1. //
  2. // 31e journée
  3. // Nice/PSG (0-1)

Le PSG attend sereinement Chelsea

Remanié et pas spécialement brillant, le PSG s'est quand même imposé à Nice grâce à Cavani (1-0). Le titre déjà en grande partie assuré, les Parisiens peuvent se concentrer sur la C1.

Modififié
5 96

Nice - PSG
(0-1)
Kolodziejczak (52' csc) pour PSG.


Un PSG avec dix points d'avance sur Monaco. Un Nice avec dix points d'avance sur la zone rouge. Niveau enjeu, ce match d'ouverture de la 31e journée de Ligue 1 n'avait pas grand-chose à offrir. Sans forcer, les Parisiens en ont quand même profité pour faire un pas supplémentaire vers leur deuxième titre consécutif (1-0). Un petit but de Cavani (ou de Kolodziejczak contre son camp) - sur lequel l'Uruguayen semble faire faute - au retour des vestiaires aura suffi. Rien de bien impressionnant à cinq jours du duel avec Chelsea, même si le bloc parisien a une nouvelle fois été très solide et si l'excellent David Ospina a longtemps retardé la sentence. Blanc a aussi laissé au repos quelques cadres pour la C1. Impuissants, les hommes de Puel ont toutefois joué le jeu en ne se contentant pas d'attendre leur rival devant leur but. Mais ils ont très rarement inquiété Sirigu. Face à ce PSG, toute la bonne volonté du monde ne suffit plus.

Ospina fait la loi

Au coup d'envoi, pas de Matuidi, de Verratti, d'Alex, ni de Maxwell sur le pré, mais beaucoup de PQ. Pour souhaiter la bienvenue aux Parisiens, les fans niçois ont décidé de transformer la cage de Sirigu en toilettes. Prévoyant à cinq jours de la réception de Chelsea, Lolo Blanc n'a en revanche pas touché son trio offensif. Lavezzi est le premier à se mettre en action, mais le pied d'appui de l'Alexis Sánchez du PSG glisse au moment de frapper au but. Hyperactif, l'Argentin déstabilise la défense locale par ses déplacements incessants, mais flanche face à la cage. Solidaire et compatriote, Pastore offre à l'Allianz Riviera la pire frappe de sa jeune histoire. Motta, lui, tente d'élever le niveau d'un enroulé qui frise la lucarne. La partie est ouverte. Les deux équipes laissent des espaces au milieu. Côté Aiglons, Eysseric puis Bodmer en profitent pour se faufiler et se retrouver en position favorable, mais leurs tirs sont trop mous et en plein sur Sirigu. Progressivement, Paris prend le dessus et impose sa puissance. D'abord brouillon (et toujours aussi nerveux avec les arbitres : « Qué cobras ? Qué cobras ? » ( « qu'est-ce que tu siffles ? » ), Cavani ajuste le tir et fait encore briller Ospina. De la caboche, Marquinhos et Thiago Silva ont aussi leur chance, mais le portier colombien des Niçois est branché en mode infranchissable.

