1. // Supercoupe d'Europe
  2. // Real-Séville (3-2 ap)

Le Real au bout de Séville

Au bout de la prolongation, le Real a chopé la Supercoupe d'Europe à Séville (3-2). Grace à Ramos, mais aussi au sous-estimé Carvajal.

Modififié
4k 37

Real Madrid 3-2 FC Séville


Buts : Asensio (21e), Ramos (92e) et Carvajal (119e) pour Madrid ; Vázquez (41e) et Konoplyanka (72e sp) pour Séville

On parle souvent de Serge Aurier. On a souvent évoqué Dani Alves. Longtemps, on a ciblé Lahm. Quand il s'agit de discuter du meilleur latéral du monde, on oublie régulièrement Carvajal. Pourtant, l'arrière droit de Madrid fait sans hésitation partie du top mondial. La Supercoupe d'Europe l'a encore montré : auteur d'une rencontre impeccable, l'Espagnol a donné la victoire à sa team au bout de la prolongation alors qu'on se dirigeait vers les tirs au but. Face à un Séville accrocheur, le Real donc pu compter sur son produit made in Real. Mais ce ne fut pas simple.

Le Real meilleur... en apparence


Malgré les absences, le Real a fière allure. Asensio, Morata, Vázquez, Isco et Kovačić sont alignés en attaque, Ramos, Varane et Marcelo en défense. En face, on retrouve une défense à trois, avec entre autres les titularisations de Kolodziejczak, N'Zonzi et l'autre Vázquez. Sans oublier la recrue Vietto. Les Palanganas sont en reconstruction ? Certes. Mais ils ne sont pas là pour jouer les figurants. Sauf que pour stopper Madrid, il faut déjà attaquer le porteur de balle. Quand Asensio contrôle, personne ne sort sur lui. L'Espagnol de vingt ans ne se gêne donc pas pour envoyer un bijou de l'intérieur du pied dans les filets adverses. Pour le coup, il devient le premier joueur du Real à marquer depuis l'extérieur de la surface en Supercoupe d'Europe. Séville n'est pas franchement moins bon - plus de 60 % de possession de balle -, mais semble bien moins talentueux. Les occasions sont là, contrairement aux actions décisives. La différence entre les deux équipes ? La verticalité, croit savoir le public du Lerkendal Stadion. Jusqu'à la 40e minute, et l'égalisation méritée de Vázquez - pas celui qui s'amuse à jongler inutilement au milieu du terrain.

Sans Pepe, Ramos fait son show


Les jambes de Carvajal et Marcelo ont beau faire du bien à leur équipe sur les ailes après la pause, le score ne bouge pas. Sampaoli décide même de faire entrer Rami pour tout bloquer. Ce qui n'empêche pas Isco de faire le show. Malheureusement pour lui, son équipe ne parvient pas à faire la différence. Contre toute attente, c'est même Séville qui fait le jeu. Les entrées de Benzema et Modrić ne changent rien. Bien au contraire. Sur une action plutôt anodine, Ramos déséquilibre (ou pas) Vitolo. Conséquence immédiate : penalty pour Séville. Le nouvel entrant Konoplyanka transforme en toute tranquillité. La suite ? Rien... Jusqu'à l'égalisation de Sergio Ramos à la dernière minute. Mais que faisait Sergio, si seul dans la surface, à la 93e minute ? Kolodziejczak, pas très intelligent, ne pige pas non plus et récolte un deuxième jaune un peu plus tard. Direction les tirs au but pour les 22 acteurs ? C'est sans compter sur Carvajal, qui donne le titre à son équipe. Un joueur qui jusque-là ne faisait pas de bruit... mais qui donne un trophée aux siens.

Par Florian Cadu
Modifié

Dans cet article

Résultat plutôt logique.

J'ai été impressionné par la reprise physique des Madrilènes après la mi-temps (et le but de Ramos) alors que les vingt précédentes minutes m'avaient semblé très pénibles pour eux, ce qui était compréhensible puisque Zidane semble avoir appuyé sur le travail de charge en vue de la reprise.

Impressionné aussi par des Carvajal et Marcelo en excellente forme (quel abattage) et plusieurs autres qui ont montré un très bon visage (Asensio, Kovacic, Vasquez pour ne citer qu'eux).
Charmatin Niveau : DHR
La première mi-temps était un peu fade, normal avec ce manque d'automatisme: neuf départs à Séville, sept titulaires absents pour le Real au coup d'envoi.

