Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le PSG condamné à payer 5,5 millions à l'Urssaf

Modififié
Amende à retardement pour le PSG.

La cour d'appel de Paris a condamné ce mardi le PSG à payer 5,5 millions d'euros de dommages et intérêts à l'Urssaf. Au début des années 2000, le club de la capitale avait versé à des joueurs des compléments de salaire non déclarés. Complice, l'équipementier Nike devra, lui, payer une amende de 150 000 euros et s'acquitter solidairement de la somme que le PSG a été condamné à verser (jusqu'à 3,778 millions d euros).

Toujours dans le cadre de cette affaire, les anciens présidents du club parisien Francis Graille (président-délégué de juin 2003 à mai 2005) et Laurent Perpère (président-délégué de 1998 à 2003) ont, eux, été respectivement condamnés à 8 et 12 mois de prison avec sursis, de même que d'anciens agents de joueurs.

Ils ont tous été reconnus coupables d'avoir établi ce système de compléments de salaires pour échapper aux charges sociales et à l'imposition.


À la barcelonaise. AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 15
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Lamela voulait rester