1. //
  2. // Qatar 2022

Le Qatar accusé d’esclavagisme

Modififié
0 70
La Coupe du monde 2022 qui se déroulera au Qatar avait provoqué la polémique lors de son attribution à cause des températures très élevées auxquelles devront s’accommoder les joueurs. Mais cette fois, le problème de chaleur est beaucoup plus grave et met en danger la vie des ouvriers selon Sharan Burrow, la secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI). « Plus de travailleurs vont mourir pendant la construction (des stades) que de footballeurs ne fouleront les terrains » , a-t-elle confié dimanche au quotidien grec Avgi.

Mais en plus de faire travailler des ouvriers par des températures pouvant atteindre 50°C, c’est le traitement qui leur est réservé qui est montré du doigt par la secrétaire générale du CSI. « Ils risquent les crises cardiaques et la déshydratation... Beaucoup meurent la nuit, de coups de chaud » , a-t-elle déclaré afin de mettre en lumière le manque de protection de la part des autorités. Et le terrible portrait dressé par Sharan Burrow ne s’arrête pas là. En effet, les passeports des ouvriers seraient en plus retenus à l’entrée du territoire par les autorités afin de les empêcher de quitter le pays.

Avec cette nouvelle affaire, c’est toute l’image du Qatar qui est de nouveau écornée. Le football également ne profite pas de cette mauvaise publicité, car l’argent qu’il engendre est toujours montré du doigt et les scandales de matchs truqués, de malversations financières et maintenant d’exploitation d’ouvriers finiront par faire déborder un vase déjà bien rempli de critiques. EG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ah bon, on peut faire n'importe quoi quand on a du fric? sans déconner??!
Confiscation de passeport? Comme â Dubaï, pratique bien courante dans ces contrées peu civilisées...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le quiproquo Keshi
0 70