1. //
  2. // 23e journée
  3. // PSG/Bordeaux (2-0)

Le PSG vendange, mais débouche Bordeaux

Dominateur sans être efficace en première mi-temps, le PSG est finalement venu à bout d'une équipe bordelaise (2-0) présente pour défendre et acculée tout le match. Au milieu de tout ça, Cabaye, nouvelle recrue parisienne, a fait ses débuts sous le maillot de la capitale.

Modififié
9 87
Pour l'arrivée de Yohan Cabaye, Canal + avait sorti la grosse artillerie. Posté sur le banc du Parc des Princes au coup d'envoi, l'ancien Frenchie de Newcastle a eu le droit aux honneurs de la réalisation avec une caméra dédiée à sa bonne frimousse : la CamBaye. Aussi ridicule que le focus soit, l'attente autour de l'international était palpable. Pourtant au coup de sifflet, pas de Cabaye, mais un trio Motta-Matuidi-Pastore au milieu. Une petite déception pour les supporters qui ont en plus vu leur équipe jouer selon un schéma pré-établi depuis quelques rencontres. Une domination outrageuse, mais un réalisme en berne. Car si Paris écrase encore, Paris ne marque pas plus. Alors ce soir, on a cru à un remake des dernières prestations parisiennes dans l'enceinte de la porte d'Auteuil. Mais finalement non. Puisqu'il y a Ibra.

Paris rejoue son classique

Depuis quelques semaines, Paris souffre d'un mal profond. Celui d'une équipe qui maîtrise toujours son sujet, mais a perdu de son aura devant les buts. Ce soir encore, face à un onze bordelais venu pour souffrir, le PSG entame la rencontre en faisant ce qu'il fait de mieux : confisquer le ballon sans donner une bribe de cuir à ses adversaires. Faciles à la récupération, sereins dans la transmission, les joueurs de la capitale dégagent toujours cette impression de puissance et de maîtrise. Mais le premier corner de la rencontre, obtenu dans la première minute, confirme les maux franciliens. Thiago Silva, posté seul au premier poteau, frôle la gonfle sans arriver à lui faire prendre la direction des buts. Le ton est donné, le match est lancé. Car sur les ailes ou dans l'axe, Lucas, Cavani et Zlatan affolent la défense girondine. Et à mesure que les assauts se multiplient, la réalité se fait plus pressante : Paris ressemble à une bande de manifestants vindicatifs qui gueule dans le vide. Malgré le sit-in' qui s'organise dans la surface bordelaise, Paris n'arrive pas à obtenir satisfaction sur l'une de ses nombreuses revendications. Certains parleront de malchance, d'autres d'un déficit de réalisme.

Ibra sauve le tout, Cabaye débute

À force d'avoir insisté, Jean-Jacques Amsellem et Paris obtiennent tout deux raison. Le premier est sans doute heureux de pouvoir filmer autre chose qu'un banc de touche lorsque Laurent se décide enfin à lancer la recrue hivernale du PSG. À une demi-heure du terme, Yohan est propulsé dans l'arène à la place d'un Pastore loin d'être décisif. Heureusement pour le Français, Ibra avait eu la bonne idée de faciliter ses débuts en débloquant la situation quelques minutes auparavant. Lancé (hors-jeu) sur le côté droit, l'intenable Lucas centre pour le géant suédois qui n'a plus qu'à pousser le cuir au fond des filets (55e). Un soulagement pour le Parc et, tout de suite, un match un peu plus cool pour Cabaye. Mais l'objet de toutes les attentions ne montre pas grand-chose de plus : quelques relances propres, un coup franc dégueu, une frappe pas encore adaptée aux pelouses de Ligue 1 et une tête sur poteau à 5 minutes du terme. Pas dramatique néanmoins comparé à l'image d'un Cavani quittant ses partenaires après avoir ressenti une pointe derrière la cuisse. Inquiet pour son buteur uruguayen, Laurent Blanc a le temps d'enfiler une casquette pour (se protéger de la pluie et) assister à la conclusion d'une partie jouée en solitaire, lorsque le Hitman Alex se charge de finir le travail sur corner, du pied (84e). Son Paris omnipotent vient de s'imposer en ayant à nouveau écrasé son adversaire bordelais. Mais en Ligue des champions, un surplus de réalisme ne sera pas de refus.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

volontaire82 Niveau : Loisir
Putin quand je pense qu'on osait se moquer du jeu du Tef. Dire que Bordeaux est un de nos représentants européens... Victoire propre de Paris, Lucas devient intéressant, enfin.

Par contre sinon les girondins, le transfert star d'Hoarau, z'en pensez quoi dorénavant ?
PSG, 92% de passes réussies. Pour le reste, il y a Eurocard Masterc... Enfin, y a Lucas Moura, quoi...

