devant la défense dans le 3-3-3-1 de Sampaoli. Même Nasri semble revivre! Je pense pas que Séville jouera le titre jusqu'au bout mais ils peuvent en faire chier plus d'un!
    Ce championnat est vraiment relevé...
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Nzonzi devrait avoir sa place dans les 23 mais j'ai peur qu'il soit bien trop talentueux pour Deschamps.

    Enfin même sa présence ne serait pas la solution au "problème français" qui est l'absence d'un Modric français qui nous permettrait d'éviter de titulariser Matuidi sans retomber dans un 4-5-1 très défensif Domenechien.
    Ça veut dire quoi, "trop talentueux pour Deschamps" ?
    Que la Desh préfère les bourrins que les joueurs techniques.
    Que la Desh préfère les bourrins aux joueurs techniques.
    Ce qui explique qu'il soutienne Pogba et Varane contre vents et marées, qu'il ait fait de Griezmann son leader d'attaque, ait longtemps préféré Debuchy à Sagna et ait fait disupter à Payet toutes les rencontres de 2016. CQFD, merci, c'était la journée des clichés.
    Attention, ce n'est pas mon avis, j'essayais juste d'expliquer ce qu'a voulu dire @Coach Kévinovitch.
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Tu m'excuseras Pelusa mais quand je compare les totems d'immunité à leur stade respectif dans le groupe (titulaire ou présent dans les 23) qu'il a érigés à l'effigie de Matuidi, Sissoko, Gignac, Cabaye, Giroud ou encore Sakho avant qu'il se fasse hara-kiri et les traitements réservés à Ben Arfa 2015-2016, Rabiot, Lacazette, je me pose des questions.

    Après on me dira que Sissoko est utile et fait du bon boulot malgré ses capacités tout comme Matuidi, je vous demande de me donner la liste des équipes ayant gagné des grands titres (C1, Euro, Coupe du Monde) au vingt-et-unième siècle avec des joueurs aussi frustres techniquement aux postes où ils sont alignés en EDF.

    J'ai de plus en plus l'impression que pour un "nouveau" joueur, cette prime à la besogne et à la vie de groupe désavantage ceux qui ont un vrai talent et aurait donc l'impudence suprême de vouloir jouer.

    Parce que vous me direz, ils sont sympas et bosseurs mais c'est pour perdre en finale à domicile sur un but d'Eder, ça ne me plaît pas. Je crois que vous ne réalisez le troll ultime que ce fait constitue.
    Ronald Ignoble Niveau : CFA
    "Je crois que vous ne réalisez pas le troll ultime que ce fait constitue".
    Sur cette phrase j'applaudis. Mais juste sur cette phrase.
    On peut voir les choses de l'autre côté, et constater que les débuts de saison 2016-2017 de Ben Arfa, Rabiot et Lacazette confirment que ces mecs n'avaient pas grand chose à faire à l'Euro.

    Ensuite, nous mettre un Cabaye (toujours bon en bleu) ou Gignac dans la case des mecs "pas techniques", c'est à se demander si tu les as déjà vus jouer, ou si tu considères qu'il existe des degrés entre "Ronaldinho" et "pas techniques".
    Nous dire que la prime (inexistante, comme le montrent les sélections pour l'Euro de Payet, Gignac ou Rami, joueurs avec lesquels DD a pu se friter par le passé) à la besogne et à la vie de groupe désavantage "ceux qui ont un vrai talent" (c'est quoi, un "vrai talent", d'ailleurs ? il y a les footballeurs avec un vrai talent et ceux avec un faux talent ? une aristocratie du football qui rend caduque la méritocratie, c'est ça ?), c'est aussi faire fort peu de cas des appels récents de mecs comme Fékir ou Dembélé, pieds carrés bien connus à côté desquels Francis Llacer passerait pour Bergkamp.

    Quant à perdre à domicile sur un but d'Eder, j'ai surtout l'impression que ça trolle ton propos selon lequel il faut absolument prendre les mecs qui font le plus de grigris possible : c'est surtout la preuve que rien ne remplacera jamais des mecs disciplinés tactiquement et déterminés à mouiller le maillot de la première à la dernière minute.

    Enfin, on ne va pas refaire la liste de l'Euro, mais je pensais que tout le monde avait fini par comprendre que sur les 23, il y a 13-14 mecs pour la rotation, 4 ou 5 mecs pour les remplacer en cas de blessure ou de suspension et le reste qui n'est là que selon un critère : être de bons sparring-partners à l'entraînement et ne pas foutre le bordel à Clairefontaine.

