1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Real en balade, Tottenham dit merci à Lloris

Une manita, un penalty à la dernière minute, un arrêt validé à la montre, un Mahrez insatiable, un Aubameyang supersonique, et Samir Nasri décisif : miam, c'est la Ligue des champions !

Modififié
642 16

GROUPE E

Bayer Leverkusen 0-0 Tottenham Hotspur FC



Les Allemands entament fort dans leur BayArena, mais les occasions se font plus rares que les cartons jaunes, distribués à Çalhanoğlu, Lamela et Bender en première période. Après avoir laissé passer l'orage, les Spurs prennent leur vitamine C et pressent le Bayer comme des oranges. La tête d'Alli file juste à côté, celle de Janssen dit bonjour à la barre, le ballon ne veut pas rentrer. Surtout quand Lloris dégaine l'arrêt de la soirée sur une reprise taclée de Chicharito Hernandez, et que la montre estampillée goal-line technology ne vibre pas au poignet de l'arbitre. Conscient que Gordon Lloris est bouillant derrière eux, les joueurs de Pochettino s'en remettent à leur gardien pour sauver le point du match nul. Pour Leverkusen, ça fait trois nuls en trois matchs, trois points et une troisième place du groupe E. Preuve par trois, le compte est bon.


CSKA Moscou 1-1 AS Monaco

Buts : Traoré (34e) pour le CSKA // Silva (87e) pour Monaco



Classement :


1. AS Monaco - 6 pts
2. Tottenham Hotspur FC - 5 pts
3. Bayer Leverkusen - 4 pts
4. CSKA Moscou - 3 pts


GROUPE F

Real Madrid 5-1 Legia Varsovie

Buts : Bale (16e), Jodłowiec (20e CSC), Asensio (37e), Lucas Vázquez (68e), Morata (84e) pour le Real // Radović (22e sp) pour le Legia

James Rodríguez est titulaire, et c'est de son pied gauche, sur corner, que vient le premier frisson devant le but du Legia. Un cafouillage plus tard, Odjidja Ofoe et son blase rigolo trouvent le poteau de Navas. Mais quand Bale repique de la droite, puis quand Benzema remet pour Marcelo, contré par Jodłowiec, bah ça fait 2-0 (16e, 20e). Oui, mais Danilo se paie Radović dans la foulée et surtout dans la surface, et le Serbe de se faire justice lui-même (2-1, 22e). Une chance pour le Legia ? Que nenni : Danilo se rattrape en servant sa majesté CR7, qui remise magnifiquement pour Asensio et le 3-1 (37e). L'arbitre ne siffle pas penalty pour un coup de coude d'Asensio sur Costa Marques dans sa surface, au contraire, Zidane entre dans la danse. Plus exactement, il fait entrer Lucas zquez pour James Rodríguez et Álvaro Morata pour Gareth Bale. Quatre minutes plus tard, le second met sur orbite le premier, et un 4-1 signé du double Z (68e). Puis c'est au tour de Ronaldo de montrer qu'il a bien intégré la philosophie de son coach, avec une passe astucieuse pour Morata et pour conclure (5-1, 84e). Et hop, la manita du mardi qui va bien.


Sporting Portugal 1-2 BV 09 Borussia Dortmund

Buts : Bruno Cesar (66e) pour le Sporting // Aubameyang (9e), Weigl (43e) pour Dortmund

Deux équipes joueuses pour entamer ce match, et c'est la fusée PEA qui dépose Coates dans le sprint, provoquant au passage une chute de l'arrière, avant de placer son piqué pour snober Rui Patrício (0-1, 9e). Le deuxième, signé Weigl, n'est pas mal non plus : récupération à 30 mètres, crochet extérieur, le ballon légèrement décalé et pan, dans le petit filet opposé (0-2, 43e). Puisqu'il faut jouer avec ses armes, à la finesse de Weigl répond la canonnade de Bruno Cesar. Bartra passe la balle à son gardien qui prend des mains, même si Bürki nie, coup franc indirect. William Carvalho décale très légèrement Bruno Cesar qui met tout ce qu'il a dans sa frappe pour transpercer la défense regroupée, le gardien fautif, les filets martyrisés (1-2, 66e). Pulisic touche la barre pour les visiteurs, il manque un crampon à André pour égaliser, quatre cartons jaunes sont distribués dans le dernier quart d'heure. Mais à la fin, c'est bien le Borussia qui est en tête de son groupe, devant le Real Madrid. Détente.