Indéboulonnable PSG

Frustré d'être à peu près le seul Parisien à ne pas s'être créé d'occasion, Cabaye lance le deuxième acte d'une frappe lointaine. Non cadrée. Les champions de France en titre appuient d'entrée sur l'accélérateur, balançant centre sur centre dans la boîte. Pastore alterne le pas mal et le pas terrible, mais c'est bel et bien sur un de ses centres qu'Ospina finit par craquer (53e). Cavani s'appuie peinard sur Kolodziejczak, qui semble marquer contre son camp. Pas de « Qué cobras, qué cobras » pour l'Uruguayo cette fois-ci. Le Président fait rapidement tourner. Verratti et Lucas entrent à la place des Argentins, histoire de se dégourdir les jambes. En ne sifflant pas la faute évidente de Zlatan sur Ospina, qui a failli se terminer en but de Digne, ce cher Saïd ne se fait pas d'amis dans l'Allianz. Hormis sur un coup franc de Bauthéac, le PSG n'est jamais mis en danger par les Niçois. Il gère. Le trio Cabaye-Motta-Verratti se contente de faire circuler au milieu et décide d'attaquer quand bon lui semble. Nice met un dernier coup de pression pour la forme, Bauthéac et sa patte gauche obligent Sirigu à la parade, et tout le monde se serre gentiment la main. Même en terrain hostile, même en faisant tourner, même avec un Zlatan dans un « petit » soir, le PSG s'impose. Amer constat pour la Ligue 1.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Johnny Equerre Niveau : District
Purge. Voilà. La Madame Irma de Bogota nous avait annoncé des points perdus à Bastia, contre les Verts, à Lorient et à Nice, et au final ça fait 4 victoires. La bonne nouvelle, c'est qu'il a aussi annoncé que le PSG se ferait éclater en LDC. Vivement mercredi, donc.
Ce putain* de match de Jallet !
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
SoFoot, avouée que vous auriez kiffé que Paris perde et prennent trois buts du belge de Nice pour titrer : "Paris Brüls-t-il ?"
C’était pas une victoire les Doha dans le nez..
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Sinon je savais pas que Brice Hortefeux était devenu arbitre de touche...
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Très très bon match défensif, à défaut d’être un bon match tout court.
Thiago Silva toujours très propre, dans la relance comme dans le geste défensif, Marquinhos sérieux et concentré, Digne se replaçait toujours au bon moment malgré son apport offensif, et puis Jallet j’en parle même pas, MVP du match, le cancéreux était impassable, il vient de faire un gros fuck à So Foot.
Sinon le reste manquait cruellement d’envie, je pense que ce n’est pas inquiétant, les joueurs se préservaient pour la LDC.
8ème victoire d’affilée, mine de rien tu sens que l’équipe devient très difficile à bouger, pressé d’être mercredi putain
Joseph Marx Niveau : Loisir
Désolé du hors-sujet mais j'en ai pleuré de rire : https://www.youtube.com/watch?v=dDuxFSpwj0M
Sinon Jallet est prêt pour defier Hazard..
Adrien Rabiot, c'est la fille aux mensurations parfaites, au string rose qui dépasse de sa mini-jupe jaune fluo archi moulante et un peu transparente, qui met des étoiles dans les yeux de tous les hommes qu'elle croise. Pas de chance pour toi, elle a 16 ans. Adrien Rabiot est Mena Suvari.

Cabaye, c'est la fille sans histoires, potable, fidèle. Elle ne te trompera pas, mais ta vie avec elle sera aussi chiante qu'un épisode de Navarro. Yohan Cabaye est Julie Lescaut.
Pastore, c'est la fille super jolie mais dépressive et addict à la coke. C'est con parce que sans ses problèmes, tu envisagerais bien un futur avec elle. Si elle n'est pas assez forte pour arrêter ses conneries, ce n'est pas ton problème, tu n'es pas l'Abbé Pierre. Javier Pastore est Kate Moss.

Marco Verratti, c'est la fille la plus provocante que tu connaisses. Elle est tellement arrogante que tes amies filles ne peuvent pas la supporter. Elles n'arrêtent pas de la critiquer, de lui trouver des défauts, mais au fond elles le savent bien: c'est elle la plus belle fille de la soirée. Marco Verratti est Scarlett Johansson.

Blaise Matuidi, c'est la fille qui est amoureuse de toi depuis la maternelle. Manque de pot, elle est vraiment dégueulasse, et c'est d'ailleurs pour ça que tu lui as mis un nombre incalculable de râteaux. Courageuse, elle ne se découragera jamais, à ton grand regret. Blaise Matuidi est Magali Vaé.
Lavezzi c'est pas possible... le mec doit avoir un strabisme convergent compensé ou un truc du genre... il rate tout c'est dingue !!!

Pastore par contre, il n'a pas fait un bon match et en plus a perdu plusieurs ballons dangereux.

Ibra a bien roupillé, espérons qu'il s'est bien réservé pour mercredi

Les autres ont fait leur match notamment jallet, cabaye et marquinhos ( silva il fait toujours de bons matchs ^^ )
Message posté par Johnny Equerre
Purge. Voilà. La Madame Irma de Bogota nous avait annoncé des points perdus à Bastia, contre les Verts, à Lorient et à Nice, et au final ça fait 4 victoires. La bonne nouvelle, c'est qu'il a aussi annoncé que le PSG se ferait éclater en LDC. Vivement mercredi, donc.


Ouais vivement mercredi.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Un Cavani encore une fois fantomatique. Combien de temps les supporters parisiens vont encore se voiler la face ? Quel interêt d'avoir mis 60 millions sur Cavani, grand numéro 9, si c'est pour le faire jouer sur un coté ( où au passage il n'est pas à l'aise puisqu'il doit constamment repiquer sur son pied gauche ) et le voir + souvent dans sa propre surface plutot que dans celle adverse? Autant recruter un grand ailier droit.


Faudra aussi qu'on m'explique comment il est possible de préférer cette quiche de Lavezzi qui serait capable de rater un éléphant dans un couloir à Lucas qui, même si il rate pas mal d'occasions, fait TOUT mieux que lui?
Il n'a aucune connexion avec ses coéquipiers Lavezzi en + de ça. Aucune passe décisive faite à Ibra, Lucas à titre de comparaison lui en a fait 5 alors qu'il joue moins que Lavezzi.

