1. //
  2. // Féminines
  3. //
  4. // Supporters

Le PSG continue d'exclure certains de ses supporters

Le refoulement, puis l'expulsion de plusieurs centaines de supporters parisiens, munis de billets et qui n'étaient pourtant pas interdits de stade, lors de la demi-finale des féminines du PSG face à Glasgow, samedi soir, tend à démontrer que le club de la capitale poursuit sa politique de tri à l'égard de son public. Peu soucieux, semble-t-il, des investigations menées par la CNIL et des décisions politiques en faveur d'un dialogue avec les supporters.

Modififié
4k 121
Les expulsions arbitraires de supporters du Parc des Princes n'effraient décidément pas les dirigeants du PSG. Après l'affaire de Yoann Seddik, ce supporter parisien exclu du stade pour avoir lancé un chant critique à l'égard de la politique d'abonnement du PSG, les dirigeants du club de la capitale ont récidivé, sans ménagement, ce samedi, lors du match opposant les féminines du PSG à Glasgow. Et pour s'assurer qu'aucun supporter contestant sa politique ne puisse assister à cette rencontre, le PSG n'a pas lésiné sur les moyens.

« Écris un mail à qui tu veux ou va porter plainte, mais tu rentres pas ! »


Premier acte, dès vendredi soir, veille du match, lorsque le club parisien procède, via SMS, à l'annulation de près de 70 places pour la rencontre du lendemain. Une source proche du PSG, et citée par l'AFP, évoque alors des « raisons de sécurité » et des « personnes connues pour leur militantisme. » Alerté dès les premières annulations de billet, l'avocat Pierre Barthélémy précise au Monde qu' « aucun des supporters (dont les billets ont été annulés) n'était interdit de stade. Cet acharnement systématique, aveugle et illégal du PSG est aussi intolérable qu'inexplicable. »

Le deuxième acte se déroule, samedi, le jour du match. Les mesures de la veille n'ayant, semble-t-il, pas suffi, un important dispositif policier encercle le Parc des Princes pour une rencontre qui n'attend pourtant pas plus de 12 000 personnes. La sécurité du PSG est, elle, aux aguets. Sébastien, un supporter parisien en possession d'un billet à son nom, prend place dans la file d'attente. « Lorsque mon tour est arrivé, j'ai montré mon billet, mais le stadier s'est mis devant moi et m'a dit "toi, tu rentres pas" » , témoigne aujourd'hui ce fan parisien. Ses tentatives pour voir un responsable ou savoir pourquoi l'accès du stade lui est refusé resteront vaines. Le stadier lui aurait même rétorqué : « Écris un mail à qui tu veux, ou va porter plainte, de toute façon tu rentreras pas ! » Après plusieurs minutes de discussion, Sébastien apprendra que les stadiers, équipés de casques et d'oreillettes, recevaient en fait directement du PC sécurité du Parc des Princes des ordres sur les personnes à refouler. Reliés au réseau de caméras opérant autour du stade et sur les boulevards attenants, la sécurité du PSG aurait ainsi identifié les supporters qu'elle souhaitait interdire… sur la seule foi d'un visage. Ils sont plus d'une centaine à s'être ainsi vu refuser l'accès au stade sans qu'aucune explication ne leur soit apportée. Les « raisons de sécurité » évoquées la veille ont bon dos quand on sait qu'aucun de ces supporters n'était interdit de stade.

« Je me suis fait vraiment savater ! »


Contacté afin de connaître les motifs réels de ces expulsions, le PSG n'a, comme à son habitude, pas donné suite. L'opération nettoyage n'est pourtant pas terminée. Certains supporters ont réussi à passer à travers les mailles du filet sécuritaire et se regroupent à l'intérieur du stade, en bas à gauche de la tribune présidentielle. « On était une quarantaine et on a lancé deux ou trois chants pendant plusieurs minutes » , indique Florent, un supporter parisien de 25 ans. Les stewards commencent alors à se reprocher de la petite troupe. « J'ai vu un ami se faire recaler en haut des travées, poursuit Florent. Je suis alors allé voir les stadiers et j'ai leur ai demandé pourquoi ils l'empêchaient d'entrer, et pour seule réponse, j'ai entendu le stadier dire aux autres "Embarquez-le lui aussi". Je me suis fait sortir à mon tour par plusieurs stewards. »

