Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match en retard
  3. // Real Madrid/FC Séville (2-1)

Le Real creuse l'écart

Modififié

R. Madrid - FC Séville
(2-1)

J. Rodríguez (11'), Jesé (36') pour Real Madrid , I. Aspas (80') pour FC Séville.


Il y avait, pour le Real Madrid, un risque élevé de piège ce soir. Ce FC Séville était dans une bonne dynamique, CR7 est toujours suspendu, Sergio Ramos et James Rodríguez étaient out avant la demi-heure de jeu. Mais avec talent et réussite, la bande à Carlo a géré la situation, remporté le duel (2-1) et pris quatre points d'avance en tête de la Liga.

Avant de sortir sur blessure, James avait eu le temps de caler une tête plongeante synonyme d'ouverture du score (12e). Mais c'était trompeur. Les trous dans la défense locale permettaient aux Andalous de faire bosser Casillas. San Iker sortait tout ce qui s'approchait de sa cage, les attaquants de Séville se chargeaient de gâcher le reste des munitions. Bizarre, ce premier acte voyait aussi les sorties sur blessure de Sergio Ramos et de Beto, démonté par Benzema. Le but de Jesé (36e) apporta confiance et tranquillité aux Merengues.


Lors du deuxième acte, la donne changeait : le Real attaquait à tout va, dominait sans partage, proposait parfois du très beau jeu. La défense andalouse répondait généralement par des coups. À dix minutes du terme, Iapas, revenu en vie de Liverpool, réduisait le score et offrait un finish à suspense aux spectateurs. Mais le Real et son capitaine ont tenu la baraque. Et fait un petit pas de plus vers le titre.
LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68
À lire ensuite
Dortmund chute encore