Classement :


1. BV 09 Borussia Dortmund - 7 pts
2. Real Madrid - 7 pts
3. Sporting Portugal - 3 pts
4. Legia Varsovie - 0 pt


GROUPE G

Leicester City FC 1-0 FC Copenhague

But : Mahrez (40e) pour Leicester

Après la fessée reçue à Stamford Bridge le week-end dernier, les Foxes ne voient pas le ballon pendant trente bonnes minutes dans leur King Power Stadium. Sauf que cette fois, Ryad Mahrez est titulaire, avec lui Islam Slimani : centre de Drinkwater, remise de la tête du second, reprise de l'exter' du premier, 1-0 et soulagement pour Ranieri (40e). Dans la foulée, Toutouh et Cornelius font passer des frissons sur l'échine de Schmeichel fils, mais les locaux rentrent aux vestiaires avec leur précieux but d'avance. Mahrez aimerait inscrire son 4e but en trois matchs de Ligue des champions, mais c'est bien son compatriote qui est proche de doubler la mise, avec une barre suivie d'un but refusé à tort pour hors-jeu. Un hors-jeu sans conséquence, malgré les dernières poussées danoises. Leicester continue son sans-faute en Ligue des champions tout en étant à la rue en Premier League. Bipolaire.


FC Bruges 1-2 FC Porto

Buts : Vossen (12e) pour Bruges // Layún (68e), Silva (92e sp) pour Porto

Une fois, Iker a été San. La deuxième, il n'a rien pu faire contre Vossen et un ballon qui traîne trop dans la surface portugaise (1-0, 12e). Une ouverture du score méritée pour les Brugeois qui, a défaut d'être sexy chocolat, sont tueurs. Les joueurs de Nuno Espirito Santo tentent de répliquer par Otavio, Herrera ou Silva, mais Ludovic Butelle est imbattable. Du moins, pendant une heure. Parce que quand Layún l'allume au terme d'un contre rondement mené, l'ancien Lillois ne peut rien faire sur la belle frappe du latéral droit (1-1, 68e). Mais il va voir pire. Alors que son équipe était partie pour prendre son premier point dans la compétition, M. Tagliavento siffle une faute de Claudemir dans la surface et surtout à la dernière minute. André Silva met le contre-pied qui va bien, son Porto reste en course pour la qualif. Pour Bruges, c'est très dur après un bon match.


Classement :


1. Leicester City FC - 9 pts
2. FC Copenhague - 4 pts
3. FC Porto - 4 pts
4. FC Bruges - 0 pt


GROUPE H

Dinamo Zagreb 0-1 FC Séville

But : Nasri (37e) pour Séville

Todo bien pour Jorge Sampaoli et Samir Nasri. En roue libre face à un Dinamo éteint, les Sévillans se sont fait plaisir. Nasri n'a pas manqué le cadre deux fois, ouvrant le score au bout d'un bon mouvement et d'un super centre de Mariano (0-1, 37e). Un score minimum à la mi-temps tant les Andalous sont au-dessus, mais dont les visiteurs sauront se satisfaire à la fin du match. Parce qu'en manquant le break à l'heure de jeu, Vietto va laisser ses coéquipiers se faire peur dans le dernier quart d'heure, mais le regard de Rico semble suffisant pour écarter par deux fois le ballon de ses cages. Résultat, un score précieux pour continuer le tête-à-tête avec la Juve en tête du groupe H. Avec ce résultat au moins, Lyon n'est pas dernier. Objectif Ligue Europa pour les Gones ?


Olympique lyonnais 0-1 Juventus FC

But : Cuadrado (76e) pour la Juve



Classement :


1. Juventus FC - 7 pts
2. FC Séville - 7 pts
3. Olympique lyonnais - 3 pts
4. Dinamo Zagreb - 0 pt

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Rhoo, l'arrêt de Loris: il est face à son but, quasiment, il attrape le ballon qui franchi la ligne à 90%, et se retourne comme une carpe...étonnant...
    Ahmed-Gooner Niveau : CFA
    C'était la soirée des arrêts, celui de Schmeichel en fin de match pour sauver la victoire est absolument énorme.
    1 réponse à ce commentaire.
    crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
    Sinon Leiceter, 3 victoires en 3 matchs, pratiquement qualifié...
    Crise vous avez dit ?
    par contre ils ont été mangé par Copenhague.
    Dortmund fait du Dortmund, mais je la sens toujours pas cette année pour eux. l'année prochaine ils vont démonter tout le monde, mais cette année ils vont grandir. à noter aussi qu'avec kagawa en attaque c'est quand même mieux.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    J'ai vu 70 minutes du match et lloris a été énorme et il est énorme depuis l'Euro.
    Quand c'est le cas, j'ai aucun mal à le dire.
    lev_yachine Niveau : DHR
    le plus beau trophée du monde pour un joueur français c'est son approbation par ruud
    Petit Monnet-Paquet Niveau : District
    "Quand c'est le cas, j'ai aucun mal à le dire."