J'ai été un peu déçu au milieu par la paire Kovacic-Isco,non seulement ils n'ont pas tenu le ballon, mais en plus il n'en envoyaient pas en avant. Quand Modric est rentré, tu as tout de suite vu qui est le patron, le dépositaire du jeu collectif du Real

Morata non plus c'était pas vraiment ça, mais accordons lui le bénéfice du doute

Et puis Ramos, en un match, il montre son côté Dr Jekyll et Mr. Hyde. Putain la faute bête! Putain la tête à la 93e! Un vrai ascenceur émotionnel.

Si Marcelo a manqué de percussion au début, Carvajal a été parfait, autant défensivement qu'offensivement, et son but récompense son match plein. Le futur capitaine du Real à coup sûr!

Petite question; est-ce que quelqu'un sait si le trophée est attribué aux joueurs absents de la feuille de match? (Navas, Pepe, Kros, Bale et Ronaldo)
Scatos, Portos & Adilramis Niveau : District
Arda Turan qui donne le titre au réal.
Bitedamarage Niveau : CFA
Note : 2
La façon dont konoplyanka se fait subtiliser la balle par Carvajal sur le but c'est bien vilain quand même. Par contre le Carvajal lui il est increvable, c'est hallucinant de produire un tel effort à la 120eme pour mettre au final un but aussi propre.
Putain mais Asensio quel crack, le gars est en train de s'imposer bien plus tôt que prévu, je me demande ce que Zidane va en faire le garder ou le prêter ? Il faudra faire le bon choix.
Peu de choses à tirer de ce match finalement puisque les deux équipes étaient loin d'être prêtes, j'espère que Séville sortira une belle saison, ils ont livré une belle bataille ce soir.
Message posté par SamCook
Putain mais Asensio quel crack, le gars est en train de s'imposer bien plus tôt que prévu, je me demande ce que Zidane va en faire le garder ou le prêter ? Il faudra faire le bon choix.
Peu de choses à tirer de ce match finalement puisque les deux équipes étaient loin d'être prêtes, j'espère que Séville sortira une belle saison, ils ont livré une belle bataille ce soir.


Avec le nombre d'ailiers que compte le Real -et surtout leur statut-, il vaudrait mieux prêter Asensio histoire d'éviter qu'il stagne.
Message posté par Manalas
Avec le nombre d'ailiers que compte le Real -et surtout leur statut-, il vaudrait mieux prêter Asensio histoire d'éviter qu'il stagne.


Je suis d'accord avec toi, il sort d'une belle saison avec l'Espanyol on devrait trouver de bons clubs intéressés sans trop de soucis
Note : -6
Quel pied. Peu importe le scénario ou l'équipe alignée, immortels.

Malgré un arbitrage plus que douteux une nouvelle fois avec ce penalty inventé pourtant clairement cherché par l'attaquant, puis cette sublime tête plongeante refusée sans raison valable, Ramos pose encore et toujours ses énormes couilles sur le front de tout le monde. El puto amo, el gran capitan.

Lucas Vasquez et Dani quel match, quels joueurs. Les représentants de ce Real qui ne lâche jamais rien, en bons canternaos. Marcelo moins offensif que d'habitude mais toujours présent dans l'envie pour apporter sa pierre à l'édifice. Asensio et Kovacic marquent beaucoup de points dans cette avant-saison.

Je n'ai pas trop aimé l'envie affichée en 2e période, mais une belle première avec une équipe remaniée, jeune, espagnole, c'était plaisant à voir.

Les sévillans qui doivent désormais avoir un peu de compassion envers les colchoneros en s'imaginant ce que ça doit être de vivre ce genre de scénario en finale de C1.
Et hop premier trophée de la saison, esperons qu'il en appelle d'autres!
Bloc haut, pressing intense, schéma tactique difficile à lire, relance au pied qui part du gardien, jeu basé sur la possession, ça me rappelle quelque chose ce Séville de Sampaoli mais quoi? Il a encore du taff mais il semble sur la bonne voie!
Coté Real Morata très intéressant en pivot et dos au but, son profil va vraiment apporter de la variété et Benzema va pouvoir souffler! Asensio délicieux comme tout bon gaucher qui se respecte (James que j'adore a intérêt à se bouger le cul si il ne veut pas finir à West Ham) et même Kovacic a fait un bon match, y a moyen d'avoir un vrai banc performant cette saison!
Ce club est vraiment béni par Dieu, je ne vois pas d'autre explication.

Si il a envoyé son fils en face, c'est juste pour équilibré un peu.
Le Real marche sur l'Europe mais ça reste un trophée en bois, toutes les équipes ne sont pas encore au point physiquement, ça prouve néanmoins que les remplaçants ont le niveau.

