1. //
  2. //
  3. // Real Madrid/Betis Séville (5-0)

Le Real de James surclasse un pâle Betis

Facile, le Real Madrid s'offre une première manita à domicile devant un Betis Séville beaucoup trop spectateur (5-0). Principaux acteurs de ce Real de gala, James Rodríguez et Gareth Bale ont soigné leurs statistiques.

Modififié
9 54

Real Madrid 5-0 Betis Séville

Buts : Bale (2e, 89e), James Rodríguez (39e, 50e), Benzema (47e) pour le Real Madrid

Dans l'antre du Santiago Bernabéu, la 39e minute de jeu s'affiche sur le tableau géant. Sans trop de souci, les Merengues sont en train de se défaire d'un promu venu pour profiter d'une éventuelle fébrilité du favori des bookmakers. Fébrile, ce n'est pas franchement le qualificatif que l'on peut donner au pied gauche de James Rodríguez. Sur le côté droit de la surface, l'ancien Monégasque rappelle à la Ligue 1 qu'un crack foulait les pelouses de Louis-II il y a peu. Sa frappe sèche et puissante heurte le poteau avant de faire filoche. Les deux bras ouverts, la dentition bien visible, le Colombien vient de définitivement sceller la partie grâce à sa patte magique. Et la magie au Real Madrid, c'est une marque de fabrique.

Adán tué par Bale


La pression. Au moment où les joueurs terminent une minute de silence, l'atmosphère est lourde pour un Real déjà en retard au point de vue comptable sur son vis-à-vis catalan. Fini les politesses, il faut séduire, et vite. Le message est entendu par James Rodríguez : servi sur le côté gauche, le numéro 10 se place sur son pied gauche pour déposer le cuir sur la chevelure de Viking de Gareth Bale. Devancé dans sa sortie, Adán assiste au 29e but en 60 matchs de Liga pour le Gallois (2e). Sonnés, les Béticos font le dos rond, Adán brandit le poing sur un coup franc de Cristiano Ronaldo. En bon tacticien, Rafa Benítez griffe des instructions sur son bloc-notes, histoire de penser à féliciter James pour son début de match. Entre ailiers et latéraux madrilènes, la connexion semble toutefois limitée : quand CR7 et Danilo sont dans le bon tempo, Marcelo et Bale jouent les Jean-Michel Apeupré. Pas de quoi inquiéter le Real pour autant, Rubén Castro trouvant en Raphaël Varane un excellent garde du corps. Branchée à plein courant, la pile CR7 continue de balader la défense sévillane pour semer la zizanie, engendrer des fautes et laisser à James le soin de faire lever la foule blanche. Des sourires, puis un soupir lorsque Keylor Navas sort dans les pattes de Rubén Castro. Non, le Real ne craquera pas, bien au contraire.

Digard visite le Bernabéu


Avec un crâne plutôt dégarni, Pep Mel ne peut plus vraiment compter sur sa masse capillaire pour passer ses nerfs. Au lieu de cela, le coach des Verdiblancos peut se dire que son équipe n'avait pas les armes pour lutter ce soir. En revanche, ses yeux pourront toujours observer la classe de James. Avec un décalage pour Bale d'abord, afin d'ouvrir le compteur personnel de Karim Benzema en championnat (47e). Puis avec du génie encore, lorsque la frappe de Toni Kroos se transforme en balle en cloche. Ni une ni deux, James claque un ciseau retourné, suivi d'une glissade devant son public (49e). Le Betis est apeuré, il faut éviter la dérouillée. Inexistant, Dani Ceballos fait les frais du coaching de Mel et offre à Didier Digard l'opportunité de fouler la pelouse du Real. Déjà une belle ligne ajoutée sur le CV de l'ancien Niçois. Pour sa première, son activité bouche les brèches du milieu de terrain. En face, le Real gère son avance et s'amuse comme il peut : Keylor Navas stoppe un penalty de Rubén Castro, Sergio Ramos tente une reprise acrobatique, mais le mot de la fin sera pour Bale (88e). Ce soir, c'était gauche caviar à Madrid.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon, bah la saison est lancée, ça y est. Evidemment, pas mal de choses sont encore en rodage, et l'équipe ne donnera sa pleine mesure que dans quelques semaines, m'enfin certains cadres sont déjà là et bien là, et ça fait plaisir.