    te sens pas obligé
    2 réponses à ce commentaire.
    Messibocou Niveau : DHR
    Imaginez Leicester fait du Leicester, c'est le moment de miser sur le vainqueur de la compétition les gars
    Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
    Note : -1
    Tottenham ne va pas se qualifier en 8emes,vous allez voir
    Toon Eastman Niveau : National
    Ginter et Passlack qui sortent blessés. Va falloir aller chercher des u19 pour faire le nombre a ce rythme la. Ça sent le bricolage encore ce w-e.

    Sinon pour le match, les flancs a la ramasse mais c'était attendu. Et c'est a peu prêt tout.. Le Sporting assez joueur et plutôt sympa a voir. Pas un grand match mais je me suis pas ennuié. Vivement que ce BVB prenne du coffre.

    PS : Weigl comme d'hab, 21 ans et le garçon est le patron de l'équipe. Par pitié blindé le jusqu'en 2030 celui la, quoi qu'il demande dans son contrat.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Weigl, 21 ans, déjà top 10 easy!
    Fou comme ce joueur est brillant!
    Petit Monnet-Paquet Niveau : District
    arrête les prédictions, tu vas lui porter la poisse
    1 réponse à ce commentaire.
    Weigl quoi, encore énorme ce soir. D'une simplicité et d'une sobriété, magnifique. Et PEA a fait un très bon match aussi.
    Claude le Gentil Niveau : CFA
    Le péno pour Porto, à la dernière minute, c'est franchement évitable non ?
    Psychedelic Train Niveau : DHR
    Le péno pour Porto y est, c'est le principal. Même si le tacle est évitable, mais avec des jambes si longues...

    Sinon, un but refusé pour le SportingCP, et je vois pas vraiment pourquoi.
    Weigl jouerait dans une équipe qui remporté tous les trophées, on en parlerait comme on parle de Verratti. C'est exactement le même calibre.
    Mais en BuLi il y a le Bayern...
    Encore un énorme match. Éloignez moi ce connard de Guardiola, je le sens fouiner du côté du BVB pour monter son équipe de branques.
    Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
    Quelqu'un pour me dire comment va Joel Campbell au Sporting?
    Campbell pour le moment il cire surtout le banc, est rentré en milieu de 2eme mi temps face à Dortmund sans être brillant ni compromettre. Sinon grosse déception du match du sporting, un des plus mauvais cette année, surtout en première mi-temps alors que le Dortmund était plus que prenable
    1 réponse à ce commentaire.
    Petit Monnet-Paquet Niveau : District
    C'est pas pour dire mais du côte séville y a un certain samir qui est sacrément en forme en ce moment
    TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
    @Eric Carpentier
    C'est sûrement le premier Bürkini que personne n'a remarqué.
    L'automne qui pointe son nez, probablement.
    Ca ne change pas le résultat du match, mais petite question sur le but du Sporting: moi on m'avait appris que "pour être en jeu, le ballon doit faire un tour complet de sa circonférence". Donc en soi, le coup-franc étant indirect, la petite talonnade ne suffit pas à mettre la balle en jeu et le but aurait du être annulé, non ?
    Bitedamarage Niveau : CFA
    Sinon Ronaldo est devenu le meilleur passeur de l'histoire de la CL... Pas fan du bonhomme mais faut avouer que c'est un monstre. C'est aussi et surtout un petit clin d’œil aux hordes qui le taxent de voleur de but et d'ultra personnel. 30 passe dé en CL en plus de son statut de meilleur buteur de l'histoire de la compèt c'est pas mal. Autant c'est pas un esthète du ballon à la Zidane, il n'est pas toujours très beau à voir jouer, autant c'est un pion essentiel pour tout collectif et au delà de ses buts c'est un top passeur.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    642 16