1. //
  2. // 3e journée
  3. // Évian TG/PSG (0-0)

Le PSG ne tourne toujours pas à l'Évian

Au terme d'un match globalement très moyen et terminé à dix, le PSG n'a pas réussi à l'emporter sur la pelouse d'Annecy (0-0). Les Parisiens n'aiment pas le mois d'août. C'est une certitude.

Modififié
7 61

ETG - PSG
(0-0)



Pascal Dupraz est un coquin. Quand il se prend des fessées, il bifurque dans le délire SM pour noyer le poisson et sauver ses fesses. C'était le cas à Rennes après les six buts encaissés par sa défense. Contre le PSG, un club qui réussit plutôt bien aux Hauts-Savoyards à la maison, il fallait penser à se protéger, mais aussi à contre-attaquer. Après tout, les Franciliens s'étaient noyés dans le 74 en décembre dernier. Comme d'habitude, Pascal Dupraz a bien emmerdé le PSG en obligeant les champions de France à concéder le point du math nul (0-0).

Pourtant, même en l'absence d'Ibrahimović, Thiago Silva et Van der Wiel, ce PSG a de la gueule. Le Président Blanc s'offre même le luxe de laisser Thiago Motta et son traumatisme moral sur le banc pour aligner un milieu Cabaye, Matuidi et Verratti. Pastore, en forme, monte d'un cran et entoure Lucas et Cavani. Mais globalement, le PSG a eu un mal fou à emballer ce match. Il faut dire qu'en face, il y avait un bloc solide et compact. À la moindre récupération, Évian balance loin devant pour s'éviter le pressing parisien. En résumé, on ne s'emmerde pas avec la construction. Prise de risque zéro pour les sorties de balle. Et comme le PSG peine à verticaliser son jeu, on assiste à un florilège de «  à toi, à moi, à toi, à moi, à toi, à moi, à toi, à moi » .

Pastore et Matuidi se marchent dessus, Lucas repique tellement qu'il annihile toutes les montées de son latéral. En résumé, il ne se passe rien à l'exception de cette offrande de Lucas dans la profondeur pour Cavani qui, dans la surface, s'emmêle les crampons dans ses crochets et bute sur Hansen. L'Uruguayen récidive au cœur de la seconde période, butant sur les gants du portier danois. Deux occases franches, deux ratés. Bon. Ok. L'ensemble manque de promptitude dans le dernier geste et d'espaces pour laisser parler la création.

Cabaye, retour raté


Pis, personne n'arrive vraiment à trouver ce bon vieux Edinson Cavani. Du côté d'Évian, on se rassure. On a fermé les vannes. Moralement, on souffle, même si, à la moindre erreur, ça brûle. Comme sur cette mésentente en début de seconde période qui peut profiter à Lucas… Si ce dernier ne tire pas à côté. Dans l'ensemble, les ouailles d'Olivier Sorlin ont livré un bon match. De la simplicité et une grosse cohésion. Et pour simplifier la copie des locaux, Cabaye trouve le moyen de prendre un deuxième avertissement à l'heure de jeu. Hop, Paris joue à dix et se met tout seul dans la merde. Ou comment transformer une énorme séance de passe à dix sans pression en un guet-apens à dix contre onze. Le PSG aime se saborder. C'est dans son ADN. Une expulsion qui ne fait pas les affaires de l'ancien joueur de Newcastle, toujours à la recherche d'un match référence sous la liquette du PSG… À sa décharge, c'était son premier vrai match depuis sa reprise. Mais quand même. À 25 millions, ça fait cher la durée d'adaptation. Et sans un énorme Salvatore Sirigu dans les arrêts de jeu, Évian signait un hold-up énorme sur une merveille de frappe de Benezet.

Laurent Blanc avait raison, août sera un mois difficile. Encore plus avec les blessures d'Ibrahimović et Thiago Silva. De quoi relancer le fameux débat de comptoir : «  Paris peut-il gagner sans le Suédois ? » Une chose est sûre, Edinson Cavani a encore du chemin pour faire oublier le Z. Même sur un seul match. Et chez la lanterne rouge, qui plus est.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un bon match indigeste signé Ligue 1. Evian fout la caravane de la foire du trône devant les cages. Peut-on vraiment leur en vouloir? Les mecs balancent un ballon offensif sur deux en tribune, il ne leur reste plus que la défense. Leurs mines de gosses heureux au coup de sifflet final du 0 - 0 me fout une belle gerbe. Je ne parle même pas de l'indécente autopipe proposée par Dupraz en after sur Bein.