    Quand je lis ton post, je vois surtout une succession d'a priori et de procès d'intention qu'aucun fait ne vient étayer. Après, si tu te sens d'essayer de me détromper, ne te gêne pas.
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Pelusa, tu dis que mon post précédent n'était qu'une succession d'a priori alors que je t'ai balancé un fait sous forme de question rhétorique: Quelles équipes qui ont gagné des grands titres au 21ème siècle ont gagné des grands titres (Coupe du Monde, Euro et C1) en alignant à leurs postes respectifs des joueurs avec des carences non seulement en technique et en capacité à pouvoir des bons ballons aussi fortes que celles qu'ont Matuidi et Moussa Sissoko?

    Puisque la réponse est aucune, cela ne signifie t-il pas qu'aligner de tels joueurs signifie se tirer une balle dans le pied? Je suis certain que c'est le cas et si tu penses que c'est un a priori, donne-moi des équipes pouvant répondre à ma question. Et je te préviens, Karagounis, Giannakopoulos et même Basines étaient nettement plus à l'aise balle au pied que Moussa ou Blaise!

    Et non, on n'a pas compris qu'une sélection, c'est 13-14 mecs pour la rotation, 4 ou 5 mecs pour les remplacer en cas de blessure et le reste qui sont en colonie de vacances puisque ceux qui mettent en application cela comme Deschamps n'ont rien gagné avec leur sélection. Ca c'est un discours dont l'origine est le manque de confiance d'un entraîneur vis à vis de ses capacités à dompter les forts caractères et la frilosité d'un entraîneur, la même frilosité qui conduit à un jeu minimaliste, la même frilosité que te conduit à mettre titulaire des profils comme ceux de Matuidi et de Moussa alors que les équipes qui gagnent n'en comportent pas, la même frilosité que te conduit à vouloir faire rentrer un milieu défensif pour faire un changement poste pour poste en guise de dernier changement quand tu dois gagner un Euro à domicile.

    On a moqué Fernando Santos et sa seleçao pour son jeu minimaliste et bétonnier mais lui au moins, quand il fallait faire quelque chose pour gagner l'Euro, il a pris le risque de faire sortir un milieu de terrain pour faire rentrer un attaquant sans attendre le dernier changement de l'autre côté pour s'adapter. C'est pour cela que je parlais d'Eder, sa rentrée, son but, c'est non pas le symbole de la discipline besogneuse mais de tout ce qui manque c'est Deschamps, de la prise de risque!

    On n'est pas assez exigeant envers lui parce qu'on croit qu'il a repris l'équipe en 2010, alors qu'il l'a repris en 2012. Alors qu'on a une génération très talentueuse, Deschamps se contentera de faire du Deschamps, une bonne escouade de mecs bosseurs disciplinés avec quelques uns qui auront peut-être un truc en plus que les autres. Ca passe le premier tour mais ça perd contre la première très grande équipe sauf quand elle nous offre un but (merci Bastian) mais parce qu'à force d'avoir cultivé la discipline et la besogne plutôt que le talent, ça n'aura jamais le supplément de folie, de prise de risque et de talent qu'il faut pour aller chercher une compétition de ce style.
    Sur la question rhétorique :
    Le Brésil de 2002, où Kleberson et Gilberto Silva n'étaient pas au-dessus de Matuidi ou Sissoko, techniquement. C'est pas parce qu'il y avait marqué "Brazil" et qu'ils ont gagné la compétition que c'était du foot-samba, loin de là. Quatre ans plus tard, ils ont remplacé le duo par des "joueurs de ballon", et on a vu le résultat. D'ailleurs, au sujet de la gestion des "forts caractères", on se rappellera que Scolari avait délibérément, alors, choisi de se passer de celui qui avait été le meilleur attaquant auriverde pendant les qualifications : Romario, lui préférant, pour faire le nombre, l'inconnu mais docile Luizao. On a donc le parfait contre-exemple à tes deux théories.

    Sur la prise en fonction de Deschamps :
    Contrairement à ce que tu dis (opinion trop répandue, résultant du Domenech-bashing outrancier et de l'indulgence monstre dont Blanc a bénéficié d'un bout l'autre de son mandat), l'équipe de France de 2012 n'était pas en meilleur état que celle de 2010 (elle était même encore plus naze, tant sur le plan du jeu que de ceux du professionalisme et de la solidarité). Et je ne parle pas que du quart contre l'Espagne, mais de l'ensemble des deux années du mandat de Blanc, où à part des victoires en amical contre les équipes B ou C de quelques sélections ronflantes, il n'y a rien eu du tout, avec en point d'orgue une défaîte honteuse contre la Suède.
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Kleberson, je veux bien le prendre en considération mais tu insultes Gilberto Silva en disant que balle au pied, il est équivalent techniquement à Matuidi et Sissoko. Sans être Toninho Cerezo ou "le vrai" Falcao, il les surpassait dans ce domaine.