On peut dire bravo au Betis, qui a essayé de jouer, contrairement à Malaga un peu plus tôt, mais ça n'a évidemment pas suffi.

Benitez ou pas Benitez, je maintiens que ce Real sera très difficile à aller chercher cette année.
read my mind Niveau : National
Note : 1
Match pas si évident avec un betis bien regroupé et qui multipliait les fautes .

Gros retour du benz avec qui ca n'est juste pas la meme équipe.

Bale (sauf sur le but) bien maladroit.
La Légende raconte qu'un jour, James a mis un but de merde avec le Real Madrid.

Tous les buts sont splendides ! Un match quasi parfait sur tout les aspects, Navas arrête un péno, l'attaque retrouve son efficacité, James démontre qu'il est le meilleur 10 au monde, Ramos envoit un retourné acrobatique sur le poteau, Bale monte en Puissance et Benzema, comme d'hab splendide.
En espérant que ça continue sur cette lancée.

Putain JAMES <3
Et après certains fous vont dire que Pastore est meilleur que James.
le colombien a 1 Pastore dans chaque jambe.
Ronaldo dois au moins aller feliciter Bale lors de ses buts. Modric t'es le meilleur; tes exterieurs du pied un regal.
Benzema il te reste 24 buts pour atteindre la bare.
le betis c'est très faible
si pastore pu le football alors james schlingue le foot a 100 km a la ronde ! ce joueur est une merveille , benzema toujours aussi important dans le jeu et casemiro apporte enfin le profil de 6 recherché par le real !
navas doit resté titulaire et perez faut qu'il arrête d'emmerdé son monde avec ses caprices (de gea) qui ne renforce pas forcément l'équipe ...

pour les points négatifs je dirais le manque de réalisme de ronaldo ce soir , les "supporteurs" qui le sifflait au début de match et la et le positionnement de bale encore une fois , certes il a fait un super match et a marqué 2 buts + 1 passe dé mais lors des phases de possession c'est quand james rentre dans l'axe et que le gareth s'excentre sur le coté ou va tout simplement dans la surface que le real joue le mieux .
Avec James tout devient plus simple, je comprends pas pourquoi Benitez ne l'a pas titularisé la semaine dernière.
Sinon, j'ai trouvé Kroos un peu en dessous aujourd'hui, les boulevards que laisse Marcelo peuvent être problématiques, sinon je suis vraiment content pour Bale j'espère que ça va le lancer pour de bon.
En tout cas je suis satisfait, encore pas mal de petites choses à travailler mais l'équipe ne peut que s'améliorer j'ai confiance.
Je suis un peu sceptique de cette équipe type, offensivement y'a du mieux avec Benzema, à droite ca combine à trois mais sur les phases offensives un gouffre s'ouvre au milieu et en première mi temps le betis aurait pu revenir voire plus si les attaquants s'appliquaient.

Je pense que vu sa manière de jouer solide, l'Atletico sera le vrai gros test de ce real.
Note : 5
Vous le trouvez bon Danilo???

Franchement je vois pas trop ce qu'il a de plus qu'un Carvajal, je trouve ce dernier bien meilleur.
read my mind Niveau : National
Message posté par Two-Face
Vous le trouvez bon Danilo???

Franchement je vois pas trop ce qu'il a de plus qu'un Carvajal, je trouve ce dernier bien meilleur.


Absolument d'accord avec toi.
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Ce Mickey est un 10 né.
Message posté par .Pelusa.
On peut dire bravo au Betis, qui a essayé de jouer, contrairement à Malaga un peu plus tôt, mais ça n'a évidemment pas suffi.


Bravo au bétis qui a pris 5 buts plutôt que Malaga qui en a pris 1.

Je me mets à la place de ces deux équipes, perso, je préfère le bus.

Mais bon, ça n'a pas l'air évident pour tout le monde.
carvajal reste meilleur que le bresilien
Isco je t'aime bien mais desolé tu as pour concurent un phenomene architecte qui se nomme JAMES
Message posté par popeye


Bravo au bétis qui a pris 5 buts plutôt que Malaga qui en a pris 1.