Cavani immonde. Dégagez moi ce 9 en bois de cagette. Le mec est tout le temps hors-jeu, se chie dessus sur chaque balle, cadre une frappe sur six, un enfer.
Cabaye dégueulasse. Des passes latérales et deux tacles inutiles, surtout quand on a une telle possession.

Matuidi n'est toujours pas un créateur. Vivement qu'il retrouve son niveau. Lucas classique mobylette, pas super utile face au bus savoyard.
Digne n'a pas su faire grand chose d'autre que des passes en retrait sur ce match. Aurier ne m'inspire pas grand chose.

Heureusement, quelques rares motifs de satisfaction. Verratti et Pastore sont les seuls à tenter quelque chose vers l'avant. Le premier est toujours aussi impressionant. Difficile pour lui de tenir l'équipe en solo. Surtout quand Pastore pour sa part ne joue pas à son poste et que Motta chauffe le banc.
Marquinhos très serein, belle lecture du jeu et tacles osés. David Luiz en mode sacré chill devant Sirigu, des passes longues millimétrées et un joli sauvetage final qui peuvent augurer de bonnes choses pour la suite.

En définitive, le Z manque et mérite toujours autant sa fellation hebdomadaire dans les médias français.
volontaire82 Niveau : Loisir
Oh con ya un Kevin sur RMC, jamais un Kevin a aussi porté bien son nom..
Blanc a été totalement ridicule. Choix des joueurs, mono-tactique, coaching, attitude. Une bonne grosse merde.
Donc à 11 contre 10, l'ETG joue le contre ... La Ligue 2, vite !
PhoenixLite Niveau : Loisir
J'ai donc un nouveau postulant pour mon top 3 des matchs les plus merdiques que j'ai pu voir.

Marquinhos est vraiment bon (ouais, je récupère ce que je peux...)

Je commençais à commencer à considérer Cabaye comme peut-être une alternative pas trop mal au milieu. Bon, il m'a rappelé rapidement pourquoi j'ai jamais vu en lui autre chose qu'un second couteau. Quel tocard sérieux de faire des fautes pareilles alors que t'as 85% de possession de balle...

Fin bon, on peut pas gagner un match avec un seul joueur de foot sur le terrain. Même contre une équipe aussi pétée qu'Evian.
Quel match affligeant bordel... dès que j'ai vu la compo de départ de Blanc j'ai sentit qu'on allait voir une purge


Pourquoi diable rechanger de position Pastore qui pétait le feu au milieu aux cotés des deux italiens, pour aligner les deux français qui n'ont rien apporté? Matuidi invisible, et Cabaye qui prend carrément un rouge, il est beau le "chouchou"

D'ailleurs faudra m'expliquer commment un entraineur qui est censé être qualifié pour le poste, peut voir en Cabaye un regista à la Thiago Motta? Alors que quand il l'a recruté à Newcastle, Cabaye jouait quasiment en soutien de l'attaquant? Ca crève les yeux qu'il a rien à faire devant la défense le type.


Voilà une nouvelle purge, ça va se gausser d'avoir + de 60% de possession, voir meme 80% en 1ere mt, tout ça pour 3 pauvres tirs... 3 tirs dont 2 sur coup franc... hallucinant d'être stéril à ce point.

Tu te dis qu'il va forcément changer à la MT, mais non, il change rien, son seul changement est un poste pour poste entre Lavezzi je crochète vers l'axe et fait une passe latérale et Lucas son copié collé un poil + intelligent dans ses choix, et qui serait surement + à l'aise coté gauche où il ne permute jamais, va savoir pourquoi. D'ailleurs il est le premier à dire que Lavezzi est hors de forme, tu as Bahebeck qui fait une super préparation et il choisit quand même de faire entrer Lavezzi... ma foi. Et en + il se sauve comme un voleur avant la fin


Paris va gagner la L1 tranquillement, mais je me demande si un supporter de Paris peut vraiment etre satisfait de gagner au talent en se faisant chier les 3/*4 du temps? Alors qu'avec de tels joueurs, tu devrais te régaler à voir ton équipe jouer.