Du coup même en cherchant y'a pas grand défaut dans cette équipe, par contre j'ai un problème avec Marcelo, il attaque trop !!!! ok il est indispensable dans le jeu, mais derrière il te coûte trop, sauf s'il est exceptionnel toute la saison... et même devant je trouve qu'en le faisant jouer aussi haut et lui donner autant de responsabilité ça bride un numéro 10.
Ni Isco, ni James n'ont pour l'instant prouvé quoi que ce soit au Real après est-ce que s'est du à Marcelo ou à d'autres facteurs ou au deux?

J'en sais rien en tout cas ça me fait plus bander de voir un 10 régaler qu'un arrière gauche
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Florian, qui dit souvent qu'Aurier est le meilleur latéral du monde ?
On parle bien du type qui centrait lors du Trophée des Champions ?

Qu'il soit de très haut niveau je ne le nie pas, mais LE meilleur ,soyons sérieux.

Ceci dit Carjaval est sous coté, et quand on voit que Bellerin non plus n'est pas titulaire du poste avec la Roja, on peut se dire qu'avec nos Jallet et Sagna, on est bien mal lotis, vis à vis de nos amis trans pyrénéens.

Vivement l’émergence de Sidibé (et que Juanfran laisse le poste aussi)
Message posté par SamCook
Putain mais Asensio quel crack, le gars est en train de s'imposer bien plus tôt que prévu, je me demande ce que Zidane va en faire le garder ou le prêter ? Il faudra faire le bon choix.
Peu de choses à tirer de ce match finalement puisque les deux équipes étaient loin d'être prêtes, j'espère que Séville sortira une belle saison, ils ont livré une belle bataille ce soir.


Prêter Asensio? je pense pas que ça soit une bonne idée.. Quand on connait la propension qu'ont les offensifs du Real à se blesser, tu te dis que ce serait une bonne idée de le garder d'autant plus que Jesé vienne d'être parti.

La saison va être très longue et éprouvante, beaucoup de matchs vont être joués et y'aura de la place pour tout le monde d'avoir du temps jeu et outre les blessures, il y'a aussi les suspensions, les matchs de copa, les méformes etc..avoir un banc de qualité offrira beaucoup de d'alternatives à Zz.
Message posté par THEMAX27
Le Real marche sur l'Europe mais ça reste un trophée en bois, toutes les équipes ne sont pas encore au point physiquement, ça prouve néanmoins que les remplaçants ont le niveau.

Du coup même en cherchant y'a pas grand défaut dans cette équipe, par contre j'ai un problème avec Marcelo, il attaque trop !!!! ok il est indispensable dans le jeu, mais derrière il te coûte trop, sauf s'il est exceptionnel toute la saison... et même devant je trouve qu'en le faisant jouer aussi haut et lui donner autant de responsabilité ça bride un numéro 10.
Ni Isco, ni James n'ont pour l'instant prouvé quoi que ce soit au Real après est-ce que s'est du à Marcelo ou à d'autres facteurs ou au deux?

J'en sais rien en tout cas ça me fait plus bander de voir un 10 régaler qu'un arrière gauche


"Ni Isco, ni James n'ont pour l'instant prouvé quoi que ce soit au Real après est-ce que s'est du à Marcelo ou à d'autres facteurs ou au deux? "

T'es un peu dur avec James, sa première saison est quand même une franche reussite, dire qu'il a rien reussi jusqu'ici au Real est un tantinet exagéré.
Il a été moins en vu l'année dernière du fait de ses nombreuses blessures entre autres mais faut pas vite l'enterrer. Il a besoin de retrouver une bonne condition physique pour enfin donner le meilleur de lui même et si son corps le laisse tranquille, je suis sur qu'on reverra le James de la saison 2014/2015!

Je crois pas que le positionnement haut de Marcelo ait une influence négative sur leur jeu, je trouve plutôt qu'il bonifie le jeu du Real, là où le bas blesse, c'est plutôt les boulevards qu'il laisse derrière lui et ça, face à des adversaires mieux organisés tactiquement, ça peut coûter des points.
Ramos c'est le cocu du fin de match, le Ray Allen, toujours à dégainer au moment où tout me monde sert les fesses.

Carvajal faut quand même être sacrément aveugle ou con pour ne pas avoir vu avant le monstre que c'est, même s'il a parfois des trous d'air sur la saison.

Ça fait beaucoup de monde offensivement au Real, faut prêter le petit Asension s'ils arrivent pas (ça pique de le dire) à se débarrasser de James

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La fiche de Montpellier
4k 37