Florent n'est pas interdit de stade et n'a jamais eu affaire à la justice. « Quand j'entends les policiers nous parler du plan Leproux pour justifier notre sortie du stade, quand on était dehors, je n'étais même pas carté dans un groupe avant 2010 » , se défend-il. De petit gabarit, le supporter assure même s'être fait « vraiment savater » . « Je me suis fait opérer de l'épaule récemment, j'ai donc demandé au stadier de me lâcher l'épaule et j'ai pris un coup dans le visage en retour. » Des interpellations très musclées de la part du service d'ordre du PSG qu'a également rapporté RTL et qu'on peut voir sur cette vidéo. Quand on lui demande si Florent compte déposer plainte contre cette expulsion du stade et les violences qu'il estime avoir subi de la part des stewards, il répond désabusé : « Avec toutes ces mesures arbitraires, le PSG m'a rendu paranoïaque, donc je n'avais pas mis mon vrai nom sur le billet parce que je ne voulais pas être fiché ou faire partie de leur "blacklist" d'indésirables. J'ai beaucoup de mal à donner mon identité au PSG, car j'ai peur de voir annuler mes billets à chaque fois en amont des matchs parce que je conteste la politique du PSG. Mais, du coup, aujourd'hui, je me retrouve dans l'impossibilité de pouvoir contester ce qui m'est arrivé. »

Toujours une liste noire ?


De son côté, Sébastien va déposer plainte « pour discrimination contre le PSG. Et si c'est pas possible, contre X » . Il avait déjà demandé, avec plusieurs autres supporters, au PSG de lui fournir les informations que le club détient sur eux « afin de savoir pourquoi nos billets sont annulés ou pourquoi on est refoulé des stades » . Une obligation légale pour le club de la capitale. « On avait envoyé copie de cette demande à la CNIL, je n'ai pas encore eu de réponse, mais ceux qui ont des réponses n'ont reçu que des informations commerciales sur leurs adresses, les différentes places achetées, etc. En aucun cas, il n'était mentionné qu'ils faisaient partie d'une liste ou qu'ils constituaient une menace pour le club » , signale-t-il. Si le PSG ne détient sur ces supporters que des informations commerciales, sous quels motifs leur refuse-t-il l'accès au Parc des Princes ou à d'autre stades ? Ces nouvelles évictions n'accréditent-elles pas que le PSG continue d'exploiter une liste noire de supporters indésirables, mais non interdits de stade, en dépit de la mise en demeure de la CNIL ? Nous avons posé la question à l'instance, saisie en urgence vendredi par Cyril Dubois, avocat de plusieurs supporters parisiens. La commission dit « poursuivre les investigations en cours » , mais ne veut pas en dire en plus. Selon nos informations, celles-ci seraient toutefois bien avancées. Dans un courrier cité par l'AFP, la CNIL explique avoir d'ailleurs récemment procédé par deux fois à des « investigations au sein de la direction juridique » du PSG et ouvert des enquêtes sur des faits liés à la billeterie.

Dans un communiqué rendu public aujourd'hui, l'association ADAJIS a dénoncé le sort « désolant » réservé à certains supporters du PSG : « Les dirigeants du PSG ont tout gâché en faisant, encore une fois, de ce stade une zone où les lois de la République ne s'appliquent pas » . Et de rappeler que leur présence au match aller à Glasgow n'avait occasionné aucun incident et avait même été salué par la presse écossaise. Le PSG ne semble, en outre, pas faire grand cas du plan de prévention et de dialogue avec les supporters adoptés par le Conseil de Paris, à la suite du vœu d'un élu communiste.