Bref, c'est pas avec Laurent Blanc que Paris va rêver plus grand. La tactique d'Evian, c'est ce qu'on voit en district, et même quelque chose d'aussi simpliste à reussi à faire déjouer l'équipe de Laurent Blanc...
Le plaisir d'entendre Sirigu en interview d'après match, le mec parle mieux que la majorité des joueurs français....
volontaire82 Niveau : Loisir
Les équipes qui serrent les fesses, c'est le lot de toutes les grandes équipes. Tu préférais l'époque où tout le monde se foutait de vous et vous tapait même en ouvrant les vannes derrière ?
Le pire c'est que ce soir Evian fait même pas un grand match..
DocteurHappy Niveau : CFA
Vous pensez que si j'appelle RF 3 fois , il va se la ramener comme dans Candy Man ?
Piètre match d'Edinson, on voit bien que Cavani n'est pas le fils de Dzeko ...
DocteurHappy Niveau : CFA
Radamel Falcao (1 fois)
Heureusement pour nous que nous ne sommes pas obligés de suivre que des matchs d'équipes françaises.
DocteurHappy Niveau : CFA
Radamel Falcao (2 fois )
nasser aimkelesfill
Bon je résume un peu :
- "pastoreeeeeeee... ballon perdu..." ça faisait longtemps.. Deux match quoi

- Lucas : mannequin de crash test: il fonce et percute c'est tout
- Laurent blanc qui ne fait aucun changement et qu'il arrête avec cabaye pour faire de la politique
-aurier : tiens le retour de Bernard mendy. Rapide centre imprécis
- cavani...mais qu'est ce qu'il t arrive? Je te reconnais plus..putain!
- David Luiz. Ça va en place défensivement mais quand il commence a faire ses montées... Brrrr

Après y'a un points positif : veratti seulement 21 ans merde

Carton rouge quand même a cette mentalité made in ligue 1. Ou tu joue pas pendant 90 min et ou tu attends les arrêts de jeu pour te créer une occasion. Qu'on me dise pas ailleurs c'est pareik . oui certaines équipes mais pas la majorité des équipe comme en ligue 1.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par volontaire82
Les équipes qui serrent les fesses, c'est le lot de toutes les grandes équipes. Tu préférais l'époque où tout le monde se foutait de vous et vous tapait même en ouvrant les vannes derrière ?
Le pire c'est que ce soir Evian fait même pas un grand match..

Si tu me trouves une équipe qui joue à 11 dans ses 30 mètres pendant 91 minutes et dont on arrive à qualifier la prestation de "grand match", je suis preneur.

Ceci n'excuse bien sur en rien l'absence totale de créativité du PSG.
Bon je ne vais pas tirer sur les ambulances Cabaye et Pastore qui ont rivaisé de médiocrité.
En revanche j'ai été extrêmement déçu du match des latéraux. J'attends beaucoup plus de Digne cette saison, certes il est jeune mais c'est l'année où il doit imposer une concurrence rude à Maxwell. C'est fini l'année d'adaptation, il est international et a disputé une coupe du monde. Il fait beaucoup trop de mauvais choix défensivement et offensivement. Quant à Aurier je le croyais beaucoup plus fort que ça mais pour l'instant il est clairement en dessous de VDW. Les deux latéraux auraient dû mieux apporter le surnombre avec la défense regroupée de Evian mais ils n'ont fait que balancer des centres en 6 mètres ou sur l'adversaire.
Bref je suis content du point ramené et merci à David Luiz qui nous sauve les fesses.
volontaire82 Niveau : Loisir
Bah t'as des matchs ou des équipes sont héroïques, genre Rennes quand ils tapent Paris à 9, où quand des tout petits poucets tapent les gros en CdF en jouant comme ça
La Evian a juste eu à attendre
En gros les deux ont fait un sacré match de merde
volontaire82 Niveau : Loisir
Evian l'an dernier avait fait un grand match
Ce qui fout les boules c'est qu'ils avaient largement la place de gagner ce soir, tant ça en avait rien à battre en face
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Un 0-0 du PSG à Annecy, ca vaut bien un 1-0 à Karabuk ou un 1-2 contre Astra .
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 61