1. //
  2. // 1ère journée

Le Real donne le ton

Le Real Madrid a annoncé tout de suite la couleur, en atomisant le Real Saragosse. Entrée en matière plus délicate pour les autres gros du championnat, pas encore tout à fait réglés. En Andalousie, Séville prend les 6 points.

0 2
On avait senti un Real déjà en forme en Supercoupe d'Espagne, malgré la défaite. On en a eu la confirmation ce dimanche, avec cette écrasante victoire 6 à 0 à Saragosse. N'en déplaise à certains, il y aura bien à nouveau deux championnats cette saison en Liga : celui des deux grands, et celui des 18 autres. Car oui, il y avait au moins une division d'écart entre les deux équipes. Cristiano Ronaldo commence sa saison avec un triplé, histoire de remettre tout de suite en jeu son record de 40 buts de la saison passée, et même Kaka s'est amusé, s'offrant un but comme à la belle époque, accélération, fixation, grosse frappe dans la lucarne. Marcelo et Xabi Alonso complètent l'addition. 6-0, Nadal a apprécié.


Des attaques pas au point

Moins de spectacle sur les autres terrains, avec peu de buts marqués. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé concernant l'Atlético, mais les poteaux, puis Riesgo, le gardien d'Osasuna, et Fernandez Moreno, son remplaçant, ont tout sorti. Vivement Falcao, pas encore prêt. Finalement, ce sont même les joueurs de Pampelune qui auraient pu marquer en contre, sans la maladresse de Nino. Plus inquiétant en revanche pour l'Espanyol, battu dans les îles Baléares par Majorque, sans se montrer très dangereux. Va falloir très vite trouver un remplaçant à Osvaldo, parti sauver la Roma. C'est De Guzman qui a offert la victoire aux siens, d'une frappe contrée assez dégueu. Michael Laudrup 1-0 Mauricio Pochettino.

Même galère pour Bilbao, inoffensif et accroché par les promus du Rayo Vallecano, au grand dam de Marcelo Bielsa, déçu par son équipe. Ca a dû gueuler dans le vestiaire. Son homologue de Getafe, Luis Garcia, aurait lui bien aimé offrir à ses supporters une victoire face à son ancienne équipe de Levante, mais les deux équipes se séparent sur un match nul assez pauvre. A noter quand même l'entrée en jeu de Daniel Güiza, pour son retour en Liga, sous ses anciennes couleurs. Enfin, dans le duel 100% promus, et 100% andalous, c'est le Betis qui dans son maillot super classe est allé s'imposer dans la chaleur de Grenade, grâce à Ruben Castro, l'un de ses deux maxi buteurs en deuxième div', avec Jorge Molina.


Le show Soldado

Pour compenser, on peut compter sur Soldado, le buteur de Valence, déjà bien en jambes lui. Moins d'une minute de jeu et le capitaine ché ouvrait déjà son compteur, puis se chargeait lui-même d'égaliser cinq minutes plus tard d'une superbe tête contre son camp. Santander pensait alors tenir son premier gros coup de la saison, après avoir doublé puis triplé la mise, mais c'était sans compter sur capitaine Soldado, auteur de deux nouveaux buts dans les dernières minutes de sa soirée de folie. Entre-temps, c'est Rami qui avait redonné espoir aux résidents de Mestalla. Sacré première. Autre première française réussie, celle de Philippe Montanier, sur le banc de la Real Sociedad. Son équipe est allée prendre les trois points à Gijon, grâce à deux buts de la tête d'Imanol Agirretxe. Un Basque, apparemment. L'autre doublé de cette première (deuxième) journée, il est pour Negredo, qui lance parfaitement la saison du FC Séville par une victoire à domicile contre le Malaga qatari, pour le deuxième derby andalou du week-end, malgré la réduction du score de Cazorla, et malgré les cheveux gris de Toulalan. Ca fait deux victoires pour Séville. Réunis, ils pourraient presque jouer le titre.



Les résultats

Atlético 0-0 Osasuna


Athletic Bilbao 1-1 Rayo Vallecano


Getafe 1-1 Levante


Majorque 1-0 Espanyol


Real Saragosse 0-6 Real Madrid


FC Séville 2-1 Malaga


Sporting Gijon 1-2 Real Sociedad


FC Valence 4-3 Racing Santander


Grenade 0-1 Betis Séville

Leo Ruiz

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ca va être encore bien palpitant la Liga cette saison.
et real - barca y a combien ?
championnat en bois.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Valbuena était seul
0 2