1. //
  2. // 8e finale aller
  3. // PSG/Chelsea (1-1)

Le PSG domine (presque) Chelsea

Dominateur, le PSG n'a pu arracher mieux qu'un nul face à Chelsea. Menés au score avant la mi-temps, les Parisiens ont toutefois su remonter la pente, grâce à un énorme Matuidi et un Cavani efficace. Stamford Bridge attend.

Modififié
1k 168


On annonçait Paris affaibli. On prévoyait un Paris malmené. On s'imaginait un Paris puni et de retour dans l'enfer de la Ligue 1 après ce 8e de finale face à un Chelsea surpuissant. Il n'en fut rien. Car si le PSG a dû effectuer une mue dès le coup d'envoi, le club de la capitale n'a en rien revêtu le costume de victime expiatoire de José Mourinho. Entreprenants, séduisants, les Parisiens ont dominé la grande majorité de la partie, et affiché leurs prédispositions européennes. Mais séchés par un but à la Chelsea, à savoir suite à un coup de pied arrêté, les Parisiens ont dû s'en remettre à Cavani pour arracher un nul, insuffisant compte tenu de leur prestation du soir. Le retour sera difficile, mais l'exploit envisageable.

Une défense marquante


Si certains en doutaient, Laurent Blanc en a dans son slip kangourou blanc. En titularisant David Luiz au milieu de terrain, le coach parisien fait preuve d'audace, là où il se serait contenté d'aligner le tendre Rabiot lors d'une rencontre de Ligue 1. Mais Chelsea n'est pas un adversaire hexagonal. Plutôt une machine de guerre, dont Matić, Fàbregas, Hazard et Costa, tous présents sur la pelouse, sont les têtes de gondole. Pourtant, sous l'égide de la Ligue des champions, Paris ne craint rien. Après dix minutes d'observation, Blaise Matuidi, que l'on annonçait sur une jambe, enclenche la première. Récupération de balle, course vers l'avant, et la tête que le Parc voit déjà victorieuse s'écrase dans les gants de Courtois. Faisant fi de la médisance qui accompagne ses qualités techniques, Matuidi oppose sa conviction, sa rage, et dépose dans la foulée un nouveau centre sur la tête d'Ibra. Courtois, impoli, n'est toutefois pas disposé à laisser le stade exploser et rêver à un destin européen capital. Alors, une fois passées les effusions, Chelsea s'installe. Postés dans le camp parisien, les Blues conservent et tricotent, ne se montrant dangereux que sur une accélération d'Hazard et leurs inévitables coups francs. Sur l'un d'eux, Paris va craquer. Quelques passes, un centre de Terry, dévié par Cahill, une tête propulsée par Ivanović, et le PSG goûte à la puissance offensive des bœufs défensifs alignés par Mourinho (37e). D'autant plus cruel que les prises de balles d'Ibra en contre et la tête décroisée de Cavani sur corner avaient nourri certains espoirs avant que la fatalité ne reprenne ses droits.

Balaise Matuidi


Paris mené, Paris dévasté ? Pas si sûr. Loin d'être impériaux au cours du premier acte, les hommes de Mourinho assistent dès la reprise à une furia parisienne. Le pressing se fait plus haut, les passes plus tranchantes, et contourner le bloc jaune devient une affaire plus aisée. Et forcément, c'est de l'énorme Matuidi que viendra l'étincelle. Décalé par Maxwell côté gauche, Blaise balance un ballon parfait dans l'axe que Cavani décroise sans peine. 6 buts en Ligue des champions, le bilan d'un buteur que l'on annonçait maladroit force le respect. Et c'est armé de l'Uruguayen que le PSG rivalise avec Chelsea et se fait réaliste quand les circonstances l'exigent. À mesure que Verratti humilie techniquement ses adversaires, le Parc se plaît même à rêver d'un retournement de situation, d'un second but qui viendrait couronner une partie plus équilibrée qu'attendu. Moins d'une dizaine de minutes après l'égalisation, Ibrahimović fait trembler les sièges en déposant la défense des Blues. La frappe du gauche appelle le petit filet, mais contacte le pied de Courtois, qui n'aura pas donné matière à débats concernant sa place dans les buts. Courtois, sauveur d'un Chelsea qui n'aura tiré qu'une fois au but après son ouverture du score et acculé par une envie parisienne débordante. Mais Chelsea tient, non sans souffrir, lorsqu'après un double contact, Edinson Cavani vient frôler le poteau droit. Mais Chelsea tient jusqu'au bout. Et si les Blues semblent avoir perdu la bataille du jeu lors de cette confrontation aller, le PSG n'a pas pour autant gagné sur le plan comptable. Cette victoire-là devra attendre Stamford Bridge.

À lire : les notes du match

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lamine Turgut Niveau : CFA
Ils sont terribles, les Chelsinois : ils ne jouent pas pour gagner un match mais pour se qualifier (c'est un autre sport ...)
87_03_04_11 Niveau : Loisir
Autant il faut le dire quand ils ne font que de la merde, autant ce soir, les arbitres auront été très bons, ça fait plaisir de le souligner!
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 10
C'est dommage, je pense que la victoire n'aurait pas été volée. On a dominé tout le match et on a eu beaucoup plus d'occasions. Chelsea n'a pas vu le jour, Hazard et Costa on été invisibles. Mais encore une fois la finition nous fait défaut.
Je pense pas que Mourinho soit venu chercher la victoire et il a eu exactement ce qu'il voulait.
Sans un énorme Courtois et une partie de billard dans la surface anglaise on peut en mettre 2 ou 3 de plus et c'est pas un scandale.