La meilleure attaque possible etant donné que le milieu à 3 est indéboulonnable serait Cavani à gauche, Lucas à droite et Ibra dans l'axe. Mais je miserais n'importe quoi que ce sera encore Lavezzi à gauche et Cavani à droite face à Chelsea. Et ça va vous couter cher.

Il y a un vrai problème de coaching à Paris. C'est comme aligner Pastore pour mener le jeu pendant que tu alignes Ibra qui redescend constamment pour jouer à sa place. Dans ce cas là, quel interet d'aligner un meneur comme Pastore? Aucun.


Bref, Chelsea peut etre confiant si Blanc continue à être aussi prévisible. Lavezzi à gauche et Cavani à droite c'est voué à l'echec face à une telle équipe.


Monaco CHAMPION
bourrage de crane sur le match de mercredi de la part de canal.
87_03_04_11 Niveau : Loisir
Autant le Radamel m'amuse avec son côté "trolleur" (et surtout tous les... qui lui répondent alors qu'on voit bien qu'il n'attend que ça, vous le nourrissez les mecs!), autant les personnes qui attendent l'article de So Foot en faisant F5 toutes les 10 secondes pour être sûrs de poster en premier et poster leur commentaire en pensant être malins m'exaspèrent au plus haut point, ne lui répondez plus et vous verrez qu'il partira de lui-même.
sinon l'intervention de Stephane Guy sur le staff médical du PSG,on en parle?
Bon, bon, bon et bien il semble que le titre nous tend les mains. N'en déplaise à l'ami Gargamel.
Ceci dit je suis assez dubitatif sur le niveau de Cavani depuis son retour de blessure et je commence d'ailleurs à me demander si le faire jouer à droite est une bonne chose.... Il ne réussit plus grand chose et manque d'abnégation.
Sinon je suis toujours aussi horrifié par le niveau de Pastore dans ce milieu à trois.

Mention spécial à Jallet et Cabaye qui ont tout deux livré un superbe match. Cabaye putain quel toucher de balle, et le tout en jouant simple.
Digne a été plus que moyen lui aussi (désolé Radamel mais Maxwell est nettement au-dessus)

Bref, on ne retiendra que les trois points.
En espérant qu'ils livrent une prestation d'un autre niveau contre Chelsea sinon bye bye la Champions !
Message posté par nelsoninho
Adrien Rabiot, c'est la fille aux mensurations parfaites, au string rose qui dépasse de sa mini-jupe jaune fluo archi moulante et un peu transparente, qui met des étoiles dans les yeux de tous les hommes qu'elle croise. Pas de chance pour toi, elle a 16 ans. Adrien Rabiot est Mena Suvari.

Cabaye, c'est la fille sans histoires, potable, fidèle. Elle ne te trompera pas, mais ta vie avec elle sera aussi chiante qu'un épisode de Navarro. Yohan Cabaye est Julie Lescaut.
Pastore, c'est la fille super jolie mais dépressive et addict à la coke. C'est con parce que sans ses problèmes, tu envisagerais bien un futur avec elle. Si elle n'est pas assez forte pour arrêter ses conneries, ce n'est pas ton problème, tu n'es pas l'Abbé Pierre. Javier Pastore est Kate Moss.

Marco Verratti, c'est la fille la plus provocante que tu connaisses. Elle est tellement arrogante que tes amies filles ne peuvent pas la supporter. Elles n'arrêtent pas de la critiquer, de lui trouver des défauts, mais au fond elles le savent bien: c'est elle la plus belle fille de la soirée. Marco Verratti est Scarlett Johansson.

Blaise Matuidi, c'est la fille qui est amoureuse de toi depuis la maternelle. Manque de pot, elle est vraiment dégueulasse, et c'est d'ailleurs pour ça que tu lui as mis un nombre incalculable de râteaux. Courageuse, elle ne se découragera jamais, à ton grand regret. Blaise Matuidi est Magali Vaé.



Et Motta ? Le mac qui tient la baraque..
carameletcacao Niveau : Loisir
Ah mais il va partir, t'inquiète pas... Dés que Paris sera Champion...
Note : -1
J'suis pas sûr qu'ils soient si sereins après ce match...
Bon ils ont clairement joué les mains dans les poches (surtout Zlatan), mais sans l'aide de M. Ennjimi (qui devait se souvenir de la dernière fois où il a osé fâcher Zlatan) ça aurait fait match nul mérité contre une équipe de Nice pourtant assez inoffensive.
Enfin, ce ne sera ni la même équipe ni la même mentalité contre Chelsea, donc on verra bien...
CeCherSerge Niveau : Loisir
Joseph, hors sujet pleinement pardonné !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Niort chute, Tours aussi
5 96