    D'une part, les qualifications pour le mondial japonais-sud-coréen du Brésil n'étaient pas très brillantes. D'autre part, le meilleur joueur du Brésil lors de ces qualifications était un autre R, ballon d'or lui aussi, un certain Rivaldo. Enfin l'éviction de Romario, un vrai fou contrairement aux pseudo-caïds soi-disant ingérable se fait au profit de l'installation des trois R, le jeune Kaka est pris malgré sa non-connaissance du groupe. Scolari avait plein de talents, il pouvait se permettre d'en zapper un. Deschamps en a beaucoup moins en réserves donc s'il le fait, on n'est pas sorti de l'auberge!

    Dire que sur le plan du jeu, l'équipe de France de Blanc était plus naze que celle des deux dernières années de Domenech est très fort de café. Blanc relance une machine plus rouillée que jamais, les qualifications se passent tranquillement certes contre des "petites équipes" mais on est encore dans le premier chapeau à ce moment-là. D'accord, Deschamps a apporté une seconde impulsion mais le problème est qu'on sait qu'il demeurera incapable d'apporter le facteur décisif du fait de son dogmatisme. On loue son génie pour le 4-4-2 pratique qu'il a instauré alors qu'il a beaucoup tardé à voir ce qui était comme une évidence. On était nombreux à appeler à cette tactique depuis 2 ans.
    "Enfin, on ne va pas refaire la liste de l'Euro, mais je pensais que tout le monde avait fini par comprendre que sur les 23, il y a 13-14 mecs pour la rotation, 4 ou 5 mecs pour les remplacer en cas de blessure ou de suspension et le reste qui n'est là que selon un critère : être de bons sparring-partners à l'entraînement et ne pas foutre le bordel à Clairefontaine."

    Y'a quand même qu'en France qu'on refuse de prendre trop de bons joueurs parce qu'on a peur que la concurrence fasse des déçus...
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    "Y'a quand même qu'en France qu'on refuse de prendre trop de bons joueurs parce qu'on a peur que la concurrence fasse des déçus..."

    Mais c'est logique mon cher Wiich, on n'a pas la culture du talent, en voici une conséquence. Comme je l'écrivais dans un article sur Lyon-Juventus, on veut gagner mais on ne veut pas tout faire pour être le meilleur.

    Je préfère miser une équipe talentueuse qui risque tout autant de tomber par malchance en huitièmes comme l'Espagne en 2006 tout ayant le talent nécessaire pour empocher le trophée. Avec Deschamps, on a une équipe aussi certaine d'avoir de quoi assurer un quart de ne pas avoir le talent et la magie nécessaires pour empocher la mise.

    Les équipes à la Deschamps sont destinées à être des équipes juste en dessous des favoris mais qui peuvent gagner sur un coup de chance sauf on utilise déjà trop de chance sur les tirages au sort voire les parcours et le coup de chance en juin/juillet c'était la main de Schweini!
    14 réponses à ce commentaire.
    Merci à Sampaoli de faire peut etre naitre devant nos yeux, avec une vraie identité de jeu au bout d'à peine 2 mois, un big 4 espagnol qui a mon avis rendrait la Liga plus interessante et encore meilleure que les autres grands championnats! Esperons qu'il tienne la distance...
     //  15:28  //  Amoureux de la Bolivie
    Note : 2
    Le "big 4" dont tu parles il est déjà présent depuis quelques saisons. Atletico et Sevilla sont installés depuis quelques saisons en haut et notamment pour l'Atletico qui se mêle à la course au titre depuis 3 saisons, et en plus les 2 réalisent de grosses saisons européennnes depuis quelques temps.
    Et ça va bien au delà ce ces équipes, Bilbao et Villarreal restent des équipes solides et techniques et sont toujours dans les places européennes et s'aventurent dans le top 5 tous comme Valence sporadiquement.

