Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 33 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-PSG (0-3)

Le PSG muselle les Dogues

Intéressants tactiquement et techniquement, à la rue physiquement. Paris colle une nouvelle claque au LOSC après avoir souffert en première période, et cette leçon : Lille manque de mordant, autant dans les jambes que dans la tête. Au boulot, Christophe Galtier.

Modififié

LOSC 0-3 Paris Saint-Germain


Buts : Berchiche (45e+1), Neymar (80e) et Lo Celso (87e) pour Paris

Le Debuch d’après-Noël

Comme si une bonne performance était affaire d’énervement. « Vos joueurs sont-ils capables de faire preuve de révolte ? » demande-t-on à Christophe Galtier en avant-match. Silence. Visiblement, non. Après avoir dominé la première période et encaissé une ouverture du score sujette à discussion, Lille a abdiqué. Le PSG n’en demandait pas tant, mais continue d’engranger des points en championnat sans se sortir les tripes, et a même offert ses trente premières minutes en Ligue 1 depuis un bail à Lassana Diarra. On fait des événements de pas grand-chose quand il n’y a pas grand-chose d’autre à dire.

Colère en mousse et tigre de papier


Record d’affluence au stade Pierre-Mauroy, l’écrin est chaud. 49 082 corps tout serrés, dont quelques manteaux et pas mal de torses nus réchauffés par la fermeture du toit décidée cet après-midi. Voilà la belle vision offerte pendant quarante-cinq minutes par les caméras de Canal+ qui, soucieux de justifier son abonnement à 39,90 euros par mois, offre un peu de spectacle en tribunes à une première période sans saveur sur le terrain. Il faut se l’avouer : le vocabulaire belligérant des salles de presse y est visiblement resté, et Paris a recouvert toutes ses lames d’une petite mousse protectrice qui chatouille quand on frappe. Alors Christophe Galtier, justement, « se marre » , glisse Olivier Tallaron. Un rire sur cette frappe de Neymar qui passe au-dessus (9e), un autre après cet reprise de volée directe sur corner de Daniel Alves (35e), et un dernier lorsque Cavani se goinfre en solitaire du caviar qu'il aurait dû offrir à Neymar (38e).

Pourtant, légèrement cyclothymique, c’est le rouge aux joues que Luis Campos s’engouffre dans les vestiaires juste après l’ouverture du score sur le gong de Berchiche, réclamant un hors-jeu de position qui aurait dû être sifflé (1-0, 45e+1). La voilà, la colère. Le LOSC avait résisté, s’était même créé des occasions, et El-Ghazi aurait mérité d’ouvrir le score si Areola n’avait pas retrouvé ses gants (18e). Sans marquer, Lille s’est donné, s’est tué à la tâche, a bougé. Mendyl n'en peut déjà plus et justifie un nom de médicament alors qu'il n’est que la version générique de Benjamin Mendy. La preuve qu’un chat ronronnant est toujours plus efficace qu’un tigre de papier, mais une injustice qui, peut-être, va donner l’occasion à l'entraîneur nordique d’avoir la réponse à la question qui lui était posée en début de rencontre.

Justice ? Quelle justice ?


Problème : si le foot était juste, ça se saurait. Lassana Diarra, qui fait son retour sur les terrains de Ligue 1, en sait quelque chose : une histoire de blessure et d’Euro qu’il aurait dû disputer, un truc dans le genre. Areola détourne un bon coup franc d’entrée de seconde période et ne le sait pas encore, mais il peut retourner aux vestiaires, ce sera là le seul danger sur ses cages d’ici à la fin du match. Paris n’a pas décidé d’enfoncer le clou et le public s’ennuie, alors les commentaires s’égarent sur des bétises : Lass en sentinelle contre le Real ? Lille vaut-il mieux que sa place de 17e ? Cavani vient-il de donner une petite tape sur les fesses de Neymar en lui laissant un coup franc ? Pour ceux qui se posent la question, les trois réponses sont les mêmes. Le Brésilien marque à l’occasion pour ce qui peut s’apparenter à cette distance – 18m – à un penalty, et le PSG vient d’assurer ses trois points du jour (2-0, 80e). Ne partez pas, vous louperiez ce bonbon de Lo Celso pour conclure, définitivement plus à l’aise au milieu qu’en sentinelle (3-0, 87e). Emballé, pesé. Sans armes, ni haine, ni violence.


Paris Saint-Germain (4-3-3) : Areola - Berchiche, Silva, Marquinhos, Alves - Pastore (Diarra, 64e), Lo Celso, Verratti (Nkunku, 83e)- Neymar, Cavani, Dí Maria (Meunier, 71e). Entraîneur : Unai Emery.
LOSC (4-3-3) : Maignan - Ié, Alonso, Dabila, Mendyl (Pépé, 57e) - Ballo-Touré, Amadou, Bissouma (Maia, 80e) - Mendes, El-Ghazi, Ponce (Araujo, 66e). Entraîneur : Christophe Galtier.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Théo Denmat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 10:00 Le but vainqueur de Mítroglou face à la Hongrie 8
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 09:30 Le corner rentrant de Salah 20