Par Anthony Cerveaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Toto Valencony Niveau : DHR
Clairement le PSG a l'accord et le soutien des pouvoirs publics pour agir de la sorte. Paris peut faire sa sélection et refouler à sa guise n'importe quel supporter. So Foot a le mérite d'informer de la situation mais je ne vois pas comment cette situation peut changer.
Abus de pouvoir, un Boycott ne ferais pas de mal.
jsuis pas pro-parisien pour un sous mais cette histoire ca me fait mal au cul pour eux quand même
Message posté par Toto Valencony
Clairement le PSG a l'accord et le soutien des pouvoirs publics pour agir de la sorte. Paris peut faire sa sélection et refouler à sa guise n'importe quel supporter. So Foot a le mérite d'informer de la situation mais je ne vois pas comment cette situation peut changer.



Boycott du STADE a diffuser sur FB Twitter et autre.
AlvaroRestobar Niveau : District
Les supporters dissidents de Manchester United ont décidé de créer leur propre club suite au rachat de MU par Glazer.
Supporters du PSG, vous savez ce qu'il vous reste à faire.
Il ne faudrait pas que les reunions professionelles de Nasser, Nicolas et Frederic soient perturbees par quelques ecerveles enrages tout de meme.

Le parc avec tante Mireille c'est sympa aussi.
J'ai une petite question : selon les dires d'à peu près tout le monde, ces interdictions er exclusions sont totalement arbitraires et semblent sans aucun fondement.
Sauf que l'on sait que l'état major parisien fait ça pour préserver l'image d'un parc des princes apaisé blablabla...

Mais en menant cette politique, ils renvoient une image encore plus négative ! Donc ma question : soit ils aussi peu futés ou l'image "arbitraire" qu'on donne à ces exclusions est un tant soit peu exagérée ?
Note : 5
Message posté par IVI4T3O
Abus de pouvoir, un Boycott ne ferais pas de mal.


Ouep très bonne idée le Boycott de la part de tous les supporters contestataires.

Comme ça ils restent chez eux et le PSG peut tranquillement accueillir les touristes au Parc.

Le Boycott c'est mort de chez mort , c'était une bonne idée avant que la Qatar ce pointe et avec des médias indépendants.

Quand aux nouveaux supporters qui vont souffrir de la hausse des abonnements dans les années à venir .... j'ai une larme à l'œil pour eux : snif snif !
CoreeDuuNord Niveau : Loisir
Les mecs qui réclament un boycott ou une rebellion des " supporters " du psg, je sais pas dans quel monde vous vivez.


Les mecs qui remplissent le parc depuis l'arrivée des qataris, ils en ont absolument rien à secouer que " leur club " bafoue les droits les plus fondamentals. Ces gens n'ont aucun amour propre, aucune dignité, tant que les actionnaires leur passe la vaseline en ramenant de grands joueurs et en gagnant des trophées, ils sont prêt à tout accepter. Donc pourquoi ces gens là contesteraient ces actions honteuses de la part du club alors qu'ils en sont des complices. En allant au stade, ils acceptent les agissements du club, donc ils s'en foutent royalement du reste


Respect quand même aux vrais supporters du psg qui luttent toujours pour leurs droits les plus stricts depuis des années et qui ne lachent toujours pas le combat. Ca doit être assez dur d'être supporter de l'équipe tout en sachant que les bons résultats profitent à des hommes qui font tout pour leur enlever tout attachement au psg.
C'est donc le prix à payer pour avoir un grand club dans la capitale ?

C'est aux supporters parisiens de saisir la justice, un recours collectif pour dénoncer cet abus de pouvoir. C'est une attaque à la liberté individuelle, sournoise, sans véritable fondement.

Bon courage!
Judas Maccabeus son of Mattathias Niveau : Loisir
Moi je veux pas faire mon Platini mais que l'on discute de tout ca apres les matchs du barca.
Dendecuba Niveau : CFA
Message posté par AlvaroRestobar
Les supporters dissidents de Manchester United ont décidé de créer leur propre club suite au rachat de MU par Glazer.
Supporters du PSG, vous savez ce qu'il vous reste à faire.