Sinon vous vous souvenez de l'ado obèse qui jouait goal et qu'on avait découvert un soir de OM-France98 à Guinguamp ? Bon, ben ca y est, on vient de le retrouver...
JaphetN'Doram Niveau : CFA
Putain cette tête de Cabaye sur le poteau !
Bordeaux a un gardien avec de jolies poignées d'amour qui dépasse deson short..
Sinon score logique match sans interet.
C'est moi au Carasso a un peu trop saucé ses plats pendant le réveillon ?
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Sans troller, j'ai une question

Pourquoi Lucas n'est pas aligner sur le coté gauche? Il dribble toujours vers l'axe, se retrouvant coincé sur son pied gauche qui est affreux, du coup il se remet toujours sur le pied droit ce qui laisse le temps aux défenseurs qu'il a dribblé de revenir et il perd le ballon. Il serait plus à l'aise sur le coté gauche, à la manière d'un Eden Hazard ( qui lui est 10 fois supérieur, entendons nous bien). Blanc aligne bien Lavezzi à gauche d'ailleurs, qui lui, de n'importe quel coté est bidon.

Sinon match assez ennuyeux, avec un public qui préfère siffler les supporters bordelais qui encouragent leur équipe plutot que d'encourager les siens.

Cavani blessé, c'est dommage, mais en même temps, à force de faire autant d'efforts défensifs et être isolé sur le coté, déjà il perd en lucidité devant le but et il s'expose à ce genre de blessure de fatigue.

Sinon, les deux arrières latéraux du PSG n'ont encore strictement rien apportés. Match facile pour Paris face à une équipe qui n'a jamais attaquer.

Monaco CHAMPION
Vendange, débouche, Bordeaux. Bien joué.

Avec un peu de confiance Cabaye deviendra indispensable.

Avec un peu de tactique Lucas deviendra trés trés fort.

Avec un peu de chance Lavezzi jouera au foot.
Rien sur Blaise Matuidi l'electron libre du milieu?
sinon rien a voir mais la coiffure de lucas elle bouge pas?
anigolemagicien
En même temps c'est juste Bordeaux en face, les pastore et compagnie s'amusent face à une des défenses les plus faibles du championnat que de relances mauvaises, des choix de passes dangereux. Cette victoire ne veut strictement rien dire. Le vrai test sera à Louis II.

Faudrait parler du petit coup de pouce de l'arbitre de touche aussi, le psg n'a pas besoin de ça pour masser cette faible équipe de Bordeaux.

Ibra quel sous-merde ce type, il se croit tout permis cette sombre banaste son attentat sur Henrique méritait un rouge, il est pas en Bosnie ici, il y a des règles à respecter et Chapron qui baisse son froc encore une fois, la LFP à la merci du Qatar.
Booyaka95 Niveau : CFA2
Il faudrait donner un ballon à chaque bordelais à la fin du match. Ils risquent d'oublier à quoi ça ressemble.
Y'a que moi qui pense que Lucas pourrait être bien plus utile et percutant coté gauche ?
Maurice-Belay c'est CR7 ce soir..
Sinon super Lucas, un peut d'application dans le dernier geste et on tiendra une perle..
Lucas je suis persuadé qu'il va progresser et à ce moment là il sera titulaire sans problème

Sinon la Cambaye... Honnêtement Canal Plus a vraiment cru que c'était une bonne idée ?
Note : 1
Dommage pour Cabaye que ce con de poteau ne soit pas rentrant.
Faut surtout pas que Bordeaux se qualifie pour la Ligue Europa !
Cabaye ça s'annonce bien ma gueule.. Bonne arrivée !!
Vous etes sérieux avec votre mauvaise foi concernant lucas? Du dechet du déchet. Pas 1 passe corect, je dribble 1 joueurs je fonce sur un autres. Le seul truc impressionant c'est son explosiviter et sa puissance balle au pied et pour la derniere passe que c'est faible. Heureusement qu'il est brésilien le petit car manque d"inteligence dans son jeux.
Je m'étais fait incendier par des sectateurs Bordelais fans de Carrasso sur la brève qui lui était consacrée pour avoir fait remarquer qu'il était plus proche de Chilavert en fin de carrière que d'un joueur de foot pro. Bah voilà, merci les gars, je ne suis pas zinzin. J'ai même l'impression que c'est de pire en pire, il semble prendre 2 kg par mois le mec, ça me sidère.
Roger-le-routier Niveau : CFA2
Et sinon radabrelle on parle de ton orthographe pathétique ?

A la semaine prochaine ma grosse loutte
j'invente rien mais grand respect a Thiago Motta quand meme. Ce pied gauche, cette vista, le mec il rend tout plus facile pour lui, pour les autres, un vrai régal. Vite Nasser, sors la naphtaline, la LDC arrive
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 87