Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 12e journée
  3. // PSG/Lorient (4-0)

Le PSG déroule face à Lorient

Sans Zlatan, le PSG a écrasé Lorient au Parc (4-0) et pris provisoirement trois points d'avance sur Monaco. Auteur de deux nouveaux buts, Cavani est le meilleur buteur de notre championnat.

Modififié

PSG - Lorient
(4-0)
Lucas (3'), J. Ménez (39'), E. Cavani (42'), E. Cavani (81') pour PSG


Saint-Étienne était passé à trente secondes de faire tomber le PSG, Lorient a tenu à peine trois minutes. Le temps pour Lucas Moura de caler son deuxième but en Ligue 1 et aux Parisiens bis de prendre la mesure d'une équipe bretonne beaucoup trop diminuée pour espérer ramener quelque chose de la capitale (4-0). Plié à la mi-temps (3-0), le match a permis à Lucas et Ménez, buteurs, de prendre confiance, à Pastore de jouer une petite demi-heure et à Cavani de prendre la tête du classement des buteurs avec un deuxième doublé consécutif à domicile. Avec une victoire en neuf matchs, les temps sont durs pour Lorient, qui pourrait se retrouver relégable en cas de victoire d'Ajaccio. Le PSG, lui, avec ou sans Ibrahimović, s'éclate en tête du championnat.

Lorient poissard, Verratti au sommet de son art

Au coup d'envoi sur la pelouse humide et glissante du Parc, Lorient à l'extérieur, c'est six défaites en six matchs. Probablement rassuré par cette donnée, Lolo change ses latéraux et lance les cocoricos Jallet et Digne. En l'absence du Z, l'attaque aussi est modifiée : Cavani prend l'axe, tandis que Ménez et Lucas se chargent des ailes. Le Brésilien n'a besoin que de trois minutes pour profiter de l'aubaine, avec une belle reprise de volée qui dépucelle d'entrée le tableau d'affichage. Les Merlus ne sont pas vernis. En plus d'être menés, ils voient Aliadière et Audard sortir coup sur coup sur blessure. La bande du père Gourcuff ne s'avoue pas vaincue pour autant : Boubakar, son arme fatale depuis le début de saison, met un peu de boxon dans la surface de Sirigu, sans mettre en danger plus que ça l'Italien. Côté PSG, comme d'habitude, ça va vite. Très vite. Bim, un nouveau débordement éclair de Digne, dont le centre est détourné de justesse. Bam, une ouverture millimétrée de Verratti pour Cavani, qui tire au-dessus. Les deux hommes n'en restent pas là. Maître des débats, le petit numéro 24 parisien régale et sert Ménez pour le deuxième but. Maître des airs, l'attaquant uruguayen s'offre de la caboche son 8e pion de la saison.

Le retour du Flaco

L'enchaînement contrôle qui élimine trois adversaires, tour sur lui-même à la Éric Carrière et extérieur passe décisive de Verratti est un petit bijou. À la récupération, à l'organisation, l'ancien de Pescara fait tout et éclipse le pauvre Rabiot. Le deuxième acte est forcément moins sexy que le premier, entre des Parisiens qui font tourner la baballe et des Lorientais situés assez haut, mais avant tout bien en place. Le Président en profite pour faire du changement, avec la sortie de ses (excellents) Ritals du milieu de terrain pour l'entrée de Matuidi et du revenant Javier Pastore. El Flaco redynamise la partie d'un extérieur qui fait lever le Parc, mais Lucas refroidit tout ça avec des passes toutes pourries. Côté Lorient, hormis un bon tir d'un Aboubakar beaucoup trop seul, pas grand-chose à signaler. Cavani s'emmerde et décide donc de prendre les choses en main : Duhamel oublie d'abord un péno sur lui, Reynet repousse son coup de boule, puis l'Uruguayen pousse au fond une tête de Rabiot. Ça fait 4-0, et ça aurait pu faire cinq si Digne n'avait pas foiré son face-à-face. Anderlecht peut trembler, le PSG est en pleine bourre.

Résultats et Classement de L1

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3