Je me mets à la place de ces deux équipes, perso, je préfère le bus.

Mais bon, ça n'a pas l'air évident pour tout le monde.


Me semble que c'est suffisamment clair, pourtant. Malaga n'a rien fait, a continué à camper dans sa surface même après le but barcelonais, sans même chercher à revenir au score. Le Betis ne s'est pas démonté, a continué à essayer de développer du jeu, hormis durant les dix dernières minutes où ça se sentait qu'ils avaient hâte que ça se termine.

Bah perso, je pense que malgré l'ampleur du score, l'entraîneur du Betis a plus de certitudes aujourd'hui que celui de Malaga. Donc oui, bravo au Betis.
Message posté par Two-Face
Vous le trouvez bon Danilo???

Franchement je vois pas trop ce qu'il a de plus qu'un Carvajal, je trouve ce dernier bien meilleur.


C'est simple il est brésilien, c'est un plus dans le foot apparemment.
Note : 11
Message posté par popeye


Bravo au bétis qui a pris 5 buts plutôt que Malaga qui en a pris 1.

Je me mets à la place de ces deux équipes, perso, je préfère le bus.

Mais bon, ça n'a pas l'air évident pour tout le monde.


Le Betis rentre chez lui avec 0 point, mais en se disant "on a tenté de mettre en place notre truc, mais les mecs en face sont trop forts pour nous. Pas de regrets, c'est pas contre eux qu'on doit prendre des points"

Malaga rentre chez lui avec 0 points aussi, mais en se disant "merde, on a couru dans le vide pendant 92 minutes, et dès qu'on a fait 5 passes à la 93ème, on a eu une occasion. On aurait du tenter avant, il y avait peut-être la place de faire un truc, Messi/Neymar/Suarez ne seront pas tous les jours aussi maladroits"

Mais ça non plus, ça n'a pas l'air évident pour tout le monde.
Message posté par Minus


C'est simple il est brésilien, c'est un plus dans le foot apparemment.


Et il a coûté 20 millions de plus. Ça offre une sorte d'immunité au début de la saison.
Le Real en balance 5 et Ronaldo ne marque pas.

Ce monde part en couilles.
Nistelrooylerude Niveau : District
Message posté par .Pelusa.
Bon, bah la saison est lancée, ça y est. Evidemment, pas mal de choses sont encore en rodage, et l'équipe ne donnera sa pleine mesure que dans quelques semaines, m'enfin certains cadres sont déjà là et bien là, et ça fait plaisir.

On peut dire bravo au Betis, qui a essayé de jouer, contrairement à Malaga un peu plus tôt, mais ça n'a évidemment pas suffi.

Benitez ou pas Benitez, je maintiens que ce Real sera très difficile à aller chercher cette année.


Pas faux, avec cet effectif monstrueux, même avec Dupraz, le Real devrait faire très mal cette saison.
Message posté par Nistelrooylerude


Pas faux, avec cet effectif monstrueux, même avec Dupraz, le Real devrait faire très mal cette saison.


Surtout que j'ai toujours pas compris en quoi c'était une si bonne nouvelle pour les adversaires du Real que Benitez ait été choisi pour succéder à Ancelotti.

La dernière fois qu'il a coaché en Liga, il a été champion, il a stabilisé Liverpool dans les premières places du classement de Premiere league et son passage à Chelsea est aussi une réussite. Certes, il n'a pas réussi en Italie, mais c'est pas assez pour lui coller cette réputation de gros naze si l'on considère tout ce qu'il a fait à côté.

Bref, wait and see.
Bieber Army Niveau : Loisir
Ancelotti avait le soutien du vestiaire, ce qui n'est pas rien quand tu sais les mecs qu'il faut gérer dans l'équipe. Après je te rejoins sur Benitez, notamment sur son succès à Liverpool. Pelusa toi qui suit le Real tu penses quoi de ce milieu contre des gros adversaires ? Kroos et James ça me semble léger pour défendre, par contre Modric est un grand défenseur.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 54