    Pour moi Ce qui rend la Liga plus intéressente et qui augmente encore plus son niveau depuis 3 ou 4 ans, c'est outre cette énormé densité en haut du tableau, c'est aussi l'élévation des équipes de milieu de tableau, je pense à Las Palmas, au Celta Vigo, même à Malaga ou à la Real Sociedad qui développe du jeu et qui sont plus dur à battre pour les équipes de tête. Là ou il y a 4 ou 5 ans ont assité plus à des raclées du Barça ou du Real face à ces équipes, alors que maintenant ces équipes jouent plus pour gagner, sont plus offensifs et moins résignés surtout face aux 2 domnateurs qui perdent plus de points et sont plus en difficulté quand ils les affrontent.
    Séville n'a pas fini au dessus de la 5ème place depuis la saison 2009/2010, il existe évidemment un big 3 espagnol depuis 3-4 ans et je suis d'accord avec le reste sur la reflexion sur le jeu des petites et moyennes équipes de Liga depuis au moins 2 ans mais merci pour ton intervention!
    2 réponses à ce commentaire.
    Magnifique goal de Las Palmas.

    Et CR7 en mode tête à claques. Je le vois déjà la semaine prochaine mettre le 0-5 à la 91è après un match dégueulasse contre Alaves et venir dire "prenez ça les haters! Je suis toujours là".
    Y'en a quand même qui se réjouissent de pas le voir marquer et le montrer de façon ostentatoire. Faut pas s'étonner qu'il réagisse de la sorte s'il venait à retrouver des filets.
    Je dis pas que je le cautionne mais je le comprends.

    Ps: je t'ai involontairement mis -1 en te répondant. Je réparerai mon tort, promis!
    Si y'en a qui se réjouissent c'est surtout parce que c'est une vraie tête à claques. Et je suis supporter du Real mais c'est incontestable.
    Voilà, j'ai équilibré la balance.

    J'en profite pour corriger une petite coquille:

    S'il venait à retrouver le chemin des filets*
    Bitedamarage Niveau : CFA
    Donc un L1 peut voter deux fois dans la foulée, pour ou contre la même personne de surcroît.

    C'est vraiment devenu une société d'ordre sofoot. Pas du tout après toi l'ami, je trouve juste cela injuste, en gros t'as surtout pas intérêt à te mettre un "puissant" à dos sinon tu te retrouves vite sur la touche.
    Oui un ligue 1 peut voter autant de fois qu'il le souhaite mais pas pour le même commentaire, faut pas déconner non plus.
    Pas très partial comme système j'avoue, je sais pas pour les autres mais je suis plus prompt a distribuer les points plutôt que de coller des -1 même si en face je partage pas le même avis que mon interlocuteur.
    Je privilégie plus le débat, l'échange d'idées, je trouve ça plus enrichissant que de jouer la police.
    Bitedamarage Niveau : CFA
    Oui je ne t'accuse en aucun cas, puis tu fais ce que tu veux à la limite :)en revanche si un "L1" ne t'aime pas alors il peut te mettre -1 à chaque com', et peut être que les BO ou LDC peuvent aller plus loin.

    C'est assez limite comme système, sachant qu'en plus "l'horloge" des com' ne fonctionne pas. Par exemple j'ai deux compte en CFA, donc je devrais logiquement pourvoir voter deux fois par jour... Or ce n'est jamais le cas, je ne peux voter que quand les planètes s'alignent, c'est très bizarre.

    Bref c'est pas bien grave tout cela, c'est juste dommage car je ne vois pas la plus-value de ce système.
    Oui EEES, on en avait parlé dans une autre brève. Maintenant si tu tiens toujours à te connecter avec tes deux comptes, il va te falloir du temps mon monter les échelons.
    Et puis, pas jouer au donneur de leçon mais ce serait bien d'éviter les embrouilles pour pas te retrouver mis sur la touche par les puissants dont tu parles.
    Bitedamarage Niveau : CFA
    Bah l'avantage d'avoir deux comptes comme tu dis c'est qu'avec celui ci je suis un peu plus direct, tout en étant très correct, je n'insulte jamais, j'évite de me moquer, et avec l'autre je reste dans les clous. Apres c'est triste qu'une minorité puisse décider qui mérite ou non d'être sur la touche, tout le monde devrait avoir son mot à dire.

    Quant au côté donneur de leçon désolé, le pire c'est que j'en ai conscience ;)
    8 réponses à ce commentaire.
    Earvin Johnson Niveau : DHR
    Je ne l'ai pas trouvé si bon que ça le don quichotte du week end, ça aurait été un autre joueur j'aurais compris, mais on parle de Lionel Messi là, à part ses deux buts il fut loin d'afficher un niveau satisfaisant selon ses standards, beaucoup trop déchet inhabituel dans son jeu que ce soit au niveau de ses dribbles ou de ses passes.

