Le pub d'un joueur brûlé

0 0
Le Guardian révèle qu'un gang armé a fait main basse sur la caisse du Players Lounge, un pub de Fairview dans le Nord de Dublin appartenant à la famille d'Anthony Stokes.

L'attaquant tatoué du Celtic, formé à Arsenal, n'a pas été entendu par la police irlandaise. Dans la nuit du 3 août, vers 2h du matin, quatre malfrats auraient ligoté un membre du staff, pris la thune, puis foutu le feu au bar. Un incendie que les pompiers ont mis pas mal de temps à maîtriser.

C'est John Stokes, le père, qui s'occupe quotidiennement du Players. Il avait été condamné en mai dernier pour avoir menacé un autre propriétaire de pub d'arrêter son business sous les 24 heures s'il ne voulait pas subir de crasses. John Stokes avait aussi fait parler de lui en mars, lors d'une visite historique de la Reine en République d'Irlande, après avoir affiché une bannière de 10 mètres bannissant Élisabeth II de son bar.

John Stokes avait un rapport régulier avec les autorités. En mai 2011, il s'était rendu à la police. En cause, de la cocaïne et des Tasers retrouvés au fond du pub...

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0