1. //
  2. // FIFA
  3. // Coupe du monde 2022
  4. //

Le Qatar admet que « beaucoup reste à faire » sur les droits des travailleurs

Modififié
3 41
Le Qatar change de posture.



Le gouvernement qatari le soutenait récemment, avec des œillères : « il n'y a eu aucun mort » sur les chantiers des futurs stades du Mondial 2022. Un discours qui tranche avec la nouvelle communication de Doha.

« Certains progrès ont été réalisés en matière de législation du travail, mais beaucoup reste à faire  » , déclare le gouvernement via un communiqué, affirmant son souhait d'abolir la « kalafa » : le fait que le travailleur immigré soit sous la coupe d'un tuteur ayant le pouvoir sur son salarié (celui-ci lui retire par exemple son passeport et lui fournit une carte de travail).

« Le Conseil des ministres doit maintenant préparer la dernière mouture du projet de loi de réforme de la kafala qui devrait être achevée avant la fin 2015. (…) La réforme du système de la kafala n'est qu'une étape dans un long processus. Durant les prochaines semaines et les prochains mois, le gouvernement va examiner d'autres réformes de la législation du travail. »

En mars dernier, la Confédération syndicale internationale dénombrait la mort de 1200 ouvriers depuis le début des chantiers. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comment la France (et certains de ses habitants) peut lécher les bottes de ce pays dégueulasse et refuser de vendre des Mistral aux Russes?
laurentlp Niveau : CFA
Note : 3
1200 selon la Confédération syndicale internationale, 0 selon le Qatar ... Finalement, y'a pas que chez nous où les opposants ne sont pas d'accord sur les chiffres !
laurentlp Niveau : CFA
Bon, après, n'y aurait'il eu qu'1 seul mort que cela serait déjà trop !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 41