Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG/Sochaux (6-1)

Le PSG tamponne Sochaux

Au terme d'un match ouvert, agréable, riche en buts, mais à sens unique, le PSG recolle sur Montpellier et reprend confiance.

Modififié
PSG-Sochaux : 6-1

Buts : Pastore (5ème), Motta (25ème), Ménez (44ème), Nene (55ème), Nene (60ème), Armand (92ème) pour le PSG. Maïga (12ème) pour Sochaux.


Avec cinq points de retard sur Montpellier, le PSG ne devait pas se laisser distraire en ce dimanche électoral pour ne pas se laisser distancer dans le sprint final avec un retard qui pourrait s'avérer rédhibitoire. Inspirés contre une équipe sochalienne qui n'a pas fermé le jeu, les Parisiens se sont fait plaisir.

Pastore calme les critiques

Avec Bodmer et Pastore d'entrée mais sans véritable pointe, Ancelotti montre ce qu'il attend : une équipe qui doit tenir la balle, une équipe qui doit maîtriser son sujet au Parc. Les premiers enchainements parisiens lui donnent raison. Le PSG a l'air en jambe. Dès la 5ème minute, Pastore et Nenê combinent, une-deux, Pastore s'aventure dans la surface, met à l'amende Corchia, crucifie Richert, ouvre le score et part embrasser sa mamounette dans les tribunes. Pastore est juste un grand enfant qui a besoin d'amour. En fait. Ou de jouer devant ses parents. Paris a l'air bien. Mais non, Modibo Maïga répond au tac au tac sur une ouverture de Marvin Martin. L'attaquant part seul défier Sirigu dans les airs, lui passe devant et égalise de la tête dans la foulée. Tiens, encore un but de la tête. Ce PSG-là a décidément du mal à tenir un score.

Nenê sert Pastore dans la surface qui se fait reprendre par Carlao. Ménez croise trop sa frappe, Maïga trouve le poteau, Ménez banane Yaya Banana et bute sur Richert. Oui, ce match part dans tous les sens. Sur un coup-franc de Nenê, Alex se prend pour Bruce Bowen, cale un petit bloc sur Carlao discretos et Thiago Motta, seul au point de penalty, double la mise, encore de la tête. En électron libre, Pastore est partout et se régale. Sirigu s'allonge sur une frappe de Boudebouz. Juste après, Pastore décale Tiéné qui déborde, et sert Ménez dans la foulé qui inscrit le troisième but parisien. Nenê va marquer le quatrième mais non, Monsieur Bien voit mal et siffle une faute imaginaire.

Nenê aussi

Paris repart fort, Paris combine, Paris avance, Sochaux court. C'est un peu l'histoire de ce début deuxième mi-temps même si les Doubistes ne désarment pas et tentent bien quelques petites intrusions dans la camp parisien. Bodmer décale Jallet qui centre, Richert sort à l'aventure, et Nenê, seul, y va de son petit but tranquille au deuxième poteau. Nenê toujours est trop altruiste et manque de peu le 5ème but. Pas grave, sur l'action qui suit, servi par Motta, il dribble Richert et cale son petit doublé. Pastore sert Ménez qui frappe, Richert est cette fois bien placé. Armand aussi y va de son petit but dans les arrêts de jeu.

Oublié les errements bourguignons de la semaine passée, Paris s'est régalé et Sochaux a lâché dans une deuxième période à sens unique. Ce n'est pas un détail, avec ce carton, Paris revient sur la différence de buts montpelliéraine. Et a retrouvé quelques certitudes. Ménez et Nenê ont joué juste sans trop en faire. Bodmer et Pastore ont prouvé que, malgré leurs profils similaires, ils pouvaient être complémentaires. Et Paris a mis 6 buts sans pointe sur le terrain.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 dimanche 17 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes