Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 37e journée

Le PSG régale, Lille freiné, Nancy en Ligue 2

Grosse soirée de Ligue 1, de belles et de tristes images. Le PSG s'est offert une sacrée fête avec une victoire face à Brest (3-1), tandis que Nancy, défait à domicile par Bastia (1-2), est officiellement relégué en Ligue 2. De son côté, Lille a perdu sa 4e place au profit de Saint-Étienne.

Modififié
Nancy – Bastia : 1-2
Buts : Puygrenier (58e) pour Nancy. Ilan (48e) et Modeste (71e) pour le SC Bastia.

Marcel-Picot était blindé, Marcel-Picot y croyait. Cruelle désillusion pour les supporters nancéiens, leurs protégés sont mathématiquement relégués, au terme de leur match face à Bastia. Un match que les Lorrains ont pourtant dominé. Trop brouillons dans le premier acte, ils n'ont su prendre à défaut un bloc corse qui n'attendait que le contre. Une opportunité qui s'est présentée en début de seconde période, Ilan trouvant la faille au bout d'un joli mouvement offensif. Si Puygrenier parviendra à égaliser, les Nancéiens ne feront que s'exposer davantage, et encaisseront le but décisif de Modeste, toujours dans le même registre. Après avoir entretenu l'espoir de longues semaines, Nancy s'est écroulé au plus mauvais moment.

Évian TG – Valenciennes : 2-0
Buts : Khlifa (2e) et Ehret (12e) pour l'ETG

Évian avait l'occasion de faire un pas de plus vers le maintien, il n'a pas manqué l'occasion. Les Savoyards se sont imposés tranquillement ce soir, face à une faible équipe de Valenciennes. Très bien partis dans leur rencontre, ils ont frappé coup sur coup, et à chaque fois, grâce à l'homme fort Khlifa. Comme si son lob de 60 mètres ne l'avait pas rassasié, l'attaquant a de nouveau sorti un golazo pour ouvrir le score : sur contre-attaque, il a effectué un grand pont géant pour pouvoir filer seul au but et claquer un bel enroulé des 20 mètres. Dix minutes plus tard, le Tunisien offrira le but sur un plateau à son collègue Ehret, après un gros boulot côté droit. Ce double avantage largement suffisant, Évian gérera tranquillement son avantage en seconde période. Avec 40 points, le club est assuré du maintien grâce à sa différence de buts.

PSG – Brest : 3-1
Buts : Zlatan (6e, 36e) et Matuidi (31e) pour le PSG. Benschop (81e) pour le Stade Brestoa.

Un PSG déjà champion, un Brest déjà en Ligue 2. Un match sans grand enjeu. Mais un dernier match au Parc, où le PSG avait prévu de fêter son titre. Que d'images d'ailleurs, pour cette dernière de la saison. Un nouveau maillot, le brassard refilé au retraité Beckham, et bon nombre de joueurs qui ont teint barbes et cheveux en bleu-blanc-rouge – même Jallet, pourtant pas fourni en la matière. Presque tout le monde, pas Zlatan, forcément. Zlatan est resté sérieux, ça s'est vite ressenti. Au bout de cinq minutes, le Suédois a ébloui les supporters, avec un contrôle-feinte de corps-coup de rein qui lui a permis de balader son vis-à-vis, avant de planter une frappe croisée. Une belle réalisation, après laquelle le PSG, bon prince, a laissé l'initiative à son adversaire. Sympa. Mais mis à part Chafni, les Brestois ne feront pas grand-chose du ballon. Au contraire des Parisiens, qui profiteront de chaque munition dans le camp adverse. Beckham a botté un corner, Matuidi claqué une reprise pour battre Thébaux après rebond. Zlatan a frappé un coup franc aux 25 mètres, c'est là aussi rentré. Belle fête des Parisiens qui seront ovationnés toute la seconde période par les « Olé » d'un public qui pouvait savourer. Moment d'émotion aussi, avec la sortie du Beck, qui est parvenu à faire verser quelques larmes à son coach et à son président. Le but de Benschop ne gâchera rien. Ce soir, la fête parisienne est sacrément belle.