Pourquoi créer un autre club quand le Red Star existe déjà (club centenaire s'il en est)? L'an prochain ce sera surement la L2 pour eux et pourquoi pas un jour l'arrivée d'un derby 100% francilien en L1. Nul doute qu'à ce moment là, les gens se battront pour avoir leur abonnement au stade Bauer.

Concernant l'article, en tant que sudiste, j'ai est rien à foutre que les supporteurs historiques parisiens ne trouvent plus leur place au parc, c'était à prévoir non? Ce qui me dérange plus, c'est l'insistance de nos amis parisiens pour un club qui visiblement de se plus d'eux. Il faut vous le dire en quelle langue, vous ne servez plus les intérêts économiques de la direction, point. Les consommateurs (oui on me dit plus supporteurs) visés sont désormais étrangers, paient le pack complet (match + maillot + écharpe) sont propres et surtout très calmes.
Fabrizio Salina Niveau : CFA2
Et toujours l'intervention de l'avocat Pierre Barthélémy. Le mec a choisi le bon créneau, il aura toujours du taff.

Parcontre je ne sais pas comment il est payé, en écharpe du psg?
Message posté par Moudma
J'ai une petite question : selon les dires d'à peu près tout le monde, ces interdictions er exclusions sont totalement arbitraires et semblent sans aucun fondement.
Sauf que l'on sait que l'état major parisien fait ça pour préserver l'image d'un parc des princes apaisé blablabla...

Mais en menant cette politique, ils renvoient une image encore plus négative ! Donc ma question : soit ils aussi peu futés ou l'image "arbitraire" qu'on donne à ces exclusions est un tant soit peu exagérée ?


Les mecs qui parlent de boycott ou d'image encore plus négative qui serait renvoyée, vous êtes cons ou quoi?
Les gens n'en ont rien à foutre d'une minorité d'ultras et le PSG parviendra toujours à remplir son stade et à contenter la nouvelle clientèle.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
Si paris est champion,le titre se fetera uniquement au parc.parce que avec tous ces supporters frustrés une parade dans la ville va vite degenerer.ils veulent des supporters soumis,docile bref sans vie
CoreeDuuNord Niveau : Loisir
Et encore remplir le stade, ils le font rarement, puisque beaucoup d'abonnés ne vont pas au stade, ils revendent systématiquement leurs places sur viagogo, en partenariat avec le club, qui touche donc encore + de thunes. Rien que pour Paris-Barca tu as déjà plein de mecs qui revendent leurs places à des prix hallucinants


Toutes les places se vendent pour tous les matchs, c'est ce qui leur importe, et ce qui les conforte dans leur politique. Ils l'ont dit d'entrée par le pantin JC Blanc " on est libre de choisir le public que l'on veut "


Bon après faut juste pas se plaindre quand un David Luiz sur la pelouse se fout ouvertement de la gueule de ses " supporters "
Quataris fascistes !! C'est eux la menace en France.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 7
Ils donnent pas du tout une mauvaise image au grand public. Et c'est ça qui les intéresse.

C'est quoi le pire?
Faire la une du 20h parce ce que tes supporters s'entretuent.

Ou baffouer la loi et avoir quelques mecs qui se plaignent et dont personne ne parle à part la presse spécialisée.

Ils font des choix marketings et ils continuent dans leur logique.
Et leur stratégie est payante pour eux, en termes de résultats, de finance et d'image.
Ils n'ont aucune raison de changer.

Et on peut imaginer qu'ils ne partiront pas avant 2022.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Supporters parisiens c est le moment de vous mettre sur le Red Star ou de créer un club comme avaient fait les fans de ManU lors du rachat par Glazer
Message posté par GhostPsg

Quand aux nouveaux supporters qui vont souffrir de la hausse des abonnements dans les années à venir .... j'ai une larme à l'œil pour eux : snif snif !


tu sais le supporter parisien c'est le bobo hipster qui paye une paire de stan smith 150 et une chemise de bucheron 200 alors l'augmentation des prix du parc ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4k 121