Sinon Costa il est immunisé contre les cartons ou quoi????!!!!

Au niveau parisien on a fait une grosse performance collective et individuelle.

Bon à part Lavezzi qui est totalement inutile et VdW qui n'a pas du réussir un seul centre ce soir.
Ibra qui a créé le danger à chaque prise de balle et qui a bien pesé sur la défense. Quand à Silva il a montré que c'était bien lui le patron derrière.

Bref on a été loin d'être ridicule comme nombreux l'annonçaient, bien au contraire même.
Le résultat n'est pas mauvais en soit, dans le sens où on va devoir jouer tout pour l'attaque au retour. Et c'est quelque chose que l'on sait mieux faire que de garder un résultat.

Sinon ça fait combien de temps qu'on est invaincu au Parc en coupe d'Europe?
Bring back our Planus Niveau : DHR
Cher Paris Saint Germain, dans l'intérêt et pour l'honneur de ce sport, il faut aller à Londres avec un minimum d'intelligence (car ça pue le traquenard) et un max d'envie. Plus vite Chelsea sera dehors mieux on se portera
Jolie 2ème période du PSG en tout cas
CharlieBirdParker Niveau : Loisir
Bon match dans l'ensemble mais j'espère que notre manque de réalisme ne va pas nous coûter cher...
floyd pink Niveau : CFA
Deschamps aura donc vu jouer uniquement Matuidi pour les bleus...
Oui oui je sais que Rémy est rentré
C'est dommage, j'étais sur que Paris répondrait présent au Parc, comme à chaque fois en C1.
A l'année prochaine
Maurice Pochetin Niveau : DHR
Putian les stats rageuses quoi :
14 tirs/7 cadrés pour Paris. 2 tirs / 1 cadré pour Chelsea.
J'avais vu le match aller contre Liverpool en coupe. C'était la même.
Ils sont vraiment trop forts pour te faire croire à tes chances ces enfoirés...
Loukelpirato Niveau : District
C'est pas sport de mettre une pieuvre dans les buts! A 22 piges, c'est plutôt sympa comme prestation
Il suffit d'une victoire 1-0 avec un but de raccroc de Cavani à la 87e minute. Ça serait bien pour le foot français que le PSG se qualifie.
Note : 25
Vous aussi vous la sentez la punition au retour ? Quelle bande d'enc*lés cette équipe de Chelsea...
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 28
Vous aussi vous le sentez le 0-0 dégueulasse qui nous élimine à Standford Bridge?
Paris était au pied du mur mais ils ont attendu d'être à la cave pour se mettre enfin au niveau d'un 1/8 de finale de LDC.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Bon...

A la fois je suis content parce qu'on a bien joué. On a retrouvé les cadres (Verratti XXL, Cavani qui a retrouvé ses pieds, Zlatan avec peu de déchet), un niveau technique et physique digne de l'événement.
Dommage qu'on soit limité dans le coaching, même si je pense que Blanc aurait pu envoyer Pastore un poil plus tôt (mais peut-être n'avait-il aps plus de 10/15 minutes dans les jambes).

Et à la fois je suis déçu parce que 1-1 c'est un résultat qui avantage Chelsea,et par ce que je me dis que si en jouant bien, sans failles on y arriver pas à la maison, je vois aps dans quel univers on peut passer :s"

Et mention à Courtois et Verratti, les patrons des 2 côtés.
Mention aux 23 autres aussi en fait, pour la qualité du match. Propre, sérieux, intense.

Et allez Paris pour le retour !
On retiendra tout de même ce magnifique tifo !
Hazard éteint tout le match, le PSG qui a dominé Chelsea malgré tous les blessés et Luiz qui rend hommage à son coach à la fin du match

Alors Blanc c'est toujours un tocard ? me rends pas compte ;)
Heiseinberg Niveau : CFA
Chelsea m'a clairement dégoûté du football ce soir. Incroyable comment ils ont refusés le jeu, a tel point que Costa et Hazard ont très peu pesé sur la rencontre. J'ai toujours été offusqué quand on considerez Chelsea comme un favori a la LDC et le match de ce soir me donne encore raison. Le PSG c'est toujours très costaud au Parc des princes, je suis très très loin d'apprécier le PSG mais force est de constater que c'est plus que bien payer ce 1-1 pour Chelsea, Paris méritait clairement la victoire. Verrati je n'ai plus de qualificatif, il a eteint a lui seul le milieu de Chelsea. Cavani a réalisé un très très gros match ce soir. Si Lolo White a du cran il a à peu près son équipe type ce soir, Motta doit aller poser ses fesses sur le banc, Verrati en 6 et Marquinhos Silva dans l'axe. Radamel je suis fan de tes posts ironique +/- sur Matuidi mais ce soir il est intouchable le Blaise ^^.
Le PSG peut largement croire en sa qualification a Stamford Bridge en continuant a jouer au football et pas se crisper comme la saison dernière, ce sera surement le 1/8eme retour le plus indécis ce sera largement du 50/50.
Quand je pense qu'il y'a des imposteurs qui essaient de nous faire croire que Matic est plus fort que Matuidi. Je note qu'à chaque fois qu'il a affronté vos Busquets, vos Rakitic, vos Matic et autres tocards en "ic" il les a fisté à l'ancienne, avec de la salive.

Allez Paris nom de dieu, on peut le faire!
le but : passe de terry ,déviation de cahill et but d'ivanovic : thug life !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 168