1. // Coupe d'Asie des nations

Le Qatar au rendez-vous

Le premier tour de la compétition vient de s'achever au Qatar, avec la qualification pour les quarts de finale du pays hôte, en compagnie de tous les favoris, hors Arabie Saoudite. Le point.

Modififié
0 3
Les confirmations : Australie, Corée du Sud, Iran, Japon


Il n'y a pas eu de suspense dans le groupe C, avec la tranquille et logique qualification de l'Australie et de la Corée du Sud, deux solides prétendants à la victoire finale. Les deux nations se sont débarrassées de Bahreïn –pas si facile– et de l'Inde –nettement plus–, alors qu'elles ont partagé les points lors de leur confrontation. Un choc qui a tenu toutes ses promesses et la répétition crédible d'une possible finale le 29 janvier.


Dans le magique groupe D (l'Iran, l'Irak et la Corée du Nord dans une même poule, what else ?), les favoris d'Ahmadinejad ont fait preuve d'une grande maîtrise pour terminer seule sélection de ce premier tour à trois victoires.


Enfin le Japon, après s'être offert une belle frayeur lors de son match d'ouverture (partage des points in-extremis face à la Jordanie), s'est ensuite bien repris en dominant fort logiquement la Syrie puis une Arabie Saoudite déjà éliminée et en pleine déroute.

Les surprises : Ouzbékistan, Qatar, Jordanie, Irak


Dans le très indécis groupe A, la peu connue sélection ouzbek s'est particulièrement illustrée, signant deux convaincantes victoires puis un nul face à la Chine. L'homme fort de l'ancienne république soviétique s'appelle Server Djeparov. Double buteur, l'ancien coéquipier de Rivaldo à Bunyodkor a été élu meilleur joueur asiatique en 2008 et peut postuler au titre de meilleur joueur de la compétition.


Le deuxième qualifié de la poule n'est autre que le Qatar de Bruno Metsu. Le pays hôte avait pourtant très mal commencé son rendez-vous en se faisant promener par l'Ouzbékistan en match d'ouverture, mais il a ensuite fait preuve d'une belle capacité de réaction, écartant notamment la Chine, pourtant outsider crédible à une place en finale. En accédant aux quarts de finale, l'Emirat égale déjà son record en Coupe d'Asie.


Même remarque pour la Jordanie, quart de finaliste de l'avant-dernière édition. La perf réalisée d'entrée face au Japon n'était pas qu'un feu de paille, les hommes de l'expérimenté sélectionneur égyptien Adnan Hamad ayant réussi à passer ce premier tour grâce surtout à une solide organisation défensive.


Le tenant irakien peut aussi faire figure de bonne surprise tant il a été en difficulté depuis le sacre de 2007. Comme le Qatar, il s'est qualifié en concédant d'abord une défaite. Le déclic a ensuite été la victoire obtenue dans les dernières secondes de la rencontre face aux Émirats Arabes Unis. Victoire confirmée par une seconde face à la Corée du Nord, pour finalement s'adjuger la deuxième place du groupe. La sélection irakienne ne semble pas disposer d'une très grosse marge mais elle est encore en vie et défiera l'Australie samedi.

Les déceptions : Chine, Arabie Saoudite, Corée du Nord


Pas encore assez mûre, la Chine... Dans un groupe pourtant largement à sa portée, elle a laissé passer la qualif lors du deuxième match face au Qatar dans un stade pour une fois bien garni. Il aura suffi d'un revers pour effacer la bonne impression laissée en 2010, puis lors des rencontres de préparation et enfin lors de son premier match face au Koweït.


L'impression de gâchis est encore plus importante avec l'Arabie Saoudite, en complet naufrage. Avec trois défaites dont un 0-5 final face au Japon, le bilan des Saoudiens est indigne de leur rang mais finalement dans la continuité de dernières saisons en chute libre. Le changement de sélectionneur entre le premier et le deuxième match n'aura donc pas servi d'électrochoc. Pis, il montre à quel point la crise est profonde.


Petite déception également concernant la Corée du Nord, souffreteuse depuis son épique épisode du Mondial en Afsud. Elle n'aura pas inscrit un seul but de toute la compétition, l'attaquant vedette Jon Tae-Se se trouvant trop souvent esseulé en pointe et sevré de bons ballons. Le football n'est pas que courage.

Le programme des quarts : Ouzbékistan/Jordanie et Japon/Qatar vendredi, Australie/Irak et Iran/Corée du Sud samedi.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Très incroyable cette équipe jordanienne...elle a la fois le mental du Milan AC et la chance de la Roma...c'est mes favoris les Jordaniens pour cette coupe d'asie
L'Australie et le Japon semblent au dessus, mais l'Ouzbekistan et la Jordanie ont peut-être une belle carte à jouer avec ce quart indécis.

Pourquoi pas la surprise venant d'une de ces deux nations?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Alou Diarra lance les Paris
0 3