Montpellier – Lille : 0-0

« Merci René » , « Mister Girard à jamais dans nos cœurs » … On pouvait parler de la dernière de Beckham, mais à Montpellier, la Mosson saluait le départ de l'un de ses plus glorieux héros. René Girard, le coach du titre, dirigeait ses hommes pour la dernière fois dans son antre. Il pourra se montrer satisfait, les Héraultais ayant décroché un nul face à Lille. Ils auraient même pu espérer mieux, si l'on s'en réfère aux deux plus grosses occasions signées Belhanda –on peut aussi noter l'énorme raté d'Herrera– qui a notamment touché la barre d'une tête sur coup franc. De leur côté, les Lillois n'ont pas mis l'agressivité adéquate. Ils sont bien rentrés dans leur sujet à chaque entame, mais pour mieux reculer dans le jeu par la suite. Ce petit nul marque le recul des hommes de Rudi Garcia au classement, eux qui sont désormais 5e, à un point de Saint-Étienne. Pour l'Europe, tout se jouera la semaine prochaine, face à ces mêmes Stéphanois. Ce sera la victoire, ou rien du tout.

Troyes – Bordeaux : 1-0
But : Camus (56e) pour pour l'ESTAC.

Troyes vit encore. Les Champenois devaient absolument s'imposer pour maintenir l'espoir du maintien, et ils l'ont fait. Face à des Bordelais qui les avaient battus cette semaine en Coupe de France, les hommes de Furlan ont dominé mais longuement buté sur un solide bloc défensif. C'est finalement Camus qui a libéré le Stade de l'Aube. Parfaitement servi par Nivet dans la profondeur, il est allé battre tranquillement Carrasso. Un petit but pour une courte victoire, mais un succès ô combien important. À trois points du premier non-relégable, Troyes peut encore espérer. Pour accrocher le maintien, il faudra absolument gagner à Valenciennes, tout en espérant le faux pas de Sochaux à Bastia…

Sochaux – Toulouse : 1-2

Buts : Sio (42e) pour les Doubistes. Sylla (14e) et Akpa-Akpro (22e) pour le TéFéCé.

Sochaux n'était pas dans son assiette. Complètement à la rue sur la première période, mal organisés, les Doubistes ont offert de jolis cadeaux au TFC. Le Téf n'a pas craché dessus, manière de faire la différence dès le début de rencontre. Sylla a d'abord bien suivi la tentative d'Hermach repoussée par Pouplin, avant qu'Akpa-Akpro ne finalise le boulot de Rabiot, auteur d'un gros rush côté gauche. Les Toulousains ont parfaitement maîtrisé leur match, mais auraient pu se mettre en difficulté tout seuls : Hermach a d'abord offert une belle passe décisive pour la réduction du score de Sio, et Capoue s'est fait exclure à un quart d'heure du terme. Malgré tout, les Lionceaux n'auront jamais été en mesure de revenir au score. Ce faux pas, qui intervient après une belle série d'invincibilité de quatre matchs, doit sonner comme un avertissement. Sochaux n'est pas encore maintenu, et sa différence de buts en fait la principale cible de Troyes.

Reims – Lorient : 1-0
But : Krychowiak (33e sp) pour Reims.

C'est fait. Grâce à sa victoire sur la plus petite des marges face à Lorient, Reims a officiellement acquis son maintien en Ligue 1. Le promu champenois a une nouvelle fois galéré pour se procurer des occasions face à de timides Merlus, et ce malgré une nette domination. Il aura fallu un penalty de Krychowiak pour débloquer la situation. Si la joie était intense à Auguste-Delaune, il faut signaler que l'un des meilleurs joueurs du club, Diego, s'est gravement blessé durant la rencontre. Sa rupture du tendon rotulien devrait le contraindre à passer une grande partie de la saison prochaine à l'infirmerie.

Rennes – Ajaccio : 1-1
Buts : Erding (45e) pour le Stade rennais. Diawara (6e) pour l'ACA.

Ajaccio voulait décrocher son maintien, et Rennes faire bonne impression. Raté dans les deux cas. Si les Corses sont rapidement parvenus à trouver la faille grâce à Diawara, suite à un coup franc, ils ont craqué juste avant la pause sur un coup de tête d'Erding. Plus tendus en seconde période, les Ajacciens se contenteront d'assurer un petit nul, face à des Bretons pas plus entreprenants. Triste dernière pour Antonetti au Stade de la route de Lorient. Les hommes d'Albert Emon devront assurer le coup face à Nice la semaine prochaine.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 5
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17