    Ce qui est paradoxale étant donné que physiquement, il semble plus explosif que jamais, mais j'ai l'impression que ses appuis qui ont toujours faits sa grande force ne sont plus aussi solides qu'avant.

    J’espère que ce n'est que les conséquences temporaires dû à sa blessure, car c'est plutôt inquiétant, je ne l'ai jamais vu comme ça auparavant.
    On lui en demande beaucoup aussi pour un joueur qui revient de blessure... L'autre jour dans un match comme celui contre City, son bilan c'est 3 buts, 1 passe décisive et 1 penalty provoqué, et SoFoot lui met 8/10...
    Mais je suis d'accord sur le fait que son jeu a changé. Il ne marque plus de but en partant en solitaire et en éliminant toute l'équipe adverse, mais en même temps il a accepté d'évoluer pour le bien de l'équipe!
    1 réponse à ce commentaire.
    Génial, les commentaires disparaissent maintenant sur ce site...
    Et hop, réapparu. Quel bordel.
    1 réponse à ce commentaire.
    Belle equipe de Seville! Nasri aurait du aller en Espagne plus tot dans sa carriere!!Jaimerais bien le voir associer a Ben arfa!!Malgre leurs nombreux departs et arrivees Seville est une plus belle et plus solide equipe que Paris!et Ben arfa y aurait sa place!
    On m'explique pourquoi certains (de mes) commentaires disparaissent?
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    Parce que Sofoot mon vieux. Ce qu'ils gagnent en intérêt dans le contenu, il le perde en fonctionnalité du site...
    1 réponse à ce commentaire.
    Frenchies Niveau : CFA
    Morata: "Si je marque à chaque fois que j'entre, je signe tout de suite"

    avant ces 2 buts en 2 matchs (le premier est complétement anecdotique, il joue 25mn contre une équipe qui a complétement pris l'eau et qui est surdominée > des polonais qui n'ont rien à faire en C1 -_-)

    >>> il restait sur 1 but en 8 matchs sans marquer (dont 2 titu et une entrée à la mi temps) !!!

    donc non !
    personne ne passe pas de "sub useless" à "titulaire" en si peu de temps !
    (à propos du débat moisi que les espagnols, trop fiers d'avoir un avant centre compatriote, essayent de relancer au moindre but de morata ... Zizou en a les oreilles qui chauffent).

    super sub, ptte bien okay
    puisqu'il en est à 2 pions qui donnent la victoire.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Putain Frenchies, tu te lasses jamais ? Je te dis ça sans animosité aucune, je trouve ton trolling pro-Benzema limite fascinant !
    Je reconnais que ton com est subtil puisque tu ne cites jamais son nom mais t'arrives quand même à lui consacrer un post à moitié (en gros, tu descends un peu Morata pour sous-entendre qu'il est inférieur à Benzema) alors que personne ne parle de ce cher Karim, ni dans l'article ni dans les coms...
    T'es de sa famille ou quoi ? ^^
    Pas besoin de sous entendre qu'il est inférieur à Benzema.. il l'est c'est tout.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Je précise quand même que ce n'est pas moi qui t'ai collé un -1. Ta propagande pro Benzema (joueur que j'aime bien en plus mais je comprends mal ton blocage là-dessus) a beau être assez lourde, ton com n'est pas déplacé.
    Le pire c'est que pour grossir les stats, il comptabilise les matchs...amicaux!
    4 réponses à ce commentaire.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Et si CR était enfin sur le déclin ?Après tout, le type a 31 ans, et a un jeu pas mal basé sur son physique.

    Bon, ça ne l'empêchera probablement pas d'avoir des stats de dingue et d'enfiler occasionnellement son costume de sauveur au moment où son équipe en aura besoin, mais il faut quand même reconnaitre que son début de saison est moins impressionnant que d'habitude.
    Faut pas oublier qu'il revient d'une grave blessure et qu'avec son âge avancé, il lui faudra plus de temps pour retrouver la pleine mesure se ses capacités physiques.
    Je ne m'en fais pas trop de soucis pour lui, je suis sur qu'il retrouvera un très bon niveau même si je te le concède ce sera loin d'être le CR7 d'illusions y'a 2-3 ans. Suffit qu'il commence à planter régulièrement que la confiance revienne et il nous mettra sa quarantaine de buts habituels.
    1 réponse à ce commentaire.
    Ça va finir par se voir que sofoot part en couilles!
    Super-Pippo Niveau : CFA
    Putain, ce but de Las Palmas, tout y est magnifique !
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Clair, tout est sublime, de la passe au but !
    1 réponse à ce commentaire.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    989 46